La bourse ferme dans 3 h 7 min
  • CAC 40

    7 163,50
    +31,15 (+0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 225,57
    +16,26 (+0,39 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0735
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 889,70
    +4,90 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    21 544,54
    -45,32 (-0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,96
    +8,00 (+1,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,76
    +0,62 (+0,80 %)
     
  • DAX

    15 432,22
    +111,34 (+0,73 %)
     
  • FTSE 100

    7 916,60
    +51,89 (+0,66 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2087
    +0,0035 (+0,29 %)
     

La Banque Postale : de nouveaux frais de découvert qui ne passent pas

Siège social de La Banque Postale
Siège social de La Banque Postale

« Cliente de la Banque Postale depuis plus de 20 ans, cette banque m'a imputé à la mi-décembre 6 euros de frais de gestion pour un découvert non demandé et alors que mon compte est largement approvisionné. J'ai contesté ces frais et j'ai exigé, il y a 2 jours, que la banque me les rembourse puisqu'en 20 ans, je n'ai jamais été à découvert. Aucun retour de leur part. Est-ce normal, cette pratique ? »

Evelyne, vous n'êtes pas la seule à avoir contacté MoneyVox pour vous indigner des frais de découvert récemment prélevés par La Banque Postale. Malheureusement, à défaut d'être « normaux », ces nouveaux frais de 6 euros annuels n'ont rien d'illégal.

Rappel des faits : fin 2021, La Banque Postale publie sa nouvelle brochure tarifaire pour l'année 2022. Y figurent les habituelles augmentations sur les frais de tenue de compte ou les cartes bancaires, mais également une nouvelle ligne tarifaire baptisée « frais de gestion de l'autorisation de découvert ». Contactée par MoneyVox, La Banque Postale nous expliquait à l'époque que ces frais seraient facturés une fois par an, à compter du second semestre 2022, et qu'ils concerneraient tous les clients bénéficiant d'une autorisation de découvert, à trois exceptions près :

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Bourse : comment déjouer les pièges de l'année 2023
- Ces deux établissements qui rémunèrent désormais l'argent des comptes courants
- Assurance vie : le classement des taux 2022, du meilleur au plus décevant