La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 823,23
    -158,21 (-0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Les baleines ingèrent 10 millions de morceaux de plastique par jour (oui, par jour)

La pollution plastique a franchi un tel stade que l’on en retrouve un peu partout dans les écosystèmes. C’est ainsi qu’une nouvelle estimation quantifie le taux d’ingestion de plastique par les baleines. Les chiffres sont très élevés.

Les baleines bleues sont les plus grosses consommatrices de plastique de la planète. C’est la terrible conclusion qui ressort d’une modélisation publiée le 1er novembre 2022 dans la revue Nature Communications.

« Les microparticules, telles que les microplastiques et les microfibres, sont omniprésentes dans les réseaux alimentaires marins », constatent d’emblée l’équipe de recherche. Toutes les données montrent effectivement, depuis plusieurs années, que la pollution plastique empire dans les océans. Même les crustacés qui vivent à 7 kilomètres de profondeur n’échappent pas aux microplastiques, de même jusqu’en Arctique. On en retrouve également dans notre corps.

Dans cette modélisation, les auteurs ont combiné les données de suivi du microplastique dans les océans avec celles de 191 baleines bleues (surveillées grâce à un petit appareil placé sur elles). C’est ce qui permet de quantifier les taux d’ingestion en fonction des routes d’exposition à cette pollution.

Elles ingèrent du plastique car leurs proies sont contaminées

Il se trouve que les baleines sont majoritairement exposées au plastique en raison… de leurs proies. Cela constitue presque la totalité — 99 % — de leur ingestion de plastique. Elles se nourrissent à une profondeur située de 50 à 250 mètres,

[Lire la suite]