Publicité
Marchés français ouverture 5 h 6 min
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    37 836,86
    -720,01 (-1,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,0804
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 479,17
    +2,16 (+0,01 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 712,46
    -794,64 (-1,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 452,99
    -31,70 (-2,14 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     

Une avancée majeure dans le traitement en urgence des AVC !

Permise par les équipes du CHU de Montpellier avec l'étude internationale IN EXTREMIS- LASTE, publiée Jeudi 8 mai dans le New England Journal of Medecine

« Le cerveau que l'on croyait mort ne l'est pas ! »

MONTPELLIER, France, 9 mai 2024 /PRNewswire/ -- Le Pr Vincent Costalat (neuroradiologue) et le Dr Caroline Arquizan (neurologue)du CHU de Montpellier viennent de bouleverser la prise en charge des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) en coordonnant une étude clinique thérapeutique Internationale publiée dans la revue médicale la plus prestigieuse au monde : Le New England Journal of Medecine.

From left to right, Caroline Arquizan, MD, Chief of Neurovascular Department of University Hospital of Montpellier, France, Vincent Costalat, MD, PhD, Professor of Radiology and Chief of Neuroradiology Department of University Hospital of Montpellier, France Prof. Tudor Jovin, Chair of the Neurology Department of Cooper University Medical Center in Camden, New Jersey, USA BertrandLapergue, MD, PhD, Chief of Neurology and Neurovascular Department from Hospital Foch in Paris, France

Trial of Thrombectomy for Stroke with a Large Infract of Unrestrited Size, published in the New England Journal of Medicine https://www.nejm.org/

PUBLICITÉ

Depuis la validation en 2015 des techniques de revascularisation cérébrale (thrombectomie) pour les patients victimes d'AVC, les médecins neurologues et neuroradiologues interventionnels sélectionnaient uniquement les patients pour lesquels l'imagerie médicale montrait une partie limitée de destruction cérébrale, suivant le principe que la reperfusion des artères du cerveau ne permettait qu'au tissu non atteint de survivre et d'amener une récupération fonctionnelle, le reste étant donné pour mort. 

Des résultats surprenants

C'est pourtant tout l'inverse qu'ont démontré les équipes du CHU de Montpellier. 

L'établissement s'est porté promoteur d'un essai thérapeutique multicentrique « In EXTREMIS-LASTE » (Large Stroke Treatment Evaluation), mené en France (26 centres) et en Espagne (7 centres) coordonné par le Pr Vincent Costalat (neuroradiologue) et le Dr Caroline Arquizan (neurologue) du CHU de Montpellier, en collaboration avec le Dr Bertrand Lapergue (Hôpital Foch, Paris) et du Pr Tudor Jovin (Cooper, University Hospital, NJ, Etats-Unis).

L'objectif de cette étude était de sélectionner les patients dits « trop sévères » ou considérés comme « irrécupérables » en pratique quotidienne, et de tester l'hypothèse qu'une reperfusion du tissu cérébral considéré comme mort pouvait changer leur pronostic vital mais aussi leur récupération fonctionnelle.

A la grande surprise de l'ensemble de la communauté scientifique médicale internationale, l'essai thérapeutique « In EXTREMIS-LASTE » mené sur 333 patients inclus en France et en Espagne s'est avéré très fortement positif avec une réduction du risque absolu de décès de 20% et une amélioration fonctionnelle surprenante ramenant à la maison 1 patient sur 5 après 6 mois de rééducation !

La découverte est d'une importance majeure puisque, avec les résultats de l'étude LASTE, près de 20% des patients victimes d'AVC qui n'étaient pas considérés comme éligibles à un traitement de revascularisation en urgence (dans les 7 premières heures) le sont aujourd'hui avec un effet thérapeutique majeur, puisque qu'il suffit de traiter 4 patients pour observer un bénéfice clinique, là où le traitement de l'infarctus du myocarde en nécessite presque 35 !

Les essais thérapeutiques IN EXTREMIS LASTE et MOSTE ont reçu un co-financement sous la forme de d'une bourse de recherche financée par 5 industriels (BALT, CERENOVUS, MICROVENTION, MEDTRONIC, STRYKER).

Photo: https://mma.prnewswire.com/media/2407575/CHU_de_Montpellier_1.jpg
Photo: https://mma.prnewswire.com/media/2407574/CHU_de_Montpellier_2.jpg
Logo: https://mma.prnewswire.com/media/2407576/CHU_de_Montpellier_Logo.jpg

Contacts presse :
v-costalat@chu-montpellier.fr
c-arquizan@chu-montpellier.fr

Illustration of LASTE clinical trial learnings – Brain parts that brain imaging suggests is dead may not entirely be so. Vincent Costalat, MD, PhD, Professor of Radiology and Chief of Neuroradiology Department of University Hospital of Montpellier, France Les enseignements de l’étude LASTE – Les parties du cerveau que l’on croyait détruites d’après les imageries cérébrales ne le sont pas entièrement. Vincent Costalat, MD, PhD, Professor of Radiology and Chief of Neuroradiology Department of University Hospital of Montpellier, France

 

CHU de Montpellier Logo
CHU de Montpellier Logo

 

Cision
Cision

View original content:https://www.prnewswire.com/fr/communiques-de-presse/une-avancee-majeure-dans-le-traitement-en-urgence-des-avc--302139476.html