La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 457,21
    -1 197,38 (-3,67 %)
     
  • Nasdaq

    11 429,59
    -554,93 (-4,63 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0472
    -0,0083 (-0,79 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 973,65
    -1 068,49 (-3,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    655,39
    -15,29 (-2,28 %)
     
  • S&P 500

    3 922,86
    -165,99 (-4,06 %)
     

« Les autorités vous mentent » : la télé russe en ligne hackée pendant le discours de Vladimir Poutine

Des pirates ont remplacé les infos sur le bandeau des programmes par un message anti-guerre.

La Russie commémore la fin de la Seconde Guerre mondiale ce 9 mai et le discours du président russe Vladimir Poutine était très attendu en Russie et dans le monde entier. Le véritable sujet étant évidemment l’invasion de l’Ukraine et non la victoire de l’URSS sur les nazis en 1945.

Ceux qui ont décidé de regarder l’évènement en direct depuis les sites des chaînes TV russes ont eu droit à une liste de programme opposée au discours de Poutine. Des pirates informatiques se sont introduit sur la page de programmation des opérateurs internet et ont remplacé le bandeau d’information par ce message : « Le sang de milliers d’Ukrainiens et de centaines de leurs enfants est sur vos mains. La télévision et les autorités vous mentent. Non à la guerre. »

Le piratage a touché les téléspectateurs en ligne de diverses chaînes transmises par les plus importants opérateur du pays : MTS, NTV Plus, Rostelecom et Wink.

Francis Scarr, journaliste à la BBC, a publié sur Twitter une vidéo montrant le résultat de ce hacking. Il indique que le nom de chaque programme figurant sur la liste avait été remplacé par une déclaration anti-guerre.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles