Marchés français ouverture 1 h 18 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,2101
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    29 497,91
    +635,14 (+2,20 %)
     
  • BTC-EUR

    30 346,66
    +173,67 (+0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    721,88
    -13,26 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Automobile : massacre à la pelleteuse

Source AFP
·1 min de lecture
Le Vito, très apprécié des navettes hôtelières, venait de faire l'objet d'une remise à niveau avec en plus l'introduction d'une version hybride.
Le Vito, très apprécié des navettes hôtelières, venait de faire l'objet d'une remise à niveau avec en plus l'introduction d'une version hybride.

Les faits sont très exceptionnels et se sont déroulés dans la nuit du 30 au 31 décembre. Selon la police, un ancien employé mécontent de l'usine Mercedes de Vitoria, dans le nord de l'Espagne, a détruit une cinquantaine d'utilitaires flambant neufs à l'aide d'une tractopelle dérobée un peu plus tôt dans une autre entreprise.

Fulminant contre son ex-employeur, il a ensuite accompli aux commandes de l'engin de chantier les 21 kilomètres le séparant du site industriel de Mercedes. D'un coup de pelle hydraulique, il a détruit un portail de l'usine du constructeur allemand avant de « foncer avec l'engin sur une cinquantaine d'utilitaires stationnés sur le parking ».

La tractopelle Caterpillar n'a fait qu'une bouchée des Vito alignés sur le parking © DR

Iñaki Andres Lozares, représentant syndical au sein de l'usine du constructeur allemand, évoque lui 69 utilitaires endommagés au total. La direction de l'usine n'était pas joignable dans l'immédiat pour confirmer les faits.

Autos tamponneuses

Cependant, les photos diffusées par les médias locaux attestent sans ambiguïté de l'ampleur des dégâts. Jouant aux autos tamponneuses sur un parking où étaient stockés des Vito fraîchement sortis des chaînes et en attente de livraison, l'employé irascible les a poussés les uns contre les autres et s'est même amusé à les empiler. On voit notamment un Vito retourné sur un autre et d'autres complètement cabossés.

Tout neufs et déjà accidentés en raison d'une employé éconduit et ven [...] Lire la suite