Marchés français ouverture 5 h 11 min
  • Dow Jones

    30 046,24
    +454,97 (+1,54 %)
     
  • Nasdaq

    12 036,79
    +156,15 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    26 587,56
    +421,97 (+1,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    26 952,52
    +364,32 (+1,37 %)
     
  • BTC-EUR

    15 938,85
    -88,12 (-0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    376,41
    +6,66 (+1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 635,41
    +57,82 (+1,62 %)
     

Automobile : les Français entre guimbardes et occasions neuves

Source AFP
·1 min de lecture
La voiture d'occasion à petit prix est très recherchée hors des grandes villes pour pallier aux transports en commun déficients.
La voiture d'occasion à petit prix est très recherchée hors des grandes villes pour pallier aux transports en commun déficients.

Faut-il se réjouir de la santé vigoureuse du marché de l'occasion ? Certainement pas, si l'on en croit le clivage de clientèles de très bas de gamme pour une part et d'opportunistes pour l'autre. Sur Internet et dans les concessions, deux types de véhicules se sont en effet arrachés entre les deux confinements, reflétant « la fracture sociale française », souligne Marc Bruschet, du Conseil national des professions de l'automobile (CNPA).

Les ventes de vieux véhicules de plus de 15 ans ont connu « une inflation soutenue » (+ 17,3 % par rapport à octobre 2019). « Ils procurent pour un coût modique une solution individuelle de mobilité », constate M. Bruschet, surtout en ces temps de pandémie, avec une « profonde défiance des Français envers les transports en commun, renforcée par les protocoles sanitaires mis en place dans les entreprises ».

À l'autre bout du spectre, les occasions de moins de deux ans, chères mais option alternative à l'achat d'un véhicule neuf, se sont bien vendues cet été, selon les chiffres du cabinet C Ways. Les concessionnaires ont notamment écoulé beaucoup de véhicules de démonstration, éligibles jusqu'en juillet à la prime à la conversion. On constate maintenant une pénurie de voitures récentes, selon la plateforme AutoScout24.

« Au moment du départ en vacances, les Français se sont bien rendu compte qu'ils ne partiraient pas à l'étranger », analyse Marc Bruschet. « Ils ont fait entretenir leur véhicule ou ont pris un véhicule plus réce [...] Lire la suite