Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 377,96
    +108,54 (+0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 377,50
    +46,60 (+3,50 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Audiences radio : la remontada d’Europe 1 face à la baisse de régime de France Inter et RTL

Portée par l'actualité électorale et les émissions de Pascal Praud et Cyril Hanouna, la station propriété de Vivendi, Europe 1, connaît la plus forte progression des radios généralistes.  - Credit:NICOLAS MESSYASZ/SIPA / SIPA / NICOLAS MESSYASZ/SIPA
Portée par l'actualité électorale et les émissions de Pascal Praud et Cyril Hanouna, la station propriété de Vivendi, Europe 1, connaît la plus forte progression des radios généralistes. - Credit:NICOLAS MESSYASZ/SIPA / SIPA / NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Dernières audiences de la saison 2023-2024 pour les radios françaises. Si le classement ne change pas substantiellement, les derniers résultats de l'Institut Médiamétrie pour la période d'avril à juin reflètent les soubresauts du marché radio des dernières semaines. Pénalisée par des mouvements de grève contre le projet de fusion de l'audiovisuel public et le licenciement de l'humoriste Guillaume Meurice, le leader France Inter a souffert.

La radio publique a perdu 116 000 auditeurs en un an, affichant une audience cumulée de 12,2 % (- 0,3 point) et une part d'audience cumulée de 13,6 % (- 0,3 point). « Saison après saison, France Inter reste la radio la plus écoutée de France et consolide sa puissance et son rôle de repère pour les Français », se réjouit néanmoins Adèle Van Reeth, directrice de la radio.

À LIRE AUSSI « Vous auriez dû licencier Guillaume Meurice en octobre ! » : mais que se passe-t-il à Radio France ? Deuxième station généraliste, RTL continue de souffrir, accusant une baisse de régime depuis plusieurs mois. La radio du groupe M6 a perdu 243 000 auditeurs sur un an, avec une audience cumulée de seulement 9 % (- 0,5 point). Surtout, sa part d'audience, critère de référence pour la vente des spots de publicité, régresse de 11,9 % à 11,3 %. « Il est temps de reprendre en main la grille pour enrayer la chute », estime un ancien dirigeant de la radio.

RMC résiste plutôt bien en audience cumulée (quasiment stable à 5,5 %, - 0,1 point) mais sa part [...] Lire la suite