Marchés français ouverture 8 h 53 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,25 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,1648
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    52 422,76
    -470,80 (-0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

Attention à ces mails frauduleux vous accusant de pédopornographie

·2 min de lecture
Attention à ces mails frauduleux vous accusant de pédopornographie (Crédit : Manuel Breva Colmeiro / Getty Images)

Partout en France, des internautes ont reçu un mail de la gendarmerie les accusant de consulter des sites pédophiles. Il s’agit d’une arnaque visant à vous soutirer de l'argent.

Recevoir un tel message dans sa boîte mail peut faire un choc. Les gendarmes alertent actuellement sur une "recrudescence des mails frauduleux concernant des faits de cybercriminalité ou de pédopornographie (entre autres faits reprochés), envoyés au nom de la Gendarmerie nationale". 

En effet, de nombreux internautes auraient reçu des mails qui paraissent provenir des autorités les accusant de pédopornographie, de cyber pornographie, d’exhibitionnisme ou encore de trafic sexuel, rapportent nos confrères de France 3 Pays de la Loire

Si jamais vous recevez un mail de ce type, n’y répondez surtout pas. Le cybercriminel, conscient que l’adresse mail est bien valide, ne vous lâchera plus. Dans le message, l'escroc accuse sa victime de consulter des sites pédophiles qui font l’objet d’une enquête judiciaire.

Prévenez vos proches

Mais que recherchent les escrocs avec ces mails bidons ? Tout simplement jouer sur la peur et faire payer une "amende" aux plus naïfs même si ces derniers n’ont absolument rien à se reprocher.

"Soyez vigilants si jamais vous recevez l’un de ces documents frauduleux. Sachez qu’un mail émanant de la Gendarmerie nationale finira toujours par @gendarmerie.interieur.gouv.fr", rappelle la gendarmerie du Maine-et-Loire.

Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à vous rendre directement à la gendarmerie la plus proche de chez vous pour poser toutes vos questions. Enfin, pensez à prévenir vos parents, grands-parents et proches les plus vulnérables pour éviter qu’ils ne tombent dans le panneau et signalez l'arnaque ici. Comme dit l’adage, ça n’arrive pas qu’aux autres.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles