Marchés français ouverture 4 h 26 min
  • Dow Jones

    34 299,99
    -569,38 (-1,63 %)
     
  • Nasdaq

    14 546,68
    -423,29 (-2,83 %)
     
  • Nikkei 225

    29 376,90
    -807,06 (-2,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1693
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 339,63
    -160,76 (-0,66 %)
     
  • BTC-EUR

    35 786,19
    -892,21 (-2,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 033,16
    -23,99 (-2,27 %)
     
  • S&P 500

    4 352,63
    -90,48 (-2,04 %)
     

Les Athéniens invités à se confiner face à la progression des incendies

·2 min de lecture
LES ATHÉNIENS INVITÉS À SE CONFINER FACE À LA PROGRESSION DES INCENDIES

par Angeliki Koutantou

ATHENES (Reuters) - Les autorités grecques ont appelé mercredi les habitants de la capitale Athènes à rester chez eux, alors qu'un feu de forêt toujours incontrôlé fait rage au nord de la ville, dont le ciel est bouché d'un épais nuage de fumées.

Plus de 500 pompiers, soutenus par neuf hélicoptères, cinq avions et avec des renforts de l'armée et de la police, étaient à pied d'oeuvre au pied du Mont Parnitha, à une quarantaine de kilomètres au nord d'Athènes, une zone de végétation dense près de la ville d'Acharne, dans la banlieue de la capitale.

"L'incendie fait encore rage, son périmètre est très large et la charge thermique est très lourde", a témoigné un responsable de la brigade des pompiers.

En dépit de la chaleur étouffante - la Grèce est frappée par une vague caniculaire inédite en plus de trois décennie - l'Observatoire national d'Athènes a conseillé aux habitants de la ville de maintenir leurs fenêtres fermées et de limiter les déplacements à l'extérieur en raison des particules fines dégagées par les incendies, qui accroissent la pollution de l'air.

Les températures ont dépassé 40°C mais selon le ministre adjoint de la Protection civile Nikos Hardalias, la situation semblait s'améliorer légèrement ce mercredi, avec des vents moins forts et davantage d'humidité.

L'un des fronts de l'incendie était encore vif mais trois autres semblaient s'atténuer et aucune victime n'était à déplorer.

L'incendie s'est déclenché mardi dans la ville de Varympompi, à une vingtaine de kilomètres du nord du centre d'Athènes, s'étendant rapidement à des communes voisines et contraignant les habitants à évacuer la zone.

"Grâce à Dieu nous n'avons aucune perte humaine à déplorer jusqu'ici", a déclaré le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis à l'issue d'un déplacement sur les lieux tôt mercredi matin.

De son côté, l'opérateur du réseau électrique athénien IPTO tente de restaurer le courant dans la région de la capitale, certaines installations ayant été détruite par les incendies.

(version française Myriam Rivet, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles