La bourse ferme dans 6 h 24 min
  • CAC 40

    4 907,59
    +56,21 (+1,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 197,44
    +26,03 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,1841
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 914,30
    +9,70 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    10 917,67
    -56,20 (-0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    260,72
    +4,62 (+1,80 %)
     
  • Pétrole WTI

    40,57
    -0,07 (-0,17 %)
     
  • DAX

    12 636,26
    +93,20 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    5 852,51
    +66,86 (+1,16 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    23 516,59
    +42,32 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,65 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3084
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Des astronomes ont capturé de rares images d'un trou noir dévorant une étoile

·2 min de lecture

Les astronomes ont capturé un événement rarement vu : une éruption de lumière provoquée par un trou noir dévorant une étoile proche comme des spaghettis. Observée dans la constellation d'Eridanus, à environ 215 millions d'années-lumière de la Terre, la destruction de l'étoile est l'événement de ce type le plus proche que les astronomes aient jamais observé.

"Lorsqu'une étoile malchanceuse s'approche trop près d'un trou noir supermassif au centre d'une galaxie, l'attraction gravitationnelle extrême du trou noir déchiquette l'étoile en minces flots de matière", explique l'auteur de l'étude, Thomas Wevers, chercheur à l'Observatoire européen austral de Santiago du Chili, dans un communiqué de presse.

Ce processus est appelé "événement de rupture par effet de marée" — ou, plus familièrement, "spaghettification", un clin d'œil aux longs et fins brins que devient une étoile à mesure que la gravité du trou noir l'étire de plus en plus. Lorsque ces brins sont aspirés dans le trou noir, ils libèrent une puissante éruption d'énergie que les astronomes peuvent détecter, même à des centaines de millions d'années-lumière de distance.

Les chercheurs ont étudié l'étoile mourante sur une période de six mois, en utilisant des outils tels que le Very Large Telescope de l'ESO et son New Technology Telescope, et ont publié leurs conclusions dans les Monthly Notices of the Royal Astronomical Society.

L'équipe de recherche a découvert l'étoile peu après qu'elle a commencé à se déchirer, et l'a observée à travers les longueurs d'onde ultraviolettes, optiques, radiographiques et radio. La combinaison de la proximité de l'étoile et de la synchronisation a permis aux astronomes de l'étudier dans "des détails sans précédent", selon le communiqué de presse.

Même si une étoile spaghettisée libère une éruption d'énergie brillante, les chercheurs ont souvent eu du mal dans le passé à examiner de telles éruptions car la poussière et les débris les obscurcissent. Ils savent maintenant que les débris (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un satellite mort et un morceau de fusée ont 1 chance sur 10 d'entrer en collision cette nuit
L'armée américaine veut expérimenter des lunettes de réalité augmentée sur des chiens de combat
Prix, catalogue, appli... Ce qu'on sait déjà sur Salto, la plateforme de streaming française qui arrive le 20 octobre
Apple est obligé de vendre l'iPhone 12 avec des écouteurs en France
Le vaisseau russe Soyouz bat le record de vitesse pour rejoindre l'ISS