Marchés français ouverture 6 h 45 min

Assurance vie : un avantage à la transférer vers un PER avant la fin 2019 ?

Benoît LETY
1 / 1

Assurance vie : un avantage à la transférer vers un PER avant la fin 2019 ?

Le fonctionnement de la carotte fiscale

« Cette mesure offre aux épargnants qui réalisent un transfert vers un PER un double avantage fiscal : une exonération d’impôt sur les plus-values de l’assurance vie (jusqu’à 9 200 euros pour un célibataire, et 18 400 euros pour un couple) tout en déduisant du revenu imposable les versements effectués sur les PER », résume le député Modem à l’origine de cette mesure via un amendement à la loi Pacte, Jean-Noël Barrot, dans un entretien accordé à MoneyVox.

Le doublement de l’abattement, réalisé ainsi en transférant des fonds de l’assurance vie vers un PER, est accessible une fois par an, jusqu’au 1er janvier 2023 : « La problématique du transfert de l’assurance vie vers le PER se pose dès à présent », explique Valérie Bentz, responsable des études patrimoniales du groupe UFF. « Car l’avantage du plafonnement doublé est accessible 4 fois uniquement : en 2019, en 2020, en 2021 et en 2022 ! » Dans les faits, ce transfert se matérialise par un rachat (partiel ou total) réalisé sur l’assurance vie, et le versement sur le PER est donc compté dans les versements déductibles du revenu imposable, dans la limite du plafond annuel. Dernière condition : il faut être à plus de 5 ans de l’âge légal de départ en retraite, 62 ans dans la majorité des cas.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : le classement des taux 2019
- Fraude fiscale : la traque sur les réseaux sociaux va créer un « système orwellien »
- Défiscalisation Pinel : les commissions des vendeurs désormais plafonnées à 10%