La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 329,55
    -12,92 (-0,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Assurance habitation : comment la météo plombe le montant de la prime

Canicule
Canicule

Le prix des cotisations d'assurance multirisques habitation va augmenter dans les prochaines années, affirme le comparateur Assurland.com qui insiste sur la hausse de 33% des prix depuis 10 ans en France. La raison de ses prévisions pessimistes : la hausse continue des températures depuis plusieurs années. « Un phénomène qui aura de lourdes conséquences tant son poids financier sur le régime d'indemnisation des catastrophes naturelles est exponentiel, écrit le comparateur. Les régions du Sud-Est, particulièrement exposées aux aléas météorologiques (sécheresse, épisodes cévenols...), affichent d'ailleurs les augmentations les plus importantes, avec respectivement +33,3% et +40,6% en PACA et Occitanie. »

Une hausse des primes d'assurance de 130 à 200% d'ici 30 ans

Une étude récente de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution de la Banque de France prévoit une hausse des primes d'assurance habitation de 130 à 200% d'ici 30 ans. Selon nos informations, cette augmentation devrait passer via la taxe Catnat, prélevée sur les contrats auto et habitation. Celle-ci devrait grimper de 12 à 18% d'ici 2025. « Une mesure impopulaire, qui ferait immédiatement grimper la facture des assurés, mais à laquelle on pourra difficilement échapper au vu des finances du régime », confirme Assurland.com.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Prêt immobilier : cette astuce pour contourner la règle du taux d'endettement
- Affaire Apollonia : un procès en 2023 pour les victimes d'une vaste escroquerie immobilière
- Immobilier : pourquoi les résidences secondaires ne séduisent plus autant les Français

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles