Publicité

Après la flambée de la taxe foncière, encore une mauvaise nouvelle pour les propriétaires

Westend61 / Getty Images

En cette rentrée, les propriétaires immobiliers font grise mine. Depuis le 30 août, ils reçoivent progressivement leur avis d’imposition de taxe foncière. Et la facture a franchement augmenté cette année ! Car tous les propriétaires de l’Hexagone subissent une revalorisation de +7,1% de la valeur locative cadastrale de leur logement. Une revalorisation annuelle qui tient compte de l’inflation. Pour rappel, la valeur locative d’un logement est utilisée par Bercy dans le calcul de l’impôt foncier. À cette valeur s’ajoute un taux d’imposition… Et si 85% des communes ont fait le choix de ne pas y toucher cette année, certaines municipalités ont, en revanche, eu la main lourde. Paris décroche, parmi l’ensemble des communes, la palme de la plus forte hausse : 51,9% !

En épluchant votre avis de taxe foncière, vous aurez peut-être remarqué, au verso du document, une colonne intitulée “Taxe d’ordures ménagères”. La taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) est due pour toute propriété soumise à la taxe foncière. Elle est payée par les propriétaires ou les usufruitiers d’un bien, et vient financer la collecte des déchets. Seul hic, “elle est calculée sur la même base que la taxe foncière, c’est-à-dire la moitié de la valeur locative cadastrale de la propriété”, explique Bercy. Comme la taxe foncière, la TEOM a donc progressé naturellement de 7,1% en 2023 ! Et cela, sans compter les hausses de taux votées par certaines collectivités locales…

>> Notre service - Rénovation énergétique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite