La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 292,63
    -149,52 (-0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Après 17 jours en prison dans une affaire de cambriolage, il poursuit une compagnie aérienne pour l'avoir "mal identifié"

Un Américain a décidé de poursuivre en justice American Airlines, après avoir dû passer 17 jours en prison. Cet homme, originaire de l'Arizona, affirme que la compagnie aérienne l'aurait identifié à tort comme un cambrioleur auprès de la police, rapporte CNN. Les faits remontent au 12 mai 2020. Ce jour-là, une boutique duty free de l'aéroport international de Dallas avait été cambriolée.

Le procès-verbal de 26 pages, déposé lundi 6 juin devant un tribunal du Texas, indique que Michael Lowe était sur le même vol que le suspect, dont les activités ont été capturées par des caméras de vidéosurveillance. La police de l'aéroport a perquisitionné les bureaux d'American Airlines. "Toutes les données de voyage enregistrées" pour toutes les personnes sur le vol ont été saisies. Et d'après les documents consultés par CNN, la compagnie aérienne se serait "écartée de ses procédures établies" en n'identifiant qu'un seul passager – Michael Lowe. Des mandats d'arrêt avaient alors été émis à son encontre dans le comté de Tarrant, au Texas.

Plus d'un an plus tard, le 4 juillet 2021, Michael Lowe était arrêté alors qu'il assistait à un événement pendant ses vacances au Nouveau-Mexique. Emprisonné huit jours dans le comté de Quay, il avait fini par renoncer à l'extradition vers le Texas, avant d'être libéré neuf jours plus tard. "Je n'ai jamais entendu ni vu de tels faits en 25 ans de carrière. Si cela peut arriver à Michael, cela peut arriver à n'importe qui. Il n'était qu'un passager parmi tant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Il pique dans les caisses de l'entreprise familiale et part vivre la grande vie à Dubaï
Attention à cette arnaque sur WhatsApp pour la fête des pères
Assaut du Capitole : Trump mis en cause pour une "tentative de coup d'Etat"
Le nouveau montant de votre retraite en juillet, les députés les plus actifs à l’Assemblée… Le flash éco du jour
À la recherche d'un médecin, une commune de l'Aude fait appel à un ancien footballeur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles