La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 914,21
    -65,90 (-0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Apple de nouveau attaqué pour avoir collecté des données sur ses utilisateurs

Kévin Comte

Ce sont deux chercheurs indépendants qui ont porté la nouvelle accusation contre Apple, comme le rapporte TechCrunch. Ils estiment que la société continue à collecter des données sur les détenteurs d’iPhone dans un certain nombre d’applications, même après configuration des paramètres de confidentialité. La désactivation de certains paramètres ainsi que d’autres options de confidentialité n’auraient ainsi aucune incidence sur la collecte de données par Apple. Cela concernerait notamment des applications comme l’App Store, Apple Music ou Apple TV.

Parmi les informations qu’Apple continuerait à recueillir figurent notamment les recherches effectuées, les publicités visionnées ou encore le temps passé sur une application. D’autres informations concernant le type d’appareil utilisé, la définition de l’écran ou la langue du clavier continueraient à être envoyées par certaines applications.

Une action collective en justice a été intentée, les plaignants estimant que les garanties de confidentialité proposées par Apple « sont illusoires » alors que « la confidentialité est l’un des principaux points qu’utilise Apple pour distinguer ses produits de ses concurrents ». La plainte juge également que les promesses précédemment faites par Apple concernant la vie privée des utilisateurs sont « totalement fausses ».

Ce type de signalement n’est pas une première pour Apple. En 2021, des start-up françaises avaient saisi la CNIL pour dénoncer les « abus » de la marque à la pomme concernant la collecte (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Apple Watch Series 7 : prix de rêve pour la montre connectée Apple chez Amazon
TPE/PME : les salaires ont augmenté de 3,1 % au premier semestre
Électricité : le régulateur appelle les entreprises à rapidement signer leurs contrats pour 2023
Boeing préconise le ruban adhésif pour remédier à des problèmes de peinture sur son 787 Dreamliner
CAC 40 : la Bourse de Paris dépasse celle de Londres et devient n°1 en Europe