La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 698,10
    +373,71 (+1,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Antibes : la banquière piochait sur les comptes de ses clients

ullstein bild / Getty Images

Une directrice d'agence de la Caisse d'Épargne est poursuivie en justice. Elle est accusée d'avoir volé près de 400.000 euros sur le compte de ses clients.

Une arnaque de grande ampleur aurait été mise au jour du côté d'Antibes, dans les Alpes-Maritimes. Selon les informations de BFM Côte d'Azur, une ancienne directrice d'agence Caisse d'Épargne est soupçonnée d'avoir volé près de 400.000 euros sur les comptes de clients. Certains auraient perdu l'intégralité de leurs économies.

La banquière leur aurait fait croire qu'elle effectuait des placements internes, mais l'argent atterrissait sur ses comptes personnels. Au moins six clients de l'établissement seraient concernés. "En réalité, les fonds n'allaient pas sur des comptes d'attente. Ils transitaient vers des comptes à elle, des comptes de membres de sa famille ou vers la société 'Le paradis du fruit'", précise Pierre-Alain Ravot, avocat de l'une des victimes, au micro de la chaîne régionale. "L'enquête de la police judiciaire de Nice l'a établi de façon claire. C'est facile, il y a des numéros de comptes, ça va d'untel à untel et le détournement est avéré", poursuit l'avocat.

Parmi ses victimes : un notaire de 73 ans. Tout son compte épargne aurait été vidé. Après l'ouverture d'une enquête interne, la directrice d'agence a été licenciée pour "faute lourde". Une décision qu'elle conteste, comme l'a confirmé son avocat au micro de BFM Côte d'Azur. "Il y a des éléments qui sont défavorables à ma cliente, d'où le licenciement. Et il y a des éléments qui lui sont favorables. Les personnes qui se plaignent ont signé des ordres de virement qui, aujourd'hui, sont contestés", explique Me (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Attention à cette arnaque à la carte bancaire à la sortie des magasins parisiens

L'inflation se stabilise en France au mois de novembre
Les secteurs où les salaires à l'embauche augmentent, 10% des ventes immobilières échouent à cause d’un refus de crédit… Le flash éco du jour
Le gouvernement promet un plan d'investissement dans le ferroviaire "de plusieurs dizaines de milliards d'euros"
Covid-19 : Elisabeth Borne invite les Français à remettre le masque
Amortisseur électricité : le gouvernement détaille la nouvelle aide aux petites entreprises