Publicité
La bourse ferme dans 4 h 38 min
  • CAC 40

    8 198,46
    +30,96 (+0,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 070,98
    -1,47 (-0,03 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0877
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    2 440,90
    +23,50 (+0,97 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 776,13
    -136,02 (-0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 368,75
    +14,33 (+1,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,85
    -0,21 (-0,26 %)
     
  • DAX

    18 769,15
    +64,73 (+0,35 %)
     
  • FTSE 100

    8 442,99
    +22,73 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    39 069,68
    +282,30 (+0,73 %)
     
  • HANG SENG

    19 636,22
    +82,61 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,2704
    -0,0002 (-0,02 %)
     

Le Animal Crossing de Disney brise sa promesse : il ne sera pas gratuit

Toujours annoncé comme gratuit et actuellement en période d’accès anticipé, Disney Dreamlight Valley sera finalement payant. Ce qui n’aidera pas à bien lancer cet équivalent d’Animal Crossing.

En avril 2022, Gameloft annonçait Disney Dreamlight Valley, un simulateur de vie rappelant Les Sims et Animal Crossing, mélangeant les univers de Disney et de Pixar. Un véritable rêve éveillé pour les fans de Mickey et consorts. À l’époque, l’éditeur avait fait une promesse : opter pour un modèle free-to-play, avec des microtransactions et des extensions payantes. Finalement, après plusieurs mois d’accès anticipé, Disney Dreamlight Valley sera payant pour son lancement le 5 décembre 2023, comme on peut le lire dans un communiqué publié le 27 octobre.

Gameloft justifie ce revirement de situation comme suit : « Ce choix garantit que Disney Dreamlight Valley pourra continuer à offrir une expérience de jeu de qualité à tous les joueurs. » L’entreprise précise qu’il y aura des mises à jour gratuites et que les achats, via la monnaie virtuelle du jeu, seront toujours « facultatifs et équitables ». Ce changement de paradigme reste néanmoins étonnant dans le sens où Les Sims 4, l’un de ses principaux concurrents, est devenu free-to-play.

Disney Dreamlight Valley // Source : Gameloft
Disney Dreamlight Valley // Source : Gameloft

Disney Dreamlight Valley // Source : Gameloft

Pas de version free-to-play pour Disney Dreamlight Valley

« Je ne l’avais pas acheté car j’attendais la version free-to-play,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Disney Dreamlight Valley // Source : Gameloft