La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 813,61
    -840,98 (-2,58 %)
     
  • Nasdaq

    11 549,69
    -434,84 (-3,63 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0490
    -0,0065 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 539,12
    -1 368,76 (-4,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    646,15
    -24,53 (-3,66 %)
     
  • S&P 500

    3 963,07
    -125,78 (-3,08 %)
     

Alstom affiche une forte perte liée à la Russie et au rachat de Bombardier Transport

La dépréciation de sa participation dans le constructeur ferroviaire russe Transmashholding et des charges comptables liées à l'acquisition, début 2021, de Bombardier Transport ont fait plonger Alstom dans le rouge sur son exercice décalé 2021/22, mais la direction confirme ses objectifs à moyen terme. Alstom a essuyé une perte nette de 581 millions d'euros en 2021/22, contre un résultat positif de 247 millions un an plus tôt, selon des résultats publiés mercredi 11 mai.

La direction préfère mettre en avant un résultat net ajusté ne prenant pas en compte 403 millions d'euros d'affectation du prix d'acquisition de Bombardier (un indicateur retenu pour le calcul du dividende) : il ressort à -173 millions d'euros, contre +301 millions sur l'exercice précédent. Ce chiffre est également tombé dans le rouge car Alstom a passé une dépréciation de 441 millions d'euros correspondant à la valeur comptable de sa participation de 20% dans Transmashholding. Le groupe avait annoncé début mars suspendre ses investissements et ses livraisons en Russie.

Les résultats du premier exercice complet du groupe dans sa nouvelle configuration "sont totalement en ligne avec nos objectifs, tant en termes de performance financière qu'opérationnelle", s'est félicité le PDG Henri Poupart-Lafarge, cité dans un communiqué. "L'intégration de Bombardier Transport est en bonne voie, avec une augmentation de la satisfaction clients et des synergies en cours de réalisation", a-t-il ajouté.

Le chiffre d'affaires annuel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’envolée des taux et la croissance de la Chine inquiètent : le conseil Bourse
Le pétrole s'envole, craintes sur la Russie
Taux d’intérêt : face à l'inflation, “la Fed est agressive et attentiste à la fois”
Betclic et le producteur de "MasterChef" s'introduisent en Bourse
La Banque de France vise une légère croissance au 2e trimestre pour la France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles