Publicité
La bourse ferme dans 4 h 32 min
  • CAC 40

    8 091,78
    +51,42 (+0,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 989,31
    +52,46 (+1,06 %)
     
  • Dow Jones

    38 239,98
    +253,58 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0659
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 317,30
    -29,10 (-1,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 204,55
    +165,68 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 425,21
    +10,45 (+0,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,72
    -0,18 (-0,22 %)
     
  • DAX

    18 052,82
    +192,02 (+1,08 %)
     
  • FTSE 100

    8 065,74
    +41,87 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    15 451,31
    +169,30 (+1,11 %)
     
  • S&P 500

    5 010,60
    +43,37 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    37 552,16
    +113,55 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    16 828,93
    +317,24 (+1,92 %)
     
  • GBP/USD

    1,2352
    +0,0002 (+0,01 %)
     

Airbus, profits… Atos suscite l’espoir, gain rapide : le conseil Bourse

Igor Golovniov/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Atos a nettement remonté en Bourse, ces derniers mois. Après une véritable descente aux enfers en 2021 et pendant les 9 premiers mois de 2022, sur fond de déceptions à répétition, l’action du spécialiste français des hautes technologies a déjà plus que doublé depuis le point bas de l’automne dernier. Les abonnés de Momentum, la lettre d’investissement de Capital, ont profité de cette très bonne dynamique, le cours de Bourse s’étant envolé après nos anticipations haussières des derniers mois.

Cette meilleure forme en Bourse est due à la correction des excès baissiers de 2022 (la valorisation de l’action Atos accusait fin septembre une décote excessive par rapport à sa juste valeur), aux espoirs suscités par un projet de partenariat avec Airbus et à des comptes 2022 relativement rassurants. L'offre d’achat d'Airbus sur les 29% d'Evidian (pôle numérique, big data et sécurité d’Atos) "serait en complète adéquation avec notre plan stratégique et le conseil d'administration a prévu de poursuivre ses discussions” avec l’avionneur afin de conclure un accord, a rapporté la direction. Un accord qui accroîtrait significativement le potentiel de hausse de l’action Atos, selon Bank of America. Un partenariat stratégique et technologique entre Airbus et Evidian serait très positif.

Outre les négociations avec Airbus sur Evidian, Atos discute (selon Le Monde) d’une cession de ses métiers historiques (l’activité infogérance), sous pression, avec l’homme d’affaires tchèque Daniel Kretinsky. Atos (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Novartis : le laboratoire suisse va cesser ses activités sur son site des Ulis
LVMH, Hermès, L’Oréal… le poids considérable des grandes familles au CAC 40
Renault : le constructeur automobile voit la note de dette de son allié Nissan dégradée au rang spéculatif
Lydia va se lancer dans le crédit
CAC 40 : la Bourse de Paris retient son souffle avant la Fed