La bourse ferme dans 3 h 22 min
  • CAC 40

    4 770,29
    -45,83 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 092,00
    -13,25 (-0,43 %)
     
  • Dow Jones

    27 685,38
    -650,19 (-2,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1836
    +0,0022 (+0,19 %)
     
  • Gold future

    1 906,30
    +0,60 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    11 333,25
    +231,95 (+2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    267,12
    +3,70 (+1,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    38,69
    +0,13 (+0,34 %)
     
  • DAX

    12 127,15
    -50,03 (-0,41 %)
     
  • FTSE 100

    5 781,46
    -10,55 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    11 358,94
    -189,34 (-1,64 %)
     
  • S&P 500

    3 400,97
    -64,42 (-1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    23 485,80
    -8,54 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 787,19
    -131,59 (-0,53 %)
     
  • GBP/USD

    1,3039
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Airbus prévoit de mettre en service un avion à hydrogène d'ici à 2035

Source AFP
·1 min de lecture
Airbus ambitionne de mettre en service un avion à hydrogène d'ici à 2035. (Photo d'illustration)
Airbus ambitionne de mettre en service un avion à hydrogène d'ici à 2035. (Photo d'illustration)

Airbus s'aligne sur les objectifs du gouvernement français. Dans un entretien au Parisien publié dimanche 20 septembre, son président exécutif, Guillaume Faury, indique que la mise au point d'un avion décarboné à hydrogène constitue un « axe stratégique prioritaire », et dévoile trois concepts afin d'aboutir à un appareil en service en 2035. « Développer un avion décarboné ne nécessite pas de rupture technologique majeure », estime le patron de l'avionneur européen, rappelant qu'Airbus a déjà recours à la propulsion à hydrogène pour ses satellites et la fusée Ariane.

Le choix et la maturation des technologies prendront cinq ans puis deux pour celui des fournisseurs et sites industriels, selon lui. « Donc, la mise en programme est prévue aux environs de 2028. Notre ambition est d'être le premier constructeur à mettre en service un tel appareil en 2035 », explique-t-il. Ce calendrier correspond à l'objectif d'un « avion neutre en carbone », fixé début juin par le gouvernement français, qui a prévu d'y consacrer 1,5 milliard d'euros d'ici à 2022 dans le cadre de son plan de soutien au secteur aéronautique mis à mal par la crise due au coronavirus.

Trois concepts bien différents

Airbus a préparé trois concepts, explique Guillaume Faury. Le premier « est un avion de configuration classique pouvant aller jusqu'à 200 places avec un rayon d'action permettant de faire plus de 3 500 kilomètres ». Le réservoir cylindrique d'hydrogène liquide serait logé à l'intérieur du [...] Lire la suite