Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 837,97
    -134,44 (-0,34 %)
     
  • Nasdaq

    15 941,72
    -93,58 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0838
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    -253,95 (-1,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 655,73
    +3 998,45 (+7,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 064,97
    -13,21 (-0,26 %)
     

Airbus : Cathay Pacific va remplacer ses Boeing 747 cargo par des A350F

PIXABAY

Cathay Pacific mise sur Airbus ! Cathay Cargo, branche fret de la compagnie hong-kongaise, a passé commande de six exemplaires de la version cargo du long-courrier A350F, afin de remplacer ses Boeing 747 cargo par des appareils émettant moins de CO2, a annoncé Airbus vendredi. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé mais elle pourrait théoriquement dépasser les 2 milliards de dollars : l'A350-1000, sur lequel est basé l'A350F, coûtait en 2018 quelque 366 millions de dollars l'unité, selon le dernier prix catalogue publié par Airbus.

Cathay, qui opère actuellement 20 Boeing 747 cargo, est l'une des principales compagnies aériennes pour le transport de fret, au côté d'Emirates et Qatar Airways. Le compagnie hong-kongaise dispose déjà d'une flotte de 47 A350 pour le transport de passagers. L'appareil, qui doit entrer en service en 2025, est capable de transporter 111 tonnes sur plus de 8 700 kilomètres, en dégageant 40% d'émissions de CO2 de moins que les Boeing 747F de précédente génération, affirme Airbus.

Il permettra notamment à la compagnie de «desservir tous les marchés de cargo lourd, y compris la liaison de fret la plus empruntée au monde entre Hong-Kong et Anchorage», en Alaska, affirme le géant européen. La compagnie s'est déjà faite remarquer en 2022 en revoyant le modèle de ses itinéraires, pour privilégier un survol de l'Atlantique plutôt que de la Russie sur le vol New York - Hong Kong. Elle prévoyait d'assurer le plus long au monde avec cette déviation qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

«Des stations à sec» : plusieurs dépôts de carburant bloqués par des grévistes en Île-de-France
Casino : la direction confirme aux syndicats la vente de la totalité des hyper et supermarchés
RATP : l'ouverture des bus à la concurrence, ça changera quoi pour les usagers ?
Bourse : Alstom, Worldline, Sodexo, Eiffage… Qui va entrer au CAC 40 et qui va en sortir ?
Stellantis vise un million de voitures par an en Italie, mais réclame des subventions