La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 311,30
    +190,80 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    0,9795
    -0,0089 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    18 012,15
    -75,82 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    20 468,32
    -206,95 (-1,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    456,11
    -7,01 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

Airbnb paie un peu plus d'impôts en France, mais le montant reste très bas

TeroVesalainen/Pixabay

Il est le leader mondial de la location saisonnière et pourtant Airbnb paie autant d'impôt qu'une petite PME locale française. Selon les informations de BFM TV, mercredi 14 septembre, qui a pu consulter les comptes de la société, la filiale française de la célèbre plateforme a versé un impôt sur les bénéfices de seulement 366.451 euros en 2021. Si par rapport à l'année précédente, le montant a progressé de 79 %, en 2020 Airbnb s'était acquitté de 200.000 euros, celui-ci demeure dérisoire par rapport à l'activité florissante de la société en France, l'un de ses principaux marchés dans le monde.

Airbnb France affiche ainsi un chiffre d'affaires qui a plus que doublé (+118 %) l'année dernière en atteignant 34,95 millions, contre 16,02 millions d'euros en 2020. Cependant, dans le même temps, les charges de l'entreprise ont grimpé. Le résultat net est donc quasiment stable, en passant de 546.791 euros en 2020 à 534.617 euros en 2021 (-2,2%).

En revanche, au niveau mondial, le groupe Airbnb affiche 5,99 milliards de dollars de revenus en 2021 et a versé 51,8 millions de dollars d'impôts sur les bénéfices. Les impôts sur les bénéfices versés en France ne représentent ainsi que 0,7 % de l'ensemble des impôts et taxes sur les revenus payés dans le monde par le géant de la location saisonnière. Des chiffres qui peuvent indigner, mais qui s'expliquent par le fait qu'Airbnb France n'est qu'un simple prestataire de services pour la maison-mère européenne, située en Irlande.

"La totalité des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

FDJ : la somme impressionnante non réclamée en deux ans
Risque de récession en Europe, gare à un choc ! Le conseil Bourse
Evian, Badoit, Volvic : pourquoi vous ne trouvez plus ces eaux à Intermarché
Patagonia : le fondateur fait don de sa fortune pour une raison très particulière
TotalEnergies revend ses parts dans un champ pétrolier au Kurdistan irakien