Publicité
Marchés français ouverture 7 h 24 min
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,98 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,04 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    40 142,27
    +231,45 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,04 (+0,47 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 900,43
    +1 891,80 (+3,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     

Airbnb : elle obtient l’interdiction des locations de courte durée dans sa résidence

Pexels

Les bruits des valises à roulettes, les portes qui claquent et les va-et-vient appartiennent désormais au passé pour cette habitante persévérante. À Saint-Malo (Ile-et-Vilaine), Véronique Deschamps est désormais «soulagée», les locataires de courte durée ne viendront plus la déranger. Cette habitante du quartier d'Intra-Muros de la cité corsaire a définitivement obtenu de la justice l'interdiction des locations de type Airbnb ou Booking dans sa copropriété, fait savoir Ouest-France mercredi 6 décembre. L'arrêt de la cour d'appel de Rennes le 24 août 2023 confirme une décision de première instance prise à Saint-Malo deux ans auparavant.

Après six années de combat judiciaire, la justice a finalement donné raison à cette Malouine. Les propriétaires, qui résident au Canada pour raison professionnelle et qui ont acheté ce bien pour s'adonner à ce type d'activité, ne pourront plus le louer. Désormais, ils seront passibles d'une astreinte de 100 euros en cas d'infraction constatée.

L'appartement du premier étage était loué depuis 2016 via une dizaine de plateformes avant que les locations ne s'arrêtent finalement en août 2021, en application du premier jugement. Pour Véronique Deschamps, qui a vu défiler près de 7 000 locataires et personnels de ménages en six ans, ce sont des années de dérangements, d'appréhensions et parfois d'intimidations. «Les visiteurs de passage ne sont pas comme à l'hôtel, ils se sentent libres et c'est ça qui leur plaît avec le système Airbnb», indique la malouine. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Location Airbnb : la réglementation ne sera finalement pas durcie avant 2024
Une nouvelle aide à la rénovation des logements en 2024, découvrez son montant
Passoires thermiques : «Le calendrier d’interdiction des locations est intenable», selon le patron de la Fnaim
Pourquoi les prix de l'immobilier vont continuer de dégringoler
Crédit immobilier : après deux ans de hausse des taux, la flambée est enfin terminée