Publicité
Marchés français ouverture 1 h 38 min
  • Dow Jones

    38 972,41
    -96,82 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    16 035,30
    +59,05 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0831
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    16 610,99
    -179,81 (-1,07 %)
     
  • Bitcoin EUR

    52 829,23
    +932,11 (+1,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 078,18
    +8,65 (+0,17 %)
     

Quelles sont les aides possibles pour partir en vacances ?

Quelles sont les aides possibles pour partir en vacances ? (Crédit : Getty Images) (Getty Images/iStockphoto)

Alors que les vacances d’été approchent à grand pas, de nombreuses familles ne partiront pas. Certaines aides existent néanmoins pour les foyers les plus modestes.

Un enfant sur dix (âgé de 1 à 15 ans) ne partait pas en vacances pour des raisons financières en 2021, révèle une étude de l’Insee publiée le 23 mars dernier. Pour de nombreuses familles à l’euro près à la fin du mois, s’offrir quelques jours de repos est un réel sacrifice financier. Sachez qu’il existe plusieurs aides pour vous permettre de partir en famille ou d’envoyer votre enfant à la mer ou à la montagne.

  • L’Aide aux vacances familiales (AVF)

Connaissez-vous l’Aide aux vacances familiales ? Méconnu, ce dispositif permet aux allocataires des Caisses d'allocations familiales (CAF) de bénéficier d’un coup de pouce parmi un large choix de 3 600 villages vacances et campings labellisés Vacaf disséminés dans toute la France. L’aide, directement versée aux professionnels pour ne pas avoir à avancer l’argent, vise à faciliter l'accès aux vacances pour les familles les plus modestes. Le taux de prise en charge du coût du séjour dépend du niveau de ressources des foyers. L’aide est calculée sur la base d’un coût de séjour plafonné à 800 euros.

À LIRE AUSSI >> Voici les 10 pays touristiques les plus dangereux au monde

Le montant du coup de pouce ne peut excéder 560 euros par famille. Attention, si le séjour dépasse une semaine, seuls les frais relatifs à la première semaine seront soumis au remboursement. Pour en bénéficier, vous n’avez aucune démarche particulière à effectuer. La Caf s’occupe d’envoyer aux familles éligibles un courrier ou un mail en février/mars. À vous ensuite de faire votre choix en ligne sur le site www.vacaf.org et d’effectuer la réservation.

  • L’Aide aux vacances enfants (AVE)

Vous ne pouvez pas partir et souhaitez quand même offrir des vacances à votre enfant ? L'Aide aux vacances enfants (AVE) permet de prendre en charge une partie du coût de son séjour et concerne uniquement, là encore, les séjours organisés par un partenaire agrée par Vacaf ou par la Caf de votre département d’affiliation. Pour en profiter, votre enfant doit être âgé de 6 à 20 ans.

Environ 15 000 personnes devraient bénéficier de ce coup de pouce cet été. Cette année, le budget alloué aux programmes d’aides au départ en vacances gérés par l’ANCV augmente de 40%, par rapport à 2022. Pour aider les Français aux revenus les plus modestes à boucler leurs valises, l’État a débloqué 1,3 million d'euros de crédits supplémentaires sur un total de 3,4 millions d’euros.

À LIRE AUSSI >> Vacances : 4 conseils pour éviter de perdre sa valise à l’aéroport

Cette rallonge budgétaire profitera en priorité aux personnes âgées dépendantes et leurs aidants et aux femmes victimes de violences et leurs proches. "Tout le monde a le droit de pouvoir partir en vacances, quelle que soit sa situation, quels que soient ses moyens et quel que soit son âge. Il y a le droit au travail, mais aussi le droit au repos. C’est le rôle de l’État, en lien avec les associations et les opérateurs comme l’ANCV, d’accompagner nos compatriotes les plus vulnérables et les plus modestes pour partir en vacances", a martelé Olivia Grégoire, la ministre déléguée au tourisme, dans un communiqué le 20 avril dernier. La Caf décide de l’attribution des chèques-vacances selon plusieurs critères, dont le niveau de ressources.

  • Départ 18:25

L’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances propose aux jeunes Français entre 18 et 25 ans une aide financière pour partir en vacances via le programme "Départ 18:25". Celle-ci peut atteindre 250 euros. Pour y avoir droit, il faut un revenu fiscal de référence (RFR) inférieur à 17 280 euros/an pour une part fiscale. Si ce n’est pas le cas, être titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours ou échu depuis moins de 3 mois, être étudiant bénéficiaire d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux ou être volontaire en service civique dont la mission est en cours ou est terminée depuis moins d’un an sont autant de critères qui plaideront en votre faveur au moment de la décision finale. Vous pouvez vérifier l’ensemble des critères d’éligibilité sur cette page.

VIDÉO - Vacances d'été : les destinations sur lesquelles se ruent déjà les Français