Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 711,41
    +287,85 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,57
    -2,28 (-0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Toutes les aides financières à destination des parents d’enfant en situation de handicap

Toutes les aides financières à destination des parents d’enfant en situation de handicap

La naissance d’un enfant handicapé est souvent synonyme de dépenses en plus. Pour épauler les parents concernés, l’Etat met à disposition de nombreux soutiens, comme des congés supplémentaires ou des aides financières. Mais attention : un diagnostic médical reconnaissant le handicap de l’enfant est indispensable pour pouvoir bénéficier des prestations ci-dessous.

Une fois ce sésame en poche, l’autre étape essentielle est de vous rapprocher de votre Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Ces structures évaluent les besoins spécifiques de chaque enfant avant de présenter votre demande d’allocation à la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). C’est cette dernière qui va déterminer le taux d’incapacité de votre enfant et ainsi ouvrir vos droits à ces aides financières.

Vous pourrez ainsi bénéficier de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AAEH), d’un montant fixe de 149,26 euros par mois. Mais ce montant peut être majoré par la CDAPH en fonction des besoins et des circonstances familiales. Ces compléments dépendent du nombre de parents aidants et peuvent inclure une majorité spécifique pour parent isolé, offrant un meilleur soutien financier pour les familles monoparentales.

Conditions d’éligibilité à l’AEEH :

PUBLICITÉ

Et même si les enfants gravement handicapés sont nombreux à bénéficier d’un accompagnement médico-social, ce sont les parents qui sont bien souvent en première ligne. C’est pourquoi l’Etat propose l’allocation journalière (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Epargne : puis-je me servir sur le livret de mes enfants ?
Contrôle fiscal : une influenceuse témoigne de ses difficultés
Déclaration de revenus 2024 : comment baisser votre taux d’imposition
Impôt sur le revenu : quelle déclaration remplir en cas de plus-value sur des actions ?
Personne n'a jamais fait fortune en investissant dans les chevaux !