Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 713,72
    -33,70 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 613,36
    +269,81 (+1,56 %)
     
  • Nikkei 225

    38 876,71
    -258,08 (-0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0811
    +0,0066 (+0,62 %)
     
  • HANG SENG

    17 937,84
    -238,50 (-1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 908,66
    +562,55 (+0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 415,01
    +19,97 (+1,43 %)
     
  • S&P 500

    5 423,83
    +48,51 (+0,90 %)
     

Un agent municipal soupçonné d’avoir volontairement écrasé un piéton

À Brie-Comte-Robert, en Seine-et-Marne, un agent de voirie est suspecté d'homicide volontaire pour avoir sciemment écrasé un piéton (photo d'illustration). - Credit:Catherine AULAZ / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Un agent de voirie en Seine-et-Marne est suspecté d’avoir écrasé à deux reprises un piéton. Il a été placé en garde à vue lundi 30 janvier.

Un agent de voirie de la commune de Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne) est depuis lundi en garde à vue, soupçonné d'homicide volontaire parce qu'il aurait sciemment écrasé un piéton, a appris mardi l'Agence France-Presse de source policière. Les forces de l'ordre avaient été appelées lundi vers 14 h 15 pour ce qui ressemblait à un accident de circulation. Dans une rue étroite de la ville de 19 000 habitants, un véhicule utilitaire municipal avait percuté un piéton lors d'une manœuvre en marche arrière.

Malgré l'intervention des secours, la victime de 79 ans avait été déclarée morte peu après 15 heures. Mais l'enquête a fait rapidement ressortir que l'employé municipal de 23 ans au volant du véhicule utilitaire avait eu une altercation avec le fils du septuagénaire décédé, conflit dont la raison n'est pas claire dans l'immédiat.

Le suspect a roulé « deux fois » sur la victime

« Le conducteur a reculé et aurait, en fait, roulé à deux reprises sur la victime », a déclaré la source policière. Le suspect était sous le coup d'une suspension judiciaire de son permis de conduire. Soupçonné d'homicide volontaire, il a été placé en garde à vue lundi après-midi. L'enquête est confiée au commissariat de Moissy-Cramayel.

Lire la suite

VIDÉO - Yanis, 8 ans, mortellement fauché par une voiture : "Elle se retrouve libre comme si elle avait écrasé un lapin ou un sac de pommes de terre"