Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 045,80
    +15,10 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 160,98
    -36,23 (-0,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -2,04 (-2,60 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Adaptation des logements au vieillissement : les équipements éligibles au crédit d’impôt en 2024

Michael Schwarzenberger /Pixabay

En 2050, les plus de 65 ans représenteront 30% de la population. C’est-à-dire 10 points de plus qu’actuellement. Pour anticiper ce papy-boom, et permettre aux aînés de rester plus longtemps dans leur logement, le gouvernement a lancé MaPrimeAdapt’ le 1er janvier dernier. Cette aide, distribuée par l’Agence nationale de l’Habitat (Anah), permet aux ménages - dont les revenus sont qualifiés de «modestes» ou de «très modestes» - de financer des travaux d’adaptation de leur logement au vieillissement. On pense ici notamment à la pose de sanitaires adaptés à la perte d’autonomie, à l’installation de sols antidérapants ou encore à des systèmes de motorisations de porte ou de volets roulants.

>> Notre service - Rénovation énergétique : calculez le montant de vos aides (MaPrimeRénov’, CEE…) et trouvez le bon artisan pour vos travaux

Mais pour les ménages un peu plus aisés, aux revenus qualifiés «d’intermédiaires», point de MaPrimeAdapt’. En revanche, ces foyers sont éligibles à un crédit d’impôt, pouvant atteindre 25% des dépenses engagées pour adapter leur logement. Les ménages peuvent en bénéficier s’ils remplissent l’une des deux conditions suivantes :

Les bénéficiaires doivent par ailleurs respecter plusieurs conditions de ressources. Tout d’abord, ils ne doivent pas être éligibles à MaPrimeAdapt’ et avoir des revenus supérieurs aux seuils suivants, en 2022 ou en 2023 :

Ensuite, le foyer fiscal doit également montrer des revenus inférieurs aux niveaux suivants, en 2022 ou en 2023 : (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : pourquoi le nombre de passoires thermiques à vendre explose sur les sites d’annonces
Airbnb : l'avantage fiscal sera bien réduit pour les propriétaires de meublés touristiques
Airbnb : ce que la loi doit changer à la fiscalité des meublés touristiques
Les ventes aux enchères dégressives débarquent dans l'immobilier
Crise du logement : faut-il bloquer les routes pour que le gouvernement réponde ?