Publicité
Marchés français ouverture 24 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,05
    +205,11 (+1,10 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 165,20
    -524,71 (-0,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 491,09
    +6,90 (+0,46 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Achat immobilier : comment puis-je me rétracter après un compromis ?

Achat immobilier : comment puis-je me rétracter après un compromis ?

Chaque mois, le «Grand rendez-vous de l'immobilier» (Capital / Radio Immo) répond à vos questions par le biais de sa séquence «Ça vous concerne». Nos experts - avocats, notaires, agents immobiliers - dénouent pour vous les problèmes juridiques les plus complexes et vous livrent leurs conseils avisés que vous envisagiez de vendre, d'acheter, de louer ou de rénover votre logement. Dans cette séquence, notre expert répond à une question posée par Chloé, originaire de Saint-Gratien. Chloé a signé lundi dernier un compromis de vente par internet, mais après réflexion, ne souhaite finalement plus acheter le bien. Dans sa situation, a-t-elle le droit de se rétracter, et comment ?

Notre expert, Xavier Belvaux, directeur général du réseau We Invest France, explique que Chloé a en réalité un délai de 10 jours à compter du lendemain de la première présentation du premier recommandé du compromis de vente signé. Elle doit alors notifier son intention par écrit ou par mail, à son notaire, son agence immobilière et à son vendeur, de ne pas aller plus loin dans la transaction. Notre expert précise que Chloé n’a pas besoin de justifier, dans son écrit ou son mail, les raisons la poussant à annuler le compromis de vente. Et elle sera bien entendu remboursée des sommes qui ont été versées à cette occasion.

>> Notre service - Trouvez les meilleurs syndics de copropriété gratuitement

Vous êtes propriétaire, acheteur, vendeur encore investisseur et vous avez vous aussi une question d'ordre juridique, (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mon fils étudiant reste moins d’un an dans son logement : doit-il financer l’entretien de la chaudière ?
Crédit immobilier : cette proposition pourrait changer la vie de ceux qui ont contracté un prêt à taux très bas
«Une histoire à dormir debout» : elle vit incognito sur le toit d’un supermarché
Un copropriétaire a boxé son parking sans autorisation de l’AG, que faire ?
Immobilier : puis-je vendre en laissant des meubles dans le logement ?