La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 941,79
    -344,85 (-1,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Achat immobilier : les difficultés des emprunteurs ne font pas encore baisser les prix

baromètre Se Loger achat maison
baromètre Se Loger achat maison

Si vous avez un projet immobilier qui nécessite un crédit, la tendance ne vous aura pas échappé : depuis plusieurs mois, les taux de crédit immobilier augmentent, alors que les conditions d'octroi se durcissent. Une double peine pour les emprunteurs qui doivent en plus composer avec le taux d'usure qui bloque de plus en plus de dossiers.

Les villes de taille moyenne ont la cote

Dans ces conditions, on aurait pu s'attendre à une baisse des prix sur le marché de l'immobilier. Pourtant, le baromètre LPI-Se Loger (1) de juillet 2022 montre une hausse des prix toujours rapide. Dans le neuf, les prix s'envolent, notamment à cause de la hausse des coûts de construction. Le prix d'une maison neuve est en augmentation de +5,2% sur les trois derniers mois, pour s'établir à 2 420 euros par m2. La hausse est plus faible pour les appartements neufs (+2,1% à 6 035 euros le m2).

Dans l'ancien, les prix ont augmenté en moyenne de +3,8% sur trois mois. Une hausse avant tout portée par les maisons (+4,3% contre +3,5% pour les appartements), preuve que ces dernières profitent d'une demande toujours plus importante que l'offre. Attention cependant : dans les métropoles, les prix sur les maisons sont en baisse, -5,9% à Bordeaux sur un an, -8,7% à Rennes et jusqu'à -11% à Nice ! Loin d'être une preuve de désintérêt pour ce type de logements, ces baisses montrent surtout que les emprunteurs ont de plus en plus de mal à s'offrir ces maisons, forcément chères, car le financement est de plus en plus difficile à obtenir. En effet, les secundo-accédants (déjà propriétaires), les plus à même d'acheter ces logements, sont aujourd'hui souvent bloqués par le taux d'usure, notamment à cause de l'assurance emprunteur.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A : épargner 1 000 euros à 2%, ça fait combien d'intérêts en 1, 5 ou 10 ans ?
- A Paris, stationner votre moto ou votre scooter devient payant au 1er septembre 2022
- La néobanque Vybe ferme ses portes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles