Publicité
La bourse ferme dans 8 h 4 min
  • CAC 40

    7 961,55
    +7,16 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 882,88
    -0,89 (-0,02 %)
     
  • Dow Jones

    38 949,02
    -23,39 (-0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    2 044,00
    +1,30 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 913,82
    +3 809,25 (+7,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,22
    -0,32 (-0,41 %)
     
  • DAX

    17 621,13
    +19,91 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 635,74
    +10,76 (+0,14 %)
     
  • Nasdaq

    15 947,74
    -87,56 (-0,55 %)
     
  • S&P 500

    5 069,76
    -8,42 (-0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    39 166,19
    -41,84 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    16 511,44
    -25,41 (-0,15 %)
     
  • GBP/USD

    1,2666
    +0,0007 (+0,05 %)
     

Accusée de fraude fiscale, Isabelle Adjani évoque ses difficultés financières

Gisela Schober/Getty Images

Isabelle Adjani est actuellement au centre d'une affaire de fraude fiscale et de dissimulation de dons. Selon les informations rapportées par Paris Match le 12 octobre, elle a été convoquée devant le tribunal correctionnel de Paris pour répondre des charges qui pèsent sur elle. Dans son édition, le magazine révèle que le fisc accuse Isabelle Adjani d'avoir dissimulé un don de 2 millions d'euros et de ne pas vivre au Portugal, pays dans lequel elle se déclare pourtant résidente fiscale. Cette affaire n'est malheureusement pas la première dans laquelle l'actrice se retrouve impliquée sur le plan judiciaire.

Selon Paris Match, Isabelle Adjani risque de devoir rembourser 1,2 million d'euros en plus de sa dette fiscale, ainsi que les frais de majoration qui s'élèvent à 1,25 million d'euros. Ces accusations sont très sérieuses et pourraient avoir des conséquences financières importantes pour l’actrice dont la situation financière est préoccupante. Dans son interview accordée au magazine, elle a exprimé son innocence et son intention de «solliciter la relaxe». Elle affirme également «ne pas craindre d'être ruinée», car elle n'a «jamais été fortunée». Elle déclare que bien qu'elle ait «gagné plus d'argent que la moyenne», elle en a également donné et «perdu plus que la moyenne».

Selon son avocat, Stéphane Babonneau, Isabelle Adjani fait partie «de cette génération d'artistes qui n'est pas dans la planification financière et dans l'accumulation». «À tort ou à raison, ça la regarde. Toujours (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ajay Banga, le nouveau président de la Banque mondiale qui veut tout révolutionner
Taylor Swift, Beyoncé… le juteux business des stars de la pop au cinéma
Israël : «Cette crise est une erreur collective, celle du cynisme de la scène internationale»
Attaque à Arras : cette note de la DGSI qui révèle le poids de la mouvance islamiste caucasienne
Attaque à Arras : «la journée de ce vendredi était à haut risque», affirme Alain Bauer, criminologue