La bourse ferme dans 1 h 13 min
  • CAC 40

    6 040,75
    -32,60 (-0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 531,11
    -2,06 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    31 464,02
    -36,66 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0575
    +0,0017 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 828,50
    -1,80 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    19 559,22
    -860,34 (-4,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    450,94
    -10,85 (-2,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,49
    -0,13 (-0,12 %)
     
  • DAX

    13 156,50
    +38,37 (+0,29 %)
     
  • FTSE 100

    7 239,17
    +30,36 (+0,42 %)
     
  • Nasdaq

    11 529,96
    -77,66 (-0,67 %)
     
  • S&P 500

    3 902,34
    -9,40 (-0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2279
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Comment 64 mineurs ont maintenu en vie le bitcoin

Entre la création de la crypto-monnaie en 2009 et le moment où le bitcoin a atteint le prix de 1 dollar, en 2011, seule une petite communauté de moins de 100 personnes entretenait la blockchain. Un manque de mineurs qui aurait pu être fatal pour le projet.

Le bitcoin est désormais un terme incontournable. La crypto-monnaie la plus connue au monde, officiellement reconnue comme devise au Salvador et en Centrafrique, s’échange à près de 30 000 dollars et sa blockchain est entretenue par un large réseau de particuliers et d’entreprises. Mais il n’en a toujours pas été ainsi.

Aux débuts de la crypto-monnaie, en 2009, seule une toute petite communauté de passionnés s’occupait de maintenir la blockchain et de miner les premiers bitcoins. Les précédents calculs estimaient que ce groupe était composé de près de 75 000 personnes, mais une nouvelle étude montre que seulement 64 personnes auraient vraiment activement participé aux débuts du bitcoin.

Une toute petite communauté

L’étude est signée par un groupe de chercheuses et chercheurs américains de l’université de Rice et du Baylor College of Medecine, et a été publiée par l’université de Cornell le 6 juin 2022. Intitulée « la coopération au sein d’un groupe d’anonymes a permis de protéger le bitcoin alors que la décentralisation connaissait des remous », l’étude revient sur les premières années de vie de la crypto-monnaie.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles