Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 868,73
    +973,02 (+1,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 389,89
    +77,27 (+5,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0065 (-0,52 %)
     

60 dollars la Bible : comment Donald Trump tente désespérément de se remettre à flot

Pixabay

La parole de Dieu n’a pas de prix, diront certains. Donald Trump l’a fixé à 60 dollars. Dans une vidéo postée sur son réseau social Truth Social, l’ancien résident de la Maison Blanche a fait la promotion d’une bible pas comme les autres, puisque cette dernière est vendue 59,99 dollars, rapporte Le Point, le 27 mars 2024. Une action qui n’est pas sans un certain intérêt pour l’ancien président des États-Unis, qui touche une partie des recettes sur chaque ouvrage vendu. En effet, Donald Trump s’est associé au chanteur de country Lee Greenwood, qui n’est autre que l’auteur de la chanson God Bless the USA, sortie en 1984, qui est également le titre de la bible vendue par le duo.

La bible proposée par les deux compères est spéciale, puisqu’elle ne contient pas uniquement la parole divine. Le pouvoir spirituel laisse une place à celui temporel. Ainsi, on trouve aux côtés des différents évangiles la Constitution américaine, le Serment d’allégeance, ainsi que les paroles de la chanson de Lee Greenwood. Sur le site Internet sur lequel il est recommandé de se procurer l’ouvrage, il est fait mention que seule l’image de Donald Trump est utilisée. Par ailleurs, il est bien indiqué que la campagne du milliardaire n’est pas financée par la vente des livres. «GodBlessTheUSABible.com utilise le nom, la ressemblance et l'image de Donald J. Trump sous licence payée de CIC Ventures LLC, laquelle licence peut être résiliée ou révoquée conformément à ses conditions», peut-on lire.

Dans sa vidéo promotionnelle, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’inflation aux Etats-Unis pire que prévu selon la Fed, les baisses de taux peuvent attendre
Un influenceur qui demandait une invitation au restaurant se fait remettre à sa place par le patron
Contrôle aérien : une salariée positive à la cocaïne plaide la «contamination passive»
Ces fonctionnaires qui ont un petit salaire, jusqu’où grimpera le cours de l’or ? Le Flash éco du jour
Placée sur la route de la ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse, sa maison devrait être rasée