Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 462,54
    -146,20 (-0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 482,75
    +14,65 (+1,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,07 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,09 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,76 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

26e Congrès mondial de la Fédération internationale pour la chirurgie de l'obésité et des troubles métaboliques (IFSO) : Obésité, la chirurgie bariatrique « réduit » le risque de cancer de 25 %

NAPLES, Italie, 28 août 2023 /PRNewswire/ — La perte de poids par chirurgie bariatrique peut avoir un impact majeur sur le risque de cancer. Une étude menée par l'Université de l'Utah à Salt Lake City (États-Unis), publiée dans Obesity, a montré que les patients souffrant d'obésité sévère qui subissent une chirurgie ont 25 % moins de risques de développer des cancers, y compris des cancers non liés à l'obésité. Les femmes ont 41 % moins de risques de développer des cancers liés à l'obésité.

Le risque de cancer chez les patients masculins n'était pas plus faible que chez les sujets non chirurgicaux.

L'étude a également montré que les femmes qui ont subi une chirurgie avaient 47 % moins de risques de décéder d'un cancer de l'utérus, de l'ovaire, du côlon, du sein pré et post-ménopause, par rapport aux femmes qui n'ont pas subi de chirurgie.

La chirurgie bariatrique entraîne également des taux d'incidence plus faibles du cancer du côlon.

PUBLICITÉ

Les avantages de la chirurgie bariatrique seront présentés lors du 26e Congrès mondial de la Fédération internationale pour la chirurgie de l'obésité et des troubles métaboliques (IFSO), qui aura lieu à Naples, en Italie, du 30 août au 1er septembre, sous la présidence de Luigi Angrisani, professeur de chirurgie générale à l'Université Federico II de Naples.

« Bien que plusieurs études aient établi une incidence plus élevée de cancer chez les patients obèses (par rapport aux patients maigres), jusqu'à présent, on n'avait pas clairement déterminé si la réduction du poids par la chirurgie conduisait à une réduction du risque de cancer », a expliqué M. Angrisani. C'est parce qu'il est difficile d'atteindre une perte de poids importante et soutenue dans des populations importantes et statistiquement significatives. Mais cette nouvelle étude montre qu'avec une perte de poids marquante et durable, qui peut être obtenue avec la chirurgie bariatrique, il est possible de réduire de manière notable le risque de développer un cancer, par rapport aux patients qui n'ont pas de chirurgie. Cette recherche est une autre confirmation importante des avantages à long terme de la chirurgie de perte de poids dans la prévention du cancer, comme déjà anticipé dans les lignes directrices ASMBS/IFSO publiées en octobre 2022, co-signées par le professeur Angrisani, mais également par le professeur Scott A. Shikora de l'Université de Harvard (États-Unis), actuel président de l'IFSO et par le professeur Gerhard Prager de UniMed (Vienne), président élu de l'IFSO en Autriche.

L'étude est basée sur la comparaison entre l'incidence du cancer et la mortalité. Les données ont été stratifiées par type de cancer, stade, sexe et type de chirurgie. Près de 22 000 patients subissant une chirurgie bariatrique ont été impliqués et appariés pour être comparés aux personnes obèses n'ayant pas subi de chirurgie. Les procédures chirurgicales sont les suivantes : pontage gastrique, gastrectomie verticale, gastroplastie par anneau gastrique ajustable et dérivation bilio-pancréatique.

« La nouvelle étude est une contribution importante à notre compréhension de la relation entre l'obésité et le cancer », a souligné M. Angrisani. Les résultats ajoutent de nouvelles preuves à la littérature scientifique, indiquant que la perte de poids significative obtenue avec la chirurgie bariatrique réduit le risque de plusieurs types de cancer. Le risque de cancer chez les femmes, qui sont la majorité des personnes subissant une chirurgie bariatrique, est considérablement réduit. Les personnes obèses et les médecins devraient prendre ces avantages au sérieux lorsqu'ils évaluent et discutent de la chirurgie bariatrique avec leurs patients.

Manuela Mazzarella
E-info@healthmedia.it
Tél. : +39 339 2096291

Cision
Cision

View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/26e-congres-mondial-de-la-federation-internationale-pour-la-chirurgie-de-lobesite-et-des-troubles-metaboliques-ifso--obesite-la-chirurgie-bariatrique--reduit--le-risque-de-cancer-de-25--301910273.html