Publicité
Marchés français ouverture 1 h 44 min
  • Dow Jones

    38 239,98
    +253,58 (+0,67 %)
     
  • Nasdaq

    15 451,31
    +169,30 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    37 597,06
    +158,45 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0656
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    16 768,48
    +256,79 (+1,56 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 262,71
    +417,51 (+0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 396,68
    -9,32 (-0,66 %)
     
  • S&P 500

    5 010,60
    +43,37 (+0,87 %)
     

10 ans d’allocations et 140 000 euros détournés : un couple a fait coup double en France et en Espagne

Marco Scisetti / Adobe Stock

Dix ans sans être pris. Un couple a berné l’administration et la Sécurité sociale espagnole pendant une décennie. Leur histoire est contée par le média catalan Nacio Digital informe et relayé par L’Indépendant, le 29 mars 2024. En tout, ils ont réussi à toucher plus de 140 000 euros d’allocation de la part du trésor et de la Sécu ibérique. Une véritable fortune quand on sait que le couple avait quitté l’Espagne en 2014 pour poser ses valises de l’autre côté des Pyrénées, en France.

L’administration espagnole a mis dix ans à mettre au jour la supercherie. La fin de l’escroquerie a été déclenchée par une plainte déposée par le Service basque de l’emploi. Ce dernier avait constaté qu’un homme, titulaire d’une carte de séjour longue durée en Union européenne, résidait en France. L’administration a aussitôt transmis un signalement aux autorités compétentes.

Des allocations également perçues en France

L’homme ciblé n’aurait tout simplement pas déclaré son changement de situation. Cette technique lui permettait de continuer de toucher les aides sociales espagnoles. En outre, il percevait également le chômage. L’enquête a finalement permis de constater que l’homme travaillait pendant qu’il percevait ces aides, mais en France. Comme si cela ne suffisait pas, il est, avec sa femme, propriétaire. Mais le tableau peint par le média catalan ne s’arrête pas là : le couple touchait également des aides côté français. En effet, il percevait des allocations familiales puisqu’ils ont cinq enfants (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bagages perdus et abîmés : les vacances de ce couple avec leurs bébés tournent au cauchemar
Finie la limite des 200 cigarettes : la France s'adapte au droit européen sur le tabac
Quelle est donc cette nouvelle arnaque au CV qui prend de l’ampleur en France ?
Détention provisoire : définition, durée et conditions
10 ans d'Anne Hidalgo à Paris : la capitale s'est-elle métamorphosée ?