Publicité

10 ans après le casse du siècle, le Carlton de Cannes va devoir sortir le chéquier

Pexels

C'est le casse du siècle. Assureurs, organisateurs, palace et société de sécurité s'affrontaient jusque-là en justice pour connaître la responsabilité de chacun dans ce braquage qui s'est déroulé en 2013. Ce jeudi 11 mai, le tribunal de Commerce a rendu sa décision et a condamné l'hôtel Carlton ainsi que la société de sécurité BSL a verser 7,7 millions d'euros chacun à l'assureur Lloyd's, au titre "de la perte de chance", rapporte France 3. L'avocat de la société de sécurité BSL, qui se dit "un peu déçu" au micro de la chaîne locale, reconnaît un arbitrage "juridiquement fondé".

La scène se passe en juillet 2013, boulevard de la Croisette. Le joaillier Leviev organise une expo-vente dans les entrailles de l'un des plus mythiques hôtels de la French Riviera : l'hôtel Carlton à Cannes. Mais rien ne se passe comme prévu. Au dernier jour de l'exposition, un homme, casquette sur la tête et foulard sur le nez, pénètre l'enceinte de l'établissement. Armé d'un pistolet, il braque le personnel et ressort aussitôt par une fenêtre donnant sur une ruelle perpendiculaire. Le scénario est digne d'un film. En quelques minutes, le voleur empoche 103 millions d'euros.

Après les faits, les dysfonctionnements dans la sécurisation de l'exposition sont rapidement dénoncés. La police explique de son côté ne pas avoir été tenue informée de l'événement. L'assureur du bijoutier a alors remboursé l'argent, mais s'est retourné contre la direction du Carlton pour sa sécurité défectueuse. Aujourd'hui, celui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le FMI troque 1,8 milliard de dollars en échange de la lutte contre le terrorisme et l'adaptation au changement climatique avec le Sénégal
L'Allemagne achète pour 8,5 milliards de dollars d'hélicoptères militaires aux États-Unis
Les prix des industriels dans le collimateur du gouvernement, les tarifs du carburant ne baisseront pas tout de suite… Le flash éco du jour
Eau : dans le Sud, la consommation démesurée de propriétaires fortunés fait polémique
Que contient le plan d’Emmanuel Macron pour réindustrialiser la France ?