La bourse ferme dans 3 h 22 min
  • CAC 40

    5 949,25
    +12,83 (+0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 430,77
    -2,68 (-0,08 %)
     
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • EUR/USD

    0,9799
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 716,00
    -4,80 (-0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    20 418,10
    -424,02 (-2,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    454,84
    -8,29 (-1,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,63
    +1,18 (+1,33 %)
     
  • DAX

    12 478,99
    +8,21 (+0,07 %)
     
  • FTSE 100

    7 008,78
    +11,51 (+0,16 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    27 116,11
    -195,19 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    17 740,05
    -272,10 (-1,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,1208
    +0,0040 (+0,36 %)
     

Êtes-vous prêts à payer 7 à 9 euros par mois pour Netflix avec des publicités ?

Selon Bloomberg, le tarif de la nouvelle version allégée de Netflix ne sera pas vraiment « abordable ». Les publicités seront obligatoires, avant et pendant le programme.

Depuis débuts 2022 et les premiers « mauvais » résultats trimestriels de Netflix, le géant du streaming promet une nouvelle formule financée par la publicité pour reconquérir ses abonnés partis ailleurs. Netflix le sait, la qualité première de cette formule doit être son accessibilité. La publicité est contraignante, mais on peut bien accepter de regarder 4 à 5 spots avant de lancer un épisode si le tarif de son abonnement est vraiment plus bas.

Selon les informations de Bloomberg, ce sera entre 7 et 9 dollars par mois. Un tarif à comparer aux 9,99 (un écran), 15,49 (deux écrans) et 19,99 dollars par mois (quatre écrans) des offres américaines. La ristourne semble assez petite, mais tout dépend de ce que Netflix offrira à ce prix-là.

Quelle offre exactement ?

Normalement, Netflix présentera sa nouvelle grille fin 2022. Les premiers pays éligibles devraient être servis dans la foulée, avec un élargissement en 2023. À 7-9 dollars par mois (au vu de l’équivalence euro/dollar, sans doute 7-9 euros), à quoi aura-t-on le droit ?

Depuis plusieurs mois, on sait que les programmes ne seront pas forcément les mêmes. Le catalogue sera plus petit, faute d’accord avec certains studios qui pourraient réclamer une commission sur les publicités.

[Lire la suite]