Publicité
La bourse ferme dans 4 h 50 min
  • CAC 40

    8 010,73
    +29,22 (+0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 930,15
    +16,02 (+0,33 %)
     
  • Dow Jones

    37 753,31
    -45,66 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0675
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    2 396,40
    +8,00 (+0,33 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 836,64
    -1 174,36 (-1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,78
    -0,91 (-1,10 %)
     
  • DAX

    17 767,53
    -2,49 (-0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 866,40
    +18,41 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    15 683,37
    -181,88 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    5 022,21
    -29,20 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    38 079,70
    +117,90 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    16 385,87
    +134,03 (+0,82 %)
     
  • GBP/USD

    1,2470
    +0,0014 (+0,11 %)
     

Élise Lucet dénonce l'utilisation frauduleuse de son image dans les publicités sur Twitter

Marc Piasecki/Getty Images

«Attention arnaque». Sur X (anciennement Twitter), la journaliste de France Télévisions Élise Lucet a alerté ses followers sur l'utilisation frauduleuse de son image dans des publicités, a repéré BFMTV. Sur le réseau social, la journaliste dénonce une «campagne coordonnée de posts malveillants» utilisant son image «pour véhiculer des contenus complètement faux». Elle ajoute des captures d’écran de publicités, utilisant une image d’elle, parfois blessée. D’autres sont accompagnées de titres de presse prétendus réels, comme ce titre du Monde : «La prestation d’Élise Lucet à la télévision hier soir s’est terminée par une tragédie.»

Selon la journaliste, bon nombre de ces contenus «renvoient vers des sites frauduleux faisant notamment la promotion de sites de cryptomonnaies». Et tous ces comptes cités utilisant son image sont des contenus payants. Jeudi 7 mars, les profils en question étaient toujours actifs sur le réseau social. L’un d’eux, qui renvoie vers le site Sakobis, met en scène la présentatrice de Cash Investigation et d’Envoyé spécial où elle ferait la promotion d’une plateforme de trading de cryptomonnaies baptisée Everix Edge. Selon BFMTV, cette plateforme, qui est censée générer de gros gains financiers, n’est rattachée à aucune entreprise.

Des arnaques donc, sans doute issues d’un vaste mouvement coordonné, puisque toutes ces publications ont été postées sur le réseau social entre le 5 et le 6 mars et ont déjà généré plus de 400 000 vues. Si la responsabilité du réseau (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sortie de piste d'un Boeing 737 Max 8 de United Airlines à l'aéroport de Houston
Les transports médicaux bientôt moins remboursés ? Les solutions à la crise du logement… Le Flash éco du jour
«En tant que femme et entrepreneure, on doit aller au bout de nos projets»
La plus grande librairie de France dépose le bilan, plus de 40 000 livres envoyés à la poubelle
Suède : la montée en puissance de son industrie de l'armement