La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 572,10
    -190,53 (-0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Tous les élèves de 6e bénéficieront d’une heure de soutien scolaire à partir de septembre

littlewolf1989/Adobe Stock

La technologie sacrifiée sur l'autel de la maîtrise des fondamentaux ? C'est en tout cas le sens de la mesure dévoilée par la rue de Grenelle. Comme le relatent plusieurs médias, dont Le Parisien, le ministère de l’Éducation nationale a dévoilé le mercredi 11 janvier les détails de la mise en œuvre de l’heure de soutien en maths ou en français pour les élèves de 6e.

Ces cours de soutien débuteront dès la rentrée et seront intégrés à l’emploi du temps de tous les élèves de 6e. Ils porteront, d’après la circulaire du ministère, sur certaines compétences fondamentales comme la "fluence (lecture fluide à l’oral), la maîtrise de l’orthographe, l’écriture, la syntaxe, le vocabulaire, la numération, les fractions, le calcul, les grandeurs, les mesures, ainsi que l'espace et la géométrie".

"Il n’y aura pas d’augmentation du nombre d’heures de cours en 6e", a précisé la direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) au quotidien. Le volume horaire restera donc à 26 heures par semaine, et le créneau de soutien ou d’approfondissement se fera en partie sur l’heure de technologie, précise l’AFP qui cite le ministère.

Contacté par Le Parisien, le ministère de l'Éducation a dit vouloir "coller aux besoins de chacun". "Par exemple, un enfant qui a des difficultés à lire lors de son entrée en 6e pourra d’abord être orienté vers un cours de lecture. Au bout de trois mois, il aura fait des progrès et il pourra alors suivre, le trimestre suivant, un cours sur les fractions. En mars enfin, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Suède : le plus grand gisement géant de terres rares d'Europe a été découvert
Aux Etats-Unis, un jackpot a plus d’un milliard de dollars à gagner à la loterie Mega Millions
Covid-19 : les arnaques autour de l'antiviral Paxlovid prolifèrent sur les réseaux sociaux
Retraites : la CGT Pétrole appelle à la grève et agite la menace de "l’arrêt des installations de raffinage"
Bonne nouvelle pour les emprunts immobiliers, à quel âge partirez-vous à la retraite ? Le flash éco du jour