La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 609,15
    +34,79 (+0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 539,27
    +22,17 (+0,63 %)
     
  • Dow Jones

    30 218,26
    +248,74 (+0,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 842,00
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    15 700,93
    -27,82 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    365,19
    -14,05 (-3,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    46,09
    +0,45 (+0,99 %)
     
  • DAX

    13 298,96
    +46,10 (+0,35 %)
     
  • FTSE 100

    6 550,23
    +59,96 (+0,92 %)
     
  • Nasdaq

    12 464,23
    +87,05 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    3 699,12
    +32,40 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    26 751,24
    -58,13 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    26 835,92
    +107,42 (+0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3438
    -0,0015 (-0,11 %)
     

Ça roule pour les Chinois, et nous, et nous, et nous…

Le point Auto avec AFP
·1 min de lecture
À l'origine de la pandémie, Wuhan a tenu, après Pékin (photo), son Salon de l'auto en octobre, alors que tous les salons européens sont annulés.
À l'origine de la pandémie, Wuhan a tenu, après Pékin (photo), son Salon de l'auto en octobre, alors que tous les salons européens sont annulés.

À Pékin, Shanghai ou même Wuhan où vient de se tenir le Salon de l'auto comme si la pandémie n'était pas partie de là, les concessionnaires affichent un large sourire. Les ventes de voitures particulières en Chine ont en effet enregistré en octobre une hausse de 8 % sur un an, à un rythme légèrement supérieur au mois précédent. Premier pays touché par le nouveau coronavirus mais aussi premier à s'en sortir, la Chine apparaît comme un baromètre de la reprise espérée de l'économie mondiale.

Mais pas en France, où les fermetures de concessions dues au confinement ont quasi gelé les transactions, alors qu'elles restent théoriquement possibles par Internet. Mais, sauf pour un achat d'opportunité avant la fin de l'année, les envies de changer de voiture semblent piétinées définitivement par les effets d'une fiscalité punitive en 2021-2022. Au lieu d'encourager la consommation, le gouvernement français, au nom de l'écologie, triture les règles naturelles du marché au seul avantage de la voiture électrique et d'une espèce rare d'acheteurs.

Au lieu de cela, en Chine, pas de changement aux règles en vigueur afin d'accompagner la sortie de crise. Après un plongeon en début d'année pour cause d'épidémie, les ventes automobiles du géant asiatique avaient bondi en août (+ 8,8 %), signant leur progression la plus rapide depuis 2018, avant de se tasser en septembre (+ 7,4 %).

Le luxe très prisé

Mais le mois dernier a confirmé le rebond. Un total de 1,992 million de voitures o [...] Lire la suite