Publicité
Marchés français ouverture 6 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0853
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 850,97
    +242,03 (+1,30 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 047,75
    -594,94 (-0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 490,11
    +5,92 (+0,40 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

A peine étoilé, le restaurant d'un ex-candidat de «Top Chef» s'apprête à fermer ses portes

A peine étoilé, le restaurant d'un ex-candidat de «Top Chef» s'apprête à fermer ses portes

Il n’est pas le chef le plus connu de Top Chef mais a tout de même fait son petit bout de chemin à Lyon. Nicolas Seibold a participé à la saison 7 de l’émission culinaire de M6 (gagnée par Xavier Pincemin) mais avait été éliminé la première semaine. Alors demi-chef de partie au restaurant La Dame de Pic (une étoile), d’Anne-Sophie Pic à Paris, Nicolas Seibold avait ouvert par la suite son restaurant La Mutinerie en plein cœur de Lyon, dans le VIe arrondissement. Son talent avait été récompensé par le Gault et Millau pour le titre de «Jeunes Talents» (2019) puis par le Guide Michelin avec sa première étoile, en 2023.

Mais un an plus tard, surprise : le restaurant va fermer ses portes. Sur Instagram, la direction du restaurant indique : «Chers clients, l'aventure Mutinerie touche à sa fin. Nous tenons à remercier tous nos clients et amis qui sont venus manger chez nous.» Le chef de La Mutinerie remercie également tous les producteurs qui l’ont accompagné durant six ans et ajoute : «Une nouvelle page s'écrit pour les mutins qui bien sûr vous tiendront informés de leurs projets respectifs.»

Récompensé pour sa cuisine «moderne, créative et végétale», Nicolas Seibold avait décidé de gonfler ses prix à la suite de l’obtention de cette première étoile, précise Actu Lyon. Le soir, le menu est affiché à 144 euros. S’il n’a pas précisé publiquement les raisons de ce départ, nos confrères du magazine Le Chef explique que Nicolas Seibold, originaire des Alpes-Maritimes, va retourner dans le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dette et déficit publics : «après les JO, le FMI va-t-il placer la France sous surveillance ?»
Airbus : un A330, parqué en zone de stockage, entièrement détruit par un incendie
Faux site de vente : «On est plus de 300 victimes pour un préjudice total de 30 000 euros»
Yoan, multipropriétaire à 35 ans : «Mes locations sur Airbnb me rapportent 10 000 euros par mois»
Les règles d’indemnisation du chômage bientôt durcies ? La coqueluche reprend de la vigueur en France… Le Flash éco du jour