La bourse ferme dans 4 h 1 min

Spirit AeroSystems Holdings, Inc. (SPR)

NYSE - Nasdaq Cours en temps réel. Devise en USD
Ajouter à la liste dynamique
35,01-0,04 (-0,11 %)
À la clôture : 04:00PM EDT
34,52 -0,49 (-1,40 %)
Avant Bourse : 07:15AM EDT
Plein écran
Les cours des transactions proviennent de certains marchés
Clôture précédente35,05
Ouverture35,05
Offre32,38 x 1100
Vente35,61 x 900
Var. jour34,78 - 35,12
Sur 52 semaines14,65 - 36,34
Volume1 542 334
Volume moyen3 449 742
Cap. boursière4,08B
Bêta (mensuel sur 5 ans)1,84
Rapport P/E (sur 12 mois)S.O.
BPA (sur 12 mois)-8,41
Date de bénéfices31 juil. 2024 - 05 août 2024
Dividende et rendement à termeS.O. (S.O.)
Date ex-dividende09 sept. 2022
Objectif sur 1 an35,50
  • PR Newswire

    Spirit AeroSystems annonce son acquisition par Boeing dans une transaction de 8,3 milliards de dollars

    Spirit AeroSystems [NYSE: SPR] (« Spirit ») a annoncé aujourd'hui qu'elle a conclu un accord de fusion définitif selon lequel The Boeing Company [NYSE : BA] (« Boeing ») acquerra Spirit pour 37,25 $ par action en actions ordinaires de Boeing (soumis au collier décrit ci-dessous). À 37,25 $ par action, cela représente une valeur en actions propres d'environ 4,7 milliards de dollars et une valeur d'entreprise d'environ 8,3 milliards de dollars, dette nette de Spirit à la dernière déclaration. Le p

  • AFP

    Objectif qualité dans l'usine du 737 à Renton, où Boeing s'active à combler ses lacunes

    Formation prolongée, mentors pour les nouvelles recrues, retraités revenant faire du coaching, traçage renforcé, indicateurs de performance ou encore inspecteurs qualité chez ses fournisseurs, Boeing s'active pour corriger les défaillances de qualité de son best-seller, le 737, produit dans son usine de Renton, dans le nord-ouest des Etats-Unis.- Formation - Avant d'en faire partie, les nouvelles recrues - mécaniciens et inspecteurs qualité - doivent obligatoirement passer par le Centre de forma

  • Capital

    Boeing 787 : risque de panne et de dépressurisation en vol, selon un lanceur d’alerte

    Boeing est dans le viseur du régulateur américain de l'aviation civile. Un mécanicien a saisi la FAA. Il indique qu'il est possible qu'il y ait des défauts d'assemblage et de maintenance sur des appareils 787. De son côté, Boeing affirme avoir traité ces problèmes.