CAP.PA - Capgemini SE

Paris - Paris Prix différé. Devise en EUR
105,50
+0,15 (+0,14 %)
À la clôture : 5:35PM CET
Le graphique des titres n’est pas pris en charge par votre navigateur actuel
Clôture précédente105,35
Ouverture105,20
Offre0,00 x 0
Vente0,00 x 0
Var. jour104,55 - 106,15
Sur 52 semaines79,80 - 118,00
Volume366 356
Volume moyen460 405
Cap. boursière17,459B
Bêta (mensuel sur 3 exercices)0,98
Rapport P/E (sur 12 mois)22,49
BPA (sur 12 mois)4,69
Date de bénéfices13 févr. 2020
Dividende et rendement à terme1,70 (1,61 %)
Date ex-dividende2019-06-05
Objectif sur 1 an125,06
  • Globe Newswire

    Capgemini’s World Energy Markets Observatory report 2019: Climate goals at risk as global energy demand rises

    Press contact: Florence Lièvre Tel.: +33 1 47 54 50 71 Email: florence.lievre@capgemini.comCapgemini’s World Energy Markets Observatory report 2019: Climate goals at risk as global energy demand rises * Climate change global objectives for 2050 are under threat * Geopolitical tensions and energy matters are strongly interrelated * Renewables remain the fastest-growing segment and significant transformation will be fuelled by technology and digital combining by 2040 * China and India, both giant consumers of energy and CO2 emitters and dependent on coal power, experience contrasting positions on the energy marketParis, November 5, 2019 – Capgemini has today published the 21st edition of its annual study, the World Energy Markets Observatory (WEMO) report, created in partnership with De Pardieu Brocas Maffei and Vaasa ETT. The findings point to global energy demand and Green House Gases (GHG) emissions rising in 2018, threatening progress towards climate change goals. Despite the continuing growth and falling cost of renewable energy sources, coal, oil and gas remain the cornerstone of growing energy consumption. Energy transition is also threatened by geopolitical and commercial tensions, and the declining level of clean energy investment. Critically, without bolder measures that go beyond existing energy transition policies, the world will very likely fail to meet the objectives of the Paris accord.Key points of the 2019 edition of the World Energy Markets Observatory report include:      1.    Greenhouse gases on the rise – climate change goals under threat Efforts to reduce Green House Gases (GHG) emissions stalled in 2018, with growth of 2% compared to a 1.6% increase in 2017 and no growth in Europe over 2014-16. GHG emissions were up in China by 2.3%, in the US by 3.4% and in India by 6.4%. These increases were driven by booming energy consumption, which grew globally at 2.3% in 2018, nearly twice the average annual growth rate since 2010. Almost 75% of that growth was driven by oil, gas and coal consumption, the highest share since 2013. Worldwide, there was a 4% increase in coal consumption, with a significant growth in coal-fired power generation.      2.    Renewables remain the fastest-growing segment, with tech enabling lower costs In parallel, renewables retained their status as the fastest-growing energy source worldwide, at 14.5% in 2018. Renewable energy sources continue to get cheaper, with the electricity cost of solar photovoltaic and onshore wind declining by 13%, and that of offshore wind by 1%.However, investment in clean energy is on the decline. In the first half of 2019 it totalled $217.6bn, 14% lower than the same period in 2018. Investment declined sharply in China, down by 39% and more moderately in the US (6%) and Europe (4%). By contrast, in India it rose by 10% to $5.9 billion.      3.    By 2040, significant disruptions will be enabled from technology and digital combinations Renewables energy costs continue to decrease but soft costs (acceptance), intermittency and distribution prevent for the moment these technologies to be definitively more competitive than most of the schedulable electricity generation source. No energy related technical breakthroughs are expected to be industrialized by the 2040 horizon. However, improvement of existing technologies will continue enabling a lower cost of renewables, electric batteries, Electric Vehicles, and small modular nuclear reactors. In addition, hydrogen for storage and mobility as well as superconductivity should be at the industrial stage cites the report. Hybrid renewable farms will also have expanded.According to Colette Lewiner, Energy and Utilities senior advisor at Capgemini: “Variable renewables generation share should increase as a result of digital levers such as sensors, connected objects, data collection, Artificial Intelligence, smart grids deployed at scale and demand-response, improving forecasting and operations efficiency.”Philippe Vié, Global Head of the Energy and Utilities sector at Capgemini, adds: ”With the combination of digital and sector technologies, borders between players are blurring and new actors penetrate the industry every month, which is leading incumbents to reinvent themselves and propose new business models through eco-systems.”      4.    Europe leads the march to low carbon Comparatively, Europe is proving up to now the most successful region in combatting climate change and implementing energy transition. Its energy demand growth was markedly lower than the rest of the world, growing by only 0.2% in 2018 compared to the global level of 2.3%. Germany leads the way, having seen a 2.2% reduction in its demand.Europe is on track to meet two of the three core climate objectives set by the EU for 2020: to effect a 20% reduction in GHG emissions compared to 1990, and to ensure renewables comprise at least 20% of energy consumption. National Governments have recently confirmed carbon reduction plans, including in France to cease coal-fired power generation by 2022 and generate 50% of electricity from nuclear by 2035; and in Germany to switch off all coal power plants – which accounted for 37% of its electricity generation last year – by 2038. But the challenge for 2030 and beyond remains difficult to meet.      5.    Geopolitical tensions and energy concerns are increasingly interrelated Both the US and China have leveraged their growing energy market dominance to their advantage in geopolitics. For the US, the growth in shale production has allowed it to overcome dependency on the Middle East: by 2025 it is expected to account for over half of the global growth in oil and gas production (75% and 40% respectively). This emerging oil independence has enabled the administration’s crackdown on OPEC nations such as Iran and Venezuela. China produces 95% of rare earth and metals which are needed to accelerate Energy Transition, a strategic advantage.          6.    China and India, giant consumers and CO2 emitters, experience very different positions on energy markets China has cemented its leadership status as a mature giant market, where energy is provided to all inhabitants, with the development of coal-fired power plants, with 70% of worldwide market share, and installed battery capacity (61%). China leads on the supply of most related technologies (such as fossil fuel, renewables and storage: 7 of the 10 largest worldwide equipment suppliers are Chinese). While its low-cost solar panels are becoming widespread, the report highlights that tomorrow China could also lead on nuclear technology, with 2 EPRs1 already connected successfully to the grid. China is also responsible for supplying 95% of the global demand for rare earth metals used in high tech applications.In India, the question is more focused on providing electricity to all (“24/7 Power for all” program).Both countries will remain highly dependent on coal fired plants for at least 2 decades to meet domestic energy growing demand and will remain large CO2 emitters.More must be done to meet climate goals The report found that, given current consumption trends, existing climate change goals are looking unrealistic. However, to create meaningful impact, Governments need to go beyond the energy transition measures they already have in place. The report recommends: * Raising carbon prices to the level that will boost carbon-free investment * Increased use and reliance on renewable energy * Grow Electric Vehicle recharging infrastructures * Increasing financing for carbon capture, usage and storage RD&D * Promoting clean coal combustion technologies in power plants * Dedicating 100% of the proceeds from environmental taxes to energy transition projects (from current level of less than 50%) * Paving the way on building refurbishment to make them more energy efficient * Relying on Utilities and financial institutions to participate in the effort * Starting programs in order to achieve behavorial changes of any individual“The report figures are a wake-up call for the world,” said Philippe Vié. “With global energy demand rising and mostly being met by fossil fuel consumption, the objectives of the Paris accord are looking more distant than ever. It’s notable that we are seeing these disturbing trends even as renewable energy sources become more prevalent and affordable. We need bolder short-term measures and policies to reduce emissions and avoid further deviations from the Paris accord, starting with a commitment that every dollar collected in environmental taxes will go towards energy transition projects.” The World Energy Markets Observatory is an annual publication by Capgemini that monitors the main indicators of the electricity and gas markets in North America, Europe, Australia, South-East Asia, including for the first time this year China and India, and reports on the developments and transformations in these sectors. The 21st edition, which is drafted mainly from public data combined with Capgemini’s expertise in the energy sector, refers to data from 2018 and winter 2018/2019. Special expertise on regulation and customer behavior has been provided by research teams at De Pardieu Brocas Maffei and VaasaETT.For more information and to download a full copy of the report, go to: www.capgemini.com/wemoAbout Capgemini A global leader in consulting, technology services and digital transformation, Capgemini is at the forefront of innovation to address the entire breadth of clients’ opportunities in the evolving world of cloud, digital and platforms. Building on its strong 50-year heritage and deep industry-specific expertise, Capgemini enables organizations to realize their business ambitions through an array of services from strategy to operations. Capgemini is driven by the conviction that the business value of technology comes from and through people. It is a multicultural company of over 200,000 team members in more than 40 countries. The Group reported 2018 global revenues of EUR 13.2 billion. Visit us at www.capgemini.com. People matter, results count.* * * 1 EPR : Evolutionary Pressurized Reactor Attachment * 2019_11_05_Capgemini_WEMO

  • Globe Newswire

    Observatoire Mondial des Marchés de l’Energie 2019 de Capgemini

    Relations presse : Florence Lièvre Tél. : +33 (0)1 47 54 50 71 E-mail : florence.lievre@capgemini.comObservatoire Mondial des Marchés de l’Energie 2019 de Capgemini :       ·Dans le contexte d’une croissance toujours forte de la consommation énergétique mondiale, les objectifs climatiques fixés pour 2050 semblent difficilement atteignables * Les tensions géopolitiques et les enjeux énergétiques sont étroitement liés * La croissance des énergies renouvelables demeure la plus rapide du secteur et des transformations majeures impulsées par la technologie et le digital sont attendues d’ici 2040 * La Chine et l’Inde, deux pays grands consommateurs d’énergie, émetteurs de Gaz à Effet de Serre et dépendants du charbon, ont des positions contrastées sur le marché de l’énergieParis, le 5 novembre 2019 – Capgemini, en partenariat avec les équipes de De Pardieu Brocas Maffei et VaasaETT, publie la 21e édition de son étude annuelle : l’Observatoire Mondial des Marchés de l’Energie (WEMO). L’étude révèle une hausse de la demande mondiale en énergie ainsi que des émissions de gaz à effet de serre en 2018, ce qui menace l’atteinte des objectifs fixés internationalement pour lutter contre le changement climatique. Malgré la croissance continue et la baisse du coût des énergies renouvelables, le charbon, le pétrole et le gaz restent la pierre angulaire d’une consommation d’énergie en hausse. La transition énergétique est également menacée par les tensions géopolitiques et commerciales, ainsi que la diminution des investissements en matière d’énergies renouvelables. Sans mesures plus ambitieuses, allant au-delà des politiques de transition énergétique existantes, le monde ne peut que faillir aux objectifs de l’Accord de Paris.Voici les principaux enseignements de l’édition 2019 de l’Observatoire Mondial des Marchés de l’Energie :      1.    Gaz à effet de serre en hausse : les objectifs liés au changement climatique menacés Les efforts entrepris pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ont marqué le pas en 2018, avec une croissance des émissions de 2% contre 1,6% en 2017 et une croissance nulle en Europe sur la période 2014-2016. Les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 2,3% en Chine, de 3,4% aux Etats-Unis et de 6,4% en Inde. Ces augmentations reflètent une forte hausse de la consommation énergétique, qui a crû de 2,3% à l’échelle mondiale en 2018, ce qui représente près de deux fois le taux de croissance annuel moyen depuis 2010. Environ 75% de cette hausse résulte de la consommation de pétrole, de gaz et de charbon, ce qui représente la part la plus élevée depuis 2013. A l’échelle mondiale, on constate une hausse de 4% de la consommation de charbon, avec une croissance significative des centrales à charbon.      2.    Les énergies renouvelables restent le segment dont la croissance est la plus rapide du secteur, grâce à la décroissance de leurs coûts permise par les progrès technologiques En parallèle, les énergies renouvelables maintiennent le rythme de croissance le plus rapide, avec un taux de 14,5% en 2018. Les coûts des énergies renouvelables continuent de baisser : le coût de l’électricité produite par la technologie photovoltaïque et de l’énergie éolienne terrestre baissant de 13%, et celui de l’éolien offshore de 1%. Toutefois, les investissements dans les énergies renouvelables connaissent un ralentissement, avec un chiffre de 217,6 milliards de dollars pour le premier semestre 2019, ce qui constitue une baisse de 14% par rapport à la même période en 2018. Les investissements ont brusquement chuté en Chine (-39%), et de façon plus modérée aux Etats-Unis (-6%) et en Europe (-4%). En revanche, l’Inde a enregistré une hausse de 10% pour atteindre 5,9 milliards de dollars.      3.    D’ici 2040, la technologie et le digital seront vecteurs de transformations majeures Le coût des énergies renouvelables continue de baisser mais les coûts additionnels liés à leur acceptation, ceux engendrés par leur intermittence et les coûts de distribution obèrent pour le moment leur compétitivité par rapport aux énergies programmables génératrices d’électricité. Aucune avancée technologique significative dans le domaine de l’énergie ne devrait être industrialisée avant 2040. Toutefois, l’amélioration des technologies existantes devrait contribuer à la baisse continue du coût des énergies renouvelables, des batteries et véhicules électriques, ainsi que des « Small Modular Reactors »1. En outre, d’après le rapport, l’hydrogène pour le stockage et la mobilité ainsi que la supraconductivité devraient avoir atteint le stade industriel. Les parcs d’énergies renouvelables hybrides auront également gagné en importance.Selon Colette Lewiner, Energy & Utilities senior advisor chez Capgemini : « La croissance de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique devrait être amplifiée par des leviers digitaux, comme les capteurs intelligents, les objets connectés, la collecte de données, l’intelligence artificielle, les réseaux intelligents déployés à grande échelle et l’élasticité de la demande d’électricité aux prix. La révolution digitale permettra aussi d’améliorer les prévisions et d’accroitre l’efficacité opérationnelle. »Philippe Vié, à la tête du secteur de l’Energie et des Utilities chez Capgemini, ajoute : « En combinant le digital et les technologies, les frontières entre les différents acteurs se confondent et de nouveaux acteurs émergent chaque mois dans l’industrie, ce qui incite les acteurs existants à se réinventer et à proposer de nouveaux business models via des écosystèmes. »      4.    L’Europe est la plus avancée sur la dé-carbonation de son économie Comparativement, l’Europe s’affirme comme la région la plus avancée en matière de lutte contre le changement climatique et de mise en place de la transition énergétique. Par rapport au reste du monde, la croissance de la demande énergétique y est nettement inférieure, avec une augmentation de seulement 0,2% en 2018 contre 2,3% au niveau mondial. L’Allemagne - dont l’économie ralentit - montre le chemin avec une réduction de 2,2% de sa demande.L’Europe est en bonne voie pour atteindre deux de ses trois objectifs climatiques fixés pour 2020 : atteindre une réduction de 20% des émissions des gaz à effet de serre par rapport à 1990, et faire en sorte que les énergies renouvelables représentent au moins 20% de la consommation énergétique. Les gouvernements nationaux ont récemment lancé des plans de réduction de leur consommation de charbon Dans ce cadre, la France devra notamment fermer ses centrales à charbon d’ici 2022 D’ici 2038, l’Allemagne devra également fermer toutes ses centrales à charbon, qui représentaient l’an passé 37% de la production d’électricité du pays. Les enjeux européens de réduction des gaz à effet de serre pour 2030 (640%) et au-delà restent toutefois un défi difficile à relever.      5.    Des tensions géopolitiques et des enjeux énergétiques de plus en plus liés Sur le plan géopolitique, les Etats-Unis et la Chine ont tiré parti de leur domination croissante sur le marché de l’énergie. L’augmentation de la production des gaz et pétroles de schiste a permis aux Etats-Unis de s’affranchir de sa dépendance au pétrole du Moyen-Orient ; d’ici 2025, les Etats-Unis devraient représenter plus de la moitié de la croissance mondiale de la production de pétrole et de gaz (75% et 40%, respectivement). Cette indépendance pétrolière a permis au gouvernement de prendre des sanctions à l’encontre de certains pays de l’OPEP, comme l’Iran et le Venezuela. La Chine, de son côté, pourrait tirer un avantage stratégique de sa maîtrise de la production (à 95%) des terres et métaux rares.      6.    La Chine et l’Inde, pays grands consommateurs d’énergie et émetteurs de CO2, ont des positions fortement contrastées sur les marchés de l’énergie La Chine, qui s’efforce de fournir de l’électricité à son immense population, est aussi le leader mondial sur certaines technologies, avec l’exportation des centrales à charbon (70% du marché mondial) et leur parc de batteries installées (61% de la capacité mondiale). La Chine est le principal fournisseur de la plupart des technologies liées à l’énergie, notamment dans les domaines des combustibles fossiles, des énergies renouvelables et du stockage pour lesquels 7 des 10 plus grands fournisseurs mondiaux d’équipements sont chinois. Tandis que ses panneaux solaires à bas prix envahissent les marchés, l’étude souligne le fait que la Chine pourrait également, à l’avenir, être le chef de file dans le domaine de la technologie nucléaire, avec 2 EPR2 déjà connectés au réseau. De plus, et comme indiqué, la Chine répond à 95% de la demande mondiale en métaux rares utilisés dans les applications high-techs.En Inde, la problématique est davantage liée à la fourniture d’électricité à tous les habitants (programme d’accès à l’électricité 7 j/7 et 24 h/24 pour tous, « 24/7 Power for all »).Afin de répondre à la demande croissante d’énergie domestique, les deux pays demeureront hautement dépendants des centrales à charbon pendant au moins deux décennies et resteront de grands émetteurs de CO2.Il faut redoubler d’efforts pour atteindre les objectifs climatiques D’après le rapport, étant donné les tendances actuelles de consommation, les objectifs existants en matière de changement climatique semblent difficilement atteignables. Pour tenter d’atteindre ces objectifs, les gouvernements doivent dépasser les mesures de transition énergétique qu’ils ont déjà mises en place. Voici les recommandations du WEMO : * Augmenter les prix du carbone afin de stimuler les investissements dans les énergies sans carbone * Accroître l’utilisation des énergies renouvelables * Augmenter les infrastructures de recharge des véhicules électriques * Augmenter les fonds pour la RD&D en matière de capture, d’utilisation et de stockage du carbone * Promouvoir les technologies propres d’extraction et de combustion du charbon dans les centrales électriques * Dédier 100% des recettes des taxes environnementales aux projets de transition énergétique (contre moins de 50% aujourd’hui) * Ouvrir la voie à la réhabilitation des bâtiments afin d’améliorer leur rendement énergétique * Inciter les Utilities et les institutions financières à contribuer à ces efforts * Lancer des programmes en vue de modifier les habitudes de vie« Les chiffres de l’Observatoire doivent servir de signal d’alarme pour le monde entier », déclare Philippe Vié. « Avec la hausse de la demande mondiale en énergie, la majeure partie étant fournie via des combustibles fossiles, les objectifs de l’Accord de Paris semblent plus éloignés que jamais. Soulignons que ces tendances préoccupantes sont rémanentes alors que les sources d’énergie renouvelable se développent et deviennent plus abordables. Nous avons besoin de mesures et de politiques à court terme plus audacieuses afin de réduire les émissions et d’éviter de nouvelles entorses à l'Accord de Paris, à commencer par un engagement à ce que chaque euro perçu en taxes environnementales soit réinvesti dans des projets de transition énergétique. »L’Observatoire Mondial des Marchés de l’Energie est une publication annuelle de Capgemini qui suit les principaux indicateurs des marchés de l’électricité et du gaz en Amérique du Nord, en Europe, en Australie, dans le Sud-Est asiatique et, pour la première fois cette année, en Chine et en Inde, et témoigne des évolutions et des transformations de ces marchés. Cette 21e édition, bâtie principalement à partir de l’analyse de données publiques conjuguée à l’expertise de Capgemini dans le secteur énergétique, fait référence aux données de l’année 2018 et de l’hiver 2018/2019. L’étude des indicateurs spécifiques, à savoir la régulation et le comportement des clients, est menée respectivement par les équipes de recherche des cabinets De Pardieu Brocas Maffei et VaasaETT.Pour en savoir plus et pour télécharger le rapport, rendez-vous sur www.capgemini.com/wemoÀ propos de Capgemini Capgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique. A la pointe de l’innovation, le Groupe aide ses clients à saisir l’ensemble des opportunités que présentent le cloud, le digital et les plateformes. Fort de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, il accompagne les entreprises et organisations dans la réalisation de leurs ambitions, de la définition de leur stratégie à la mise en œuvre de leurs opérations. Pour Capgemini, ce sont les hommes et les femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. Résolument multiculturel, le Groupe compte plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 13,2 milliards d'euros en 2018. Plus d’informations sur www.capgemini.com. People matter, results count.* * * 1 Small Modular Reactors ou SMR : petits réacteurs nucléaires modulaires.2 EPR : Evolutionary Pressurized Reactor (réacteur pressurisé évolutif) Pièce jointe * 2019_11_05_Capgemini_WEMO_FR

  • Globe Newswire

    Le groupe Arkéa renouvelle sa confiance à Capgemini

    Relations presse Capgemini: Florence Lièvre Tel. : +33 (0)1 47 54 50 71 Email : florence.lievre@capgemini.comRelations presse Arkéa: Ariane Le Berre-Lemahieu Tel. : +33 (0)2 98 00 22 99 Email : ariane.le-berre-lemahieu@arkea.com Infrastructures IT Le groupe Arkéa renouvelle sa confiance à CapgeminiParis, le 30 octobre 2019 – Le groupe Arkéa, acteur majeur de la bancassurance en France, renouvelle sa confiance à Capgemini, leader mondial du conseil et des services informatiques, pour l’industrialisation des opérations d’infrastructure et d’automatisation de ses processus. Le contrat porte sur une durée de cinq ans.  Le partenariat opérationnel, conclu entre le groupe Arkéa et Capgemini, couvre l’ensemble des technologies des infrastructures, de l’environnement de travail utilisateur à l’exploitation applicative. Il comprend la supervision, l’exploitation et l’intégration en production des nouveaux services. Il permet aux équipes informatiques du Pôle Innovation et Opérations du groupe Arkéa de libérer du temps pour se consacrer à des projets à plus forte valeur ajoutée, notamment liés à l’innovation.Frédéric Laurent, Directeur général adjoint du groupe Arkéa en charge du Pôle Innovation et Opérations, commente : « Le groupe Arkéa a trouvé en Capgemini un partenaire de confiance, partie-prenante de l’ensemble de la chaîne de services autour de ses infrastructures IT. Ces dernières ont une importance critique et répondent à de très forts enjeux métier, au service de millions de clients ce qui nécessite de la réactivité, de la proximité et des compétences pointues. Nous partageons de nombreux points communs avec Capgemini et notamment l’innovation et l’agilité, véritables moteurs de nos activités. ».Olivier Tarrit, Directeur exécutif des activités Cloud Infrastructure Services France de Capgemini, ajoute : « Nous sommes particulièrement fiers de la confiance que le groupe Arkéa nous témoigne. Nous l’accompagnons depuis de nombreuses années durant lesquelles nous avons su démontrer notre expertise technologique et la qualité des services fournis mais surtout notre capacité à accompagner la transformation d’une entreprise qui innove en permanence pour proposer de nouveaux services à ses clients. En nous sélectionnant pour cette mission d’envergure, le groupe Arkéa sait qu’il peut s’appuyer sur un partenaire expérimenté, solide et engagé sur la durée. » A propos du groupe ArkéaLe groupe Arkéa est composé du Crédit Mutuel Arkéa, des fédérations du Crédit Mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest et Massif Central et de leurs caisses locales adhérentes, ainsi que d’une trentaine de filiales spécialisées (Fortuneo, Monext, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, Arkéa Investment Services, Suravenir…). Il compte 10 500 salariés, 3 000 administrateurs, 4,6 millions de sociétaires et clients dans la bancassurance et affiche un total de bilan de plus de 147 milliards d’euros. Crédit Mutuel Arkéa se classe parmi les tout premiers établissements bancaires ayant leur siège en région. Plus d’informations sur www.arkea.com À propos de CapgeminiCapgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique. A la pointe de l’innovation, le Groupe aide ses clients à saisir l’ensemble des opportunités que présentent le cloud, le digital et les plateformes. Fort de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, il accompagne les entreprises et organisations dans la réalisation de leurs ambitions, de la définition de leur stratégie à la mise en œuvre de leurs opérations. Pour Capgemini, ce sont les hommes et les femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. Résolument multiculturel, le Groupe compte plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 13,2 milliards d'euros en 2018. Plus d’informations sur www.capgemini.com. People matter, results count.Pièce jointe * 2019_10_30_Capgemini_CIS_gain de contrat_Arkea

  • Globe Newswire

    Arkéa renews its trust in Capgemini for a further 5 years

    Capgemini Press Contact: Florence Lièvre Tel. : +33 (0)1 47 54 50 71 Email : florence.lievre@capgemini.comArkéa Press Contact: Ariane Le Berre-Lemahieu Tel. : +33 (0)2 98 00 22 99 Email : ariane.le-berre-lemahieu@arkea.com Arkéa renews its trust in Capgemini for a further 5 yearsParis, October 30, 2019 - The Arkéa Group, a major player in the banking and insurance sectors in France, has renewed its trust in Capgemini for the industrialization and automation of its IT infrastructure operations. The new contract is for a duration of five years.The contract, signed between the Arkéa Group and Capgemini, covers all infrastructure technologies, from the end-user work environment through to application operations. It includes the support, development and integration of new services, and will allow the IT teams of the Arkéa Group's Innovation and Operations Division to free up time to focus on other strategic projects, particularly those related to innovation, an area in which the Arkéa Group has always placed focus.Frédéric Laurent, Deputy Chief Executive Officer of Arkéa group, in charge of the Innovation and Operations Division, comments: "In Capgemini, the Arkéa Group has found a trusted partner involved in the entire service chain around our IT infrastructure. This is of critical importance to us as our partner has to perform in very demanding business conditions, serving millions of customers that require responsiveness, proximity and specialized skills. Arkéa also has many things in common with Capgemini, including our shared focus on innovation and agility, which is the driving force behind our activities.”Olivier Tarrit, Managing Director for Cloud Infrastructure Services at Capgemini in France explains: "We are particularly proud of the trust our client has placed in us. By selecting Capgemini for this major transformation project, the Arkéa Group knows that it can rely on an experienced and committed partner for the long term. It’s also personally rewarding to the Capgemini team that our expertise in delivery, quality, and innovation in the field of infrastructure services is being renewed with Arkéa, which is a client that is constantly evolving to offer new services to its customers.” About ArkéaArkéa group is made up of Crédit Mutuel Arkéa and three regional federations representing three main French geographic zones (Brittany in the West, the South West and Massif Central in the middle of France). Arkéa has also a presence across Europe thanks to its corporate and online subsidiaries (Fortuneo, Monext, Financo, Arkéa Investment Services, Suravenir, CFCAL…). Arkéa group employs 10,500 people, counts 3,000 directors and has a total of 4.6 million customers. The bank has 147 billion euro in total assets. Crédit Mutuel Arkéa ranks among the leading banks with headquarters in region. More information about ARKEA on the website: www.arkea.comAbout Capgemini A global leader in consulting, technology services and digital transformation, Capgemini is at the forefront of innovation to address the entire breadth of clients’ opportunities in the evolving world of cloud, digital and platforms. Building on its strong 50-year heritage and deep industry-specific expertise, Capgemini enables organizations to realize their business ambitions through an array of services from strategy to operations. Capgemini is driven by the conviction that the business value of technology comes from and through people. It is a multicultural company of over 200,000 team members in more than 40 countries. The Group reported 2018 global revenues of EUR 13.2 billion. Visit us at www.capgemini.com. People matter, results count.Attachment * 2019_10_30_Capgemini_CIS_contract win_Arkea_EN

  • Globe Newswire

    Capgemini réalise une croissance de 5,9% au 3ème trimestre

    Relations Presse : Florence Lièvre Tél. : 01 47 54 50 71 E-mail : florence.lievre@capgemini.comRelations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 E-mail : vincent.biraud@capgemini.com Capgemini réalise une croissance de 5,9% au 3ème trimestre               * Chiffre d’affaires de 3 468 millions d’euros, en hausse de 5,9% à taux de change constants * Digital & Cloud en hausse de plus de 20% pour représenter plus de 50% de l’activité du Groupe * Prises de commandes en hausse de 19,6% à taux de change constants * Perspectives 2019 : croissance annuelle désormais attendue autour de 5,5%, objectifs d’amélioration de profitabilité et de génération de free cash-flow organique confirmésParis, le 24 octobre 2019 – Le groupe Capgemini a réalisé au 3ème trimestre 2019 un chiffre d’affaires consolidé de 3 468 millions d’euros, en hausse de 7,4% à taux de change courants et de 5,9% à taux de change constants* par rapport au même trimestre de l’année 2018.Pour Paul Hermelin, Président-directeur général du groupe Capgemini : « Le troisième trimestre s’inscrit dans la continuité de la dynamique enregistrée depuis le début de l’année. Notre performance en Amérique du Nord s’est améliorée, comme nous l’avions annoncé, et l’Europe continentale maintient une croissance soutenue.Dans un environnement économique moins favorable en cette fin d’année, nous visons désormais une croissance annuelle à taux constants autour de 5,5% -valeur qui constituait le point bas de la fourchette annoncée en février- et confirmons nos objectifs d’amélioration de marge et de free cash-flow. Cela constituera une belle performance sur l’année 2019. La bonne santé de nos prises de commandes et la forte croissance de nos activités dans le digital et le cloud nous permettent d’aborder 2020 avec ambition.Par ailleurs, l’offre publique d’achat amicale de Capgemini sur Altran a été ouverte le 16 octobre dernier. Nous sommes confiants sur notre capacité à mener l’opération jusqu’à son terme et à créer ainsi un leader mondial de la transformation digitale des entreprises industrielles ». (en millions d’euros) Variation Chiffre d’affaires  2018 2019   À taux de change courantsÀ taux de change constants* 3ème trimestre3 2283 468 +7,4%+5,9% 9 mois9 69510 475 +8,0%+6,1% Le Groupe a maintenu sa dynamique de croissance au cours du trimestre écoulé. Le chiffre d’affaires enregistre une progression de 7,4% à taux de change courants et de 5,9% à taux de change constants. La croissance organique* du Groupe, c’est-à-dire hors impact des devises et des variations de périmètre, s’élève à 5,0%.Les activités Digital & Cloud sont en hausse de plus de 20% à taux de change constants au 3ème trimestre, et représentent désormais plus de 50% du chiffre d’affaires du Groupe.Sur les 9 premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires du Groupe progresse de 6,1% à taux de change constants et la croissance organique s’établit à 4,9%.ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR RÉGIONComme prévu, l’activité en Amérique du Nord (34% du chiffre d’affaires du Groupe) enregistre ce trimestre un renforcement de sa croissance à 3,5% à taux de change constants par rapport au 3ème trimestre 2018. Cette croissance a été principalement portée les secteurs TMT (Télécom, Media & Technologie) et Services.La région Royaume-Uni et Irlande (12% du chiffre d’affaires du Groupe) a conservé une activité robuste au cours du trimestre écoulé avec un chiffre d’affaires en hausse de 6,3% à taux de change constants, soutenue par les secteurs de l’Industrie, des Services Financiers et Energie & Utilities.En France (20% du chiffre d’affaires du Groupe), l’activité du trimestre enregistre une progression de 5,6% à taux de change constants. Les secteurs des Services et de l’Industrie se sont montrés particulièrement dynamiques ce trimestre.La région Reste de l’Europe (26% du chiffre d’affaires du Groupe) conserve son dynamisme avec une croissance sur le trimestre de 6,1% à taux de change constants portée en premier lieu par les secteurs des Biens de Consommation & Commerce et de l’Industrie.Enfin, la région Asie-Pacifique et Amérique Latine (8% du chiffre d’affaires du Groupe) maintient son accélération avec une croissance de 16,6% à taux de change constants. Cette région bénéficie du dynamisme de la zone Asie-Pacifique, en particulier dans les secteurs de Services Financiers et de l’Industrie.ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR MÉTIERLes activités de conseil en Stratégie et Transformation (7% du chiffre d'affaires total* du Groupe), regroupées au sein de Capgemini Invent, ont enregistré sur le trimestre une croissance de 14,6% à taux de change constants. L’activité a été particulièrement dynamique dans les secteurs de l’Industrie et Energie & Utilities.Les services d’Applications et de Technologie (70% du chiffre d'affaires total du Groupe) ont maintenu un rythme de croissance solide, avec une progression du chiffre d’affaires sur le trimestre de 4,7% à taux de change constants. Cœur de l’activité du Groupe, ces services ont enregistré une activité notable dans les secteurs Energie & Utilities, des Services, des Biens de Consommation & Commerce et de l’Industrie.Enfin, le chiffre d’affaires total des services d’Opérations et d’Ingénierie (23% du chiffre d'affaires total du Groupe) a progressé de 7,7% à taux de change constants. Tous les métiers ont contribué à cette forte croissance. En particulier, l’activité DEMS (Digital Engineering & Manufacturing Services) a enregistré une croissance à deux chiffres tandis que celle des Services d’Infrastructure a été renforcée par l’apport de l’activité de Leidos Cyber, la société américaine de cybersécurité acquise en début d’année.ÉVOLUTION DES EFFECTIFSAu 30 septembre 2019, l’effectif total du Groupe s’établit à 219 500 personnes, soit une augmentation de 5,1% sur un an. Les effectifs offshore représentent plus de 126 000 collaborateurs et constituent 58% de l’effectif total.PRISES DE COMMANDESLes prises de commandes enregistrées au 3ème trimestre s’élèvent à 3 411 millions d’euros. Ceci représente une hausse de 19,6% à taux de change constants par rapport à la même période de l’année dernière.PERSPECTIVES Compte tenu de l’environnement macroéconomique moins favorable en cette fin d’année, le Groupe vise désormais pour 2019 une croissance à taux de change constants autour de 5,5%, valeur qui constituait le bas de la fourchette de croissance précédemment annoncée.Le Groupe confirme ses objectifs d’amélioration de la profitabilité avec une marge opérationnelle comprise entre 12,3% et 12,6% et un free cash-flow organique en progression en données comparables à plus de 1,1 milliard d’euros.Ces perspectives ne tiennent pas compte du projet d’acquisition d’Altran, mais intègrent les conséquences de l’application de la norme IFRS 16 au 1er janvier 2019 sur la marge opérationnelle (de l’ordre de +0,05 point) et sur la définition du free cash-flow organique (environ ‑50 millions d’euros), tel que détaillé en annexe du communiqué de presse du 14 février 2019 dans lequel elles ont été publiées.PROJET D’ACQUISITION D’ALTRAN TECHNOLOGIESLe 24 juin 2019, Capgemini et Altran Technologies (Euronext Paris : ALT), le premier acteur mondial des services d’ingénierie et de R&D, ont annoncé le projet d’acquisition d’Altran par Capgemini dans le cadre d’une OPA amicale à 14,00 euros par action Altran, payables en numéraire. Ce projet vise à créer un leader mondial de la transformation digitale des entreprises industrielles et de technologie.Le conseil d’administration d’Altran réuni le 22 septembre 2019 a considéré que l’offre publique d’achat amicale est conforme aux intérêts d’Altran, de ses actionnaires et de ses salariés, et a recommandé aux actionnaires d’Altran d’apporter leurs actions à l’offre. Cet avis motivé a été rendu notamment après avoir pris connaissance du rapport de l’expert indépendant, le cabinet Finexsi, désigné conformément à la réglementation.L’Autorité des marchés financiers (AMF) a déclaré l’offre publique d’achat conforme le 14 octobre 2019, et a le même jour apposé son visa sur la note d’information de Capgemini et sur la note en réponse d’Altran.  Capgemini a obtenu l’ensemble des autorisations réglementaires requises, notamment auprès du CFIUS (Committee on Foreign Investment in the United States) aux Etats-Unis, et des autorités de la concurrence en Inde, aux Etats-Unis, au Maroc et ce jour celle de la Commission européenne. L’offre est ouverte depuis le 16 octobre et la date de clôture sera désormais fixée par l’AMF.CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUEPaul Hermelin, Président-directeur général, et Carole Ferrand, Directeur financier, commenteront cette publication au cours d’une conférence téléphonique qui se déroulera en anglais ce jour à 18h30 heure de Paris (CET). Cette conférence téléphonique sera accessible par webcast, en direct et en rediffusion pendant un an, depuis ce lien.L’ensemble des documents relatifs à cette publication sera mis en ligne sur le site de Capgemini dédié aux investisseurs et à l’adresse https://investors.capgemini.com/fr/resultats-financiers/.CALENDRIER PRÉVISIONNEL13 février 2020    Résultats de l’année 2019 28 avril 2020        Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2020 20 mai 2020         Assemblée généraleLe calendrier complet des évènements à venir est disponible en ligne.AVERTISSEMENTLe présent communiqué de presse est susceptible de contenir des informations prospectives. Ces informations peuvent comprendre des projections, des estimations, des hypothèses, des informations concernant des projets, des objectifs, des intentions et/ou des attentes portant sur des résultats financiers futurs, des évènements, des opérations, le développement de services et de produits futurs, ainsi que des informations relatives à des performances ou à des évènements futurs. Ces informations prospectives sont généralement reconnaissables à l’emploi des termes « s’attendre à », « anticiper », « penser que », « avoir l’intention de », « estimer », « prévoir », « projeter », « pourrait », « devrait » ou à l’emploi de la forme négative de ces termes et à d’autres expressions de même nature. La direction de Capgemini considère actuellement que ces informations prospectives traduisent des attentes raisonnables ; la société alerte cependant les investisseurs sur le fait que ces informations prospectives sont soumises à des risques et incertitudes (y compris, notamment, les risques identifiés dans le Document de Référence de Capgemini, disponible sur le site internet de Capgemini), étant donné qu’elles ont trait à des évènements futurs et dépendent des circonstances futures dont la réalisation est incertaine et qui peuvent différer de ceux anticipés, souvent difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Capgemini. Les résultats et les évènements réels sont susceptibles de différer significativement, de ceux qui sont exprimés, impliqués ou projetés dans les informations prospectives. Les informations prospectives ne donnent aucune garantie de réalisation d’évènements ou de résultats futurs et n’ont pas cette vocation. Capgemini ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les informations prospectives sous réserve de ses obligations légales.Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre d’instruments financiers au public et ne contient pas d’invitation ou d’incitation à investir dans des instruments financiers en France, aux États-Unis ou n’importe quel autre pays.INFORMATIONS IMPORTANTESLe présent communiqué de presse est diffusé à titre informatif uniquement et ne constitue pas une offre d’achat, ou une sollicitation d’une offre de vente, d’instruments financiers Altran Technologies.Il est fortement recommandé aux investisseurs et aux actionnaires de prendre connaissance de la documentation relative à l’offre publique d’achat, qui contient les termes et conditions de l’offre, ainsi que, le cas échéant, de tout avenant ou ajout à ces documents dans la mesure où ils contiendront des informations importantes sur Capgemini, Altran Technologies et l’offre.Ce communiqué de presse ne doit pas être publié, diffusé ou distribué, directement ou indirectement, dans tout pays dans lequel la distribution de ces informations fait l’objet de restrictions légales. L’offre publique d’achat n’est pas ouverte au public dans les juridictions dans lesquelles son ouverture fait l’objet de restrictions légales.La publication, la diffusion ou la distribution de ce communiqué de presse dans certains pays peut faire l’objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes situées dans les pays où ce communiqué est publié, diffusé ou distribué doivent s’informer sur de telles restrictions et s’y conformer.  Capgemini et Altran Technologies déclinent toute responsabilité quant à une éventuelle violation de ces restrictions par qui que ce soit.À propos de CapgeminiCapgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique. A la pointe de l’innovation, le Groupe aide ses clients à saisir l’ensemble des opportunités que présentent le cloud, le digital et les plateformes. Fort de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, il accompagne les entreprises et organisations dans la réalisation de leurs ambitions, de la définition de leur stratégie à la mise en œuvre de leurs opérations. Pour Capgemini, ce sont les hommes et les femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. Résolument multiculturel, le Groupe compte plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 13,2 milliards d'euros en 2018.Plus d’informations sur www.capgemini.com. People matter, results count.*          **ANNEXES1DÉFINITIONS La croissance organique du chiffre d’affaires est la croissance calculée à taux de change et périmètre constants. Le périmètre et les taux de changes utilisés sont ceux de l’exercice publié. Ce sont également les taux de change de l’exercice publié qui sont utilisés dans le calcul de la croissance à taux de change constants.Réconciliation des taux de croissance3ème trimestre 20199 mois 2019    Croissance organique +5,0%+4,9%  Impact des variations de périmètre du Groupe+0,9pt+1,2pt  Croissance à taux de change constants+5,9%+6,1%  Impact des taux de change+1,5pt+1,9pt  Croissance en données publiées+7,4%+8,0%  L’impact des variations des devises depuis le début de l’exercice est lié pour l’essentiel à l’appréciation du dollar américain par rapport à l’euro.Pour l’évolution de l’activité par métier, conformément aux indicateurs internes de performance opérationnelle, la croissance à taux de change constants est calculée sur la base du chiffre d’affaires total, c’est-à-dire avant élimination des facturations inter-métiers. Le Groupe considère en effet que cela est plus représentatif du niveau d’activité par métier car, avec l’évolution de son activité, le Groupe constate un nombre croissant de contrats dont la mise en œuvre requiert la combinaison de différentes expertises métiers entraînant une augmentation des flux de facturation inter-métiers (environ 7% du total aujourd’hui).La marge opérationnelle, un des principaux indicateurs de la performance du Groupe, est la différence entre le chiffre d’affaires et les charges opérationnelles. Elle est calculée avant les « autres produits et charges opérationnels » qui comprennent les amortissements des actifs incorporels reconnus dans le cadre des regroupements d’entreprises, la charge résultant de l’étalement de la juste valeur des actions attribuées au personnel (y compris les charges sociales et contributions patronales), ainsi que les charges ou produits non récurrents, notamment les dépréciations des écarts d’acquisition, les écarts d’acquisition négatifs, les plus ou moins-values de cession de sociétés consolidées ou d’activités, les charges de restructuration afférentes à des plans approuvés par les organes de Direction du Groupe, les coûts d’acquisition et d’intégration des sociétés acquises par le Groupe y compris les compléments de prix incluant des conditions de présence, ainsi que les effets des réductions, des liquidations et des transferts des régimes de retraites à prestations définies.Le résultat net normalisé correspond au résultat net (part du Groupe) corrigé des impacts des éléments reconnus en « Autres produits et charges opérationnels », net d’impôt calculé sur la base du taux effectif d’impôt. Le résultat normalisé par action est calculé comme un résultat de base par action, c'est-à-dire hors dilution.Le free cash-flow organique se définit comme le flux de trésorerie lié à l’activité diminué des investissements en immobilisations incorporelles et corporelles (nets de cession), des remboursements de dette locative et ajusté des intérêts financiers payés et reçus.ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR RÉGION Chiffre d’affaires (en millions d'euros) Variation  3ème trimestre 20183ème trimestre 2019 En données publiéesÀ taux de change constants Amérique du Nord1 0761 164 +8,2%+3,5% Royaume-Uni et Irlande387407 +5,2%+6,3% France664702 +5,6%+5,6% Reste de l’Europe864913 +5,7%+6,1% Asie Pacifique et Amérique latine237282 +19,3%+16,6% TOTAL3 2283 468 +7,4%+5,9%  Chiffre d’affaires (en millions d'euros) Variation  9 mois 20189 mois 2019 En données publiéesÀ taux de change constants Amérique du Nord3 1053 412 +9,9%+3,7% Royaume-Uni et Irlande1 1681 256 +7,6%+7,4% France2 0652 200 +6,5%+6,5% Reste de l’Europe2 6612 811 +5,7%+6,2% Asie Pacifique et Amérique latine696796 +14,5%+13,7% TOTAL9 69510 475 +8,0%+6,1% ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR MÉTIER Chiffre d’affaires total* (en % du Groupe)Variation à taux de change constants du Chiffre d'affaires total* du métier  T3 2019 Stratégie & Transformation7%+14,6% Applications & Technologie70%+4,7% Opérations & Ingénierie23%+7,7%        Chiffre d’affaires total* (en % du Groupe)Variation à taux de change constants du Chiffre d'affaires total* du métier  9M 2019 Stratégie & Transformation7%+17,8% Applications & Technologie71%+5,9% Opérations & Ingénierie22%+4,9% * * * * Les termes et indicateurs alternatifs de performance marqués d’un (*) sont définis et/ou réconciliés en annexe de ce communiqué.1 Dans ces annexes l’arrondi d’une somme peut être différent de la somme des arrondis. Pièce jointe * Capgemini_-_2019-10-24_-_Chiffre_d_affaires_du_3eme_trimestre_2019

  • Globe Newswire

    Capgemini posts Q3 growth of 5.9%

    Media relations: Florence Lièvre Tel.: +33 1 47 54 50 71 E-mail: florence.lievre@capgemini.comInvestor relations: Vincent Biraud Tel.: +33 1 47 54 50 87 E-mail: vincent.biraud@capgemini.com Capgemini posts Q3 growth of 5.9% * Revenues of €3,468 million, up 5.9% at constant exchange rates * Digital & Cloud grew over 20% and now account for more than 50% of Group revenues * Bookings up 19.6% at constant exchange rates * 2019 Outlook: annual revenue growth now expected to be around 5.5%, improved margin and organic free-cash flow objectives confirmedParis, October 24, 2019 – Capgemini Group achieved consolidated revenues of €3,468 million in Q3 2019, up 7.4% year-on-year at current exchange rates and 5.9% year-on-year at constant exchange rates*.Paul Hermelin, Chairman and Chief Executive Officer of Capgemini Group commented: “The momentum observed since the beginning of the year continued in Q3. Our performance improved in North America, as we predicted, while growth remained robust in Continental Europe.We see a softer economic environment developing in this year end. Consequently, we are now targeting annual revenue growth at constant currencies of around 5.5% - a rate which was the lower end of the range announced in February. We confirm our targets in terms of improved profitability and stronger organic free cash flow. This will represent a solid performance for 2019. Our strong growth in Digital & Cloud and our healthy bookings lead us to look ambitiously at 2020. In addition, Capgemini’s friendly tender offer for Altran opened on October 16. We are confident this operation will be successfully completed and in our ability to create a world leader in the digital transformation of industrial companies.” (In millions of euros) Change Revenues  2018 2019   At current exchange ratesAt constant exchange rates* Q33,2283,468 +7.4%+5.9% 9 months9,69510,475 +8.0%+6.1% Group growth remained strong in Q3. Revenues increased 7.4% year-on-year at current exchange rates and 5.9% at constant exchange rates. Organic growth* (i.e. excluding the impact of currency fluctuations and changes in Group scope) was 5.0%.Digital & Cloud activities grew over 20% at constant exchange rates in Q3 and now generate over 50% of Group revenues.In the first nine months of the year, Group revenues grew 6.1% at constant exchange rates and 4.9% on an organic basis.OPERATIONS BY REGIONAs anticipated, North America revenues (34% of Group revenues) reported this quarter an improvement, growing 3.5% year-on-year at constant exchange rates in Q3. This growth was mainly driven by the TMT (Telecoms, Media & Technology) and Services sectors.Q3 activity remained robust in the United Kingdom & Ireland (12% of Group revenues). Revenue rose 6.3% at constant exchange rates, boosted by the Manufacturing, Financial Services and Energy & Utilities sectors.In France (20% of Group revenues), activity increased 5.6% at constant exchange rates in the quarter, with the Services and Manufacturing sectors particularly dynamic.The Rest of Europe region (26% of Group revenues) maintained momentum, posting Q3 growth of 6.1% at constant exchange rates. The Consumer Goods & Retail and Manufacturing sectors were the main driving forces.Finally, the Asia-Pacific and Latin America region (8% of Group revenues) reported revenue growth of 16.6% at constant exchange rates. This region benefited from strong momentum in the Asia-Pacific area, particularly in the Financial Services and Manufacturing sectors.OPERATIONS BY BUSINESSStrategy & Transformation consulting services (7% of Group total revenues*) now grouped under Capgemini Invent, recorded Q3 growth of 14.6% at constant exchange rates. Momentum was particularly robust in the Manufacturing and Energy & Utilities sectors.Applications & Technology services (70% of Group total revenues) maintained a strong rate of growth, with Q3 revenue up 4.7% year-on-year, at constant exchange rates. Activity was particularly strong for this core business in the Energy & Utilities, Services, Consumer Goods & Retail and Manufacturing sectors.Finally, Operations & Engineering services (23% of Group total revenues) grew 7.7% at constant exchange rates. All businesses contributed to this performance. The DEMS business (Digital Engineering & Manufacturing Services) reported double-digit growth, while Infrastructure Services growth was further boosted by the contribution of Leidos Cyber, the US cybersecurity company acquired at the beginning of the year.HEADCOUNTAt September 30, 2019, the Group’s total headcount stood at 219,500, up 5.1% year-on-year, with over 126,000 employees in offshore centers (58% of total headcount).BOOKINGSBookings totaled €3,411 million in Q3 2019, a 19.6% increase at constant exchange rates year-on-year.OUTLOOK Given the softer economic environment developing in this year end, the Group now targets for 2019 a revenue growth at constant exchange rates of around 5.5%, a rate which was the lower end of the previously announced growth range.The Group confirms its targets in terms of improved profitability with an operating margin of 12.3% to 12.6% and stronger organic free cash flow - on a comparable basis - of over €1.1 billion.This outlook does not take into account the proposed acquisition of Altran, while it does include the impact of the application of IFRS 16 from January 1, 2019 on the operating margin (around +5 basis points) and on the organic free cash flow definition (around -€50 million), as detailed in the appendix to the press release publishing this outlook, issued on February 14, 2019.PROPOSED ACQUISITION OF ALTRAN TECHNOLOGIESOn June 24, 2019, Capgemini and Altran Technologies (Euronext Paris: ALT), the global leader in Engineering and R&D services, jointly announced the proposed acquisition of Altran by Capgemini, through a friendly public offer at €14.00 per Altran share, payable in cash. This project seeks to create a global digital transformation leader for industrial and tech companies.On September 22, 2019, Altran's Board of Directors considered the friendly tender offer to be in the interests of Altran, its shareholders and employees, and recommended that Altran's shareholders tender their shares to the offer. This reasoned opinion (avis motivé) was issued inter alia after having reviewed the report of the independent expert, Finexsi, appointed in accordance with applicable regulations.The French Financial Markets Authority (Autorité des marchés financiers \- AMF) issued its clearance to the public tender offer on October 14, 2019, and on the same day granted its visa to Capgemini's offer document and Altran's response document.  Capgemini has now obtained all the required regulatory clearances, including from the Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS), from the antitrust authorities in India, the United States, Morocco and today from the European Commission. The offer opened on October 16 and the closing date will be set by the AMF.CONFERENCE CALL Paul Hermelin, Chairman and Chief Executive Officer and Carole Ferrand, Chief Financial Officer, will present this press release during a conference call in English to be held today at 6.30 p.m. Paris time (CET). You can follow this conference call live via webcast at the following link. A replay will also be available for a period of one year.All documents relating to this publication will be placed online on the Capgemini investor website at  https://investors.capgemini.com/en/financial-results/.PROVISIONAL CALENDARFebruary 13, 2020         FY 2019 results April 28, 2020                Q1 2020 revenues May 20, 2020                 Combined Shareholders’ MeetingThe full calendar of upcoming events can be found online.DISCLAIMERThis press release may contain forward-looking statements. Such statements may include projections, estimates, assumptions, statements regarding plans, objectives, intentions and/or expectations with respect to future financial results, events, operations and services and product development, as well as statements, regarding future performance or events. Forward-looking statements are generally identified by the words “expects”, “anticipates”, “believes”, “intends”, “estimates”, “plans”, “projects”, “may”, “would” “should” or the negatives of these terms and similar expressions. Although Capgemini’s management currently believes that the expectations reflected in such forward-looking statements are reasonable, investors are cautioned that forward-looking statements are subject to various risks and uncertainties (including, without limitation, risks identified in Capgemini’s Registration Document available on Capgemini’s website), because they relate to future events and depend on future circumstances that may or may not occur and may be different from those anticipated, many of which are difficult to predict and generally beyond the control of Capgemini. Actual results and developments may differ materially from those expressed in, implied by or projected by forward-looking statements. Forward-looking statements are not intended to and do not give any assurances or comfort as to future events or results. Other than as required by applicable law, Capgemini does not undertake any obligation to update or revise any forward-looking statement.This press release does not contain or constitute an offer of securities for sale or an invitation or inducement to invest in securities in France, the United States or any other jurisdiction.IMPORTANT INFORMATIONThis press release is disseminated for information purposes only and does not constitute an offer to purchase, or a solicitation of an offer to sell, any securities of Altran Technologies.Investors and shareholders are strongly advised to read the documentation relating to the tender offer, which contains the terms and conditions of the tender offer, as well as, as the case may be, any amendments and supplements to those documents as they will contain important information about Capgemini, Altran Technologies and the tender offer.This press release must not be published, broadcast or distributed, directly or indirectly, in any country in which the distribution of this information is subject to legal restrictions. The tender offer is not open to the public in jurisdictions in which its launch is subject to legal restrictions.The publication, broadcasting or distribution of this press release in certain countries may be subject to legal or regulatory restrictions. Therefore, persons located in countries where this press release is published, broadcasted or distributed must inform themselves about and comply with such restrictions. Capgemini and Altran Technologies disclaim any responsibility for any violation of such restrictions.About CapgeminiA global leader in consulting, technology services and digital transformation, Capgemini is at the forefront of innovation to address the entire breadth of clients’ opportunities in the evolving world of cloud, digital and platforms. Building on its strong 50-year heritage and deep industry-specific expertise, Capgemini enables organizations to realize their business ambitions through an array of services from strategy to operations. Capgemini is driven by the conviction that the business value of technology comes from and through people. It is a multicultural company of over 200,000 team members in more than 40 countries. The Group reported 2018 global revenues of EUR 13.2 billion.Visit us at www.capgemini.com. People matter, results count.*          **APPENDIX1DEFINITIONS Organic growth, or like-for-like growth, in revenues is the growth rate calculated at constant Group scope and exchange rates. The Group scope and exchange rates used are those for the reported period. Exchange rates for the reported period are also used to calculate growth at constant exchange rates.Reconciliation of growth ratesQ3 20199 months 2019    Organic growth +5.0%+4.9%  Changes in Group scope+0.9pt+1.2pt  Growth at constant exchange rates+5.9%+6.1%  Exchange rate fluctuations+1.5pt+1.9pt  Reported growth+7.4%+8.0%  Currency impacts since the beginning of the year are mainly linked to the appreciation of the US dollar against the euro.When determining activity trends by business and in accordance with internal operating performance measures, growth at constant exchange rates is calculated based on total revenue, i.e. before elimination of inter-business billing. The Group considers this to be more representative of activity levels by business. As its businesses change, an increasing number of contracts require a range of business expertise for delivery, leading to a rise in inter-business flows (currently approximately 7% of total revenues).Operating margin is one of the Group’s key performance indicators. It is defined as the difference between revenues and operating costs. It is calculated before “Other operating income and expenses” which include amortization of intangible assets recognized in business combinations, the charge resulting from the deferred recognition of the fair value of shares granted to employees (including social security contributions and employer contributions), and non-recurring revenues and expenses, notably impairment of goodwill, negative goodwill, capital gains or losses on disposals of consolidated companies or businesses, restructuring costs incurred under a detailed formal plan approved by the Group’s management, the cost of acquiring and integrating companies acquired by the Group, including earn-outs comprising conditions of presence, and the effects of curtailments, settlements and transfers of defined benefit pension plans.Normalized net profit is equal to profit for the year (Group share) adjusted for the impact of items recognized in “Other operating income and expense”, net of tax calculated using the effective tax rate. Normalized earnings per share is computed like basic earnings per share, i.e. excluding dilution.Organic free cash flow is equal to cash flow from operations less acquisitions of property, plant, equipment and intangible assets (net of disposals) and repayments of lease liabilities, adjusted for cash out relating to the net interest cost.REVENUES BY REGION Revenues (in € millions) Change  Q3 2018Q3 2019 ReportedAt constant exchange rates North America1,0761,164 +8.2%+3.5% United Kingdom and Ireland387407 +5.2%+6.3% France664702 +5.6%+5.6% Rest of Europe864913 +5.7%+6.1% Asia Pacific and Latin America237282 +19.3%+16.6% TOTAL3,2283,468 +7.4%+5.9%  Revenues (in € millions) Change  9 months 20189 months 2019 ReportedAt constant exchange rates North America3,1053,412 +9.9%+3.7% United Kingdom and Ireland1,1681,256 +7.6%+7.4% France2,0652,200 +6.5%+6.5% Rest of Europe2,6612,811 +5.7%+6.2% Asia Pacific and Latin America696796 +14.5%+13.7% TOTAL9,69510,475 +8.0%+6.1% REVENUES BY BUSINESS Total revenues* (% of Group revenues)Change at constant exchange rates in total revenues* of the business  Q3 2019 Strategy & Transformation7%+14.6% Applications & Technology70%+4.7% Operations & Engineering23%+7.7%        Total revenues* (% of Group revenues)Change at constant exchange rates in total revenues* of the business  9 months 2019 Strategy & Transformation7%+17.8% Applications & Technology71%+5.9% Operations & Engineering22%+4.9% * * * * The terms and Alternative Performance Measures marked with an (*) are defined and/or reconciled in the appendix to this press release.1 Note that in the appendix, certain totals may not equal the sum of amounts due to rounding adjustments. Attachment * Capgemini_-_2019-10-24_-_Q3_2019_Revenues

  • Globe Newswire

    Capgemini receives antitrust clearance from European Commission for its proposed acquisition of Altran

    Media Relations: Florence Lièvre Tel.: +33 (0)1 47 54 50 71 E-mail: florence.lievre@capgemini.comInvestor Relations: Vincent Biraud Tel.: +33 (0)1 47 54 50 87 E-mail: vincent.biraud@capgemini.comCapgemini receives antitrust clearance from European Commission for its proposed acquisition of AltranParis, 24 October 2019 – Capgemini (Euronext Paris: CAP) today announced that it has received antitrust clearance from the European Commission for its proposed acquisition of Altran (Euronext Paris: ALT).Capgemini has now obtained all the required regulatory clearances, including from the Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS), and from the antitrust authorities in India, the United States, Morocco and now the European Commission. Its friendly tender offer for Altran has been open since 16 October. The closing date of the offer will be set by the French financial market authority AMF (Autorité des marchés financiers).IMPORTANT INFORMATIONThis press release is disseminated for information purposes only and does not constitute an offer to purchase, or a solicitation of an offer to sell, any securities of Altran Technologies.Investors and shareholders are strongly advised to read the documentation relating to the tender offer, which contains the terms and conditions of the tender offer, as well as, as the case may be, any amendments and supplements to those documents as they will contain important information about Capgemini, Altran Technologies and the tender offer.This press release must not be published, broadcast or distributed, directly or indirectly, in any country in which the distribution of this information is subject to legal restrictions. The tender offer is not open to the public in jurisdictions in which its launch is subject to legal restrictions.The publication, broadcasting or distribution of this press release in certain countries may be subject to legal or regulatory restrictions. Therefore, persons located in countries where this press release is published, broadcast or distributed must inform themselves about and comply with such restrictions. Capgemini and Altran Technologies disclaim any responsibility for any violation of such restrictions.About Capgemini A global leader in consulting, technology services and digital transformation, Capgemini is at the forefront of innovation to address the entire breadth of clients’ opportunities in the evolving world of cloud, digital and platforms. Building on its strong 50-year heritage and deep industry-specific expertise, Capgemini enables organizations to realize their business ambitions through an array of services from strategy to operations. Capgemini is driven by the conviction that the business value of technology comes from and through people. It is a multicultural company of over 200,000 team members in more than 40 countries. The Group reported 2018 global revenues of EUR 13.2 billion. Visit us at www.capgemini.com. People matter, results count.Attachment * Capgemini_-_2019-10-24_-_European_Commission_antitrust_clearance_for_proposed_acquisition_of_Altran

  • Globe Newswire

    Capgemini obtient l’autorisation de la Commission européenne pour son projet d’acquisition d’Altran

    Relations Media : Florence Lièvre Tél. : 01 47 54 50 71 E-mail : florence.lievre@capgemini.comRelations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 E-mail : vincent.biraud@capgemini.comCapgemini obtient l’autorisation de la Commission européenne pour son projet d’acquisition d’AltranParis, le 24 octobre 2019 – Capgemini (Euronext Paris : CAP) annonce avoir obtenu l’autorisation de la Commission européenne au titre du contrôle des concentrations pour son projet d’acquisition d’Altran (Euronext Paris : ALT).Capgemini a dorénavant obtenu l’ensemble des autorisations réglementaires requises, notamment auprès du CFIUS (Committee on Foreign Investment in the United States) aux Etats-Unis, et des autorités de la concurrence en Inde, aux Etats-Unis, au Maroc et désormais de la Commission européenne. Son offre publique d’achat amicale sur Altran est ouverte depuis le 16 octobre dernier. La date de clôture de l’offre sera désormais fixée par l’Autorité des marchés financiers (AMF).INFORMATIONS IMPORTANTESLe présent communiqué de presse est diffusé à titre informatif uniquement et ne constitue pas une offre d’achat, ou une sollicitation d’une offre de vente, d’instruments financiers Altran Technologies.Il est fortement recommandé aux investisseurs et aux actionnaires de prendre connaissance de la documentation relative à l’offre publique d’achat, qui contient les termes et conditions de l’offre, ainsi que, le cas échéant, de tout avenant ou ajout à ces documents dans la mesure où ils contiendront des informations importantes sur Capgemini, Altran Technologies et l’offre.Ce communiqué de presse ne doit pas être publié, diffusé ou distribué, directement ou indirectement, dans tout pays dans lequel la distribution de ces informations fait l’objet de restrictions légales. L’offre publique d’achat n’est pas ouverte au public dans les juridictions dans lesquelles son ouverture fait l’objet de restrictions légales.La publication, la diffusion ou la distribution de ce communiqué de presse dans certains pays peut faire l’objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes situées dans les pays où ce communiqué est publié, diffusé ou distribué doivent s’informer sur de telles restrictions et s’y conformer. Capgemini et Altran Technologies déclinent toute responsabilité quant à une éventuelle violation de ces restrictions par qui que ce soit.À propos de Capgemini Capgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique. A la pointe de l’innovation, le Groupe aide ses clients à saisir l’ensemble des opportunités que présentent le cloud, le digital et les plateformes. Fort de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, il accompagne les entreprises et organisations dans la réalisation de leurs ambitions, de la définition de leur stratégie à la mise en œuvre de leurs opérations. Pour Capgemini, ce sont les hommes et les femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. Résolument multiculturel, le Groupe compte plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 13,2 milliards d'euros en 2018. Plus d’informations sur www.capgemini.com. People matter, results count.Pièce jointe * Capgemini_-_2019-10-24_-_Autorisation_Commisssion_Europeenne_pour_projet_d_acquisition_d_Altran

  • Globe Newswire

    Intelligence émotionnelle : des compétences de plus en plus recherchées à l’ère de l’IA et de l’automatisation

    Relations presse : Florence Lièvre Tél. : +33 (0)1 47 54 50 71 E-mail : florence.lievre@capgemini.com  Intelligence émotionnelle : des compétences de plus en plus recherchées à l’ère de l’IA et de l’automatisationCependant, moins d’une entreprise sur cinq investit dans la formation à l’intelligence émotionnelle pour tous les employésParis, le 17 octobre 2019 – A l’heure où les nouvelles technologies automatisent les tâches habituelles et répétitives, les dirigeants et leurs employés prennent conscience que les compétences en matière d’intelligence émotionnelle telles que la connaissance de soi, l’auto-management, la conscience sociale et la gestion des relations joueront un rôle clé dans leur réussite future. Alors que la demande de compétence en matière d’intelligence émotionnelle (IE) devrait être multipliée par six au cours des 3 à 5 prochaines années, le recrutement et la formation dans ce domaine sont à la traîne. De nombreuses entreprises ne seront donc pas en mesure de tirer parti des avantages de l’IE en termes de satisfaction et rétention des salariés, de chiffre d’affaires et de réduction des coûts. Le rapport « Emotional intelligence – the essential skillset for the age of AI » du Capgemini Research Institute analyse les perceptions de l’IE dans les organisations et propose des stratégies combinant technologies et talents afin que leurs employés développent les compétences nécessaires.Voici les principales conclusions du rapport :Face à la montée en puissance de l’IA et de l’automatisation, l’intelligence émotionnelle devient indispensable A l’heure où les tâches habituelles et répétitives sont automatisées, les organisations misent sur l’IE : de la connaissance de soi à la gestion des relations, en passant par la communication. Les dirigeants indiquent que la majorité des employés doivent maintenant développer ces compétences pour s’adapter à des rôles de plus en plus tournés vers la relation client (76%) et de se voir confier des tâches non automatisables nécessitant des compétences d’IE (76% également) telles que l’empathie, l’influence et le travail d’équipe. 61% des dirigeants interrogés affirment que l’IE deviendra indispensable au cours des 1 à 5 prochaines années, un sentiment partagé par les salariés (41%). Globalement, 83% des organisations estiment que l’IE jouera un rôle crucial dans leur réussite future.Les salariés s’inquiètent que l’IA et de l’automatisation ne remettent en cause la pertinence de leurs compétences actuelles En l’espace de deux ans, le nombre de salariés convaincus que leurs compétences deviendront obsolètes avec l’avènement de l’automatisation et de l’IA a augmenté de 10 points de pourcentage. La part des salariés estimant que leurs compétences sont ou seront obsolètes d’ici 2 à 3 ans est ainsi passée de 30 à 39%. Cette part est encore plus importante chez les Millennials, passant de 40 à 50%. Conscients de l’impact de l’automatisation et de l’IA sur leur travail, ils savent qu’ils seront particulièrement touchés par cette tendance.Les organisations qui misent sur l’IE récoltent les fruits de leurs investissements Les organisations qui cultivent l’intelligence émotionnelle dans leurs équipes bénéficient d’avantages significatifs dont les principaux sont l'amélioration de la productivité, une meilleure satisfaction des salariés et une augmentation de la part de marché. En moyenne, 60 % des organisations interrogées ont constaté plus de 20 % d’amélioration grâce à leurs employés ayant des compétences d’IE élevées.Selon le rapport, les entreprises qui investissent en continu dans l’IE peuvent obtenir un rendement de 2,2 à 4,4 fois l'investissement réalisé si l’on tient compte du chiffre d’affaires, de la productivité, des coûts et de la rétention.« Pensez aux maths. Chacun d'entre nous est né avec une certaine capacité à appréhender et utiliser les mathématiques. Mais sans suivre de cours d'algèbre à l’école, il est peu probable que nous trouvions les moyens de manipuler les variables et les équations par nous-mêmes. De même, avec l'enseignement et la formation il est possible d’améliorer nos capacités en intelligence émotionnelle. Nous pouvons acquérir des connaissances dans ce domaine qui augmenteront l'efficacité avec laquelle les gens utilisent leur intelligence », explique John Mayer, professeur de psychologie à l'Université du New Hampshire.Les processus RH n’ont pas suffisamment évolué pour s’adapter à l’avènement de l’automatisation et de l’IA Si 75% des organisations affirment pouvoir développer l’intelligence émotionnelle de leurs salariés, elles sont peu nombreuses à fournir les formations nécessaires à leurs ambitions. 42% seulement des entreprises forment leurs équipes de direction et de leadership, 32% forment leurs managers intermédiaires et 17% seulement indiquent former les autres collaborateurs. Bien que les employés non-manager seront les premiers à être affectés par l’automatisation, moins de 40% des organisations évaluent les compétences émotionnelles lors de l’embauche d’un salarié non-manager ou chez leurs salariés déjà en poste.Le rapport recommande enfin aux entreprises d’intégrer l’IE à leurs activités de ressources humaines, en adoptant des approches ascendantes et descendantes pour adapter leurs processus existants, afin de développer ces compétences. Les organisations devront également mettre en place une culture qui priorise l’IE et qui cherche à s’améliorer en permanence. Le rapport met en lumière quatre domaines prioritaires pour le développement de l’IE en entreprise : * Intégrer l’IE aux programmes de formation existants et les rendre accessibles à tous * Adapter les processus de recrutement pour évaluer les compétences d’IE * Tenir compte de l’IE pour la promotion et la reconnaissance des talents * Tirer parti de la technologie et des données pour cultiver l’IE« Un nombre croissant d’entreprises prend conscience de l’importance de l’intelligence émotionnelle, mais beaucoup tardent encore à investir dans ces nouvelles compétences, explique Claudia Crummenerl, directrice de la pratique People and Organization chez Capgemini Invent. Ce nouveau rapport met en lumière le rôle crucial de l’IE à l’heure de l’automatisation des tâches répétitives et ses avantages pour les organisations qui la développent. Comme le montrent les expériences des entreprises en avance dans ce domaine, les organisations doivent maintenant prioriser l’IE dans leurs activités de recrutement, la formation et leurs cultures, afin d’aider leurs équipes résilientes à s’adapter aux changements dans le monde du travail. »Pour plus d’informations, consultez le rapport complet ici.Méthodologie L’enquête a été réalisée auprès de 750 dirigeants de grandes organisations des secteurs des produits de consommation et de la distribution, de la banque de détail et de l’assurance, de l’automobile et des utilities. Le rapport inclut également plusieurs entretiens détaillés avec des experts du domaine. Capgemini a également interrogé 1 500 salariés des secteurs mentionnés ci-dessus. Les deux études ont été réalisées entre août et septembre 2019.À propos de Capgemini Capgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique. A la pointe de l’innovation, le Groupe aide ses clients à saisir l’ensemble des opportunités que présentent le cloud, le digital et les plateformes. Fort de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, il accompagne les entreprises et organisations dans la réalisation de leurs ambitions, de la définition de leur stratégie à la mise en œuvre de leurs opérations. Pour Capgemini, ce sont les hommes et les femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. Résolument multiculturel, le Groupe compte plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 13,2 milliards d'euros en 2018. Plus d’informations sur www.capgemini.com People matter, results count.À propos du Capgemini Research Institute Le « Capgemini Research Institute » est le centre de recherche de Capgemini. Il publie régulièrement des études sur l'impact des technologies numériques au sein des organisations et des grands secteurs économiques. L’équipe de l’Institut s’appuie sur le réseau international d'experts de Capgemini et travaille en étroite collaboration avec les partenaires académiques et technologiques du Groupe. Il dispose de plusieurs centres de recherche dédiés en Inde, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Il a été récemment classé N°1 mondial pour la qualité de ses recherches par des analystes indépendants. Plus d’informations sur https://www.capgemini.com/researchinstitute/Pièce jointe * 2019_10_17_Emotional Intelligence Press Release_FR

  • Globe Newswire

    Demand for emotional intelligence skills soars six-fold in response to the rise of AI and automation

    Press contact: Michele Moore Tel.: +44 370 905 3408 Email: michele.moore@capgemini.comDemand for emotional intelligence skills soars six-fold in response to the rise of AI and automation However, fewer than one in five businesses are investing in emotional intelligence training for non-supervisory employeesParis, October 17, 2019 – As new technologies automate more traditional and routine tasks, executives and employees recognize that emotional intelligence (EI) skills – such as self-awareness, self-management, social awareness and relationship management – will be a key requisite for success in the years to come. While demand for EI skills is set to increase by six times in the next 3-5 years, recruitment and training in this area has mostly failed to adapt. This is set to leave many companies unable to reap the benefits EI offers in terms of employee satisfaction, revenue generation, lower attrition and cost reductions. The “Emotional intelligence – the essential skillset for the age of AI” report from the Capgemini Research Institute provides a global look at how companies view EI and recommends that they combine technology with talent to develop relevant skills among their employees.Key findings from the study include:As AI and automation accelerates, emotional intelligence is becoming a must-have skill As more traditional and routine tasks become automated, organizations are placing a premium on EI skills, from self-awareness to relationship management and communication. Executives said employees need to develop EI skills so they can adapt to more client/person-facing roles (76%) and take on tasks requiring EI skills that cannot be automated (also 76%) such as empathy, influence and teamwork. Sixty-one percent of executives surveyed said emotional intelligence will become a “must-have” skill in the next 1 – 5 years, and 41% of employees in non-supervisory roles echo the sentiment. Overall, 83% of organizations said that a highly emotionally intelligent workforce will be a prerequisite for success in the years to come.Employees are nervous about the impact of automation and AI on the relevance of their skills The share of employees who believe that their skills are or will become redundant due to automation and AI has increased by 10 percentage points in two years. Overall, the percentage of employees who believe their skills are or will be redundant in the next two to three years has increased from 30% to 39%. In addition, the share of millennials who feel this has increased from 40% to 50%. Evidently, millennials are aware of the impact of automation and AI and are getting more anxious because they realize that they will absorb the maximum impact of automation.Organizations with an emotionally intelligent workforce are reaping the benefits Organizations that do have employees with high emotional intelligence are realizing significant benefits. On average, 60% of the surveyed organizations realized more than 20% benefits by having employees who display high EI. The top quantitative benefits include enhanced productivity, higher employee satisfaction, and increased market share. The research calculated that organizations making a sustained investment in EI will see between a 2.2x and 4.4x return-on-investment when the impact on revenue, productivity, costs and attrition are taken into account.“Consider math ability. Each of us is born with some capacity to work with mathematics. But if we don't take the courses in school that are devoted to teaching subjects like algebra, we will have little capacity to come up with ways of manipulating variables and equations by ourselves. Similarly, with emotional intelligence there is a certain amount of teaching and tutoring that can be helpful. We can acquire knowledge in the area which will increase the effectiveness with which people use their intelligence,” says John Mayer, Professor of Psychology, University of New Hampshire.People processes in organizations have not been adapted to tackle the age of the machine, especially for non-supervisory employees While 75% of organizations said they can develop EI skills in their employees, far fewer are providing relevant training to help achieve that goal. Just 42% of organizations provide training for senior management and leadership, falling to 32% for middle management and just 17% for employees in non-supervisory roles. Despite employees in non-supervisory roles being the most likely to be impacted by automation, less than 40% of organizations test for EI skills while hiring or assess these skills in their existing employees in non-supervisory roles.The research concludes that companies need to embed EI into their various people practices and take both bottom-up and top-down approaches to build a high EI workforce through modifications to existing processes. Organizations will also need to create a culture that values EI and strives for continuous improvement. It highlights four key areas on which organizations should focus to build a more emotionally intelligent workforce: ·Customize existing learning programs to integrate EI and make them accessible to all ·Modify recruitment processes to include the evaluation of EI ·Apply an EI lens when promoting and rewarding talent ·Use technology and data for building a high EI culture“Companies are increasingly aware of the need for emotional intelligence skills but are not moving quickly enough to invest in them,” said Claudia Crummenerl, Global Practice Lead, People and Organization at Capgemini Invent. “This new research shows both the necessity for EI as routine tasks become automated, and also the benefits companies can gain through having an emotionally intelligent workforce. The experience of the most successful companies in this space shows that organizations must prioritize EI in recruitment, training and culture to build a resilient team in a changing world.”For further information, please access the full report here.Research methodology The research surveyed 750 executives from large organizations in the Consumer Product and Retail, Retail Banking and Insurance, Automotive and Utility sectors and also conducted in-depth interviews with several industry experts. In addition, 1,500 employees in Consumer Product and Retail, Retail Banking and Insurance, Automotive and Utility sectors were surveyed. Both studies took place during August-September 2019.About Capgemini A global leader in consulting, technology services and digital transformation, Capgemini is at the forefront of innovation to address the entire breadth of clients’ opportunities in the evolving world of cloud, digital and platforms. Building on its strong 50-year heritage and deep industry-specific expertise, Capgemini enables organizations to realize their business ambitions through an array of services from strategy to operations. Capgemini is driven by the conviction that the business value of technology comes from and through people. It is a multicultural company of 200,000 team members in over 40 countries. The Group reported 2017 global revenues of EUR 12.8 billion. Visit us at www.capgemini.com. People matter, results countAbout the Capgemini Research Institute The Capgemini Research Institute is Capgemini’s in-house think-tank on all things digital. The Institute publishes research on the impact of digital technologies on large traditional businesses. The team draws on the worldwide network of Capgemini experts and works closely with academic and technology partners. The Institute has dedicated research centers in India, the United Kingdom and the United States. It was recently ranked 1 in the world for the quality of its research by independent analysts. Visit us at https://www.capgemini.com/researchinstitute/Attachment * 2019_10_17_Emotional Intelligence Press Release_EN

  • Globe Newswire

    Ouverture le 16 octobre 2019 de l’offre publique d’achat amicale de Capgemini sur Altran au prix de 14 euros par action

    Relations presse : Florence Lièvre Tél. : 01 47 54 50 71 florence.lievre@capgemini.com  Relations presse & Investisseurs : Stéphanie Bia Tél. : 01 46 41 72 01 stephanie.bia@altran.com Relations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 vincent.biraud@capgemini.com    Ouverture le 16 octobre 2019 de l’offre publique d’achat amicale de Capgemini sur Altran au prix de 14 euros par actionParis, le 15 octobre 2019 – À compter du 16 octobre 2019, les actionnaires d’Altran Technologies (Euronext Paris : ALT) pourront apporter leurs actions à l’offre publique d’achat amicale initiée par Capgemini (Euronext Paris : CAP).Une offre amicale, en vue de créer un leader mondial de la transformation digitale des entreprises industrielles et de technologie Le projet de rapprochement, annoncé le 24 juin 2019, donnera naissance à un groupe de 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires1 comptant plus de 265 000 collaborateurs. Ce nouvel ensemble bénéficiera d’un positionnement unique sur le secteur particulièrement prometteur de l’« Intelligent Industry ». L’Autorité des marchés financiers (AMF) a déclaré l’offre publique d’achat conforme le 14 octobre 2019, et a le même jour apposé son visa sur la note d’information de Capgemini et sur la note en réponse d’Altran. Les documents détaillant les autres informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de Capgemini et d’Altran ont été déposés auprès de l’AMF et diffusés le 15 octobre 2019 conformément à l’article 231-28 du règlement général de l’AMF.Une offre recommandée par le conseil d’administration d’Altran Le conseil d’administration d’Altran réuni le 22 septembre 2019 a considéré que l’offre publique d’achat amicale est conforme aux intérêts d’Altran, de ses actionnaires et de ses salariés, et a recommandé aux actionnaires d’Altran d’apporter leurs actions à l’offre. Cet avis motivé a été rendu notamment après avoir pris connaissance du rapport de l’expert indépendant, le cabinet Finexsi, désigné conformément à la réglementation.Un prix de 14 euros par action représentant une prime de 33% Le prix par action offert représente2 une prime de 33 % par rapport à la moyenne des cours de l’action Altran pondérée par les volumes sur les 3 mois précédant l’annonce3. L’expert indépendant a relevé que le prix offert de 14 euros par action fait ressortir une prime par rapport à l’ensemble des critères d’évaluation retenus à titre principal et donc sur « la pleine valeur de la société Altran, sans intégrer les risques d’exécution ». L’expert a ainsi estimé ce prix équitable d’un point de vue financier pour les actionnaires d’Altran. Calendrier La date de clôture de l’offre sera fixée par l’AMF après obtention par Capgemini de l’autorisation de la Commission européenne au titre du contrôle des concentrations4.Mise à disposition des documents relatifs à l’offre La note d’information de Capgemini et la note en réponse d’Altran, telles qu’approuvées par l’AMF le 14 octobre 2019 respectivement sous le visa n° 19-489 et le visa n° 19-490, ainsi que les documents relatifs aux autres informations de chacune des sociétés, sont disponibles sur le site internet de l’AMF (www.amf-france.org), et sur le site internet de Capgemini (www.capgemini.com/altran) ou d’Altran Technologies (www.altran.com). Ces documents peuvent être obtenus sans frais auprès de Capgemini (11 rue de Tilsitt, 75017 Paris, France) ou d’Altran Technologies (96 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine, France), selon qu’ils se rapportent à Capgemini ou Altran Technologies.Mise en place d’un numéro vert accessible depuis la France Un numéro vert gratuit est à la disposition des actionnaires d’Altran appelant depuis la France (ouvert du lundi au vendredi de 09h00 à 17h00) : 0 800 07 02 04 INFORMATIONS IMPORTANTESLe présent communiqué de presse est diffusé à titre informatif uniquement et ne constitue pas une offre d’achat, ou une sollicitation d’une offre de vente, d’instruments financiers Altran Technologies.Il est fortement recommandé aux investisseurs et aux actionnaires de prendre connaissance de la documentation relative à l’offre publique d’achat, qui contient les termes et conditions de l’offre, ainsi que, le cas échéant, de tout avenant ou ajout à ces documents dans la mesure où ils contiendront des informations importantes sur Capgemini, Altran Technologies et l’offre.Ce communiqué de presse ne doit pas être publié, diffusé ou distribué, directement ou indirectement, dans tout pays dans lequel la distribution de ces informations fait l’objet de restrictions légales. L’offre publique d’achat n’est pas ouverte au public dans les juridictions dans lesquelles son ouverture fait l’objet de restrictions légales.La publication, la diffusion ou la distribution de ce communiqué de presse dans certains pays peut faire l’objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes situées dans les pays où ce communiqué est publié, diffusé ou distribué doivent s’informer sur de telles restrictions et s’y conformer. Capgemini et Altran Technologies déclinent toute responsabilité quant à une éventuelle violation de ces restrictions par qui que ce soit.À propos de Capgemini Capgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique. A la pointe de l’innovation, le Groupe aide ses clients à saisir l’ensemble des opportunités que présentent le cloud, le digital et les plateformes. Fort de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, il accompagne les entreprises et organisations dans la réalisation de leurs ambitions, de la définition de leur stratégie à la mise en œuvre de leurs opérations. Pour Capgemini, ce sont les hommes et les femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. Résolument multiculturel, le Groupe compte plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 13,2 milliards d'euros en 2018. Plus d’informations sur www.capgemini.com. People matter, results count.À propos d’AltranAltran est le leader mondial incontesté des services d’ingénierie et de R&D. Le Groupe offre à ses clients une proposition de valeur unique pour relever leurs défis de transformation et d’innovation. Altran accompagne ses clients, du concept à l’industrialisation, pour développer les produits et les services de demain. Altran intervient depuis plus de 35 ans auprès des grands acteurs de nombreux secteurs : Automobile, Aéronautique, Spatial, Défense & Naval, Rail, Infrastructure & Transport, Industrie & Biens de consommation, Sciences de la vie, Communications, Semiconducteur & Electronique, Logiciel & Internet, Finance & Secteur Public. L’acquisition d’Aricent étend le portefeuille d’expertise du Groupe dans les semiconducteurs, l’expérience numérique et l’innovation en matière de conception. Altran a généré 2,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018, avec près de 47 000 employés dans plus dans 30 pays. www.altran.com* * * 1 Sur la base des objectifs de chacun des deux groupes pour l’année 2019.2 Corrigé du dividende de 0,24 euro détaché le 27 juin 2019.3 Cette durée s’entend jusqu’au lundi 24 juin 2019 inclus, dernier jour de cotation avant l’annonce du projet d’offre intervenue après la clôture du marché.4 Cette autorisation constitue une condition suspensive à l’offre stipulée par Capgemini conformément à l’article 231-11 du règlement général de l’AMF. Pièce jointe * Capgemini_-_2019-10-15_-_Ouverture_le_16_octobre_2019_de_l_OPA_amicale_sur_Altran

  • Globe Newswire

    Capgemini's friendly tender offer for Altran, at a price of €14 per share, will open on October 16, 2019

    Press relations: Florence Lièvre Tel: +33 1 47 54 50 71 florence.lievre@capgemini.com  Press & Investor Relations: Stéphanie Bia Tel: +33 1 46 41 72 01 stephanie.bia@altran.com Investor Relations: Vincent Biraud Tel: +33 1 47 54 50 87 vincent.biraud@capgemini.com      Capgemini's friendly tender offer for Altran, at a price of €14 per share, will open on October 16, 2019Paris, October 15, 2019 - As from October 16, 2019, Altran Technologies shareholders (Euronext Paris: ALT) will be able to tender their shares to the friendly tender offer initiated by Capgemini (Euronext Paris: CAP).A friendly offer, with a view to creating a world leader in the digital transformation of industrial and technology companies The proposed combination, which was announced on June 24, 2019, will create a group with revenues of €17 billion1 and over 265,000 employees. The new entity will leverage its unique positioning in the particularly promising “Intelligent Industry” segment. The French financial market authority (Autorité des marchés financiers - AMF) issued its clearance to the public tender offer on October 14, 2019, and on the same day granted its visa to Capgemini's offer document and Altran's response document. The documents detailing the other information relating to the legal, financial, accounting and other characteristics of Capgemini and Altran have been filed with the AMF and were published on October 15, 2019 in accordance with Article 231-28 of the AMF General Regulation.An offer recommended by Altran's Board of Directors On September 22, 2019, Altran's Board of Directors considered that the friendly tender offer is in the interests of Altran, its shareholders and employees, and recommended that Altran's shareholders tender their shares to the tender offer. This reasoned opinion (avis motivé) was issued inter alia after having reviewed the report of the independent expert, Finexsi, appointed in accordance with applicable regulations.A price of 14 euros per share representing a premium of 33% The offer price of €14 per share represents2 a premium of 33% over Altran’s volume-weighted average share price over the three months preceding the announcement3. The independent expert noted that the price offered, €14 per share, shows a premium compared to all the valuation criteria used as the main criteria and therefore on "the full value of Altran, without integrating execution risks". The expert thus considered this price to be fair from a financial point of view to Altran's shareholders.Timetable The closing date of the offer will be set by the AMF after Capgemini will have obtained the merger control clearance from the European Commission4.Availability of documents relating to the offer Capgemini's offer document and Altran's response document, as approved by the AMF on October 14, 2019 under visa no. 19-489 and visa no. 19-490 respectively, as well as documents relating to the other information of each company, are available on the AMF website (www.amf-france.org), and on the websites of Capgemini (www.capgemini.com/altran-en) or Altran Technologies (www.altran.com). These documents can be obtained free of charge from Capgemini (11 rue de Tilsitt, 75017 Paris, France) or Altran Technologies (96 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine, France), depending on whether they relate to Capgemini or Altran Technologies.Toll-free number for shareholders calling from France A toll-free number is available to Altran’s shareholders calling from France (open Monday to Friday from 09:00am to 5:00pm CET): 0 800 07 02 04 IMPORTANT INFORMATIONThis press release is disseminated for information purposes only and does not constitute an offer to purchase, or a solicitation of an offer to sell, any securities of Altran Technologies.Investors and shareholders are strongly advised to read the documentation relating to the tender offer, which contains the terms and conditions of the tender offer, as well as, as the case may be, any amendments and supplements to those documents as they will contain important information about Capgemini, Altran Technologies and the tender offer.This press release must not be published, broadcast or distributed, directly or indirectly, in any country in which the distribution of this information is subject to legal restrictions. The tender offer is not be open to the public in jurisdictions in which its launch is subject to legal restrictions.The publication, broadcasting or distribution of this press release in certain countries may be subject to legal or regulatory restrictions. Therefore, persons located in countries where this press release is published, broadcast or distributed must inform themselves about and comply with such restrictions. Capgemini and Altran Technologies disclaim any responsibility for any violation of such restrictions. About CapgeminiA global leader in consulting, technology services and digital transformation, Capgemini is at the forefront of innovation to address the entire breadth of clients’ opportunities in the evolving world of cloud, digital and platforms. Building on its strong 50-year heritage and deep industry-specific expertise, Capgemini enables organizations to realize their business ambitions through an array of services from strategy to operations. Capgemini is driven by the conviction that the business value of technology comes from and through people. It is a multicultural company of over 200,000 team members in more than 40 countries. The Group reported 2018 global revenues of EUR 13.2 billion. Visit us at www.capgemini.com. People matter, results count.About AltranAltran is the undisputed world leader in engineering and R&D services. The Group offers its customers a unique value proposition to meet their transformation and innovation challenges. Altran supports its customers, from concept to industrialization, to develop the products and services of tomorrow. Altran has been working for more than 35 years with major players in many sectors: Automotive, Aeronautics, Space, Defence & Naval, Rail, Infrastructure & Transport, Industry & Consumer Products, Life Sciences, Communications, Semiconductor & Electronics, Software & Internet, Finance & Public Sector. The acquisition of Aricent expands the Group's portfolio of expertise in semiconductors, digital experience and design innovation. Altran generated €2.9 billion in revenue in 2018, with nearly 47,000 employees in more than 30 countries. www.altran.com* * * 1 Based on 2019 targets announced by each of the two groups.2 Adjusted for €0.24 dividend detached on June 27, 2019.3 Period ending on Monday, June 24, 2019 included, last day of trading before the announcement of the proposed offer made after closing of the market.4 This authorization is a condition precedent to the offer stipulated by Capgemini in accordance with Article 231-11 of the AMF General Regulation. Attachment * Capgemini_-_2019-10-15_-_Friendly_tender_offer_for_Altran_opens_on_16_october_2019

  • Globe Newswire

    CAPGEMINI SE: Mise à disposition du document Autres informations relatif à l'offre publique d'achat sur Altran

    Ce communiqué ne constitue pas une offre d’acquérir des titresCOMMUNIQUE DU 15 OCTOBRE 2019OFFRE PUBLIQUE D’ACHATvisant les actions de la société :ALTRANinitiée par la société :CAPGEMINIprésentée par :BNP PARIBAS CORPORATE AND INSTITUTIONAL BANKINGCREDIT AGRICOLE CORPORATE AND INVESTMENT BANK Banque présentatrice et garante  Banque présentatrice   HSBC LAZARD FRERES BANQUE Banque présentaticeBanque présentatrice MISE A DISPOSITION DES INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTERISTIQUES NOTAMMENT JURIDIQUES,  FINANCIERES ET COMPTABLES DE CAPGEMINI Termes de l’Offre :14 euros par action Altran TechnologiesAMF Le présent communiqué est établi et publié par Capgemini conformément aux dispositions de l’article 231-28 I du règlement général de l’Autorité des marchés financiers (« AMF »).AVIS IMPORTANTDans le cas où le nombre d’actions non présentées à l’offre publique d’achat par les actionnaires minoritaires de la société Altran Technologies ne représenterait pas, à l’issue de l’offre publique d’achat ou, le cas échéant, de la réouverture de l’offre publique d’achat, plus de 10 % du capital et des droits de vote d’Altran Technologies, Capgemini a l’intention de mettre en œuvre, dans un délai de dix (10) jours de négociation à compter de la publication de l’avis de résultat de l’offre publique d’achat ou, le cas échéant, au plus tard dans un délai de trois (3) mois à l’issue de la clôture de la réouverture de l’offre publique d’achat, conformément aux articles L. 433-4 II du code monétaire et financier et 232-4 et 237-1 à 237-10 du règlement général de l’AMF, une procédure de retrait obligatoire afin de se voir transférer les actions Altran Technologies non apportées à l’offre publique d’achat moyennant une indemnisation égale au prix de l’offre publique d’achat, après ajustements le cas échéant. En application de l’article L. 621-8 du code monétaire et financier et de l’article 231-23 de son règlement général, l’AMF a, en application de la décision de conformité de l’offre publique d’achat visant les actions de la société Altran Technologies en date du 14 octobre 2019, apposé le visa n° 19-489 en date du 14 octobre 2019 sur la note d’information établie par Capgemini. Les informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de Capgemini ont été déposées auprès de l’AMF le 14 octobre 2019 et complètent la note d’information établie par Capgemini.Les informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de Capgemini, ainsi que la note d’information de Capgemini, sont disponibles sur le site internent de l’AMF (www.amf-france.org) et le site internet de Capgemini (www.capgemini.com) et peuvent être obtenues sans frais auprès de :Capgemini 11 rue de Tilsitt 75017 Paris France   BNP Paribas 4 rue d’Antin 75002 Paris FranceCrédit Agricole Corporate and Investment Bank 12 place des États-Unis 92547 Montrouge Cedex France   HSBC France 109 avenue des Champs Elysées 75008 Paris FranceLazard Frères Banque 121 boulevard Haussmann 75382 Paris cedex 08 France Relations Presse : Florence Lièvre Tél. : 01 47 54 50 71 E-mail : florence.lievre@capgemini.comRelations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 E-mail : vincent.biraud@capgemini.comLe présent communiqué a été préparé à des fins d’information uniquement et ne constitue pas une offre d’acquérir des titres. La diffusion de ce communiqué, l’offre et son acceptation peuvent faire l’objet de restrictions légales dans certaines juridictions. Les personnes venant à entrer en possession du présent communiqué doivent se tenir informées des restrictions légales applicables et les respecter. Capgemini décline toute responsabilité en cas de violation par toute personne des restrictions légales applicables.Pièce jointe * Capgemini_-_2019-10-15_-_Mise_a_disposition_du_document_Autres_informations_OPA_Altran

  • Globe Newswire

    CAPGEMINI SE: Availability of the Other information document relating to the tender offer for Altran

    This press release does not constitute an offer to acquire securitiesPRESS RELEASE DATED OCTOBER 15, 2019TENDER OFFERfor the shares of:ALTRANinitiated by:CAPGEMINIpresented by:BNP PARIBAS CORPORATE AND INSTITUTIONAL BANKINGCREDIT AGRICOLE CORPORATE AND INVESTMENT BANK Presenting Bank and Guarantor  Presenting Bank   HSBC  LAZARD FRERES BANQUE Presenting BankPresenting Bank AVAILABILITY OF THE INFORMATION RELATING IN PARTICULAR TO THE LEGAL, FINANCIAL AND ACCOUNTING CHARACTERISTICS OF CAPGEMINI Terms of the Offer:14 euros per share of Altran TechnologiesAMF This press release was prepared by Capgemini and made available to the public pursuant to Article 231-28 I of the General Regulation of the Autorité des Marchés Financiers (the “AMF”).IMPORTANT NOTICEIn the event that, following the tender offer or, if applicable, the reopening of the tender offer, the number of shares not tendered in the tender offer by the minority shareholders of Altran Technologies does not represent more than 10% of the share capital and voting rights of Altran Technologies, Capgemini intends, within a period of ten (10) trading days from the publication of the notice announcing the result of the tender offer or, if applicable, at the latest within three (3) months following the closing of the reopening of the tender offer, in accordance with Article L. 433-4 II of the French Monetary and Financial Code and Articles 232-4 and 237-1 to 237-10 of the AMF General Regulation, to implement a squeeze-out to acquire the Altran Technologies shares not tendered in the tender offer in exchange for compensation equal to the tender offer price, after adjustments, where applicable.Pursuant to Article L. 621-8 of the French Monetary and Financial Code and Article 231-23 of the AMF General Regulation, the AMF has, pursuant to its clearance decision regarding the tender offer for Altran Technologies shares dated October 14, 2019, granted visa no. 19-489 dated October 14, 2019 to the offer document prepared by Capgemini.Information relating in particular to the legal, financial and accounting characteristics of Capgemini was filed with the AMF on October 14, 2019 and supplements the offer document prepared by Capgemini.The information relating in particular to the legal, financial and accounting characteristics of Capgemini, as well as the offer document of Capgemini, are available on the website of the AMF (www.amf-france.org) and the website of Capgemini (www.capgemini.com) and may be obtained free of charge from:Capgemini 11 rue de Tilsitt 75017 Paris France   BNP Paribas 4 rue d’Antin 75002 Paris FranceCrédit Agricole Corporate and Investment Bank 12 place des États-Unis 92547 Montrouge Cedex France   HSBC France 109 avenue des Champs Elysées 75008 Paris FranceLazard Frères Banque 121 boulevard Haussmann 75382 Paris cedex 08 France Press Relations: Florence Lièvre Tel.: +33 (0)1 47 54 50 71 E-mail: florence.lievre@capgemini.comInvestor Relations: Vincent Biraud Tel.: +33 (0)1 47 54 50 87 E-mail: vincent.biraud@capgemini.comThis press release has been prepared for informational purposes only and does not constitute an offer to acquire securities. The distribution of this press release, the tender offer and acceptance of the tender offer may be subject to legal restrictions in certain jurisdictions. Persons coming into possession of this press release must inform themselves of the applicable legal restrictions and comply with them. Capgemini will not be liable for the violation of applicable legal restrictions by any person.Attachment * Capgemini_-_2019-10-15_-_Availability_of_the_Other_information_document_-_tender_offer_for_Altran

  • Globe Newswire

    Capgemini obtient l’autorisation de l’autorité de la concurrence au Maroc pour son projet d’acquisition d’Altran

    Relations Media : Florence Lièvre Tél. : 01 47 54 50 71 E-mail : florence.lievre@capgemini.comRelations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 E-mail : vincent.biraud@capgemini.comCapgemini obtient l’autorisation de l’autorité de la concurrence au Maroc pour son projet d’acquisition d’AltranParis, le 4 octobre 2019 – Capgemini (Euronext Paris : CAP) annonce avoir obtenu l’autorisation au titre du contrôle des concentrations par l’autorité de la concurrence au Maroc pour son projet d’acquisition d’Altran (Euronext Paris : ALT).Après l’annonce du dépôt du projet de note d’information relatif à l’offre publique d’achat auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), l’obtention de cette autorisation constitue une nouvelle étape vers la finalisation du rapprochement des deux sociétés qui est envisagée d’ici la fin de l’exercice 2019.INFORMATIONS IMPORTANTESLe présent communiqué de presse est diffusé à titre informatif uniquement et ne constitue pas une offre d’achat, ou une sollicitation d’une offre de vente, d’instruments financiers Altran Technologies.Il est fortement recommandé aux investisseurs et aux actionnaires de prendre connaissance de la documentation relative à l’offre publique d’achat, qui contient les termes et conditions de l’offre, ainsi que, le cas échéant, de tout avenant ou ajout à ces documents dans la mesure où ils contiendront des informations importantes sur Capgemini, Altran Technologies et l’opération envisagée. Le projet de note d’information établi par Capgemini a été déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers et diffusé le 23 septembre 2019. L’offre publique d’achat et le projet de note d’information restent soumis à l’examen de l’Autorité des marchés financiers.L’opération demeure soumise à l’obtention des autorisations réglementaires requises et autres conditions usuelles, tel que décrit dans la documentation relative à l’offre publique d’achat.Ce communiqué de presse ne doit pas être publié, diffusé ou distribué, directement ou indirectement, dans tout pays dans lequel la distribution de ces informations fait l’objet de restrictions légales. L’offre publique d’achat ne sera pas ouverte au public dans les juridictions dans lesquelles son ouverture fait l’objet de restrictions légales.La publication, la diffusion ou la distribution de ce communiqué de presse dans certains pays peut faire l’objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes situées dans les pays où ce communiqué est publié, diffusé ou distribué doivent s’informer sur de telles restrictions et s’y conformer. Capgemini décline toute responsabilité quant à une éventuelle violation de ces restrictions par qui que ce soit.À propos de Capgemini Capgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique. A la pointe de l’innovation, le Groupe aide ses clients à saisir l’ensemble des opportunités que présentent le cloud, le digital et les plateformes. Fort de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, il accompagne les entreprises et organisations dans la réalisation de leurs ambitions, de la définition de leur stratégie à la mise en œuvre de leurs opérations. Pour Capgemini, ce sont les hommes et les femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. Résolument multiculturel, le Groupe compte plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 13,2 milliards d'euros en 2018. Plus d’informations sur www.capgemini.com. People matter, results count.Pièce jointe * Capgemini_-_2019-10-04_-_Autorisation_antitrust_au_Maroc_pour_le_projet_d_acquisition_d_Altran

  • Globe Newswire

    Capgemini receives antitrust clearance in Morocco for its proposed acquisition of Altran

    Media Relations: Florence Lièvre Tel.: +33 (0)1 47 54 50 71 E-mail: florence.lievre@capgemini.comInvestor Relations: Vincent Biraud Tel.: +33 (0)1 47 54 50 87 E-mail: vincent.biraud@capgemini.comCapgemini receives antitrust clearance in Morocco for its proposed acquisition of AltranParis, 4 October 2019 – Capgemini (Euronext Paris: CAP) today announced that it has received clearance from the competition authority in Morocco for its proposed acquisition of Altran (Euronext Paris: ALT).After the announcement of the filing of the draft offer document with the French financial market authority AMF (Autorité des marchés financiers), this regulatory clearance is a new step towards the completion of this combination, which is expected by the end of 2019.IMPORTANT INFORMATIONThis press release is disseminated for information purposes only and does not constitute an offer to purchase, or a solicitation of an offer to sell, any securities of Altran Technologies.Investors and shareholders are strongly advised to read the documentation relating to the tender offer, which includes the terms and conditions of the offer, as well as any amendments or supplements to those documents as they will contain important information about Capgemini, Altran Technologies and the proposed transaction. The draft offer document prepared by Capgemini was filed with the French Autorité des marchés financiers and disseminated on September 23, 2019. The tender offer and the draft offer document remain subject to review by the French Autorité des marchés financiers.The transaction remains subject to the required regulatory authorizations and other customary conditions, as described in the documentation relating to the tender offer.This press release must not be published, broadcast or distributed, directly or indirectly, in any country in which the distribution of this information is subject to legal restrictions. The tender offer will not be open to the public in jurisdictions in which its launch is subject to legal restrictions.The publication, broadcasting or distribution of this press release in certain countries may be subject to legal or regulatory restrictions. Therefore, persons located in countries where this press release is published, broadcasted or distributed must inform themselves about and comply with such restrictions. Capgemini disclaims any responsibility for any violation of such restrictions.About Capgemini A global leader in consulting, technology services and digital transformation, Capgemini is at the forefront of innovation to address the entire breadth of clients’ opportunities in the evolving world of cloud, digital and platforms. Building on its strong 50-year heritage and deep industry-specific expertise, Capgemini enables organizations to realize their business ambitions through an array of services from strategy to operations. Capgemini is driven by the conviction that the business value of technology comes from and through people. It is a multicultural company of over 200,000 team members in more than 40 countries. The Group reported 2018 global revenues of EUR 13.2 billion. Visit us at www.capgemini.com. People matter, results count.Attachment * Capgemini_-_2019-10-04_-_Morocco_antitrust_clearance_for_proposed_acquisition_of_Altran

  • Globe Newswire

    Capgemini obtient l’autorisation du CFIUS aux États-Unis pour son projet d’acquisition d’Altran

    Relations Media : Florence Lièvre Tél. : 01 47 54 50 71 E-mail : florence.lievre@capgemini.comRelations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 E-mail : vincent.biraud@capgemini.comCapgemini obtient l’autorisation du CFIUS aux États-Unis pour son projet d’acquisition d’AltranParis, le 26 septembre 2019 – Capgemini (Euronext Paris : CAP) annonce avoir obtenu l’autorisation de la part du CFIUS aux États-Unis (Committee on Foreign Investment in the United States) pour son projet d’acquisition d’Altran (Euronext Paris : ALT). Après l’annonce du dépôt du projet de note d’information relatif à l’offre publique d’achat auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), l’obtention de cette autorisation constitue une nouvelle étape vers la finalisation du rapprochement des deux sociétés qui est envisagée d’ici la fin de l’exercice 2019.INFORMATIONS IMPORTANTESLe présent communiqué de presse est diffusé à titre informatif uniquement et ne constitue pas une offre d’achat, ou une sollicitation d’une offre de vente, d’instruments financiers Altran Technologies.Il est fortement recommandé aux investisseurs et aux actionnaires de prendre connaissance de la documentation relative à l’offre publique d’achat, qui contient les termes et conditions de l’offre, ainsi que, le cas échéant, de tout avenant ou ajout à ces documents dans la mesure où ils contiendront des informations importantes sur Capgemini, Altran Technologies et l’opération envisagée. Le projet de note d’information établi par Capgemini a été déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers et diffusé le 23 septembre 2019. L’offre publique d’achat et le projet de note d’information restent soumis à l’examen de l’Autorité des marchés financiers.L’opération demeure soumise à l’obtention des autorisations réglementaires requises et autres conditions usuelles, tel que décrit dans la documentation relative à l’offre publique d’achat.Ce communiqué de presse ne doit pas être publié, diffusé ou distribué, directement ou indirectement, dans tout pays dans lequel la distribution de ces informations fait l’objet de restrictions légales. L’offre publique d’achat ne sera pas ouverte au public dans les juridictions dans lesquelles son ouverture fait l’objet de restrictions légales.La publication, la diffusion ou la distribution de ce communiqué de presse dans certains pays peut faire l’objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes situées dans les pays où ce communiqué est publié, diffusé ou distribué doivent s’informer sur de telles restrictions et s’y conformer. Capgemini décline toute responsabilité quant à une éventuelle violation de ces restrictions par qui que ce soit.À propos de Capgemini Capgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique. A la pointe de l’innovation, le Groupe aide ses clients à saisir l’ensemble des opportunités que présentent le cloud, le digital et les plateformes. Fort de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, il accompagne les entreprises et organisations dans la réalisation de leurs ambitions, de la définition de leur stratégie à la mise en œuvre de leurs opérations. Pour Capgemini, ce sont les hommes et les femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. Résolument multiculturel, le Groupe compte plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 13,2 milliards d'euros en 2018. Plus d’informations sur www.capgemini.com. People matter, results count.Pièce jointe * Capgemini_-_2019-09-26_-_Autorisation_CFIUS_pour_projet_d_acquisition_d_Altran

  • Globe Newswire

    Capgemini receives clearance from the Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS) for its proposed acquisition of Altran

    Media Relations: Florence Lièvre Tel.: +33 (0)1 47 54 50 71 E-mail: florence.lievre@capgemini.comInvestor Relations: Vincent Biraud Tel.: +33 (0)1 47 54 50 87 E-mail: vincent.biraud@capgemini.comCapgemini receives clearance from the Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS) for its proposed acquisition of AltranParis, 26 September 2019 – Capgemini (Euronext Paris: CAP) today announced that it has received clearance from the Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS) for its proposed acquisition of Altran (Euronext Paris: ALT). After the announcement of the filing of the draft offer document with the French financial market authority AMF (Autorité des marchés financiers), this regulatory clearance is a new step towards the completion of this combination, which is expected by the end of 2019.IMPORTANT INFORMATIONThis press release is disseminated for information purposes only and does not constitute an offer to purchase, or a solicitation of an offer to sell, any securities of Altran Technologies.Investors and shareholders are strongly advised to read the documentation relating to the tender offer, which includes the terms and conditions of the offer, as well as any amendments or supplements to those documents as they will contain important information about Capgemini, Altran Technologies and the proposed transaction. The draft offer document prepared by Capgemini was filed with the French Autorité des marchés financiers and disseminated on September 23, 2019. The tender offer and the draft offer document remain subject to review by the French Autorité des marchés financiers.The transaction remains subject to the required regulatory authorizations and other customary conditions, as described in the documentation relating to the tender offer.This press release must not be published, broadcast or distributed, directly or indirectly, in any country in which the distribution of this information is subject to legal restrictions. The tender offer will not be open to the public in jurisdictions in which its launch is subject to legal restrictions.The publication, broadcasting or distribution of this press release in certain countries may be subject to legal or regulatory restrictions. Therefore, persons located in countries where this press release is published, broadcasted or distributed must inform themselves about and comply with such restrictions. Capgemini disclaims any responsibility for any violation of such restrictions.About Capgemini A global leader in consulting, technology services and digital transformation, Capgemini is at the forefront of innovation to address the entire breadth of clients’ opportunities in the evolving world of cloud, digital and platforms. Building on its strong 50-year heritage and deep industry-specific expertise, Capgemini enables organizations to realize their business ambitions through an array of services from strategy to operations. Capgemini is driven by the conviction that the business value of technology comes from and through people. It is a multicultural company of over 200,000 team members in more than 40 countries. The Group reported 2018 global revenues of EUR 13.2 billion. Visit us at www.capgemini.com. People matter, results count.Attachment * Capgemini_-_2019-09-26_-_Clearance_from_CFIUS_for_proposed_acquisition_of_Altran

  • Globe Newswire

    Capgemini’s Industrial IoT solution connects machines, manufacturing operations and people across BHGE’s Italian sites

    Press contact: Guillaume Burland Tel.: +33 (0)1 47 54 50 76 Email: guillaume.burland@capgemini.comCapgemini’s Industrial IoT solution connects machines, manufacturing operations and people across BHGE’s Italian sitesTransformed shop floor processes and manufacturing execution system have enabled the BHGE TPS business to achieve productivity gains and prevent valuable machine downtimeParis, September 25, 2019 – Capgemini has successfully helped Baker Hughes, a GE company (BHGE) to create and implement an Industrial Internet of Things (IIoT) solution that gathers data from all manufacturing devices and machines, including machine tools, furnaces, cranes, and the Manufacturing Execution System (MES). The solution provides operators and engineers with a new level of insight and the ability to adjust production at a moment’s notice. Over the last few years, the oil and gas industry has gone through a significant transformation that has forced both key players and customers to take a close look at how they are doing business. As the world's first and only fullstream provider of integrated oilfield products, services and digital solutions, the BHGE Turbomachinery & Process Solutions (TPS) business wanted to improve the productivity and visibility into its manufacturing process to maintain its leadership role within the highly competitive oil and gas industry. Moreover, the company wanted to have the ability to make decisions and manage production in real time based on data drawn from all relevant devices and machines. To do so, BHGE required modern digital technology and to collaborate with an organization that had a thorough enough understanding of digital manufacturing and the Manufacturing Execution System (MES) to create and implement a powerful solution.Capgemini has an extensive understanding of shop floor technology and a well-established track record in digital manufacturing solutions. After an in-depth analysis of BHGE’s existing manufacturing processes, the two organizations agreed to utilize Capgemini’s unique, agile methodology to connect Information Technology (IT) and Operational Technology (OT) into a single solution. As a result, BHGE and Capgemini delivered an innovative IIoT solution.“Together with BHGE we formed a strong team and a collaborative approach to transform its shop floor processes. Through our Digital Engineering and Manufacturing Services we combined our deep expertise in IoT and connected products, smart engineering and digital manufacturing to manage for BHGE the convergence of the physical and digital worlds, to create what we at Capgemini refer to as ‘intelligent industry’,” explains Lalit Khandelwal, Industrial Market Unit Head and Executive Sponsor for BHGE at Capgemini.With this solution, every machine on BHGE TPS shop floors in Italy is now connected within a network that compiles data in order to generate a comprehensive report on the state of the production process. The solution draws upon numerous data sources, including machine tools, furnaces, cranes, the Manufacturing Execution System (MES), and the Computerized Maintenance Management System (CMMS) to create an overall view of the shop floor. This ensures complete coverage and a total view of machine performance, which can then be shared with external systems.While connecting manufacturing devices and machines, Capgemini also implemented standardized processes throughout the BHGE TPS Florence’ shop floor, in effect aligning all plants on a common way of working. As a result, operators no longer need to contend with location-specific challenges and can respond to disruptions in a uniform manner, substantially enhancing the speed and effectiveness of their adjustments.“This solution allows all our different equipment to talk to each other and provide real time data for us to take the right decisions and drive efficiency. It has brought many advantages such as an improved capacity due to the reduction of downtime, an increase of uptime, productivity gains and a net fixed capital optimization. For example, in Florence, where the main production line comprises 94 machines, we avoided 26,000 hours of downtime in just five months,” said Davide Marrani, VP Global Supply Chain, Turbomachinery & Process Solutions at BHGE.Following the success of this delivery, the two organizations agreed to transfer ownership of the project IP to Capgemini and, in doing so, the organization executed upon its core principle of design, operate, and transfer. BHGE and Capgemini will now continue to develop the solution by adding state-of-the-art IoT and Big Data technology to bolster the already substantial success, while ensuring that BHGE’s manufacturing operates on an even more effective infrastructure.To learn more about the story or watch the video, click here.  About Capgemini A global leader in consulting, technology services and digital transformation, Capgemini is at the forefront of innovation to address the entire breadth of clients’ opportunities in the evolving world of cloud, digital and platforms. Building on its strong 50-year heritage and deep industry-specific expertise, Capgemini enables organizations to realize their business ambitions through an array of services from strategy to operations. Capgemini is driven by the conviction that the business value of technology comes from and through people. It is a multicultural company of over 200,000 team members in more than 40 countries. The Group reported 2018 global revenues of EUR 13.2 billion.Visit us at www.capgemini.com. People matter, results count.Attachment * 2019_09_25_BHGE_Capgemini_News Alert_

  • Globe Newswire

    Capgemini a déposé son offre publique d’achat amicale sur Altran auprès de l’Autorité des marchés financiers

    Relations Media : Florence Lièvre Tél. : 01 47 54 50 71 E-mail : florence.lievre@capgemini.comRelations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 E-mail : vincent.biraud@capgemini.comCapgemini a déposé son offre publique d’achat amicale sur Altran auprès de l’Autorité des marchés financiers * Capgemini a déposé un projet de note d’information auprès de l’AMF * L’expert indépendant désigné par Altran a conclu au caractère équitable du prix de 14 euros par action proposé dans le cadre de l’offre * Le conseil d’administration d’Altran a rendu un avis motivé favorable sur l’offreParis, le 23 septembre 2019 – Capgemini (Euronext Paris : CAP) annonce avoir déposé ce jour auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) un projet de note d’information relatif à son offre publique d’achat amicale visant l’intégralité des actions Altran Technologies (Euronext Paris : ALT) au prix de 14 euros par action, en vue de la création d’un leader mondial de la transformation digitale des entreprises industrielles et de technologie. Le projet de rapprochement, annoncé le 24 juin 2019, donnera naissance à un groupe de 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires1 comptant plus de 265 000 collaborateurs. Ce nouvel ensemble bénéficiera d’un positionnement unique sur ce secteur particulièrement prometteur de l’« Intelligent Industry ».Comme précisé dans le communiqué d’Altran en date de ce jour, le rapport de l’expert indépendant désigné par le conseil d’administration d’Altran, le cabinet Finexsi, a conclu que le prix proposé était équitable d’un point de vue financier pour les actionnaires d’Altran. Après examen notamment de ce rapport, le conseil d’administration d’Altran, réuni hier, a rendu un avis motivé favorable sur l’offre et a considéré que l’offre publique d’achat amicale au prix de 14 euros par action est conforme aux intérêts d’Altran, de ses actionnaires et de ses salariés, et a recommandé aux actionnaires d’Altran d’apporter leurs actions à l’offre.Le prix proposé de 14 euros par action fait ressortir une prime de 30 % par rapport à la moyenne des cours de l’action Altran pondérée par les volumes2 sur le mois précédant l’annonce et une prime de 33 % sur la moyenne de 3 mois3.Le projet de note d’information de Capgemini est notamment consultable sur le site internet de Capgemini dédié aux investisseurs et sur le site internet de l’AMF. L’offre publique d’achat, ainsi que le projet de note d’information, restent soumis à l’examen de l’AMF qui appréciera leur conformité aux dispositions législatives et règlementaires applicables. Conformément à l’article 231-16 du règlement général de l’AMF, les principaux éléments du projet de note d’information de Capgemini, et ses modalités de mise à disposition, figurent ci-dessous, dans la partie « Principaux éléments du projet de note d’information de Capgemini ».La clôture de l’offre, une fois ouverte, sera soumise à l’obtention des autorisations au titre du contrôle des concentrations par la Commission Européenne et par l’autorité de la concurrence au Maroc4. Capgemini se réserve le droit de renoncer à chacune de ces conditions. Comme annoncé précédemment, la finalisation de l’opération est envisagée d’ici la fin de l’exercice 2019.L'offre est par ailleurs soumise à la condition de l’obtention par Capgemini d’un nombre d’actions représentant au moins 50,10 % du capital social et des droits de vote d'Altran sur une base entièrement diluée5. Depuis le 2 juillet 2019, Capgemini détient d’ores et déjà 29 378 319 actions Altran, représentant 11,43% du capital.INFORMATIONS IMPORTANTESLe présent communiqué de presse est diffusé à titre informatif uniquement et ne constitue pas une offre d’achat, ou une sollicitation d’une offre de vente, d’instruments financiers Altran Technologies.Il est fortement recommandé aux investisseurs et aux actionnaires de prendre connaissance de la documentation relative à l’offre publique d’achat, qui contient les termes et conditions de l’offre, ainsi que, le cas échéant, de tout avenant ou ajout à ces documents dans la mesure où ils contiendront des informations importantes sur Capgemini, Altran Technologies et l’opération envisagée. Le projet de note d’information établi par Capgemini a été déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers et diffusé ce jour. L’offre publique d’achat et le projet de note d’information restent soumis à l’examen de l’Autorité des marchés financiers.L’opération demeure soumise à l’obtention des autorisations réglementaires requises et autres conditions usuelles, tel que décrit dans la documentation relative à l’offre publique d’achat.Ce communiqué de presse ne doit pas être publié, diffusé ou distribué, directement ou indirectement, dans tout pays dans lequel la distribution de ces informations fait l’objet de restrictions légales. L’offre publique d’achat ne sera pas ouverte au public dans les juridictions dans lesquelles son ouverture fait l’objet de restrictions légales.La publication, la diffusion ou la distribution de ce communiqué de presse dans certains pays peut faire l’objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes situées dans les pays où ce communiqué est publié, diffusé ou distribué doivent s’informer sur de telles restrictions et s’y conformer. Capgemini décline toute responsabilité quant à une éventuelle violation de ces restrictions par qui que ce soit.À propos de CapgeminiCapgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique. A la pointe de l’innovation, le Groupe aide ses clients à saisir l’ensemble des opportunités que présentent le cloud, le digital et les plateformes. Fort de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, il accompagne les entreprises et organisations dans la réalisation de leurs ambitions, de la définition de leur stratégie à la mise en œuvre de leurs opérations. Pour Capgemini, ce sont les hommes et les femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. Résolument multiculturel, le Groupe compte plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 13,2 milliards d'euros en 2018. Plus d’informations sur www.capgemini.com. People matter, results count.*           **  COMMUNIQUÉ DU 23 SEPTEMBRE 2019DÉPÔT DU PROJET D’OFFRE PUBLIQUE D’ACHATvisant les actions de la société :ALTRAN initiée par la société :CAPGEMINIprésentée par :BNP ParibasCrédit Agricole Banque présentatrice et garanteBanque présentatrice   HSBC Lazard  Banque présentaticeBanque présentatrice Termes de l’Offre 14 euros par action Altran TechnologiesDurée de l’Offre Le calendrier de la présente Offre sera fixé par l’AMF conformément à son règlement général Le présent communiqué a été établi par Capgemini et diffusé conformément aux dispositions de l’article 231-16 du règlement général de l’AMFCETTE OFFRE ET LE PROJET DE NOTE D’INFORMATION RESTENT SOUMIS À L’EXAMEN DE L’AMF Avis importantDans le cas où le nombre d’actions non présentées à l’Offre par les actionnaires minoritaires de la société Altran Technologies ne représenterait pas, à l’issue de l’Offre ou, le cas échéant, de l’Offre Réouverte, plus de 10 % du capital et des droits de vote d’Altran Technologies, Capgemini a l’intention de mettre en œuvre, dans un délai de dix (10) jours de négociation à compter de la publication de l’avis de résultat de l’Offre ou, le cas échéant, au plus tard dans un délai de trois (3) mois à l’issue de la clôture de l’Offre Réouverte, conformément aux articles L. 433-4 II du code monétaire et financier et 232-4 et 237-1 à 237-10 du règlement général de l’AMF, une procédure de retrait obligatoire afin de se voir transférer les actions Altran Technologies non apportées à l’Offre moyennant une indemnisation égale au prix de l’Offre, après ajustements le cas échéant.Le Projet de Note d’Information doit être lu conjointement avec tous les autres documents publiés en relation avec l’Offre. Notamment, conformément à l’article 231-28 du règlement général de l’AMF, une description des caractéristiques juridiques, financières et comptables de Capgemini sera mise à disposition du public au plus tard la veille de l’ouverture de l’Offre. Un communiqué sera diffusé pour informer le public des modalités de mise à disposition de ces documents.Le Projet de Note d’Information est disponible sur les sites internet de l’AMF (www.amf-france.org) et de Capgemini (www.capgemini.com) et peut être obtenu sans frais auprès de :Capgemini 11 rue de Tilsitt 75017 Paris France   BNP Paribas 4 rue d’Antin 75002 Paris FranceCrédit Agricole Corporate and Investment Bank 12 place des États-Unis 92547 Montrouge Cedex France   HSBC France 109 avenue des Champs Elysées 75008 Paris FranceLazard Frères Banque 121 boulevard Haussmann 75382 Paris cedex 08 France 1. PRÉSENTATION DE L’OFFREEn application du Titre III du Livre II, et plus particulièrement des articles 231-13 et 232-1 et suivants du règlement général de l’Autorité des marchés financiers (l’ « AMF »), Capgemini, une société européenne dont le siège social est situé 11 rue de Tilsitt, 75017 Paris, immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 330 703 844, et dont les actions sont admises aux négociations sur le marché réglementé d’Euronext à Paris (« Euronext Paris ») sous le code ISIN FR0000125338 (mnémonique « CAP ») (« Capgemini » ou l’« Initiateur »), propose de manière irrévocable aux actionnaires d’Altran Technologies, une société anonyme à conseil d’administration dont le siège social est situé 96 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine, immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 702 012 956, et dont les actions sont admises aux négociations sur Euronext Paris sous le code ISIN FR0000034639 (mnémonique « ALT ») (« Altran Technologies » ou la « Société »), d’acquérir la totalité de leurs actions Altran Technologies admises sur Euronext Paris aux termes et conditions stipulés dans le projet de note d’information (le « Projet de Note d’Information »), qui pourra être suivie, le cas échéant, d’une procédure de retrait obligatoire conformément aux dispositions des articles 237-1 à 237-10 du règlement général de l’AMF (l’ « Offre »).L’Offre porte sur la totalité des actions Altran Technologies non détenues par l’Initiateur6: 1. qui sont d’ores et déjà émises soit, à la connaissance de l’Initiateur à la date du Projet de Note d’Information, un nombre maximum de 227 642 786 actions Altran Technologies7, et 2. qui sont susceptibles d’être émises avant la clôture de l’Offre ou de l’Offre Réouverte (telle que définie au paragraphe ‎2.13 ci-après), à raison de l’acquisition définitive des actions attribuées gratuitement par Altran Technologies (les « Actions Gratuites ») soit, à la connaissance de l’Initiateur à la date du Projet de Note d’Information, un maximum de 2 405 239 actions Altran Technologies nouvelles8,soit, à la connaissance de l’Initiateur à la date du Projet de Note d’Information, un nombre maximum d’actions Altran Technologies visées par l’Offre égal à 230 048 025.Il est précisé que l’apport d’American Depository Receipts (« ADR Altran ») ne sera pas accepté dans le cadre de l’Offre ou de l’Offre Réouverte, et que les porteurs d’ADR Altran devront préalablement les échanger contre des actions Altran Technologies qui pourront être apportées à l’Offre ou à l’Offre Réouverte, tel que précisé au paragraphe ‎2.5 ci-dessous.À la connaissance de l’Initiateur, il n’existe aucun autre titre de capital, ni aucun autre instrument financier émis par la Société ou droit conféré par la Société pouvant donner accès, immédiatement ou à terme, au capital ou aux droits de vote de la Société.Conformément aux dispositions de l’article 231-13 du règlement général de l’AMF, le 23 septembre 2019, BNP Paribas, Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, HSBC France et Lazard Frères Banque (ensemble les « Établissements Présentateurs ») ont déposé, en qualité d’établissements présentateurs de l’Offre, l’Offre et le Projet de Note d’Information auprès de l’AMF pour le compte de l’Initiateur. Seule BNP Paribas garantit la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l’Initiateur dans le cadre de l’Offre.L’Offre est soumise au seuil de caducité visé à l’article 231-9, I du règlement général de l’AMF, tel que décrit au paragraphe ‎1.1.7 du présent communiqué. L’Offre inclut également un seuil de renonciation, conformément à l’article 231-9, II du règlement général de l’AMF, tel que précisé au paragraphe ‎2.6.1 du présent communiqué.Par ailleurs, à la date du Projet de Note d’Information, l’Offre est soumise aux conditions suspensives suivantes (telles que décrites au paragraphe ‎2.6.2 ci-dessous) : 1. l’autorisation de l’opération de rapprochement au titre du contrôle des concentrations par la Commission Européenne en application de l’article 6.1.b) du Règlement CE n°139/2004 du 20 janvier 2004 ou les autorités nationales compétentes dans l’Union Européenne ; et 2. l’autorisation de l’opération de rapprochement au titre du contrôle des concentrations par l’autorité de concurrence au Maroc,étant précisé que l’Initiateur se réserve le droit de renoncer à chacune de ces conditions.L’Offre revêt un caractère volontaire et sera réalisée selon la procédure normale en application des dispositions des articles 232-1 et suivants du règlement général de l’AMF.1.1                   Contexte et motifs de l’Offre1.1.1             ContexteÀ la suite de contacts établis après la publication par Altran Technologies, le 28 février 2019, de ses résultats annuels 2018,Capgemini a fait part de son intérêt pour un rapprochement par une lettre d'intention en date du 24 mai 2019, dont les principaux termes ont été communiqués aux administrateurs d'Altran Technologies au cours d'une réunion du conseil d'administration le 27 mai 2019.À l’issue d’une série d’échanges entre les représentants de l’Initiateur et de la Société, un accord de négociations exclusives (l’ « Accord de Négociations Exclusives ») a été conclu le 24 juin 2019 entre les deux sociétés en vue de l’acquisition d’Altran Technologies par Capgemini dans le cadre d’une offre publique d’achat amicale. Cet Accord de Négociations Exclusives avait pour objectif de permettre l’organisation des processus d’information et consultation des instances représentatives du personnel respectives de l’Initiateur et de la Société sur le projet d’Offre, tout en prévoyant un engagement d’exclusivité de la part de la Société au bénéfice de l’Initiateur.Le 24 juin 2019, préalablement à la conclusion de l’Accord de Négociations Exclusives, les termes de l’Offre ont été approuvés à l’unanimité par le conseil d’administration de Capgemini et le conseil d’administration d’Altran Technologies. Ce dernier a émis un avis préliminaire favorable sur l’intérêt de l’Offre pour la Société, ses actionnaires, ses salariés et les autres parties prenantes en vue de soumettre l’Offre aux instances représentatives du personnel de la Société.La signature de l’Accord de Négociations Exclusives a fait l’objet d’un communiqué de presse conjoint le 24 juin 2019, disponible sur le site internet de l’Initiateur (www.capgemini.com) et le site internet d’Altran Technologies (www.altran.com), décrivant les principales caractéristiques de l’Offre envisagée.Le comité d’entreprise international de Capgemini a émis son avis sur l’Offre le 16 juillet 2019. Le comité central d’entreprise de l’unité économique et sociale ainsi que le comité d’entreprise européen d’Altran Technologies ont également chacun émis leur avis sur l’Offre le 2 août 2019 et le 8 août 2019, respectivement.À la suite de la finalisation de ces processus d’information et consultation, l’Initiateur et la Société ont conclu le 11 août 2019 un accord de rapprochement (l’ « Accord de Rapprochement »). Préalablement à cette signature, le conseil d’administration d’Altran Technologies, réuni le 9 août 2019, a considéré, à l’unanimité des administrateurs présents ou représentés9, que l’Offre est dans l’intérêt de la Société, de ses actionnaires, de ses salariés ainsi que des autres parties prenantes, a approuvé les termes de l’Offre, et a indiqué que, sous réserve des obligations qui lui incombent en vertu des lois applicables et des termes et conditions de l’Accord de Rapprochement, il avait l’intention de recommander aux actionnaires de la Société d’apporter leurs actions à l’Offre dans le cadre de l’avis motivé qui sera rendu après avoir pris connaissance du rapport de l’expert indépendant. Le conseil d’administration d’Altran Technologies a par ailleurs désigné le cabinet Finexsi, représenté par M. Olivier Péronnet et M. Christophe Lambert, en qualité d’expert indépendant (l’ « Expert Indépendant ») conformément aux dispositions de l’article 261-1 I du règlement général de l’AMF.La signature de l’Accord de Rapprochement a fait l’objet d’un communiqué de presse conjoint le 12 août 2019, disponible sur le site internet de l’Initiateur (www.capgemini.com) et le site internet d’Altran Technologies (www.altran.com).Cet Accord de Rapprochement détaille les termes et conditions de la coopération entre l’Initiateur et la Société jusqu’à la réalisation de l’Offre et contient notamment :  1. les principaux termes et conditions de l’Offre, tels que détaillés au paragraphe ‎2 ci-dessous ; 2. les conditions au dépôt de l’Offre par l’Initiateur auprès de l’AMF ; 3. un engagement d’exclusivité de la part de la Société au bénéfice de l’Initiateur ; 4. un engagement usuel pris par la Société de gestion dans le cours normal des affaires conformément aux pratiques antérieures ; 5. le traitement de la situation des bénéficiaires de droits à recevoir des Actions Gratuites, tel que décrit au paragraphe ‎2.4 ci-dessous ; 6. les caractéristiques des mécanismes de rémunération et de rétention à mettre en place sous réserve du succès de l’Offre, tels que décrits ci-dessous ; 7. l’engagement de la Société de ne pas apporter à l’Offre les actions auto-détenues ; 8. l’engagement de l’Initiateur de mettre à disposition les fonds nécessaires en cas de remboursement anticipé du financement consenti à la Société au titre du Senior Facilities Agreement en date du 15 février 2018, en raison du changement de contrôle de la Société ; et 9. l’engagement de l’Initiateur et de la Société de coopérer pleinement dans le cadre des travaux de l’Expert Indépendant, de la préparation de la documentation relative à l’Offre et de la réalisation de l’Offre, de l’obtention de l’ensemble des autorisations réglementaires nécessaires et de l’obtention d’accords de tiers éventuellement requis pour assurer la poursuite de contrats ou d’activités qui pourraient être remis en cause du fait du changement de contrôle d’Altran Technologies.Par ailleurs, l’Accord de Rapprochement prévoit, sous réserve de la réussite de l’Offre et de la satisfaction d’une condition de présence à la date du règlement-livraison de l’Offre, le versement d’une rémunération exceptionnelle sous forme de prime (completion bonus) à certains salariés clefs de la Société ou de ses filiales dans le cadre de la préparation de l’Offre à raison de leur implication et de leur investissement. Il est prévu qu’un montant total de deux (2) millions d’euros brut (pouvant être porté à un montant de trois (3) millions d’euros brut) soit attribué aux salariés au titre de cette prime exceptionnelle.Il a également été convenu, afin de fidéliser et motiver les salariés de la Société et de ses filiales, qu’une prime de long terme (retention bonus), constituée de deux (2) tranches égales payables respectivement trois (3) mois et neuf (9) mois à la suite du règlement-livraison de l’Offre, pourra être versée à environ 200 personnes, sous réserve de la réussite de l’Offre et de la satisfaction d’une condition de présence auxdites dates de versements. Il est par ailleurs prévu que, dans l’hypothèse où la condition de présence ne serait plus satisfaite à l’expiration d’une période de deux (2) ans après le règlement-livraison de l’Offre, le salarié concerné devra repayer ledit bonus dans une limite du tiers de son dernier salaire brut annuel. Un montant total de dix (10) millions d’euros brut (pouvant être porté à un montant de onze (11) millions d’euros brut) est prévu pour l’attribution de cette prime de rétention aux salariés.En outre, un nombre limité de salariés dont les fonctions sont considérées par la Société comme décisives bénéficieront également du versement d’une prime exceptionnelle, constituée de deux (2) tranches égales payables respectivement à la date du règlement-livraison de l’Offre et six (6) mois à la suite dudit règlement-livraison, sous réserve de la réussite de l’Offre et de la satisfaction d’une condition de présence auxdites dates de versements. Un montant total d’un (1) million d’euros brut est prévu pour l’attribution de cette prime exceptionnelle aux salariés.En tout état de cause, le montant total maximal pouvant être attribué aux salariés au titre des trois dispositifs présentés ci-dessus ne pourra dépasser treize (13) millions d’euros brut.En cas de mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire par Capgemini à l’issue de l’Offre, l’Accord de Rapprochement prévoit également que les conditions de performance des plans de rémunération variable pluriannuelle en numéraire 2018-2020 et 2019-2021, au bénéfice du Président-directeur général de la Société, soient alignées sur celles applicables aux actions de performance de Capgemini. S’agissant du plan 2017-2019, la performance sera ajustée, si nécessaire, afin de neutraliser l’éventuel impact de l’Offre sur la performance d’Altran Technologies.L’Accord de Rapprochement prendra fin le 31 juillet 2020, sauf résiliation anticipée décidée par l’Initiateur et la Société d’un commun accord, ou unilatéralement :(i)       par Capgemini, si :a.    les autorisations de concurrence décrites au paragraphe ‎2.6.2 ci-dessous ne sont pas obtenues, auquel cas Capgemini devra payer une indemnité de 75 000 000 euros à la Société ;b.    la Société décide d’accepter une offre alternative d’un tiers que la Société considère, de bonne foi, comme plus favorable pour la Société et l’ensemble des parties prenantes (une « Offre Supérieure »), auquel cas la Société devra payer une indemnité de 75 000 000 euros à Capgemini ;c.    la Société viole de manière significative les stipulations de l’Accord de Rapprochement, auquel cas la Société devra payer une indemnité de 75 000 000 euros à Capgemini (sans préjudice de tout autre droit à indemnisation supplémentaire que pourrait invoquer Capgemini) ; oud.    l’AMF, lors de l’annonce des résultats de l’Offre conformément à l’article 231-35 du règlement général de l’AMF, fait état de l’échec de l’Offre.(ii)     par Altran Technologies, si :a.    la Société décide d’accepter une Offre Supérieure, auquel cas la Société devra payer une indemnité de 75 000 000 euros à Capgemini ;b.    Capgemini viole de manière significative les stipulations de l’Accord de Rapprochement, auquel cas Capgemini devra payer une indemnité de 75 000 000 euros à la Société (sans préjudice de tout autre droit à indemnisation supplémentaire que pourrait invoquer la Société) ;c.       Capgemini décide de modifier les termes de l’Offre (tels que visés au paragraphe ‎2.1 ci-dessous) ou ses intentions (telles que visées au paragraphe ‎1.3 ci-dessous) d’une manière qui affecterait de manière négative la Société, ses affiliés, ses actionnaires ou ses salariés, auquel cas Capgemini devra payer une indemnité de 75 000 000 euros à la Société ;d.      l’Offre n’est pas déclarée conforme par l’AMF, auquel cas Capgemini devra payer une indemnité de 75 000 000 euros à la Société ; oue.       l’AMF, lors de l’annonce des résultats de l’Offre conformément à l’article 231-35 du règlement général de l’AMF, fait état de l’échec de l’Offre.1.1.2             Actions détenues par l’InitiateurÀ la date du Projet de Note d’Information, l’Initiateur détient 29 378 319 actions et droits de vote de la Société soit, à la connaissance de l’Initiateur, 11,43 % du capital et 11,40 % des droits de vote de la Société10. L’ensemble de ces actions ont été acquises dans le cadre de l’acquisition des blocs décrite au paragraphe 1.1.3 ci-dessous.1.1.3             Acquisitions d’actions Altran Technologies par l’InitiateurLe 24 juin 2019, préalablement à l’annonce du projet d’acquisition d’Altran Technologies par Capgemini, l’Initiateur a conclu des contrats d’achat d’actions portant sur l’acquisition, hors marché, de (i) 22 058 273 actions Altran Technologies auprès d’Altrafin Participations, (ii) 3 659 031 actions Altran Technologies auprès de M. Alexis Kniazeff et (iii) 3 661 015 actions Altran Technologies auprès de M. Hubert Martigny (Altrafin Participations, M. Alexis Kniazeff et M. Hubert de Martigny sont ci-après désignés ensemble les « Cédants », et séparément un « Cédant »), soit un total de 29 378 319 actions Altran Technologies (l’« Acquisition des Blocs »). La signature de ces contrats d’achat d’actions a fait l’objet de déclarations de franchissements de seuils et d’intentions auprès de l’AMF et de la Société, tel que précisé au paragraphe ‎1.1.4 ci-dessous.La réalisation effective de l’Acquisition des Blocs, entraînant transfert de propriété des actions Altran Technologies au profit de Capgemini, est intervenue le 2 juillet 2019 et a fait l’objet d’une déclaration auprès de l’AMF conformément à l’article 231-46 du règlement général de l’AMF. Cette déclaration a fait l’objet de l’avis n° 219C1091 publié par l’AMF le 3 juillet 2019.L’Acquisition des Blocs a été réalisée au prix de 14 euros par action. Aux termes des contrats d’achat d’actions, chacun des Cédants bénéficie d’un droit de suite (le « Droit de Suite ») (i) en cas d’offre, de surenchère, d’offre concurrente ou de retrait obligatoire ou (ii) si l’Offre n’a pas une suite positive pour quelque raison que ce soit, en cas de cession d’actions Altran Technologies, dans chacun des cas (i) et (ii) ci-avant à un prix supérieur au prix auquel l’Acquisition des Blocs a été réalisée et dans les douze (12) mois suivant le dépôt de l’Offre (et au plus tard le 30 septembre 2020). Conformément aux stipulations des contrats d’achat d’actions, la somme à payer à chacun des Cédants au titre du Droit de Suite serait égale (i) (x) au prix par action offert aux termes de l’offre améliorée, de l’offre concurrente ou de la cession réalisée (selon le cas), réduit (y) du prix auquel l’Acquisition des Blocs a été réalisée, (ii) multiplié par le nombre d’actions acquises par Capgemini auprès du Cédant concerné (le « Complément de Prix »).L’Acquisition des Blocs a été financée pour partie par tirage sur le Contrat de Financement mis en place dans le cadre de l’Offre11 et pour partie par utilisation de la trésorerie disponible.1.1.4             Déclarations de franchissements de seuils et d’intentionsConformément aux dispositions de l’article L. 233-7 du code de commerce, par lettres adressées à l’AMF et la Société le 28 juin 2019, l’Initiateur a déclaré avoir franchi à la hausse les seuils légaux de 5 % et 10 % du capital et des droits de vote théoriques de la Société, ainsi que ses intentions. La déclaration de franchissements de seuils et d’intentions de l’Initiateur a fait l’objet de l’avis n° 219C1048 publié par l’AMF le 28 juin 2019.Conformément à l’article 7.3 des statuts d’Altran Technologies, par lettre adressée à la Société le 28 juin 2019, l’Initiateur a également déclaré avoir franchi à la hausse les seuils statutaires compris entre 0,5 % et 11 % (inclus) du capital et des droits de vote théoriques de la Société.1.1.5             Motifs de l’Offre1.1.5.1       Le rapprochement de deux leadersCapgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation digitale. Altran Technologies est pour sa part un des premiers acteurs mondiaux des services d’ingénierie et de R&D.Le rapprochement des deux sociétés donnera naissance à un groupe de 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires12 comptant plus de 265 000 collaborateurs13. Le nouvel ensemble bénéficiera d’un positionnement unique sur des secteurs particulièrement prometteurs. Ce projet est en effet le premier rapprochement d’envergure de deux leaders dans des domaines complémentaires de la technologie qui tendent à converger avec l’avènement du digital et la diffusion des nouvelles technologies dans l’ensemble des secteurs d’activité (notamment le cloud, l’internet des objets, l’Edge computing, l’intelligence artificielle, la 5G): celui des technologies des opérations14 (pour Altran Technologies) et celui des technologies de l’information (pour Capgemini). Il permettra en particulier au nouvel ensemble d’accélérer ses ambitions dans les secteurs de la transformation digitale des acteurs industriels (voir 1.1.5.3 ci-après) et renforcer son leadership sur le secteur des services d’ingénierie et de R&D (voir ‎1.1.5.2 ci-après).Ce rapprochement permettra à Capgemini de se développer sur le marché naissant des services informatiques à destination de la R&D, de l’engineering de l’industrie manufacturière et des responsables de la chaîne logistique.1.1.5.2       Renforcement du leadership sur le secteur à forte croissance des services d’ingénierie et de R&DLe secteur des services d’ingénierie et de R&D est tiré par la croissance des dépenses des entreprises en R&D, supérieure à la croissance du PIB, ainsi que par l’augmentation des besoins d’externalisation de la part de ces entreprises, notamment sur des compétences rares dans les domaine des hautes technologies. Ce secteur présente une croissance supérieure à celui des services IT ces dernières années. Le rapprochement permettra au nouvel ensemble, premier acteur mondial en taille (notamment aux Etats-Unis et en Europe) de s’appuyer sur ses expertises sectorielles reconnues pour développer son offre sur ce segment prometteur.Le périmètre combiné de ces activités de services d’ingénierie et de R&D représentera un chiffre d’affaires d’environ 3,4 milliards d’euros15 et 54 000 professionnels, dont 21 000 dans 5 Global Engineering Centers.1.1.5.3       La création d’un leader mondial de l’« Intelligent Industry »Le groupe ainsi constitué bénéficiera d’une capacité unique à accompagner les acteurs industriels dans leur transformation digitale, en combinant sa connaissance des métiers, son accès privilégié aux décideurs et son portefeuille d’offres couvrant le conseil en transformation digitale et l’innovation, les technologies de l’information (IT, Information Technology) et les technologies des opérations (OT, Operations Technology). Fort de ces atouts, Capgemini renforcera ainsi son rôle de partenaire stratégique de ses clients sur ce secteur de l’« Intelligent Industry », qui constitue l’un des secteurs d’avenir de la transformation digitale, situé à la croisée de deux secteurs déjà très dynamiques : celui des services d’ingénierie et de R&D pour les acteurs industriels et celui des services d’IT pour les opérations (R&D, production, supply chain, etc).1.1.6             Autorisation réglementaire CFIUSCapgemini et Altran Technologies ont effectué une notification conjointe volontaire auprès du Committee on Foreign Investment in the Unites States (« CFIUS ») aux Etats-Unis d’Amérique. L’obtention de l’autorisation auprès du CFIUS ne constitue pas une condition suspensive de l’Offre ou de son ouverture, Capgemini ayant décidé de renoncer à cette condition, comme cela lui était permis aux termes de l’Accord de Rapprochement, compte tenu des progrès réalisés dans le processus d’obtention de l’autorisation.1.1.7             Seuil de caducitéEn application des dispositions de l’article 231-9, I du règlement général de l’AMF, l’Offre sera caduque si à sa date de clôture, l’Initiateur, agissant seul ou de concert au sens de l’article L. 233-10 du code de commerce, ne détient pas un nombre d'actions représentant une fraction du capital ou des droits de vote de la Société supérieure à 50 % (ce seuil étant ci-après désigné le « Seuil de Caducité »).L’atteinte du Seuil de Caducité ne sera pas connue avant la publication par l’AMF du résultat définitif, ou le cas échéant provisoire, de l’Offre.Si le Seuil de Caducité n’est pas atteint, l’Offre n’aura pas de suite positive et les actions apportées à l’Offre seront restituées à leurs détenteurs dans les trois (3) jours de négociation suivant la publication de l’avis de résultat informant de la caducité de l’Offre, sans qu’aucun intérêt, indemnité ou autre paiement de quelque nature que ce soit ne soit dû auxdits détenteurs.1.2                   Intérêt de l’Offre pour l’Initiateur, la Société, et leurs actionnairesLes actionnaires d’Altran Technologies qui apporteront leurs actions à l’Offre bénéficieront d’une liquidité immédiate et d’une prime correspondant à16 : 1. 24,7 % par rapport au cours de clôture de l’action Altran Technologies immédiatement avant l’annonce du projet d’Offre, soit le 24 juin 2019 ; 2. 29,8 % sur le cours moyen pondéré par les volumes sur le mois précédant l’annonce du projet d’Offre ; et 3. 32,8 % sur le cours moyen pondéré par les volumes sur les 3 mois précédant l’annonce du projet d’Offre.Une synthèse des éléments d’appréciation du prix de l’Offre est présentée en Section ‎3 du présent communiqué.Capgemini estime que sa participation dans Altran Technologies résultant de l’Offre sera dans l’intérêt de cette dernière compte tenu des intentions indiquées dans les motifs de l’Offre (voir paragraphe ‎1.1.5 ci-avant).1.3                   Intentions de l’Initiateur pour les douze mois à venir1.3.1             Stratégie et politiques industrielle, commerciale et financièreLes intentions de l’Initiateur relatives à la stratégie et aux politiques industrielle, commerciale et financière sont décrites dans les motifs de l’Offre (voir paragraphe ‎1.1.5 ci-avant).1.3.2             Synergies – Gains économiquesCapgemini ambitionne de devenir un leader mondial de la transformation digitale des entreprises industrielles et de technologie. Le rapprochement avec Altran Technologies permettra d’élargir le portefeuille d’offres pour couvrir à la fois le conseil en transformation digitale et l’innovation, les technologies de l’information (IT, Information Technology) et les technologies des opérations (OT, Operations Technology). Capgemini renforcera ainsi son rôle de partenaire stratégique de ses clients sur ce secteur de l’« Intelligent Industry », qui constitue l’un des secteurs d’avenir de la transformation digitale, situé à la croisée de deux secteurs déjà très dynamiques : celui des services d’ingénierie et de R&D pour les acteurs industriels et celui des services d’IT pour les opérations (R&D, production, supply chain, etc.).L’acquisition d’Altran Technologies permet ainsi à Capgemini : 1. un accès démultiplié aux décideurs opérationnels des grands comptes de l’industrie (Aéronautique, Automobile, Sciences de la vie et Télécoms) tels que les directions de la R&D, de l’engineering de l’industrie manufacturière et de la chaîne logistique ; 2. l’élargissement de son portefeuille d’offres dans les services d’ingénierie et de R&D pour devenir le premier acteur mondial en taille sur ce secteur ; et 3. l’accélération de son développement auprès des grandes entreprises technologiques et de l’Internet.Cette transaction pourrait conduire à : 1. des synergies de coûts relatives à la mise en commun des structures des deux groupes et au partage du savoir-faire de Capgemini en termes de modèles opérationnels. Ces synergies sont estimées entre 70 et 100 millions d’euros avant impôts en année pleine ; et 2. des synergies commerciales, alimentées par la complémentarité des expertises, le développement d’offres sectorielles innovantes par Capgemini et la plateforme et surface financière plus large apportée par Capgemini à Altran Technologies. Ceci pourrait se traduire par un chiffre d’affaires annuel additionnel compris entre 200 et 350 millions d’euros.Ces synergies potentielles pourraient être réalisées pleinement à horizon de 3 ans.Toutes ces synergies éventuelles à moyen terme ont par essence un caractère notionnel et essentiellement prospectif et leur montant est fourni à titre indicatif. A cet égard il est précisé que ce potentiel de synergies correspond uniquement à une estimation de Capgemini en l’absence d’un plan d’affaires établi conjointement avec la direction d’Altran Technologies.Les synergies éventuelles sont liées essentiellement à l’optimisation et l’accélération du plan de Capgemini et non à des gains de productivité réalisés par Altran Technologies. Par ailleurs, des coûts de mise en œuvre estimés à environ 150 millions d’euros seront nécessaires et les risques d’exécution associés à la réalisation de ces synergies n’ont pas pu être précisément estimés.1.3.3             Composition des organes sociaux et de direction d’Altran TechnologiesSous réserve du succès de l’Offre, l’Initiateur entend demander à l’assemblée générale des actionnaires de la Société la nomination de ses représentants au conseil d’administration de la Société, afin de refléter la nouvelle composition de l’actionnariat, ainsi que le renouvellement ou la nomination d’administrateurs non liés au groupe Capgemini et ce pour une période couvrant au moins la période pendant laquelle les actions de la Société demeureront admises aux négociations sur Euronext Paris.Par ailleurs, dans le cadre de l’Acquisition des Blocs (telle que décrite au paragraphe ‎1.1.3 ci-dessus), il est précisé qu’Altrafin Participations s’est engagée à ce que la société Amboise Partners, représentée par M. Maurice Tchenio, et M. Gilles Rigal démissionnent de leurs mandats d’administrateurs d’Altran Technologies à la date de règlement-livraison de l’Offre.L’Initiateur entend continuer à s’appuyer sur les compétences des équipes dirigeantes de la Société suivant des modalités qui n’ont pas encore été arrêtées à ce jour.1.3.4             Orientations en matière d’emploiL’Offre s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement de Capgemini. Elle ne devrait pas avoir d’impact significatif sur les principes actuels de gestion des effectifs et des ressources humaines de la Société, à l’exception de ceux résultant du processus d’intégration qui débutera après la réalisation de l’opération. À ce jour, aucune décision n’a été prise et aucune étude de faisabilité n’a été engagée.1.3.5             Fusion – Autres réorganisationsL’Initiateur se réserve la possibilité d’étudier une éventuelle fusion de la Société (ou d’autres entités du groupe Altran Technologies) avec lui-même ou d’autres entités du groupe Capgemini, ou tout transfert d’actifs ou d’activités, y compris par voie d’apport ou de cession, entre la Société (ou d’autres entités du groupe Altran Technologies) et l’Initiateur (ou toute entité du groupe Capgemini). L’Initiateur se réserve également la possibilité de procéder à toute autre réorganisation de la Société (ou d’autres entités du groupe Altran Technologies). À ce jour, aucune décision n’a été prise et aucune étude de faisabilité n’a été engagée.1.3.6             Intentions en matière de retrait obligatoireEn application des articles L. 433-4 II du code monétaire et financier et 232-4 et 237-1 et suivants du règlement général de l’AMF, l’Initiateur a l’intention de demander à l’AMF, dans un délai de dix (10) jours de négociation à compter de la publication du résultat de l’Offre ou, le cas échéant, dans un délai de trois (3) mois à compter de la clôture de l’Offre Réouverte, la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire visant les actions Altran Technologies, si le nombre d’actions non présentées à l’Offre par les actionnaires minoritaires de la Société ne représentent pas, à l’issue de l’Offre ou, le cas échéant, de l’Offre Réouverte, plus de 10 % du capital et des droits de vote d’Altran Technologies.Dans un tel cas, le retrait obligatoire porterait sur les actions Altran Technologies autres que celles détenues par l’Initiateur et les actions auto-détenues par la Société. Il serait effectué moyennant une indemnisation des actionnaires concernés au prix de l’Offre (tel qu’éventuellement ajusté conformément au paragraphe 2.2 du présent communiqué). La mise en œuvre de cette procédure entraînera la radiation des actions Altran Technologies d’Euronext Paris.Dans l’hypothèse où l’Initiateur ne serait pas en mesure, à l’issue de l’Offre ou de l’Offre Réouverte, de mettre en œuvre un retrait obligatoire, il se réserve la possibilité de déposer un projet d’offre publique de retrait suivie le cas échéant d’un retrait obligatoire visant les actions qu’il ne détiendrait pas directement ou indirectement ou de concert à cette date. Dans ce cadre, l’Initiateur n’exclut pas d’accroître sa participation dans la Société postérieurement à l’issue de l’Offre et préalablement au dépôt d’une nouvelle offre dans le respect des dispositions légales et réglementaires applicables. Dans ce cas, le retrait obligatoire sera soumis au contrôle de l’AMF, qui se prononcera sur la conformité de celui-ci au vu notamment du rapport de l’expert indépendant qui sera désigné conformément aux dispositions de l’article 261-1 du règlement général de l’AMF.1.3.7             Politique de distribution de dividendesL'Initiateur se réserve la possibilité de modifier la politique de distribution de dividendes de la Société à l'issue de l'Offre, conformément aux lois applicables et aux statuts de la Société, et en fonction notamment de sa capacité distributive et de ses besoins de financement.L’Initiateur se réserve en outre la possibilité de ne plus distribuer de dividendes afin de laisser à la Société plus de moyens pour assurer son développement et son désendettement.À ce jour, aucune décision n’a été prise.1.4                   Accords pouvant avoir une incidence significative sur l’appréciation de l’Offre ou son issueÀ l’exception (i) de l’Accord de Rapprochement (tel que décrit au paragraphe ‎1.1.1 ci-avant), (ii) des contrats de cession d’actions relatifs à l’Acquisition des Blocs (tels que décrits au paragraphe ‎1.1.3 ci-avant) et (iii) du Mécanisme d’Indemnisation (tel que décrit au paragraphe 2.4 ci-après), l’Initiateur n’a connaissance d’aucun accord susceptible d’avoir une incidence sur l’appréciation de l’Offre ou son issue.2                         CARACTÉRISTIQUES DE L’OFFRE2.1                   Termes de l’OffreEn application des dispositions de l’article 231-13 du règlement général de l’AMF, BNP Paribas, Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, HSBC France et Lazard Frères Banque, en qualité d’établissements présentateurs agissant pour le compte de l’Initiateur, ont déposé, le 23 septembre 2019, le projet d’Offre auprès de l’AMF sous la forme d’une offre publique d’achat volontaire. Seule BNP Paribas garantit la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l’Initiateur dans le cadre de l’Offre.L’Offre revêt un caractère volontaire et sera réalisée selon la procédure normale en application des dispositions des articles 232-1 et suivants du règlement général de l’AMF.L’Offre et le Projet de Note d’Information restent soumis à l’examen de l’AMF.L’Initiateur s’engage irrévocablement à acquérir auprès des actionnaires d’Altran Technologies toutes les actions de la Société visées par l’Offre qui seront apportées à l’Offre, au prix de 14 euros par action (sous réserve d’ajustements, tel qu’indiqué au paragraphe ‎2.2 du présent communiqué), pendant une période d’au moins vingt-cinq (25) jours de négociation, correspondant à plus de vingt (20) jours de bourse aux États-Unis d’Amérique (sous réserve de prorogation).2.2                   Ajustement des termes de l’Offre2.2.1             En cas de DistributionDans l’hypothèse où préalablement à la date du règlement-livraison de l’Offre ou de l’Offre Réouverte (inclus), Altran Technologies procéderait à une Distribution (tel que ce terme est défini ci-après), sous quelque forme que ce soit, dont la date de paiement ou la date de référence à laquelle il faut être actionnaire pour y avoir droit est fixée avant ou à la date de règlement-livraison de l’Offre ou de l’Offre Réouverte (selon le cas), le prix offert par action serait ajusté en conséquence pour tenir compte de cette Distribution.Pour les besoins du présent paragraphe ‎2.2, une « Distribution » signifie le montant par action de toute distribution sous quelque forme que ce soit (en numéraire ou en nature), en ce compris (i) toute distribution d’un dividende, d’un acompte sur dividendes, de réserves ou de primes faite par Altran Technologies ou (ii) de tout amortissement ou toute réduction par Altran Technologies de son capital, ou toute acquisition ou rachat de ses propres actions par Altran Technologies, pour un prix par action supérieur au prix de l’Offre, dans les deux cas, décidé préalablement à la date du règlement-livraison de l’Offre ou de l’Offre Réouverte (inclus).De la même manière, en cas d’opérations ayant un impact sur le capital de la Société (notamment fusion, scission, division ou regroupement d’actions, distribution d’actions gratuites au titre des actions existantes par incorporation de réserves ou bénéfices) décidée durant la même période, le prix offert par action sera mécaniquement ajusté afin de prendre en compte l’impact desdites opérations.Tout ajustement du prix par action sera soumis à l’accord préalable de l’AMF et fera l’objet de la publication d’un communiqué de presse.2.2.2             En cas de Complément de Prix versé aux CédantsSi, postérieurement à la clôture de l’Offre, l’Initiateur venait à déclencher le versement d’un Complément de Prix aux Cédants en application des contrats d’achat d’actions conclus dans le cadre de l’Acquisition des Blocs, l’Initiateur s’engage à verser un complément de prix en faveur des actionnaires ayant apporté leurs actions Altran Technologies à l’Offre (sauf si l’Offre n’a pas connu de suite positive pour quelque raison que ce soit), afin que le prix par action finalement offert auxdits actionnaires soit égal au prix par action finalement offert aux Cédants.2.3                   Nombre et nature des actions visées par l’OffreL’Offre porte sur la totalité des actions Altran Technologies non détenues par l’Initiateur17: 1. qui sont d’ores et déjà émises soit, à la connaissance de l’Initiateur à la date du Projet de Note d’Information, un nombre maximum de 227 642 786 actions Altran Technologies18, et 2. qui sont susceptibles d’être émises avant la clôture de l’Offre ou de l’Offre Réouverte, à raison de l’acquisition définitive des Actions Gratuites soit, à la connaissance de l’Initiateur à la date du Projet de Note d’Information, un maximum de 2 405 239 actions Altran Technologies nouvelles19,soit, à la connaissance de l’Initiateur à la date du Projet de Note d’Information, un nombre maximum d’actions Altran Technologies visées par l’Offre égal à 230 048 025.Il est précisé que l’apport d’ADR Altran ne sera pas accepté dans le cadre de l’Offre ou de l’Offre Réouverte, et que les porteurs d’ADR Altran devront préalablement les échanger contre des actions Altran Technologies qui pourront être apportées à l’Offre ou à l’Offre Réouverte, tel que précisé au paragraphe ‎2.5 du présent communiqué.À la connaissance de l’Initiateur, il n’existe aucun autre titre de capital, ni aucun autre instrument financier émis par la Société ou droit conféré par la Société pouvant donner accès, immédiatement ou à terme, au capital ou aux droits de vote de la Société.2.4                   Situation des bénéficiaires de droits à recevoir des Actions GratuitesÀ la connaissance de l’Initiateur, la Société a mis en place plusieurs plans d’attribution d’Actions Gratuites entre 2017 et 2019, dont les périodes d’acquisition respectives sont encore en cours à la date du Projet de Note d’Information.Les bénéficiaires de droits à recevoir des Actions Gratuites pourront apporter lesdites Actions Gratuites à l’Offre ou à l’Offre Réouverte pour autant qu’elles soient définitivement acquises et cessibles20.Le tableau ci-dessous résume les principales caractéristiques des plans d’attribution d’Actions Gratuites en cours à la date du Projet de Note d’Information, à la connaissance de l’Initiateur21 : Plan 2017Plan 2018Plan 2019 Date d’autorisation de l’attribution par l’assemblée générale29/04/201627/04/201827/04/2018 Date d’attribution par le conseil d’administration28/04/2017 01/10/201705/09/201815/05/2019 04/09/2019 Nombre d’actions attribuées367 095778 137933 986 Condition de présencePrésence continue du bénéficiaire au sein du Groupe jusqu’à la date d’acquisitionPrésence continue du bénéficiaire au sein du Groupe jusqu’à la date d’acquisitionPrésence continue du bénéficiaire au sein du Groupe jusqu’à la date d’acquisition Conditions de performanceAtteinte d’objectifs futurs fixés en matière (i) d’EBIT Group et de Free Cash Flow pour 2017/2018 et (ii) de Group Operating Margin et de Free Cash Flow pour 2019Atteinte d’objectifs futurs fixés en matière de Group Operating Margin et de Free Cash FlowAtteinte d’objectifs futurs fixés en matière de Group Operating Margin et de Free Cash Flow Période d’acquisition3 années3 années3 années RèglementActions existantes ou à émettreActions existantes ou à émettreActions existantes ou à émettre Date d’expiration de la période d’acquisition28/04/202005/09/202115/05/2022 Période de conservationAucuneAucuneAucune Nombre d’actions restantes au 4 septembre 201922324 823753 740925 863 Nombre maximum d’actions pouvant être acquises au 4 septembre 201923 389 771904 4641 111 004 Conformément à l’Accord de Rapprochement, la Société s’est engagée à modifier les termes et conditions du plan 2017 (le « Plan 2017 »), du plan 2018 (le « Plan 2018 ») et du plan 2019 (le « Plan 2019 ») afin de lever la condition de présence en cas de licenciement (autre que pour faute grave ou faute lourde) et en cas de modification substantielle du contrat de travail entraînant la rupture du contrat aux torts de l’employeur (constructive dismissal).Conformément à l’Accord de Rapprochement, la Société s’est également engagée, dans le délai d’un (1) mois suivant la date de règlement-livraison de l’Offre, à proposer à chacun des bénéficiaires de droits à recevoir des Actions Gratuites la renonciation à leurs droits de recevoir lesdites Actions Gratuites en contrepartie du versement par la Société d’une indemnisation en numéraire selon les modalités décrites ci-dessous (le « Mécanisme d’Indemnisation »). Les bénéficiaires ne pourront accepter le bénéfice du Mécanisme d’Indemnisation que pendant une période de trois (3) mois à compter de la date de règlement-livraison de l’Offre24 et n'en bénéficieront, le cas échéant, qu'à l'expiration de la période d'acquisition applicable à chaque plan.Au plus tard le quinzième (15e) jour ouvré à compter de l’expiration de la période d’acquisition prévue par le Plan 2017, le Plan 2018 et le Plan 2019, respectivement, la Société s’est engagée, conformément à l’Accord de Rapprochement : * s’agissant du Plan 2017, sous réserve que la condition de présence (telle que modifiée conformément aux précisions ci-dessus) soit satisfaite à l’issue de la période d’acquisition (les « Droits Eligibles 2017 »), à appliquer les conditions de performance prévues par le Plan 2017 pour les années 2017, 2018 et 2019 à l’ensemble des Droits Eligibles 2017 ;   * s’agissant du Plan 2018, sous réserve que la condition de présence (telle que modifiée conformément aux précisions ci-dessus) soit satisfaite à l’issue de la période d’acquisition (les « Droits Eligibles 2018 »), à appliquer les conditions de performance prévues par le Plan 2018 pour les années 2018 et 2019 à deux tiers desdits Droits Eligibles 2018, et à ne pas appliquer les conditions de performance pour l’année 2020 pour le tiers restant des Droits Eligibles 2018 (lesquelles seraient donc acquises dans leur intégralité) ; et   * s’agissant du Plan 2019, sous réserve que la condition de présence (telle que modifiée conformément aux précisions ci-dessus) soit satisfaite à l’issue de la période d’acquisition (les « Droits Eligibles 2019 »), à appliquer les conditions de performance prévues par le Plan 2019 pour l’année 2019 à un tiers des Droits Eligibles 2019, et à ne pas appliquer les conditions de performance pour les années 2020 et 2021 pour les deux tiers restant des Droits Eligibles 2019 (lesquelles seraient donc acquises dans leur intégralité).             Pour chaque bénéficiaire ayant accepté le Mécanisme d’Indemnisation, la Société payera, au plus tard le quarante cinquième (45e) jour ouvré à compter de l’expiration de la période d’acquisition applicable prévue par le Plan 2017, le Plan 2018 ou le Plan 2019, un montant brut25 en numéraire, correspondant pour chaque droit à recevoir des Actions Gratuites concerné, au prix de l’Offre indexé sur l’évolution du cours de l’action Capgemini entre la date de règlement-livraison de l’Offre et la fin de la période d’acquisition correspondante, étant précisé que cette évolution ne pourra être ni supérieure de + 20% ni inférieure de (-20 %).2.5                   Situation des titulaires d’ADR AltranIl est précisé que l’apport d’ADR Altran ne sera pas accepté dans le cadre de l’Offre ou de l’Offre Réouverte, et que les porteurs d’ADR Altran devront préalablement les échanger contre des actions Altran Technologies qui pourront être apportées à l’Offre ou à l’Offre Réouverte. La procédure pour échanger des ADR Altran contre des actions Altran Technologies peut prendre du temps. Les porteurs d’ADR Altran sont invités à demander l’annulation de leurs ADR Altran dès que possible afin de pouvoir ensuite apporter les actions Altran Technologies correspondantes à l’Offre ou à l’Offre Réouverte. Les porteurs d’ADR Altran doivent contacter leur intermédiaire ou Bank of New York Mellon (le « Dépositaire ») – Tel : +1212-815-2231 / 2783 / 2721 ou +353 1 900 3466 / 3465 / 3462 – s’ils ont des questions concernant l’annulation de leurs ADR Altran. Conformément à l’accord relatif aux ADR Altran, les porteurs d’ADR Altran devront payer tout impôt ou frais administratifs, ainsi qu’une commission de cinq (5) dollars U.S. (ou moins) pour 100 ADR Altran annulés.2.6                   Conditions de l’Offre2.6.1             Seuil de renonciationConformément aux dispositions de l’article 231-9, II du règlement général de l’AMF, l’Initiateur se réserve la faculté, jusqu’à la publication par l’AMF du résultat définitif de l’Offre, de renoncer à l’Offre en cas de non-atteinte du seuil de 50,10 % du capital social et des droits de vote de la Société, sur une base totalement diluée, en tenant compte de la perte des droits de vote double pour les actions apportées à l’Offre (le « Seuil de Renonciation »).Pour les besoins du calcul du Seuil de Renonciation, il sera tenu compte : 1. au numérateur, de toutes les actions de la Société que l’Initiateur détient seul ou de concert, directement ou indirectement, au jour de la clôture de l’Offre (y compris les actions auto-détenues ou autocontrôlées par la Société, soit un nombre de 2 461 800 actions), en considérant les actions apportées à l’Offre comme déjà détenues par l’Initiateur au jour de la clôture de l’Offre nonobstant la non-réalisation, à cette date, des opérations de règlement-livraison afférentes à l’Offre ; 2. au dénominateur, de la totalité des actions composant le capital social de la Société sur une base intégralement diluée au jour de la clôture de l’Offre, en ce compris les actions susceptibles d’être émises à raison des plans d’Actions Gratuites.L’atteinte du Seuil de Renonciation ne sera pas connue avant la publication par l’AMF du résultat définitif de l’Offre qui interviendra à l’issue de cette dernière. Conformément à l’article 231-9, II du règlement général de l’AMF, si le Seuil de Renonciation n’est pas atteint, l’Initiateur se réserve le droit, jusqu’à la publication par l’AMF du résultat définitif de l’Offre, de renoncer à l’Offre. En cas d’exercice de cette faculté, les actions Altran Technologies apportées à l’Offre seront restituées à leurs propriétaires sans qu’aucun intérêt, indemnité ou autre paiement de quelque nature que ce soit ne soit dû auxdits propriétaires.L’Initiateur se réserve par ailleurs la faculté de supprimer ou d’abaisser le Seuil de Renonciation en déposant une surenchère au plus tard cinq (5) jours de négociation avant la clôture de l’Offre, conformément aux dispositions des articles 232-6 et 232-7 du règlement général de l’AMF.2.6.2             Autorisations au titre du contrôle des concentrationsConformément aux dispositions de l’article 231-11 du règlement général de l’AMF, à la date du Projet de Note d’Information, l’Offre est soumise aux conditions suspensives suivantes : 1. l’autorisation de l’opération de rapprochement au titre du contrôle des concentrations par la Commission Européenne en application de l’article 6.1.b) du Règlement CE n°139/2004 du 20 janvier 2004 ou les autorités nationales compétentes dans l’Union Européenne ; et 2. l’autorisation de l’opération de rapprochement au titre du contrôle des concentrations par l’autorité de concurrence au Maroc,étant précisé que l’Initiateur se réserve le droit de renoncer à chacune de ces conditions.L’AMF fixera la date de clôture de l’Offre dès réception des autorisations précitées ou de la confirmation de l’absence d’opposition auxdites autorisations ou, le cas échéant, de la renonciation par Capgemini à ces dernières.Conformément aux dispositions de l’article 231-11 du règlement général de l’AMF, l’Offre sera automatiquement caduque dès lors que l’opération de rapprochement ferait l’objet de l’engagement de la procédure prévue à l’article 6.1.c) du Règlement CE n°139/2004 du 20 janvier 2004 par la Commission Européenne, ou de toute procédure équivalente qui serait engagée par l’autorité de concurrence au Maroc.À ce jour, une pré-notification et une notification ont été déposées auprès de la Commission Européenne respectivement le 19 juillet 2019 et le 18 septembre 2019, et une notification a été déposée auprès de l’autorité de la concurrence au Maroc le 31 juillet 2019.L’opération de rapprochement a d’ores et déjà été autorisée au titre du contrôle des concentrations par l’autorité de la concurrence (Federal Trade Commission) aux États-Unis d’Amérique le 9 août 2019 et par l’autorité de la concurrence en Inde le 3 septembre 2019.2.7                   Modalités de l’OffreLe projet d’Offre a été déposé auprès de l’AMF le 23 septembre 2019. Un avis de dépôt a été publié par l’AMF sur son site internet (www.amf-france.org).Conformément aux dispositions de l’article 231-16 du règlement général de l’AMF, le Projet de Note d’Information tel que déposé auprès de l’AMF est tenu gratuitement à la disposition du public aux sièges de l’Initiateur et de chacun des Établissements Présentateurs, et a été mis en ligne sur le site internet de l’AMF (www.amf-france.org) et de Capgemini (www.capgemini.com).Cette Offre et le Projet de Note d’Information restent soumis à l’examen de l’AMF.L’AMF publiera sur son site internet une déclaration de conformité motivée relative à l’Offre après s’être assurée de la conformité de l’Offre aux dispositions législatives et réglementaires qui lui sont applicables. Cette déclaration de conformité emportera visa de la note d’information. La note d’information ayant reçu le visa de l’AMF et les informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de l’Initiateur seront, conformément à l’article 231-28 du règlement général de l’AMF, tenues gratuitement à la disposition du public auprès de l’Initiateur et de chacun des Établissements Présentateurs, au plus tard à la veille du jour de l’ouverture de l’Offre. Ces documents seront également disponibles sur le site internet de l’AMF et de Capgemini.Un communiqué précisant les modalités de mise à disposition de ces documents sera diffusé au plus tard la veille de l’ouverture de l’Offre.Préalablement à l’ouverture de l’Offre, l’AMF publiera un avis d’ouverture, et Euronext Paris publiera un avis annonçant les modalités et l’ouverture de l’Offre.2.8                   Procédure d’apport à l’OffreLes actions apportées à l’Offre (et, le cas échéant, à l’Offre Réouverte) doivent être librement négociables et libres de tout privilège, gage, nantissement ou autre sûreté ou restriction de quelque nature que ce soit et restreignant le libre transfert de leur propriété. L’Initiateur se réserve le droit d’écarter toute action apportée qui ne répondrait pas à cette condition.Les actionnaires de la Société dont les actions sont inscrites auprès d’un intermédiaire financier (établissements de crédit, entreprises d’investissement, etc.) et qui souhaitent apporter leurs actions à l’Offre devront remettre à leur intermédiaire financier, au plus tard à la date de clôture de l’Offre, un ordre d’apporter à l’Offre conforme au modèle qui sera mis à leur disposition par l’intermédiaire.Conformément aux dispositions de l’article 232-2 du règlement général de l’AMF, les ordres d’apport d’actions à l’Offre pourront être révoqués à tout moment et jusque, et y compris, le jour de la clôture de l’Offre. Après cette date, ils seront irrévocables.Les actionnaires dont les actions sont inscrites en compte sous la forme « nominatif pur » dans les registres de la Société, tenus par CACEIS Corporate Trust, devront demander leur inscription sous la forme « nominatif administré » pour apporter leurs actions à l’Offre à moins qu’ils n’en aient demandé au préalable la conversion au porteur. L’Initiateur attire l’attention des actionnaires sur le fait que ceux d’entre eux qui demanderaient expressément la conversion au porteur perdraient les avantages liés à la détention des actions sous forme nominative si l’Offre était sans suite.L’Offre et tous les contrats y afférents sont soumis au droit français. Tout différend ou litige, quel qu’en soit l’objet ou le fondement, se rattachant à l’Offre sera porté devant les tribunaux compétents.Aucune commission ne sera versée par l’Initiateur aux intermédiaires financiers par l’intermédiaire desquels les actionnaires apporteront leurs actions à l’Offre.2.9                   Centralisation des ordresChaque intermédiaire financier et l’établissement teneur des comptes nominatifs des actions de la Société devront, à la date indiquée dans l’avis d’Euronext Paris, transférer à Euronext Paris les actions pour lesquelles ils ont reçu un ordre d’apport à l’Offre.Après réception par Euronext Paris de tous les ordres de présentation à l’Offre dans les conditions décrites ci-dessus, Euronext Paris centralisera l’ensemble de ces ordres et déterminera le résultat de l’Offre.2.10               Publication des résultats et règlement-livraison de l’OffreFaisant application des dispositions de l’article 232-3 de son règlement général, l’AMF fera connaître le résultat définitif de l’Offre au plus tard neuf (9) jours de négociation après la clôture de l’Offre. Si l’AMF constate que l’Offre a une suite positive, Euronext Paris indiquera dans un avis la date et les modalités de livraison des actions et de règlement des capitaux.Aucun intérêt ne sera dû pour la période allant de la date d’apport des actions à l’Offre jusqu’à la date de règlement-livraison de l’Offre.À la date de règlement-livraison de l’Offre (et, le cas échéant, de l’Offre Réouverte), l’Initiateur créditera Euronext Paris des fonds correspondants au règlement de l’Offre (et, le cas échéant, de l’Offre Réouverte). À cette date, les actions Altran Technologies apportées et l’ensemble des droits qui y sont attachés seront transférés à l’Initiateur. Euronext Paris effectuera le règlement espèces aux intermédiaires agissant pour le compte de leurs clients ayant apporté leurs actions à l’Offre ( ou, le cas échéant, à l’Offre Réouverte) à compter de la date de règlement-livraison de l’Offre (et, le cas échéant, de l’Offre Réouverte).2.11               Intervention de l’Initiateur sur le marché des actions de la Société pendant la période d’OffreL’Initiateur se réserve la possibilité de réaliser, sur le marché ou hors marché, toute acquisition d’actions conforme aux dispositions des articles 231-38 et 231-39 du règlement général de l’AMF.2.12               Calendrier indicatif de l’OffrePréalablement à l’ouverture de l’Offre, l’AMF publiera un avis d’ouverture et de calendrier, et Euronext Paris publiera un avis annonçant les modalités et le calendrier de l’Offre. L’avis arrêtant la date de clôture de l’Offre sera publié par l’AMF dès la réception des autorisations de concurrence décrites au paragraphe ‎2.6.2 ci-dessus ou de la confirmation d’absence d’opposition auxdites autorisations ou, le cas échéant, de la renonciation par Capgemini à ces dernières.Un calendrier indicatif est proposé ci-dessous :DatesPrincipales étapes de l’Offre 23 septembre 2019 * Dépôt auprès de l’AMF du Projet de Note d’Information de l’Initiateur * Mise en ligne du Projet de Note d’Information de l’Initiateur sur les sites internet de l’Initiateur (www.capgemini.com) et de l’AMF (www.amf-france.org), et mise à disposition du public aux sièges de l’Initiateur et des Établissements Présentateurs * Diffusion du communiqué de dépôt et de mise à disposition du Projet de Note d’Information de l’Initiateur * Dépôt auprès de l’AMF du projet de note en réponse de la Société, comprenant l’avis motivé du conseil d’administration, l’avis de l’instance représentative du personnel compétente de la Société et le rapport de l’Expert Indépendant * Mise en ligne du projet de note en réponse de la Société sur les sites internet de la Société (www.altran.com) et de l’AMF (www.amf-france.org), et mise à disposition du public au siège de la Société * Diffusion du communiqué de dépôt et de mise à disposition du projet de note en réponse de la Société 8 octobre 2019 * Déclaration de conformité de l’Offre par l’AMF emportant visa sur la note d’information de l’Initiateur * Visa de l’AMF sur la note en réponse de la Société 9 octobre 2019 * Mise en ligne de la note d’information visée de l’Initiateur sur les sites internet de l’Initiateur (www.capgemini.com) et de l’AMF (www.amf-france.org), et mise à disposition du public aux sièges de l’Initiateur et des Établissements Présentateurs * Mise en ligne des informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de l’Initiateur sur les sites internet de l’Initiateur (www.capgemini.com) et de l’AMF (www.amf-france.org) et mise à disposition du public de ces informations aux sièges de l’Initiateur et des Établissements Présentateurs * Diffusion du communiqué informant de la mise à disposition de la note d’information visée de l’Initiateur et des informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de l’Initiateur * Mise en ligne de la note en réponse visée de la Société sur les sites internet de la Société (www.altran.com) et de l’AMF (www.amf-france.org), et mise à disposition du public au siège de la Société * Mise en ligne des informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de la Société sur les sites internet de la Société (www.altran.com) et de l’AMF (www.amf-france.org) et mise à disposition du public de ces informations au siège de la Société * Diffusion du communiqué informant de la mise à disposition de la note en réponse visée de la Société et des informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de la Société * Fixation par l’AMF de l’ouverture de l’Offre * Publication par l’AMF de l’avis d’ouverture de l’Offre * Diffusion par Euronext Paris de l’avis relatif à l’Offre et ses modalités 10 octobre 2019 * Ouverture de l’Offre Fin octobre 2019 * Obtention de l’autorisation au titre du contrôle des concentrations par la Commission Européenne * Obtention de l’autorisation au titre du contrôle des concentrations par l’autorité de concurrence au Maroc 4 novembre 2019 * Fixation par l’AMF de la clôture de l’Offre * Publication par l’AMF de l’avis de clôture de l’Offre 13 novembre 2019 * Clôture de l’Offre 19 novembre 2019 * Publication de l’avis de résultat de l’Offre par l’AMF 20 novembre 2019 * En cas d’issue positive de l’Offre, ouverture de l’Offre Réouverte 26 novembre 2019 * En cas d’issue positive de l’Offre, règlement-livraison de l’Offre 3 décembre 2019 * Clôture de l’Offre Réouverte 9 décembre 2019 * Publication de l’avis de résultat de l’Offre Réouverte par l’AMF 16 décembre 2019 * Règlement-livraison de l’Offre Réouverte 2.13               Réouverture de l’OffreConformément aux dispositions de l’article 232-4 du règlement général de l’AMF, si l’Offre connaît une suite positive, elle sera automatiquement réouverte dans les dix (10) jours de négociation suivant la publication du résultat définitif de l’Offre, dans des termes identiques à ceux de l’Offre. L’AMF publiera le calendrier de réouverture de l’Offre, qui durera, au moins dix (10) jours de négociation (l’« Offre Réouverte »).2.14               Coûts et modalités de financement de l’Offre2.14.1         Frais liés à l’OffreLe montant global de tous les frais, coûts et dépenses externes exposés dans le cadre de l'Offre par l'Initiateur, y compris les honoraires et frais de ses conseils financiers, juridiques et comptables, les frais de publicité et les frais relatifs au financement de l'Offre, est estimé à environ 45 millions d’euros (hors taxes).2.14.2         Modalités de financement de l’OffreDans l’hypothèse où l’intégralité des actions visées serait apportée à l’Offre (à l’exception des actions auto-détenues pour lesquelles la Société s’est engagée à ne pas les apporter), le coût maximum de l’Offre s’élèverait à environ 3,19 milliards d’euros. L’Offre sera financée au moyen d’un crédit relais de 5,4 milliards d’euros (le « Contrat de Financement »), couvrant l’achat des titres (en ce compris l’Acquisition des Blocs) et le montant de la dette brute consolidée (1,8 milliard d’euros) de la Société. Il est prévu que celui-ci soit refinancé au moyen de la trésorerie disponible pour 1 milliard d’euros, et le solde par endettement, principalement sous forme d’émissions obligataires.2.14.3         Prise en charge des frais des actionnairesA l’exception de ce qui est indiqué ci-dessous, aucun frais ne sera remboursé ni aucune commission ne sera versée par l’Initiateur à une quelconque personne sollicitant l’apport d’actions.Dans le cadre de l’Offre, l’Initiateur prendra à sa charge les frais de courtage et la TVA y afférente supportés par les actionnaires qui apporteraient leurs actions à l’Offre ou l’Offre Réouverte, le cas échéant, dans la limite de 0,2% (hors taxes) du montant de l’ordre avec un maximum de 100 euros (toutes taxes incluses) par dossier. Les actionnaires ne seront remboursés d’aucun frais dans le cas où l’Offre n’aurait pas une suite positive pour quelque raison que ce soit.Le règlement des frais mentionnés ci-dessus aux actionnaires sera réalisé par Euronext Paris pour le compte de l’Initiateur via les intermédiaires financiers.2.15               Restrictions concernant l’Offre à l’étrangerLe Projet de Note d’Information et tout autre document relatif à l’Offre ne constituent pas une offre en vue de vendre ou d’acquérir des instruments financiers ou une sollicitation en vue d’une telle offre dans un quelconque pays où ce type d’offre ou de sollicitation serait illégal ou à l’adresse de quelqu’un vers qui une telle offre ne pourrait être valablement faite. Les actionnaires de la Société situés ailleurs qu’en France ne peuvent participer à l’Offre que dans la mesure où une telle participation est autorisée par le droit local auquel ils sont soumis.La distribution du Projet de Note d’Information et de tout document relatif à l’Offre et la participation à l’Offre peuvent faire l’objet de restrictions légales dans certaines juridictions.L’Offre n’est pas faite à des personnes soumises à de telles restrictions, directement ou indirectement, et ne pourra d’aucune façon faire l’objet d’une acceptation depuis un pays dans lequel l’Offre fait l’objet de restrictions.Les personnes venant à entrer en possession du Projet de Note d’Information doivent se tenir informées des restrictions légales applicables et les respecter. Le non-respect des restrictions légales est susceptible de constituer une violation des lois et règlements applicables en matière boursière dans certaines juridictions. L’Initiateur décline toute responsabilité en cas de violation par toute personne des restrictions légales applicables.L’Offre sera faite aux États-Unis d’Amérique conformément à la Section 14(e) du U.S. Securities Exchange Act de 1934 tel que modifié (la « Loi de 1934 »), et aux règles et règlements promulgués en vertu de cette dernière, y compris le Règlement 14E, ainsi qu’aux dispositions de droit français applicables. L’Offre est éligible aux exemptions prévues par le Règlement 14D ainsi qu’à certaines dispositions du Règlement 14E prévues par la Règle 14d-1(d) de la Loi de 1934. En conséquence, l’Offre sera soumise à certaines règles d’information et procédurales, y compris celles relatives au calendrier de l’Offre, au règlement-livraison, et au retrait, qui sont différentes des règles américaines relatives aux offres publiques.Le paiement du prix de l’Offre aux actionnaires américains de la Société pourrait être une opération soumise à l’impôt fédéral américain sur le revenu. Il est vivement recommandé que chaque actionnaire américain de la Société consulte immédiatement un conseil professionnel indépendant sur les conséquences fiscales qu’emporterait l’acceptation de l’Offre.Il pourrait être difficile pour les actionnaires américains de la Société de faire valoir les droits dont ils disposent conformément au droit américain des valeurs mobilières, l’Initiateur et la Société ayant leurs sièges en dehors des États-Unis d’Amérique et des dirigeants et administrateurs résidant en dehors des États-Unis d’Amérique. Les actionnaires américains de la Société pourraient ne pas avoir la possibilité d’engager des procédures devant un tribunal en dehors des États-Unis à l’encontre d’une société non-américaine, de ses dirigeants ou de ses administrateurs en invoquant des violations du droit américain des valeurs mobilières. Par ailleurs, il pourrait également être difficile de contraindre une société non-américaine ainsi que ses affiliés de se soumettre à des jugements qui seraient rendus par un tribunal américain.Dans la mesure permise par les lois et règlements applicables, y compris la Règle 14e-5 de la Loi de 1934, et conformément aux pratiques habituelles en France, l’Initiateur et ses affiliés ou son/ses intermédiaire(s) (agissant en qualité d’agent ou au nom et pour le compte de l’Initiateur ou de ses affiliés, le cas échéant) ainsi que la Société et ses affiliés ou son/ses intermédiaire(s) (agissant en qualité d’agent ou au nom et pour le compte de la Société ou de ses affiliés, le cas échéant) peuvent, avant ou après la date du Projet de Note d’Information, directement ou indirectement, acheter ou prendre les dispositions nécessaires afin d’acheter des actions Altran Technologies en dehors de l’Offre. Ces achats peuvent être effectués sur le marché au prix en vigueur ou dans le cadre de transactions hors marché à un prix négocié. Ces achats ne seront en aucun cas conclus à un prix par action supérieur au prix prévu dans le cadre de l’Offre. Dans la mesure où des informations concernant ces achats ou ces dispositions viendraient à être rendues publiques en France, elles seraient également rendues publiques par voie de communiqué de presse ou tout autre moyen permettant d’informer les actionnaires américains de la Société. Aucun achat en dehors de l’Offre ne sera effectué par ou pour le compte de l’Initiateur, la Société ou leurs affiliés respectifs aux États-Unis d’Amérique. Les affiliés des conseils financiers de l’Initiateur et de la Société peuvent poursuivre des activités ordinaires de négociation sur des titres Altran Technologies, qui peuvent comprendre des achats ou la mise en place de certaines dispositions en vue de l’achat de tels titres.Le Projet de Note d’Information n'a été ni déposé ni examiné par une quelconque autorité de marché (fédérale ou d’un état) ou autre autorité aux États-Unis d’Amérique, et aucune de ces autorités ne s'est prononcée sur l'exactitude ou l'adéquation des informations contenues dans le Projet de Note d’Information. Toute déclaration contraire serait illégale et pourrait constituer une infraction pénale. 1. SYNTHÈSE DES ÉLÉMENTS D’APPRÉCIATION DU PRIX DE L’OFFRELe tableau ci-après présente les évaluations obtenues par les différentes approches et les niveaux de prime / (décote) induits par le prix de l’Offre par action.Cours de bourse ajusté du dividende   Prix par action (€)Prime Cours de clôture au 24 juin 2019   11,2324,7% Moyenne 1 mois   10,7929,8% Moyenne 3 mois   10,5532,8% Moyenne 6 mois   9,2551,4% Moyenne 12 mois   8,5164,6% Plus haut sur 12 mois   13,186,2% Plus bas sur 12 mois   6,29122,6% Référence au prix d’achat du bloc Apax et autres actionnaires   -- Prix d’achat du bloc de 11,43% du capital   14,00- Objectifs de cours des analystes financiers      Moyenne   12,4212,7% Min   11,0027,3% Max   13,503,7% Médiane   13,007,7% Multiples boursiers      Moyenne de l'échantillon - VE / REX26 19E  9,3549,7% Moyenne de l'échantillon - VE / REX26 20E  8,6561,9% Moyenne de l'échantillon - P / E27 19E 11,8717,9% Moyenne de l'échantillon - P / E27 20E  11,6720,0% Transactions comparables      Moyenne / Médiane   11,5321,4% Actualisation des flux de trésorerie      CMPC28 @10,00% et taux de croissance perpétuel @1,75%9,5946,0% CMPC28 @9,50% et taux de croissance perpétuel @2,00%11,0027,2% CMPC28 @9,00% et taux de croissance perpétuel @2,25%12,7310,0% * * * 1 Sur la base des objectifs de chacun des deux groupes pour l’année 2019.2 Corrigé du dividende de 0,24 euro détaché le 27 juin 2019.3 Les durées indiquées s’entendent jusqu’au lundi 24 juin 2019 inclus, dernier jour de cotation avant l’annonce du projet d’offre intervenue après la clôture du marché.4 Compte tenu des progrès réalisés dans le processus d’obtention de l’autorisation CFIUS (Committee on Foreign Investment in the United States) aux Etats-Unis, Capgemini a décidé, comme cela lui était permis par l’accord de rapprochement, de déposer son offre avant l’obtention de cette autorisation. L’offre ne sera pas conditionnée à l’obtention de l’autorisation CFIUS.5 Capgemini se réserve la possibilité de renoncer à cette condition conformément à la réglementation applicable, auquel cas le seuil de caducité tel que prévu par la réglementation applicable, soit 50 % du capital ou des droits de vote (sur une base non diluée), continuera à s’appliquer.6 À la date du Projet de Note d’Information, l’Initiateur détient 29 378 319 actions Altran Technologies (voir paragraphe ‎1.1.2) sur un total de 257 021 105 actions émises.7 Sur la base des informations publiées par la Société sur son site internet au 31 août 2019 conformément à l’article 223-16 du règlement général de l’AMF, soit 257 021 105 actions représentant 257 815 979 droits de vote théoriques. Sont également visées les actions auto-détenues, soit, sur la base de ces mêmes informations, 2 461 800 actions, étant précisé que la Société s’est engagée à ne pas apporter les actions auto-détenues à l’Offre.8 Voir paragraphe ‎2.4.9 Etaient présents : Dominique Cerutti, Maurice Tchenio représentant permanent de la société Amboise Partners, Martha Crawford, Christian Bret, Nathalie Rachou, Gilles Rigal, Diane de Saint-Victor, Jaya Vaidhyanathan ; était représentée : Renuka Uppaluri ; était absent : Gaël Clément, administrateur représentant les salariés.10 Conformément aux dispositions de l’article 223-11 du règlement général de l’AMF, le nombre total de droits de vote est calculé sur la base de l’ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droits de vote telles que les actions auto-détenues, soit, au 31 août 2019, un nombre total de 257 815 979 droits de vote théoriques, sur la base des informations publiées par la Société sur son site internet conformément à l’article 223-16 du règlement général de l’AMF.11 Voir paragraphe ‎2.14.2.12 Sur la base des consensus CapitallQ au 17 septembre 2019 de Capgemini et Altran Technologies pour le revenu 2019.13 Le nombre de collaborateurs est estimé en utilisant les informations des publications de résultats du premier semestre de Capgemini (30 juillet 2019) et Altran Technologies (5 septembre 2019).14 Ce terme recouvre notamment les logiciels, les services d’ingénierie de produits et de systèmes, les systèmes d’information industriels utilisés pour gérer le cycle de vie des produits, les processus de fabrication ou de livraison et les systèmes d’information critiques.15 Estimation proforma 2018.16 Cours ajusté du paiement du dividende de 0,24 euros, détaché le 27 juin 2019.17 À la date du Projet de Note d’Information, l’Initiateur détient 29 378 319 actions Altran Technologies (voir paragraphe ‎1.1.2) sur un total de 257 021 105 actions émises.18 Sur la base des informations publiées par la Société sur son site internet au 31 août 2019 conformément à l’article 223-16 du règlement général de l’AMF. Sont également visées les actions auto-détenues, soit, sur la base de ces mêmes informations, 2 461 800 actions, étant précisé que la Société s’est engagée à ne pas apporter les actions auto-détenues à l’Offre.19 Voir paragraphe ‎2.4.20 Notamment en cas de levée des indisponibilités en application des articles L. 225-197-1 et suivant du Code de commerce (cause de décès ou d’invalidité du bénéficiaire).21 À la connaissance de l’Initiateur, le plan 2016 n’est plus en vigueur à la date du Projet de Note d’Information.22 Compte tenu du départ de certains bénéficiaires depuis la date d'attribution de droits à recevoir des Actions Gratuites.23 En prenant pour hypothèse l’atteinte des objectifs de performance d’un niveau égal à 110 %, donnant droit à l’acquisition de 120 % des actions attribuées restantes au 4 septembre 2019.24 Il est précisé que le Mécanisme d’Indemnisation ne saurait s’appliquer aux bénéficiaires de droits à recevoir des Actions Gratuites issues du Plan 2017 si la période d’acquisition expire avant la clôture de l’Offre ou de l’Offre Réouverte.25 Les charges salariales, ainsi que l’impôt dû par les bénéficiaires concernés en lien avec le Mécanisme d’Indemnisation seront à la charge desdits bénéficiaires.26 VE / REX correspond au rapport entre la valeur d’entreprise (VE) et le résultat opérationnel (REX correspondant à la « marge opérationnelle » telle que définie par les acteurs du secteur).27 P / E correspond au rapport entre la capitalisation boursière et le résultat net (retraité des amortissements d’actifs incorporels liés aux acquisitions et charges et produits considérés comme non récurrents de la société).28 Coût moyen pondéré du capital. Pièce jointe * Capgemini_-_2019-09-23_-_Depot_de_l_offre_publique_d_achat_amicale_sur_Altran_aupres_de_l_AMF

  • Globe Newswire

    Capgemini has filed its friendly tender offer for Altran with the French financial market authority (AMF)

    Media Relations: Florence Lièvre Tel.: +33 (0)1 47 54 50 71 E-mail: florence.lievre@capgemini.comInvestor Relations: Vincent Biraud Tel.: +33 (0)1 47 54 50 87 E-mail: vincent.biraud@capgemini.comCapgemini has filed its friendly tender offer for Altran with the French financial market authority (AMF) * Capgemini has filed a draft offer document with the AMF * Independent expert appointed by Altran has concluded that the offer price of €14 per share is fair * Altran’s Board of Directors issued a positive reasoned opinion (avis motivé) on the tender offerParis, 23 September 2019 – Capgemini (Euronext Paris: CAP) today announced that it has filed the draft offer document with the French financial market authority AMF (Autorité des marchés financiers) relating to its friendly tender offer for all of the shares of Altran Technologies (Euronext Paris: ALT) at a price of €14 per share, with a view to creating a global digital transformation leader for industrial and tech companies. The proposed acquisition of Altran by Capgemini, which was first announced on 24 June 2019, will create a group with revenues of €17 billion1 and over 265,000 employees. The new entity will leverage its unique positioning in the particularly promising “Intelligent Industry” segment.As stated in Altran’s press release dated as of today, the report of the independent expert, Finexsi, appointed by the Board of Directors of Altran, has determined that the offer price is fair from a financial point of view for Altran's shareholders. After reviewing, inter alia, such report, Altran’s Board of Directors, held yesterday, issued a positive reasoned opinion (avis motivé) and determined that Capgemini’s friendly tender offer at a price of €14 per share is in the interests of Altran, its shareholders and its employees, and recommended that Altran’s shareholders tender their shares in the tender offer.The offer price of €14 per share represents a premium of 30% over Altran’s volume-weighted2 average share price in the month preceding the announcement, and a premium of 33% over the three-month average3.Capgemini’s draft offer document is in particular available on the Investor Relations section of Capgemini’s website and on the AMF website. The tender offer, as well as the draft offer document, remain subject to review by the AMF which will assess compliance with applicable laws and regulations. In accordance with Article 231-16 of the AMF General Regulation, the key terms of Capgemini's draft offer document, and the procedures for making it available, are set out below in the section entitled "Key terms of Capgemini's draft offer document".The closing of the tender offer, once open, will be subject to the receipt of the antitrust clearances from the European Commission and Morocco’s competition authority4. Capgemini reserves the right to waive such conditions. As previously announced, completion of the transaction is expected by the end of 2019.Capgemini’s tender offer is furthermore subject to an acceptance threshold set at 50.10% of the share capital and voting rights of Altran, on a fully diluted basis5. Since 2 July 2019, Capgemini already held 29,378,319 shares representing 11.43% of Altran’s share capital.IMPORTANT INFORMATIONThis press release is disseminated for information purposes only and does not constitute an offer to purchase, or a solicitation of an offer to sell, any securities of Altran Technologies.Investors and shareholders are strongly advised to read the documentation relating to the tender offer, which includes the terms and conditions of the offer, as well as any amendments or supplements to those documents as they will contain important information about Capgemini, Altran Technologies and the proposed transaction. The draft offer document prepared by Capgemini was filed with the French Autorité des marchés financiers and disseminated today. The tender offer and the draft offer document remain subject to review by the French Autorité des marchés financiers.The transaction remains subject to the required regulatory authorizations and other customary conditions, as described in the documentation relating to the tender offer.This press release must not be published, broadcast or distributed, directly or indirectly, in any country in which the distribution of this information is subject to legal restrictions. The tender offer will not be open to the public in jurisdictions in which its launch is subject to legal restrictions.The publication, broadcasting or distribution of this press release in certain countries may be subject to legal or regulatory restrictions. Therefore, persons located in countries where this press release is published, broadcasted or distributed must inform themselves about and comply with such restrictions. Capgemini disclaims any responsibility for any violation of such restrictions.About Capgemini A global leader in consulting, technology services and digital transformation, Capgemini is at the forefront of innovation to address the entire breadth of clients’ opportunities in the evolving world of cloud, digital and platforms. Building on its strong 50-year heritage and deep industry-specific expertise, Capgemini enables organizations to realize their business ambitions through an array of services from strategy to operations. Capgemini is driven by the conviction that the business value of technology comes from and through people. It is a multicultural company of over 200,000 team members in more than 40 countries. The Group reported 2018 global revenues of EUR 13.2 billion. Visit us at www.capgemini.com. People matter, results count.*           ** PRESS RELEASE DATED SEPTEMBER 23, 2019FILING OF THE PROPOSED TENDER OFFER for the shares of:ALTRANinitiated by:CAPGEMINIpresented by:BNP ParibasCrédit Agricole Presenting Bank and GuarantorPresenting Bank   HSBC Lazard  Presenting BankPresenting Bank Terms of the offer14 euros per share of Altran TechnologiesOffer periodThe timetable of the Offer will be set out by the AMF in accordance with its General Regulation This press release was prepared by Capgemini and made available to the public pursuant to Article 231-16 of the AMF’s General Regulation.THIS OFFER AND THE DRAFT OFFER DOCUMENT REMAIN SUBJECT TO REVIEW BY THE AMFIMPORTANT NOTICEIn the event that, following the Offer or, if applicable, the Reopened Offer, the number of shares not tendered in the Offer by the minority shareholders of Altran Technologies does not represent more than 10% of the share capital and voting rights of Altran Technologies, Capgemini intends, within a period of ten (10) trading days from the publication of the notice announcing the result of the Offer or, if applicable, at the latest, within three (3) months following the closing of the Reopened Offer, in accordance with Article L. 433-4 II of the French Monetary and Financial Code and Articles 232-4 and 237-1 to 237-10 of the AMF General Regulation, to implement a squeeze-out to acquire the Altran Technologies shares not tendered in the Offer in exchange for compensation equal to the Offer price, after adjustments, where applicable.The Draft Offer Document must be read together with all other documents published in relation to the Offer. In particular, in accordance with Article 231-28 of the AMF General Regulation, a description of the legal, financial and accounting characteristics of Capgemini will be made available to the public no later than the day preceding the opening of the Offer. A press release will be issued to inform the public of the manner in which the information will be made available.The Draft Offer Document is available on the websites of the AMF (www.amf-france.org) and Capgemini (www.capgemini.com) and may be obtained free of charge from:Capgemini 11 rue de Tilsitt 75017 Paris France   BNP Paribas 4 rue d’Antin 75002 Paris FranceCrédit Agricole Corporate and Investment Bank 12 place des États-Unis 92547 Montrouge Cedex France   HSBC France 109 avenue des Champs Elysées 75008 Paris FranceLazard Frères Banque 121 boulevard Haussmann 75382 Paris cedex 08 France 1. DESCRIPTION OF THE OFFERPursuant to Title III of Book II and more specifically Articles 231-13 and 232-1 et seq. of the General Regulation of the Autorité des marchés financiers (the “AMF”), Capgemini, a European company (société européenne) having its registered office at 11 rue de Tilsitt, 75017 Paris, France, registered with the Paris Trade and Companies Register under number 330 703 844, the shares of which are traded on the Euronext regulated market in Paris (“Euronext Paris”) under ISIN Code FR0000125338 (ticker symbol “CAP”) (“Capgemini ” or the “Offeror”), makes an irrevocable offer to the holders of shares of Altran Technologies, a limited liability corporation (société anonyme) with a board of directors having its registered office at 96 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine, France, registered with the Nanterre Trade and Companies Register under number 702 012 956, the shares of which are traded on Euronext Paris under ISIN Code FR0000034639 (ticker symbol “ALT”) (“Altran Technologies” or the “Company”), to acquire all of their Altran Technologies shares listed on Euronext Paris under the terms and conditions set forth in the draft offer document (the “Draft Offer Document”), which may be followed by a squeeze-out, if applicable, in accordance with the provisions of Articles 237-1 to 237-10 of the AMF General Regulation (the “Offer”).The Offer is for all the Altran Technologies shares not held by the Offeror6: 1. that are currently issued and outstanding, i.e., to the best knowledge of the Offeror as of the date of the Draft Offer Document, a maximum number of 227,642,786 Altran Technologies shares7, and 2. that may be issued prior to the closing of the Offer or the Reopened Offer (as such term is defined in paragraph ‎2.13 below), as a result of the vesting of the free shares granted by Altran Technologies (the “Free Shares”), i.e., to the best knowledge of the Offeror as of the date of the Draft Offer Document, a maximum of 2,405,239 new Altran Technologies shares8,altogether representing, to the best knowledge of the Offeror as of the date of the Draft Offer Document, a maximum number of 230,048,025 Altran Technologies shares included in the Offer.It is specified that the tender of the American Depository Receipts (the “Altran ADRs”) will not be accepted in the Offer or the Reopened Offer, and that the holders of Altran ADRs will be prior required to exchange them for Altran Technologies shares which could be tendered in the Offer or the Reopened Offer, as indicated in paragraph 2.5 below.To the best knowledge of the Offeror, there are no other equity securities, or other financial instruments issued by the Company or rights granted by the Company that could give access, either immediately or in the future, to the share capital or voting rights of the Company.In accordance with Article 231-13 of the AMF General Regulation, on September 23, 2019, BNP Paribas, Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, HSBC France et Lazard Frères Banque (together the “Presenting Institutions”), in their capacity as institutions presenting the Offer, filed the Offer and the Draft Offer Document with the AMF on behalf of the Offeror. Only BNP Paribas guarantees the content and the irrevocable nature of the undertakings made by the Offeror in connection with the Offer.The Offer is subject to the validity threshold referred to in Article 231-9, I of the AMF General Regulation, as described in more detail in paragraph ‎1.1.7 of this press release. The Offer also includes a withdrawal threshold, in accordance with Article 231-9, II of the AMF General Regulation, as detailed in paragraph ‎2.6.1 of this press release.In addition, as of the date of this Draft Offer Document, the Offer is subject to the following conditions precedent (as described in paragraph 2.6.2 below): 1. authorization of the combination with regard to merger control by the European Commission, in accordance with Article 6.1.b) of EC Regulation No. 139/2004 of January 20, 2004 or the competent national authorities in the European Union; and 2. authorization of the combination with regard to merger control by the Moroccan competition authority,it being specified that the Offeror reserves the right to waive any of these conditions.The Offer is made on a voluntary basis and will be conducted following the standard procedure pursuant to Articles 232-1 et seq. of the AMF General Regulation.1.1                   Background and Reasons for the Offer1.1.1             BackgroundFollowing contacts made after Altran Technologies published its 2018 annual results on February 28, 2019, Capgemini expressed its interest in a combination by a letter of intent dated May 24, 2019, the main terms of which were communicated to the directors of Altran Technologies during a meeting of the board of directors held on May 27, 2019.Following a series of exchanges between the representatives of the Offeror and the representatives of the Company, the parties entered into a memorandum of understanding (including an exclusive commitment by Altran Technologies) on June 24, 2019 (the “Memorandum of Understanding”) in view of the acquisition of Altran Technologies by Capgemini by mean of a friendly tender offer. The purpose of the Memorandum of Understanding was to organize the information-consultation processes with the respective employee representative institutions of the Offeror and the Company in relation to the proposed Offer and to establish an exclusivity commitment from the Company to the benefit of the Offeror.On June 24, 2019, prior to entering into the Memorandum of Understanding, the proposed terms and conditions of the Offer have been unanimously approved by Capgemini’s board of directors and Altran Technologies’ board of directors. Altran Technologies’ board of directors has also issued a favorable preliminary opinion on the interest of the Offer for the Company, its shareholders, employees and other stakeholders in the view of submitting the Offer to employee representative institutions of the Company.The signature of the Memorandum of Understanding has been announced by a joint press release dated June 24, 2019, which is available on the website of the Offeror (www.capgemini.com) and the website of Altran Technologies (www.altran.com), and which describes the principal characteristics of the contemplated Offer.Capgemini’s international works council issued its opinion on July 16, 2019. Each of Altran Technologies’ economic and social unit central works council and European works council also issued its opinion on the Offer on August 2, 2019 and August 8, 2019, respectively.Following completion of such information and consultation processes, the Offeror and the Company entered into a combination agreement on August 11, 2019, (the “Tender Offer Agreement”). Prior to such signature, Altran Technologies’ board of directors, gathered on August 9, 2019, has determined, unanimously by the members present or represented9, that the Offer is in the interest of the Company, its shareholders, employees and other stakeholders, approved the terms of the Offer, and determined that, subject to its duties under applicable laws and the terms and conditions of the Tender Offer Agreement, it intends to recommend that the shareholders of the Company tender their shares in the Offer in the context of its reasoned opinion (avis motivé) to be rendered after examination of the independent expert report. Altran Technologies’ board of directors also designated Finexsi, represented by Mr Olivier Péronnet and M. Christophe Lambert, as independent expert (the “Independent Expert”), in accordance with the provisions of Article 261-1 I of the AMF General Regulation.The signature of the Tender Offer Memorandum has been announced by a joint press release on August 12, 2019, which is available on the website of the Offeror (www.capgemini.com) and the website of Altran Technologies (www.altran.com).The Tender Offer Agreement specifies the terms and conditions of the cooperation between the Offeror and the Company until the Offer is completed, and sets out in particular: 1. the principal terms and conditions of the Offer, such as detailed in paragraph 2 below; 2. the conditions to the filing of the Offer by the Offeror with the AMF; 3. an exclusivity commitment from the Company to the benefit of the Offeror; 4. a usual undertaking of the Company to manage operations in the normal course of business in accordance with past practices; 5. the treatment of the situation of the beneficiaries of rights to receive Free Shares, as such is described in paragraph ‎2.4 below; 6. the characteristics of the compensation and retention mechanisms to be implemented subject to the success of the Offer, as such are described below; 7. the undertaking of the Company not to tender the treasury shares in the Offer; 8. the undertaking of the Offeror to provide necessary available funds in the event of an early reimbursement of the financing granted to the Company under the Senior Facilities Agreement dated February 15, 2018, upon a change of control of the Company; and 9. the undertaking of the Offeror and the Company to fully cooperate with each other with respect to the work of the Independent Expert, the preparation of the Offer documentation and the completion of the Offer, and in obtaining all necessary regulatory authorizations and potential third-party approvals that may be required to ensure the continuation of agreements or activities that could be affected by the change of control of Altran Technologies.In addition, the Tender Offer Agreement provides, subject to the success of the Offer and the satisfaction of a presence condition on the settlement date of the Offer, an exceptional compensation under the form of a completion bonus to be paid to certain key employees of the Company or its affiliates for their involvement and investment in the context of the preparation of the Offer. A total gross (brut) amount of two (2) million euros (which may be increased up to a gross (brut) amount of three (3) million euros) is intended to be allocated to employees under such exceptional bonus.In order to retain and motivate the employees of the Company and its subsidiaries, it has also been agreed that a long term retention bonus, comprising two (2) equal instalments payable respectively three (3) months and nine (9) months following the settlement of the Offer, may be allocated to approximately 200 employees, subject to the success of the Offer and the satisfaction of a presence condition on such payment dates. It is also planned that, if the presence condition is no longer satisfied at the end of a two-year period after the settlement of the Offer, the employee concerned will have to repay such bonus within a limit of one third of his/her last annual gross (brut) salary. A total gross (brut) amount of ten (10) million euros (which may be increased up to a gross (brut) amount of eleven (11) million euros) is intended to be allocated to employees under such retention bonus.In addition, a limited number of employees whose functions are considered crucial by the Company will also benefit from the allocation of an exceptional bonus, comprising two (2) equal instalments payable respectively on the settlement date of the Offer and six (6) months following such settlement date, subject to the success of the Offer and the satisfaction of a presence condition on such payment dates. A total gross (brut) amount of one (1) million euros is intended to be allocated to employees under such exceptional bonus.In any event, the maximum global gross (brut) amount that may be allocated to employees under the three schemes described above may not exceed a gross (brut) amount of thirteen (13) million euros.In the event of the implementation of a squeeze-out by Capgemini following the Offer, the Tender Offer Agreement also provides that the performance conditions of the 2018-2020 and 2019-2021 cash multi-year variable compensation plans, for the benefit of the Chairman and Chief Executive Officer (Président-directeur général) of the Company, will be aligned with those applicable to the performance shares of Capgemini. With regard to the 2017-2019 plan, the performance will be adjusted, if necessary, in order to neutralize the possible impact of the Offer on the performance of Altran Technologies.The Tender Offer Agreement will expire on July 31, 2020, unless terminated earlier by mutual consent of the Offeror and the Company, or unilaterally:(i)       by Capgemini, if:a.       antitrust clearances described in paragraph 2.6.2 below have not been obtained, in which case Capgemini will have to pay a compensation of €75,000,000 to the Company;b.      the Company decides to accept a superior offer from a third party which the Company considers, in good faith, more favorable for the Company and the stakeholders (the “Superior Offer”), in which case the Company will have to pay a compensation of €75,000,000 to Capgemini;c.       the Company has materially breached the terms of the Tender Offer Agreement, in which case the Company will have to pay a compensation of €75,000,000 to Capgemini (without affecting any right to other additional compensation that Capgemini could claim); ord.      the AMF, at the publication of the result of the Offer in accordance with Article 231-35 of the AMF General Regulation, announces that the Offer is unsuccessful. (ii)     by Altran Technologies, if:a.       the Company decides to accept a Superior Offer, in which case the Company will have to pay a compensation of €75,000,000 to Capgemini;b.      Capgemini has materially breached the terms of the Tender Offer Agreement, in which case Capgemini will have to pay a compensation of €75,000,000 to the Company (without affecting any right to other additional compensation that the Company could claim);c.       Capgemini has amended the terms of the Offer (as such are included in paragraph 2.1 below) or its intention (as such are included in paragraph ‎1.3 below) in a way that would negatively affect the Company, its affiliates, shareholders or employees, in which case Capgemini will have a to pay a compensation of €75,000,000 to the Company;d.      The Offer is not cleared by the AMF, in which case Capgemini will have to pay a compensation of €75,000,000 to the Company; ore.       the AMF, at the publication of the result of the Offer in accordance with Article 231-35 of the AMF General Regulation, announces that the Offer is unsuccessful. 1.1.2             Shares held by the OfferorAs of the date of the Draft Offer Document, the Offeror holds 29,378,319 shares and voting rights of the Company, i.e., to the best knowledge of the Offeror, 11.43% of the shares and 11.40% of the voting rights of the Company.10 All of these shares have been acquired in the context of the acquisition of the blocks of shares described in paragraph 1.1.3 below.1.1.3             Acquisitions of Altran Technologies shares by the OfferorOn June 24, 2019, prior to the announcement of the proposed acquisition of Altran Technologies by Capgemini, the Offeror entered into share purchase agreements relating to the off-market acquisition of (i) 22,058,273 Altran Technologies shares from Altrafin Participations, (ii) 3,659,031 Altran Technologies shares from Mr. Alexis Kniazeff and (iii) 3,661,015 Altran Technologies shares from Mr. Hubert Martigny (Altrafin Participations, Mr. Alexis Kniazeff and Mr. Hubert de Martigny are together hereinafter referred to as the “Seller” and separately as a “Seller”), i.e. a total of 29,378,319 Altran Technologies shares (the “Acquisition of the Blocks”). The signature of these share purchase agreements has led to the shareholding threshold crossing notifications and the related declarations of intents to the AMF and the Company, as such are detailed in paragraph 1.1.4 below.The effective completion of the Acquisition of the Blocks, entailing the transfer of ownership of the Altran Technologies shares to Capgemini, occurred on July 2, 2019 and has been notified to the AMF in accordance with Article 231-46 of the AMF General Regulation. This disclosure was reported in notice no. 219C1091 published by the AMF on July 3, 2019.The Acquisition of the Blocks has been completed at a price of €14 per share. Under the terms of the share purchase agreements, each of the Sellers benefits from a top-up right (the “Top-Up Right”) in the event of (i) an offer, an increased offer, a competing offer or a squeeze-out or (ii) if the Offer has not a positive outcome for any reason whatsoever, in the event of a sale of shares of Altran Technologies, in each of (i) and (ii) above at a price superior to the price at which the Acquisition of the Blocks has been completed and within 12 months following the filing of the Offer (and no later than September 30, 2020). In accordance with the stipulations of the share purchase agreements, the amount to be paid to each of the Sellers pursuant to the Top-Up Right would be equal to (i) (x) the share price offered under the terms of the improved offer, the competing offer or the completed sale (as applicable), less (y) the price at which the Acquisition of the Blocks has been completed, (ii) multiplied by the number of shares acquired by Capgemini from the Seller in question (the “Top-Up”).The Acquisition of the Blocks was financed in part by drawing down the Facility Agreement put in place for the purposes of the Offer11 and in part by using the available cash.1.1.4             Shareholding thresholds crossing notifications and related declaration of intentsIn accordance with Article L. 233-7 of the French Commercial Code, by letters sent to the AMF and the Company on June 28, 2019, the Offeror has disclosed the upwards crossing of the 5% and 10% legal thresholds of the share capital and the theoretical voting rights of the Company, as well as its intents. The shareholding thresholds crossing notification and the related declaration of intents was reported in notice no. 219C1048 published by the AMF on June 28, 2019.In accordance with Article 7.3 of the by-laws of Altran Technologies, by letter sent to the Company on June 28, 2019, the Offeror has also disclosed the upwards crossing of the thresholds set forth by the bylaws of the Company between 0.5% and 11% (included) of the share capital and the theoretical voting rights of the Company.1.1.5             Reasons for the Offer1.1.5.1       Two industry leaders join forcesCapgemini is a world leader in consulting, IT services and digital transformation. Altran Technologies is the world leading provider of Engineering and R&D services.The combination of the two companies will create a group with revenues of €17 billion12 and more than 265,000 employees13. This new entity will leverage its unique positioning in particularly promising segments. This project is the first major combination of two leaders in complementary segments of technology which tend to converge with the advent of digital and the diffusion of new technologies in all activities (including the cloud, the internet of things, Edge computing, artificial intelligence, 5G): that of operational technologies14 (for Altran Technologies) and that of information technologies (for Capgemini). In particular, it will enable the new entity to accelerate its ambition in digital transformation sectors for industrial players (see ‎1.1.5.3 below) and strengthen its leadership in engineering and R&D (ER&D) services (see ‎1.1.5.2 below).This transaction will allow Capgemini to grow in the emerging market of IT services for R&D, engineering for the manufacturing industry and supply chain managers.1.1.5.2       Strengthened leadership in the fast-growing market of Engineering and R&D servicesEngineering and R&D (ER&D) services are driven by the growth of business expenditure on R&D, which is higher than GDP growth, as well as by the increasing need of companies for outsourcing, particularly on rare high-tech skills. This sector is growing faster than IT services in recent years. The combination will allow the new entity, which will be the world leader in ER&D by size (particularly in the United States and in Europe), to leverage its recognized sector expertise to develop its offer in this promising industry.The combined scope of these Engineering and R&D services activities will represent annual revenues of approximately €3.4 billion15 and 54,000 professionals, including 21,000 in 5 Global Engineering Centers.1.1.5.3       Introducing a world leader in "Intelligent Industry"The new group will benefit from a unique ability to support industrial players in their digital transformation, by combining its intimate knowledge of their businesses, its privileged access to decision-makers and its portfolio of offers that spans digital transformation, consulting and innovation, information technologies (IT) and operational technologies (OT). Building on these strengths, Capgemini will reinforce its role as the strategic partner of choice of its customers in this "Intelligent Industry" space, which is one of the future areas of digital transformation, located at the crossroads of two already very dynamic sectors: engineering and R&D (ER&D) services for industrial players and IT services for operations (R&D, production, supply chain, etc.).1.1.6             CFIUS regulatory approvalCapgemini and Altran Technologies have made a voluntary joint filing with the Committee on Foreign Investment in the United States (“CFIUS”). The CFIUS approval does not constitute a condition precedent to the Offer or its opening, Capgemini having decided to waive such condition, as it was entitled to do pursuant to the Tender Offer Agreement, in view of the progress made in the authorization process.1.1.7             Validity ThresholdPursuant to Article 231-9, I of the AMF General Regulation, the Offer will become null and void if on its closing date, the Offeror, acting alone or in concert in accordance with Article L. 233-10 of the French Commercial Code, does not hold a number of shares representing more than 50% of the share capital or the voting rights of the Company (such threshold being hereinafter referred to as the “Validity Threshold”).Whether the Validity Threshold is reached will not be known until the AMF publishes the definitive result or, if applicable, the provisional result, of the Offer.If the Validity Threshold is not reached, the Offer will be void and the shares tendered in the Offer will be returned to their holders within three (3) trading days following publication of the notice that the Offer has become void, without any interest, indemnification or other payment of any nature whatsoever being due to such holders.1.2                   Interest of the Offer for the Offeror, the Company, and their shareholdersThe shareholders of Altran Technologies who tender their shares in the Offer will receive immediate liquidity and a premium corresponding to16: 1. 24.7% over the closing price of the Altran Technologies’ share immediately prior to the announcement of the proposed Offer, i.e. on June 24, 2019; 2. 29.8% over the volume-weighted average price for the last month preceding the announcement of the proposed Offer; and 3. 32.8% over the volume-weighted average price for the last 3 months preceding the announcement of the proposed Offer. A synthesis of the information used to determine the Offer price is presented in Section ‎3 of this press release.Capgemini believes that its investment in Altran Technologies as a result of the Offer will be in the interest of the Company, given the intentions indicated in the reasons for the Offer (see paragraph ‎1.1.5 above).1.3                   Intentions of the Offeror over the next twelve months1.3.1             Industrial, commercial and financial strategy and policyThe intentions of the Offeror with respect to the industrial, commercial and financial strategy and policy are described in the reasons for the Offer (see paragraph ‎1.1.5 above).1.3.2             Synergies – Economic gainsCapgemini aims to become a world leader in the digital transformation of industrial and technology companies. The combination with Altran Technologies will broaden the portfolio of offers that spans digital transformation, consulting and innovation, information technologies (IT) and operational technologies (OT). Capgemini will reinforce its role as the strategic partner of choice of its customers in this “Intelligent Industry” space, which is one of the future areas of digital transformation, located at the crossroads of two already very dynamic sectors: engineering and R&D (ER&D) services for industrial players and IT services for operations (R&D, production, supply chain, etc.).The acquisition of Altran Technologies will enable Capgemini to: 1. gain increased access to operational decision-makers from key accounts in dynamic industries (such as Aerospace, Automotive, Life Sciences and Telecommunications) including R&D, engineering for the manufacturing industry and supply chain; 2. broaden its portfolio of offers in engineering and R&D (ER&D) services to become the world’s top player by size in this market; and 3. accelerate its development with major Internet and tech companies.The transaction could result in: 1. Costs synergies relating to the combination of the structures of the two groups and the sharing of Capgemini's know-how in terms of operating models. Such synergies are anticipated to reach an annual pre-tax run rate between 70 and 100 million euros on a full-year basis; and 2. Operating model synergies fueled by the complementarity of the expertise and the development  of innovative-sectorial offers by Capgemini and the broader platform and financial surface provided by Capgemini to Altran Technologies. This should generate a yearly revenue of between 200 and 350 million euros.These potential synergies could be fully realized within 3 years.All these potential medium-term synergies are in essence of a notional and primarily forward-looking nature and their amount is provided for information purposes only. In this respect, it is specified that these potential synergies are only estimates made by Capgemini in the absence of a business plan prepared jointly with the management of Altran Technologies.Potential synergies are mainly attributable to the optimization and acceleration of Capgemini's plan and not to productivity gains realized by Altran Technologies. In addition, implementation costs estimated to be around 150 million euros will be required and the implementation risks associated with achieving these synergies could not be accurately estimated.1.3.3             Composition of the management and supervisory bodies of Altran TechnologiesSubject to the success of the Offer, the Offeror intends to request to the shareholders’ general meeting of the Company the appointment of its representatives to the board of directors of the Company, in order to reflect the new composition of the new shareholding, as well as the renewal or the appointment of directors unrelated to the Capgemini group, for a period at least equal to the period during which the shares of the Company will remain listed on Euronext Paris.In addition, in the context of the Acquisition of the Blocks (as described in paragraph ‎1.1.3 above), it is specified that Altrafin Participations has undertaken that Amboise Partners, represented by Mr. Maurice Tchenio, and Mr. Gilles Rigal resign from their position as directors of Altran Technologies on the settlement date of the Offer.The Offeror intends to rely on the skills of the management teams of the Company under conditions that have not been definitely determined to date.1.3.4             Employment PolicyThe Offer is part of Capgemini ongoing development strategy. It should have no significant impact on the Company’s current workforce and human resources management principles, with the exception of the ones resulting from the integration process that will start after closing of the transaction. As of today, no decision has been made and no feasibility study has been initiated.1.3.5             Merger – Other reorganizationsThe Offeror reserves the right to examine the possibility of a merger of the Company (or other entities of Altran Technologies’ group) with itself or other entities of Capgemini’s group, or a transfer of assets or activities, including by way of contribution or sale, between the Company (or other entities of Altran Technologies’ group) and the Offeror (or any entity of Capgemini’s group). The Offeror also reserves the right to carry out any other reorganization of the Company (or other entities of Altran Technologies’ group). As of today, no decision has been made and no feasibility studies has been initiated.1.3.6             Intents with respect to squeeze-outPursuant to Articles L.433-4 II of the French Monetary and Financial Code and Articles 232-4 and 237-1 et seq. of the AMF General Regulation, the Offeror intends to apply to the AMF, within ten (10) trading days from the publication of the result of the Offer or, if applicable, within three (3) months from the closing of the Reopened Offer, to implement a squeeze-out with respect to Altran Technologies shares, if the number of shares not tendered in the Offer by the minority shareholders of the Company do not represent more than 10% of the share capital or the voting rights of Altran Technologies following the Offer or, if applicable, the Reopened Offer.In that event, the squeeze-out will relate to the Altran Technologies shares other than those held by the Offeror and the treasury shares of the Company. The affected shareholders would receive compensation at the Offer price (as adjusted, if applicable, in accordance with paragraph ‎2.2 of this press release). The implementation of this procedure will entail delisting of Altran Technologies shares from Euronext Paris.In the event that the Offeror could not be able, following the Offer or the Reopened Offer, to implement a squeeze-out, it reserves the possibility to file a buyout offer with the AMF, followed, if applicable, by a squeeze-out of the shares that it does not hold directly or indirectly, or in concert, on that date. The Offeror may, in this case, increase its shareholding in the Company following the Offer and prior to filing a new offer in compliance with applicable laws and regulation. In that event, the squeeze-out will be subject to review by the AMF, which shall rule on the squeeze-out’s compliance with its General Regulation, in particular in light of the report of the independent expert appointed in accordance with Article 261-1 of the AMF General Regulation.1.3.7             Dividend Distribution PolicyThe Offeror reserves the right to modify the Company’s dividend policy following the Offer, in accordance with applicable laws and the Company’s bylaws and according to its distribution capacity and its financing needs.The Offeror reserves the right to cease distributing dividends in order to reserve further funds to finance the Company’s development and debt reduction.Today, no decision has been made in this regard.1.4                   Agreements that may have a material effect on the valuation of the Offer or its outcomeWith the exception of (i) the Tender Offer Agreement (as described in paragraph ‎1.1.1 above), (ii) the share purchase agreements relating to the Acquisition of the Blocks (as described in paragraph ‎1.1.3 above) and (iii) the Indemnification Mechanism (as described in paragraph ‎2.4 below), the Offeror is not aware of any agreement that would have an impact on the valuation of the Offer or its outcome. 1. CHARACTERISTICS OF THE OFFER2.1                   Terms of the OfferIn accordance with Article 231-13 of the AMF General Regulation, BNP Paribas, Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, HSBC France and Lazard Frères Banque, in their capacity as presenting institution acting on behalf of the Offeror, filed the proposed Offer with the AMF in the form of a voluntary public tender offer on September 23, 2019. Only BNP Paribas guarantees the content and the irrevocable nature of the undertakings made by the Offeror in connection with the Offer.The Offer is made on a voluntary basis and will be conducted following the standard procedure pursuant to Articles 232-1 et seq. of the AMF General Regulation.The Offer and the Draft Offer Document remain subject to review by the AMF.The Offeror irrevocably undertakes to acquire from the shareholders of Altran Technologies all shares of the Company included in the Offer, which will be tendered in the Offer, at a price of €14 per share (subject to adjustments, as discussed in paragraph 2.2 of this press release) for a minimum period of twenty-five (25) trading days, equivalent to more than twenty (20) trading days in the United States of America  (subject to extension).2.2                   Adjustment of the terms of the Offer2.2.1             In the event of a DistributionIn the event that prior to the settlement date of the Offer or the Reopened Offer (included), Altran Technologies proceeds with a Distribution (as such term is defined below), in any form whatsoever, for which the payment date or the reference date on which one must be a shareholder in order to receive the Distribution is set prior to or at the settlement date of the Offer or the Reopened Offer (as applicable), the offered price per share will be consequently adjusted to take such Distribution into account.For the purposes of this paragraph ‎2.2, a “Distribution” means the amount per share of any distribution in any form whatsoever (in cash or in kind), including (i) any distribution of a dividend, interim dividend, reserves or premiums made by Altran Technologies or (ii) any capital amortization or capital decrease by Altran Technologies, or any acquisition or buy-back by Altran Technologies of its own shares, for a price per share superior to the Offer price, in both cases prior to the settlement date of the Offer or of the Reopened Offer (included).Similarly, in the event of transactions affecting the share capital of the Company (in particular merger, spinoff, stock split, reverse stock split, distribution of free shares for existing shares through the capitalization of profits or reserves) decided during the same period, the offered price per share will be mechanically adjusted to take into account the effect of such transactions.Any adjustment of the price per share will be subject to the AMF prior approval and announced by the publication of a press release.2.2.2             In the event that the Top-Up is paid to the SellersIf, after the closing of the Offer, the Offeror triggers the payment of a Top-Up to the Sellers pursuant to the share purchase agreement entered into for the purposes of the Acquisition of the Blocks, the Offeror undertakes to pay a top-up to the shareholders who tendered their shares of Altran Technologies in the Offer (unless the Offer has not been successful for any reason whatsoever), so that the price per share eventually offered to such shareholders is equal to the price per share eventually offered to the Sellers.2.3                   Number and type of shares included in the OfferThe Offer is for all the Altran Technologies shares not held by the Offeror17: 1. that are currently issued and outstanding, i.e., to the best knowledge of the Offeror as of the date of the Draft Offer Document, a maximum number of 227,642,786 Altran Technologies shares18, and 2. that may be issued prior to the closing of the Offer or the Reopened Offer, as a result of the vesting of the Free Shares, i.e., to the best knowledge of the Offeror as of the date of the Draft Offer Document, a maximum of 2,405,239 Altran Technologies shares19,altogether representing, to the best knowledge of the Offeror as of the date of the Draft Offer Document, a maximum number of 230,048,025 Altran Technologies shares included in the Offer.It is specified that the tender of the Altran ADRs will not be accepted in the Offer or the Reopened Offer, and that the holders of Altran ADRs will be prior required to exchange them for Altran Technologies shares which could be tendered in the Offer or the Reopened Offer, as indicated in paragraph ‎2.5 of this press release.To the best knowledge of the Offeror, there are no other equity securities, or other financial instruments issued by the Company or rights granted by the Company that could give access, either immediately or in the future, to the share capital or voting rights of the Company.2.4                   Situation of the beneficiaries of rights to receive Free SharesTo the best knowledge of the Offeror, the Company put in place several Free Share allocation plans between 2017 and 2019, the respective vesting periods of which are still ongoing as of the date of the Draft Offer Document.The beneficiaries of rights to receive Free Shares may tender such Free Shares in the Offer or in the Reopened Offer, provided they are fully vested and transferable20.The table below summarizes the principal characteristics of the Free Share allocation plans in effect as of the date of the Draft Offer Document, to the best knowledge of the Offeror21: 2017 Plan2018 Plan2019 Plan Date of authorization of the allocation by the shareholders general meeting04/29/201604/27/201804/27/2018 Date of allocation by the board of directors04/28/2017 10/01/201709/05/201805/15/2019 09/04/2019 Number of shares allocated367,095778,137933,986 Presence conditionContinuous presence of the beneficiary within the Group until the vesting dateContinuous presence of the beneficiary within the Group until the acquisition dateContinuous presence of the beneficiary within the Group until the acquisition date Performance conditionsBased on future objectives being met in terms of (i) Group EBIT and Free Cash Flow for 2017/2018 and (ii) of Group Operating Margin and Free Cash Flow for 2019Based on future objectives being met in terms of Group Operating Margin and Free Cash FlowBased on future objectives being met in terms of Group Operating Margin and Free Cash Flow Vesting period3 years3 years3 years SettlementExisting or future sharesExisting or future sharesExisting or future shares Expiry date of the vesting period04/28/202009/05/202105/15/2022 Lock-up periodNoneNoneNone Number of shares remaining as of September 4, 201922324,823753,740925,863 Maximum number of shares that may be acquired as of September 4, 201923 389,771904,4641,111,004 In accordance with the Tender Offer Agreement, the Company has undertaken to amend the terms and conditions of the 2017 plan (the “2017 Plan”), the 2018 plan (the “2018 Plan”) and the 2019 plan (the “2019 Plan”) to waive the presence condition in the case of termination of employment other than for gross negligence or willful misconduct (faute grave ou lourde under French laws) and in case of modification of the employment conditions that constitutes a constructive dismissal. In accordance with the Tender Offer Agreement, the Company has also undertaken, within one (1) month following the settlement date of the Offer, to propose to each of the beneficiaries of Free Shares to waive their rights to receive such Free Shares in exchange for the payment by the Company of an indemnification in cash in accordance with the terms below (the “Indemnification Mechanism”). The beneficiaries will be permitted to accept the Indemnification Mechanism until the expiration of a three (3) month period following the settlement date of the Offer24 and will only benefit from it, as the case may be, at the end of the applicable vesting period for each plan.At the latest fifteenth working day from the expiry of the acquisition period provided by the 2017 Plan, the 2018 Plan and the 2019 Plan, respectively, the Company has committed pursuant to the Tender Offer Agreement:-          with respect to the 2017 Plan, subject to the satisfaction of the presence condition (as amended in accordance with the above specifications) at the end of the acquisition period (the “2017 Eligible Rights”), to apply the performance conditions as provided under the 2017 Plan for the years 2017, 2018 and 2019 to all the 2017 Eligible Rights;-          with respect to the 2018 Plan, subject to the satisfaction of the presence condition (as amended in accordance with the above specifications) at the end of the acquisition period (the “2018 Eligible Rights”), to apply the performance conditions as provided under the 2018 Plan for the years 2018 and 2019 to two third of the Eligible Rights 2018, and not to apply the performance conditions for the year 2020 for the remaining third (2/3) of the 2018 Eligible Rights (which would then be fully vested); and              -          with respect to the 2019 Plan, subject to the satisfaction of the presence condition (as amended in accordance with the above specifications) at the end of the acquisition period (the “2019 Eligible Rights”), to apply the performance conditions as provided under the 2019 Plan for the year 2019 to one third (1/3) of the 2019 Eligible Rights, and without applying the performance conditions for the years 2020 and 2021 for the remaining two-third (2/3) of the 2019 Eligible Rights (which would then be fully vested).For each holder having accepted the Indemnification Mechanism, the Company will pay, no later than the forty-fifth (45th) working day following the end of the applicable vesting period provided under the 2017 Plan, the 2018 Plan and the 2019 Plan, a gross (brut)25 cash amount equal, for each relevant right to receive Free Shares, to the price of the Offer indexed on the evolution of the stock price of Capgemini between the settlement date of the Offer and the end of the relevant vesting period, it being specified that such evolution cannot exceed +20% or be lower than (-20%)..2.5                   Situation of holders of Altran ADRsIt is specified that the tender of Altran ADRs will not be accepted in the Offer or the Reopened Offer, and that the holders of Altran ADRs will be prior required to exchange them for Altran Technologies shares which could be tendered in the Offer or in the Reopened Offer. The process of exchanging Altran ADRs for underlying ordinary shares may take some time. The holders of Altran ADRs  are encouraged to request cancellation of their Altran ADRs as soon as possible in order to ensure that they are able to tender such Altran Technologies shares in the Offer or the Reopened Offer. Holders of Altran ADRs should contact their broker or the Bank of New York Mellon (the “Depositary”) – at +1212-815-2231 / 2783 / 2721 or +353 1 900 3466 / 3465 / 3462 – in case they have questions in relation to the cancellation of Altran ADRs.Pursuant to the deposit agreement governing the Altran ADRs, holders of Altran ADRs are required to pay applicable taxes or governmental charges as well as a fee of five dollars ($5.00) (or less) per 100 cancelled Altran ADRs.2.6                   Conditions for the Offer2.6.1             Withdrawal thresholdIn accordance with Article 231-9, II of the AMF General Regulation, the Offeror reserves the option, until the publication of the definitive result of the Offer by the AMF, to renounce to the Offer in case the threshold of 50.10% of the share capital and voting rights of the Company, on a fully diluted basis, taking into account the loss of double voting rights for the shares tendered in the Offer, is not reached (the “Withdrawal Threshold”).For the purposes of calculating the Withdrawal Threshold, the following will be taken into account: 1. the numerator will include all the shares of the Company held by the Offeror, alone or in concert, directly or indirectly, on the closing date of the Offer (including treasury shares held or controlled by the Company, i.e. 2 461 800 shares), with the shares tendered in the Offer being considered as already held by the Offeror on the closing date of the Offer notwithstanding the non-implementation, on such date, of the settlement operations relating to the Offer; 2. the denominator will include all of the shares making up the share capital of the Company on a fully diluted basis on the closing date of the Offer, including any shares that may be issued under Free Share plans.Whether the Withdrawal Threshold is reached will not be known until the AMF publishes the definitive result of the Offer, after it has been completed. In accordance with Article 231-9, II of the AMF General Regulation, if the Withdrawal Threshold is not reached, the Offeror reserves the right, until the AMF publishes the definitive result of the Offer, to renounce to the Offer. In the event that the Offeror exercises such right, the Altran Technologies shares tendered in the Offer will be returned to their holders without any interest, indemnification or other payment of any nature whatsoever being due to such holders.In addition, the Offeror reserves the right to waive or lower the Withdrawal Threshold by filing an improved offer no later than five (5) trading days before the closing of the Offer, in accordance with Articles 232-6 and 232-7 of the AMF General Regulation.2.6.2             Merger control authorizationsIn accordance with Article 231-11 of the AMF General Regulation, as of the date of the Draft Offer Document, the Offer is subject to the following conditions precedent: 1. authorization of the combination with regard to merger control by the European Commission, in accordance with Article 6.1.b) of EC Regulation No. 139/2004 of January 20, 2004 or the competent national authorities in the European Union; and 2. authorization of the combination with regard to merger control by the Moroccan competition authority,it being specified that the Offeror reserves the right to waive any of these conditions.The AMF will set the closing date of the Offer as soon as the abovementioned authorizations or confirmation that there is no objection to such authorizations have been received or, as the case may be, waived by Capgemini.In accordance with Article 231-11 of the AMF General Regulation, the Offer will automatically lapse if the combination is the subject of the European Commission procedure provided in Article 6.1.c) of EC Regulation No. 139/2004 of January 20, 2004, or any other equivalent procedure initiated by the competition authority in Morocco.As of the date hereof, a pre-notification and a notification were filed with the European Commission respectively on July 19, 2019 and on September 18, 2019 and a notification was filed with the Moroccan competition authority on July 31, 2019.The combination was already approved with regard to merger control by the competition authority (the Federal Trade Commission) in the United States of America on August 9, 2019 and by the Indian competition authority on September 3, 2019.2.7                   Terms of the OfferThe proposed Offer was filed with the AMF on September 23, 2019. A notice relating to the filing was published by the AMF published a notice of filing on its website (www.amf-france.org).In accordance with Article 231-16 of the AMF General Regulation, the Draft Offer Document as filed with the AMF is available to the public free of charge at the registered offices of the Offeror and each of the Presenting Institutions, as well as online on the websites of the AMF (www.amf-france.org) and Capgemini (www.capgemini.com).The Offer and the Draft Offer Document remain subject to review by the AMF.The AMF will publish on its website a reasoned clearance decision with respect to the Offer after having verified that the Offer complies with applicable laws and regulations. Such clearance decision will entail approval (“visa”) of the offer document. The offer document approved by the AMF as well as the information relating in particular to the legal, financial and accounting characteristics of the Offeror, will be made available to the public, in accordance with Article 231-28 of the AMF General Regulation, by the Offeror and each of the Presenting Institutions, no later than the day preceding the opening of the Offer. Such documents will also be available on the websites of the AMF and Capgemini.A press release indicating how such documents will be made available will be issued no later than the day preceding the opening of the Offer.Prior to the opening of the Offer, the AMF will publish a notice announcing the opening of the Offer, and Euronext Paris will publish a notice announcing the terms and the opening of the Offer.2.8                   Procedure for tendering in the OfferShares tendered in the Offer (and, if applicable, in the Reopened Offer) must be freely tradeable and free of all liens, pledges or other sureties or restrictions of any nature whatsoever restricting the free transfer of their ownership. The Offeror reserves the right to reject any tendered share that does not comply with this condition.The shareholders of the Company whose shares are held through a financial intermediary (credit institution, investment company, etc.) and who wish to tender their shares in the Offer must deliver to their financial intermediary, no later than the closing date of the Offer, a tender order in the form made available to them by their intermediary.In accordance with Article 232-2 of the AMF General Regulation, orders to tender shares in the Offer may be revoked at any time until the closing date of the Offer (included). After that date, orders will be irrevocable.Shareholders whose shares are recorded in “pure” registered form (“nominatif pur”) in the account register of the Company, held by CACEIS Corporate Trust, may request that their shares be converted into “administrative” registered form (“nominatif administré”) in order to tender their shares in the Offer, unless they have already requested their conversion to bearer form (“au porteur”). The Offeror reminds shareholders that any shareholder who expressly requests conversion into bearer form will lose the advantages of holding shares in registered form if the Offer does not succeed.The Offer and all of its related agreements are governed by French law. Any dispute or conflict, whatever its purpose or grounds, relating to the Offer will be brought before the competent courts.No commission will be paid by the Offeror to the financial intermediaries through whom the shareholders tender their shares in the Offer.2.9                   Centralization of orders to tender in the OfferEach financial intermediary and the registrar that holds the registered accounts for the shares of the Company will, on the date indicated on the notice published by Euronext Paris, transfer to Euronext Paris the shares for which it has received order to tender in the Offer.Following receipt by Euronext Paris of all orders to tender in the Offer in accordance with the above terms, Euronext Paris will centralize all of the orders and determine the outcome of the Offer.2.10               Publication of the results and settlement of the OfferPursuant to Article 232-3 of its General Regulation, the AMF will announce the final result of the Offer no later than nine (9) trading days after the closing of the Offer. If the AMF observes the Offer is successful, Euronext Paris will indicate in a notice the date and procedures for shares and payment delivery.No interest will be due for the period running from the date of tendering shares in the Offer through the date of settlement of the Offer.On the settlement date of the Offer (and, if applicable, the Reopened Offer), the Offeror will credit Euronext Paris for the funds constituting payment for the Offer (and, if applicable, the Reopened Offer). On that date, the tendered Altran Technologies shares and all of the rights attached thereto will be transferred to the Offeror. Euronext Paris will proceed with the payment in cash to the intermediaries acting on behalf of their client having tendered their shares in the Offer (or, if applicable; the Reopened Offer) as from the settlement date of the Offer (or, if applicable; the Reopened Offer).2.11               Intervention of the Offeror on the market for the Company's shares during the Offer periodThe Offeror reserves the right to acquire shares, on or off-market, in accordance with Articles 231-38 and 231-39 of the AMF General Regulation.2.12               Tentative timetable for the OfferPrior to the opening of the Offer, the AMF will publish a notice announcing the opening and the timetable of the Offer, and Euronext Paris will publish a notice announcing the terms and the timetable of the Offer. The notice setting out the closing date of the Offer will be published by the AMF as soon as the merger control authorizations described in paragraph ‎2.6.2 above or confirmation that there is no objection to such authorizations have been received or, as the case may be, waived by Capgemini.A tentative timetable is set forth below:DatesMain steps of the Offer September 23, 2019 * Offeror’s Draft Offer Document filed with the AMF * Offeror’s Draft Offer Document posted on the websites of the Offeror (www.capgemini.com) and of the AMF (www.amf-france.org) and made available to the public at the registered offices of the Offeror and of the Presenting Institutions * Publication of the press release announcing the filing and the availability of the Offeror’s Draft Offer Document * Filing with the AMF of the Company’s draft reply document, including the reasoned opinion of the Company’s board of directors, the opinion of its competent employee representative institution and the report of the Independent Expert * Company’s draft reply document posted on the websites of the Company (www.altran.com) and of the AMF (www.amf-france.org) and made available to the public at the Company’s registered office * Publication of press release announcing the filing and the availability of the Company’s draft reply document October 8, 2019 * AMF’s clearance decision with respect to the Offer, which entails approval (“visa”) of the Offeror’s offer document * AMF’s approval (“visa”) of the Company’s reply document October 9, 2019 * Offeror’s approved offer document posted on the websites of the Offeror (www.capgemini.com) and of the AMF (www.amf-france.org) and made available to the public at the registered offices of the Offeror and of the Presenting Institutions * Information relating to the Offeror, in particular to its legal, financial and accounting characteristics, posted on the websites of the Offeror (www.capgemini.com) and of the AMF (www.amf-france.org) and made available to the public at the registered offices of the Offeror and of the Presenting Institutions * Publication of the press release announcing the availability of the Offeror’s approved offer document and of the information relating to the legal, financial and accounting characteristics of the Offeror * Company’s approved reply document posted on the websites of the Company (www.altran.com) and of the AMF (www.amf-france.org) and made available to the public at the registered office of the Company * Information relating in particular to the legal, financial and accounting characteristics of the Company posted on the websites of the Company (www.altran.com) and of the AMF (www.amf-france.org) and made available to the public at the registered office of the Company * Publication of the press release announcing the availability of the Company’s approved reply document and of the information relating to the legal, financial and accounting characteristics of the Company * Determination by the AMF of the Offer timetable * Publication by the AMF of the notice announcing the opening of the Offer * Publication by Euronext Paris of the notice relating to the Offer and its terms October 10, 2019 * Opening of the Offer End of October 2019 * Obtaining the approval with regard to merger control from the European Commission * Obtaining the approval with regard to merger control from the Moroccan competition authority November 4, 2019 * Determination by the AMF of the closing of the Offer * Publication by the AMF of the notice announcing the closing of the Offer November 13, 2019 * Closing of the Offer November 19, 2019 * Notice announcing the result of the Offer published by the AMF November 20, 2019 * In the event the Offer is successful, opening of the Reopened Offer November 26, 2019 * In the event the Offer is successful, settlement of the Offer December 3, 2019 * Closing of the Reopened Offer December 9, 2019 * Notice announcing the result of the Reopened Offer published by the AMF December 16, 2019 * Settlement of the Reopened Offer 2.13               Reopening of the OfferIn accordance with Article 232-4 of the AMF General Regulation, if the Offer is successful, it will be automatically reopened within ten (10) trading days following the publication of the final result of the Offer, under terms identical to those of the Offer. The AMF will publish the timetable for the reopening of the Offer, which will remain open for at least ten (10) trading days (the “Reopened Offer”).2.14               Costs and financing of the Offer2.14.1         Costs relating to the OfferThe overall amount of all fees, costs and external expenses incurred in connection with the Offer by the Offeror, including fees and expenses of its financial, legal and accounting advisors, publicity costs and costs relating to the financing of the Offer, is estimated at approximately 45 million euros (excluding taxes).2.14.2         Financing terms of the OfferIn the event that all of the shares targeted by the Offer are tendered in the Offer (with the exception of treasury shares that the Company undertook not to tender), the maximum cost of the Offer will amount to approximately 3.19 billion euros. The Offer will be financed by a bridge loan for an amount of 5.4 billion euros (the “Facility Agreement”), covering the purchase of securities (including the Acquisition of the Blocks) and the amount of the consolidated gross debt (1.8 billion euros) of the Company. It is intended that such financing is refinanced by using available cash for 1 billion euros, with the remaining amount being refinanced by debt, mainly in the form of bond issuances.2.14.3         Payment of costs charged to shareholdersWith the exception of what is indicated below, no fees will be reimbursed and no commission will be paid by the Offeror to any person soliciting tenders of shares.In the context of the offer, the Offeror will bear the brokerage costs and the related VAT incurred by the shareholders who would tender their shares in the Offer or the Reopened Offer, where applicable, up to a maximum of 0.2% (excluding taxes) of the amount of the order, with a cap equal to 100 euros (all taxes included) per case. The shareholders will not be reimbursed of any costs if the Offer is not successful for any reason.The payment of the aforementioned costs to the shareholders will be implemented by Euronext Paris on behalf of the Offeror via the financial intermediaries.2.15               Offer restrictions outside of FranceNeither the Draft Offer Document nor any other document relating to the Offer constitutes an offer to buy or sell financial instruments or a solicitation of an offer in any country in which such offer or solicitation would be illegal, or to any person to whom such an offer cannot legally be made. The shareholders of the Company located outside of France may participate in the Offer only to the extent that such participation is authorized by the local law to which they are subject.The distribution of the Draft Offer Document and of any document relating to the Offer or to participation in the Offer may be subject to legal restrictions in certain jurisdictions.The Offer is not being made to persons subject directly or indirectly to such restrictions, and may not in any way be the subject of an acceptance from a country in which the Offer is subject to restrictions.Those who come into possession of the Draft Offer Document must inform themselves of the applicable legal restrictions and comply with them. A failure to comply with legal restrictions may constitute a violation of applicable stock exchange laws and regulations in certain jurisdictions. The Offeror will not be liable for the violation of applicable legal restrictions by any person.The Offer will be made in the United States of America in compliance with Section 14(e) of the U.S. Securities Exchange Act of 1934 as amended (the “U.S. Exchange Act”), and the rules and regulations promulgate thereunder, including Regulation 14E, and otherwise in accordance with applicable requirements under French law. The Offer is subject to the exemptions from regulation under Regulation 14D and certain provisions of Regulation 14E provided by Rule 14d-1 (d) under the U.S. Exchange Act. Accordingly, the Offer will be subject to certain disclosure and other procedural requirements, including with respect to the Offer timetable, settlement procedures, and withdrawal rights that are different from those applicable under U.S. tender offer procedures and law.The receipt of cash pursuant to the Offer by a U.S. shareholder of the Company may be a taxable transaction for U.S. federal income tax purposes. Each U.S. shareholder is urged to consult his independent professional adviser immediately regarding the tax consequences of accepting the Offer.It may be difficult for U.S. shareholders of the Company to enforce their rights and claims arising out of the U.S. federal securities laws, the Offeror and the Company being headquartered in a country other than the United States of America, and some or all of their respective officers and directors may be residents of a country other than the United States of America. U.S. shareholders of the Company may not be able to sue a non-U.S. company or its officers or directors in a non-U.S. court for violation of U.S. securities laws. Further, it may be difficult to subject a non-US company (or its affiliates) to a U.S. court’s judgment.To the extent permissible under applicable law and regulation, including Rule 14e-5 of the U.S. Exchange Act, and in accordance with usual French practice, the Offeror and its affiliates or broker(s) (acting as agents or in the name and on behalf of the Offeror or its affiliates, where appropriate) and the Company and its affiliates or broker(s) (acting as agents or in the name and on behalf of the Company or of its affiliates, where appropriate), may, both prior to and after the date thereof, and other than pursuant to the Offer, directly or indirectly purchase, or arrange, to purchase shares of Altran Technologies. These purchases can occur either in the open market at prevailing prices or in private transactions at negotiated prices. In no event will any such purchases be made for a price per share that is greater than the Offer price. To the extent information about such purchases or arrangements to purchase is made public in France, such information will be disclosed by means of a press release or other means reasonably calculated to inform U.S. shareholders of such information. No purchases will be made outside of the Offer in the United States of America by or on behalf of the Offeror, the Company and/or their respective affiliates. Affiliates of the financial advisors of the Offeror and of the Company may engage in ordinary course trading activities in securities of Altran Technologies, which may include purchases or arrangements to purchase such securities.The Draft Offer Document has not been filed with or reviewed by any federal or state securities commission or regulatory authority of any jurisdiction in the United States of America, nor has any such commission or authority passed upon the accuracy or adequacy of the Draft Offer Document. Any representation to the contrary is unlawful and may be a criminal offense. 1. SYNTHESIS OF THE VALUATION CRITERIA FOR THE OFFER PRICEThe table below shows the valuations obtained using the different approaches and the premium or discount caused by the Offer price per share.Share price adjusted for payment of the dividend   Price per share (€)Premium On June 24, 2019   11.2324.7% 1-month VWAP   10.7929.8% 3-month VWAP   10.5532.8% 6-month VWAP   9.2551.4% 12-month VWAP   8.5164.6% 12-month highest price   13.186.2% 12-month lowest price   6.29122.6% Reference to the price paid for the acquisition of a 11.43% stake of the capital    Price paid for the acquisition of the 11.43% stake   14.00- Target prices of financial analysts       Average   12.4212.7% Min   11.0027.3% Max   13.503.7% Median   13.007.7% Trading multiples      Peers average - EV / OM26 19E  9.3549.7% Peers average - VE / OM26 20E  8.6561.9% Peers average - P / E27 19E 11.8717.9% Peers average - P / E27 20E  11.6720.0% Comparable transactions      Average / median   11.5321.4% Discounted cash flows (“DCF”)      WACC28 @10.00% and PGR @1.75%9.5946.0% WACC28 @9.50% and PGR @2.00%11.0027.2% WACC28 @9.00% and PGR @2.25%12.7310.0% * * * 1 Based on 2019 targets announced by each of the two groups.2 Adjusted for €0.24 dividend detached on 27 June 2019.3 Periods ending on Monday, 24 June 2019 included, last day of trading before the announcement of the proposed offer made after closing of the market.4 In view of the progress made in the process of obtaining CFIUS (Committee on Foreign Investment in the United States) authorization in the United States, Capgemini decided, as it was entitled to do by the tender offer agreement, to file its tender offer before obtaining such authorization. The tender offer will not be subject to obtaining the CFIUS authorization.5 Capgemini reserves the right to waive such condition in accordance with applicable laws, in which case the caducity threshold (seuil de caducité) as provided by applicable laws, i.e. 50% of the share capital or voting rights (on a non-diluted basis), will still apply.6 As of the date of the Draft Offer Document, the Offeror holds 29,378,319 Altran Technologies shares (see paragraph ‎1.1.2) out of a total number of 257,021,105 issued and outstanding shares.7 On the basis of the information disclosed by the Company on its website as of August 31, 2019, in accordance with Article 223-16 of the AMF General Regulation, i.e., 257,021,105 shares representing 257,815,979 theoretical voting rights. Based on the same information, this also includes treasury shares, i.e., 2,461,800 shares, it being specified that the Company undertook not to tender the treasury shares in the Offer.8 See paragraph ‎2.4.9 Were present: Dominique Cerutti, Maurice Tchenio as permanent representative of the company Amboise Partners, Martha Crawford, Christian Bret, Nathalie Rachou, Gilles Rigal, Diane de Saint-Victor, Jaya Vaidhyanathan ; was represented : Renuka Uppaluri ; was absent : Gaël Clément as director representing employees.10 In accordance with Article 223-11 of the AMF General Regulation, the total number of voting rights is calculated on the basis of the number of shares to which voting rights are attached, including shares deprived of voting rights such as treasury shares, i.e. 257,815,979 theoretical voting rights in total as of August 31, 2019, on the basis of information published by the Company on its website pursuant to Article 223-16 of the AMF General Regulation.11 See paragraph ‎2.14.2.12 Based on the CapitalIQ consensus, as of September 17, 2019, of Capgemini and Altran Technologies for 2019.13 The estimated number of employees is based on the information included in the half-year results publications of Capgemini (July 30, 2019) and Altran Technologies (September 5, 2019).14 The scope of operational technology notably includes software, products & system engineering services, industrial information systems used to manage product lifecycle, manufacturing or delivery processes and mission critical information systems.15 2018 proforma estimates.16 Share price adjusted for the dividend payment of 0.24 euros, detached on June 27, 2019.17 As of the date of the Draft Offer Document, the Offeror holds 29,378,319 Altran Technologies shares (see paragraph ‎1.1.2) out of a total number of 257,021,105 issued and outstanding shares.18 On the basis of the information disclosed by the Company on its website as of August 31, 2019, in accordance with Article 223-16 of the AMF General Regulation. This also includes treasury shares, i.e., 2,461,800 shares, based on the same information, it being specified that the Company undertook not to tender the treasury shares in the Offer.19 See paragraph ‎2.4.20 In particular in the event of the lifting of unavailability pursuant to Articles L. 225-197-1 et seq. of the French Commercial Code (death or disability of the beneficiary).21 To the best knowledge of the Offeror, the 2016 plan is no more in effect as of the date of the Draft Offer Document.22 Taking into account the departure of certain beneficiaries since the allocation date of rights to receive Free Shares.23 Assuming the performance objectives are reached to a level equal to 110%, giving the right to acquire 120% of the allocated shares remaining as of September 4, 2019.24 It is specified that the Indemnification Mechanism will not apply to holders of Free Shares in accordance with the 2017 Plan if the acquisition period expires before the closing of the Offer or the Reopened Offer.25 The social charges, as well as taxes due by such beneficiaries related to the Indemnification Mechanism will be borne by such beneficiaries.26 EV / OM corresponds to the ratio between the enterprise value (EV) and operating margin (OM, corresponding to the operating margin, as defined by the market players).27 P / E corresponds to the ratio between the market capitalisation and the net profit (loss) (adjusted for depreciation of intangible assets linked to the company's acquisitions, expenses and profits which are considered non-recurring).28 Weighted average cost of capital. Attachment * Capgemini_-_2019_09_23_-_Filing_with_AMF_of_the_friendly_tender_offer_for_Altran

  • Globe Newswire

    Capgemini SE: Launch of a sixth Employee Share Ownership Plan

    Press relations:Florence Lièvre Tel: +33 1 47 54 50 71 florence.lievre@capgemini.comInvestor relations:Vincent Biraud Tel.: +33 1 47 54 50 87 vincent.biraud@capgemini.comLaunch of a sixth Employee Share Ownership Plan Paris, September 19, 2019 – Capgemini announces the launch of a sixth Employee Share Ownership Plan (ESOP).The new employee share ownership plan is offered to approximately 98 % of the employees and is part of the Group’s policy to associate all employees with its development and performance. The employee shareholding resulting from previous ESOPs represents 5.9 % of Capgemini SE’s share capital. This sixth ESOP will be implemented through a capital increase reserved for the Capgemini employees for a maximum of 2,750,000 shares (i.e. 1.64 % of outstanding shares), with settlement-delivery no later than December 18, 2019. The main terms and conditions of this employee share ownership plan are detailed in an appendix to this press release.As in 2018, the Board of Directors of Capgemini SE at its meeting of July 29, 2019 decided to authorize a dedicated share buyback envelope. This envelope could be used within the next 12 months1 to neutralize all or part of the dilutive effect of this capital increase. The terms of these transactions are in accordance with the authorizations granted by the Shareholders’ Meeting of May 23, 2019.About CapgeminiA global leader in consulting, technology services and digital transformation, Capgemini is at the forefront of innovation to address the entire breadth of clients’ opportunities in the evolving world of cloud, digital and platforms. Building on its strong 50-year heritage and deep industry-specific expertise, Capgemini enables organizations to realize their business ambitions through an array of services from strategy to operations. Capgemini is driven by the conviction that the business value of technology comes from and through people. It is a multicultural company of their more than 200,000 team members in over 40 countries. The Group reported 2018 global revenues of EUR 13.2 billion. For more information, visit www.capgemini.com. People matter, results count.                                                                                                                                                                   DISCLAIMERThis press release may contain forward-looking statements. Such statements may include projections, estimates, assumptions, statements regarding plans, objectives, intentions and/or expectations with respect to future financial results, events, operations and services and product development, as well as statements, regarding future performance or events. Forward-looking statements are generally identified by the words “expects”, “anticipates”, “believes”, “intends”, “estimates”, “plans”, “projects”, “may”, “would” “should” or the negatives of these terms and similar expressions. Although Capgemini’s management currently believes that the expectations reflected in such forward-looking statements are reasonable, investors are cautioned that forward-looking statements are subject to various risks and uncertainties (including without limitation risks identified in Capgemini’s Registration Document available on Capgemini’s website), because they relate to future events and depend on future circumstances that may or may not occur and may be different from those anticipated, many of which are difficult to predict and generally beyond the control of Capgemini. Actual results and developments may differ materially from those expressed in, implied by or projected by forward-looking statements. Forward-looking statements are not intended to and do not give any assurances or comfort as to future events or results. Other than as required by applicable law, Capgemini does not undertake any obligation to update or revise any forward-looking statement. This press release does not contain or constitute an offer of securities for sale or an invitation or inducement to invest in securities in France, the United States or any other jurisdiction.*          **APPENDIXMain terms and conditions of the employee share ownership planISSUER Capgemini SE Compartment A – Euronext Paris (France) Common share ISIN code: FR0000125338 – CAPPURPOSE OF THE OFFERINGThis capital increase is reserved for the employees of Capgemini SE, and its French and foreign subsidiaries who are members of the Group Savings Plans.OFFERED SECURITIESAt the Ordinary and Extraordinary Shareholders’ Meeting of May 23, 2019, the shareholders of Capgemini SE authorized the Board of Directors to increase the share capital of the company in connection with this offering. In accordance with this authorization, the Board of Directors approved the offer in principle on July 29, 2019, and delegated to Paul Hermelin, Chairman and Chief Executive Officer of Capgemini SE, the powers required for its implementation.The maximum number of shares permitted to be issued in the context of this offering is 2,750,000 shares.According to the projected timeline, the Chairman and Chief Executive Officer, acting on the delegation granted to him by the Board of Directors, will decide on the final terms and conditions of the plan on November 7, 2019, notably the subscription price of the newly-issued shares. The subscription price will be equal to 87.5% of the Reference Price.In accordance with the provisions of Article L. 3332-19 of the French Labor Code, the Reference Price is equal to the arithmetic average of the daily average prices weighted by the volumes of the Capgemini SE share on compartment A of Euronext Paris during the twenty (20) trading days preceding the decision of the Chairman and Chief Executive Officer, i.e., from October 10 to November 6, 2019.The subscription/withdrawal period will be opened from November 12 until November 14, 2019. During this period, the employees will be able to, according to their choice, confirm, subscribe or withdraw their request to subscribe that was submitted during the reservation period taking place between September 19 and October 8, 2019.The new shares will be entirely assimilated into the existing common shares comprising Capgemini SE’s share capital. These shares will carry right to dividends distributed in respect of periods as from January 1, 2019. According to schedule, the capital increase will be realized on December 18, 2019.CONDITIONS OF THE SUBSCRIPTION       ·Beneficiaries of the capital increase reserved for employees: beneficiaries of the offering are employees of the Capgemini Group companies’ members of the Group Savings Plans, regardless of the nature of their employment contract (fixed or indefinite term length, full or part-time employment) and that are able to justify a three-month seniority by the end of the subscription period, i.e. November 14, 2019.       ·Terms and conditions of the subscription: the shares will either be subscribed to directly or through an FCPE (Fonds Commun de Placement d’Entreprise), in accordance with applicable regulatory and/or tax legislation in the various countries of residence of the capital increase beneficiaries.       ·Subscription formula: employees will be able to subscribe to Capgemini shares within the framework of a unique subscription formula called leveraged and guaranteed, allowing the employee to benefit from a guarantee on their investment made into this plan. In certain countries, employees will be allocated Stock Appreciation Rights (SAR) by their employer, the amount of which will be indexed in accordance with a formula similar to the one offered under the leveraged formula.       ·Lock up period applicable to the Capgemini shares or to the corresponding FCPE units: the subscribers to the offer shall hold either the shares subscribed to directly, or the corresponding units of the FCPEs, for a five-year period, except in the event of an authorized early exit.       ·Exercising voting rights attached to the shares: when shares are subscribed to, then held, via the intermediary of an FCPE, voting rights attached to these shares will be exercised by the relevant FCPE Supervisory Board; when shares are subscribed to directly by employees, voting rights will be exercised individually by the relevant employees.HEDGING TRANSACTIONSThe implementation of the leveraged guaranteed offering implies hedging transactions entered into by the financial institution structuring the offer (Crédit Agricole Corporate and Investment Bank), on market or off-market, through purchases and/or sales of Shares, purchase of call options and/or any other transactions, at any time, including during the period of the Reference Price fixing period, i.e. from October 10 to November 6, 2019, and over the entire course of the plan.LISTINGThe request to list the newly-issued Capgemini shares to trading on the same line of compartment A of Euronext Paris (ISIN code: FR0000125338), as the existing shares will be made as soon as possible following the completion of the capital increase scheduled to take place on December 18, 2019.SPECIAL NOTE REGARDING THE INTERNATIONAL OFFERINGThis press release does not constitute an offer to sell or a solicitation of offers to subscribe to Capgemini shares. The capital increase of Capgemini reserved for employees will be conducted only in countries where such an offering has been registered with or notified to the competent local authorities and/or following the approval of a prospectus by the competent local authorities or in consideration of an exemption of the requirement to prepare a prospectus or to proceed to a registration or notification of the offering.More generally, the offering will only be conducted in countries where all required filing procedures and/or notifications have been completed and the required authorizations have been obtained.EMPLOYEE CONTACTFor all questions regarding this offering, the beneficiaries may address their Human Resources contact person and/or any other person specified in the documentation submitted to employees.* * *        1 As from July 29, 2019, subject to renewal by the Shareholders’ Meeting of the share buyback authorization currently in force.  Attachment * Capgemini_-_2019-09-19_-_Launch_of_a_sixth_Employee_Share_Ownership_Plan

  • Globe Newswire

    Capgemini SE: Lancement d’un sixième plan d’actionnariat salarié

    Relations Presse :Florence Lièvre Tél. : 01 47 54 50 71 florence.lievre@capgemini.comRelations Investisseurs :Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 vincent.biraud@capgemini.comLancement d’un sixième plan d’actionnariat salarié Paris, le 19 septembre 2019 – Capgemini annonce le lancement d’un sixième plan d’actionnariat salarié ESOP (Employee Share Ownership Plan).Le nouveau plan d’actionnariat salarié est proposé à environ 98 % des employés du Groupe et vise à associer les collaborateurs au développement et à la performance de celui-ci. L’actionnariat salarié résultant des précédents plans ESOP représente 5,9 % du capital de Capgemini SE. Ce sixième plan ESOP se traduira par une augmentation de capital réservée aux salariés portant sur un maximum de 2 750 000 actions (représentant 1,64% du capital existant), avec un règlement-livraison de ces actions au plus tard le 18 décembre 2019. Les principales modalités du plan d’actionnariat salarié sont détaillées en annexe de ce communiqué.A l’instar de 2018, le Conseil d’Administration de Capgemini SE réuni le 29 juillet 2019 a décidé d’autoriser une enveloppe dédiée de rachat d’actions. Cette enveloppe pourra être utilisée dans les douze mois1 pour neutraliser tout ou partie de l'effet dilutif de cette augmentation de capital. Les conditions de ces deux opérations s’inscrivent dans le cadre des autorisations consenties par l’Assemblée Générale du 23 mai 2019.A propos de CapgeminiCapgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique. A la pointe de l’innovation, le Groupe aide ses clients à saisir l’ensemble des opportunités que présentent le cloud, le digital et les plateformes. Fort de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, il accompagne les entreprises et organisations dans la réalisation de leurs ambitions, de la définition de leur stratégie à la mise en œuvre de leurs opérations. Pour Capgemini, ce sont les hommes et les femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. Résolument multiculturel, le Groupe compte plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 13,2 milliards d'euros en 2018. Plus d’informations sur www.capgemini.com. People matter, results count.AVERTISSEMENT Le présent communiqué de presse est susceptible de contenir des informations prospectives. Ces informations peuvent comprendre des projections, des estimations, des hypothèses, des informations concernant des projets, des objectifs, des intentions et/ou des attentes portant sur des résultats financiers futurs, des évènements, des opérations, le développement de services et de produits futurs, ainsi que des informations relatives à des performances ou à des évènements futurs. Ces informations prospectives sont généralement reconnaissables à l’emploi des termes « s’attendre à », « anticiper », « penser que », « avoir l’intention de », « estimer », « prévoir », « projeter », « pourrait », « devrait » ou à l’emploi de la forme négative de ces termes et à d’autres expressions de même nature. La direction de Capgemini considère actuellement que ces informations prospectives traduisent des attentes raisonnables ; la société alerte cependant les investisseurs sur le fait que ces informations prospectives sont soumises à des risques et incertitudes (y compris, notamment, les risques identifiés dans le Document de Référence de Capgemini, disponible sur le site internet de Capgemini), étant donné qu’elles ont trait à des évènements futurs et dépendent des circonstances futures dont la réalisation est incertaine et qui peuvent différer de ceux anticipés, souvent difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Capgemini. Les résultats et les évènements réels sont susceptibles de différer significativement, de ceux qui sont exprimés, impliqués ou projetés dans les informations prospectives. Les informations prospectives ne donnent aucune garantie de réalisation d’évènements ou de résultats futurs et n’ont pas cette vocation. Capgemini ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les informations prospectives sous réserve de ses obligations légales. Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre d’instruments financiers au public et ne contient pas d’invitation ou d’incitation à investir dans des instruments financiers en France, aux États-Unis ou n’importe quel autre pays.*           **ANNEXEPrincipales modalités du plan d’actionnariat salariéEMETTEUR Capgemini SE Compartiment A – Euronext Paris (France) Action ordinaire code ISIN : FR0000125338 - CAPOBJECTIFCette augmentation de capital est réservée aux salariés de Capgemini SE et de ses filiales françaises et étrangères, adhérentes de plans d’épargne d’entreprise du groupe Capgemini.TITRES OFFERTSLes actionnaires de Capgemini SE, réunis le 23 mai 2019 en Assemblée Générale Mixte, ont autorisé le Conseil d’administration à augmenter le capital social de la société dans le cadre de cette opération. Conformément à cette autorisation, le Conseil d’administration a décidé le 29 juillet 2019 le principe de l’opération et a délégué à Paul Hermelin, Président-directeur général de Capgemini SE, les pouvoirs nécessaires à sa mise en œuvre.Le nombre maximal d’actions pouvant être émises dans le cadre de cette opération s’élève à 2 750 000 actions.Selon le calendrier prévu, le Président-directeur général, sur délégation du Conseil d’administration, arrêtera les modalités définitives de l’opération le 7 novembre 2019, notamment le prix de souscription des actions nouvelles. Le prix de souscription sera égal à 87,5% du Cours de Référence.Le Cours de Référence correspond, conformément aux dispositions de l’article L. 3332-19 du Code du travail, à la moyenne arithmétique des cours quotidiens moyens pondérés par les volumes de l’action Capgemini SE sur le Compartiment A d’Euronext Paris sur la période de 20 jours de bourse précédant la décision du Président- directeur général, soit du 10 octobre au 6 novembre 2019.La période de souscription/rétractation sera ouverte du 12 novembre au 14 novembre 2019. Pendant cette période, les salariés pourront selon leur choix, confirmer, souscrire ou rétracter les demandes de souscription formulées pendant la période de réservation ouverte du 19 septembre au 8 octobre 2019.Les actions nouvelles seront entièrement assimilables aux actions ordinaires existantes composant le capital de Capgemini SE. Ces actions porteront jouissance au 1er janvier 2019. Selon le calendrier prévu, l’augmentation de capital sera réalisée le 18 décembre 2019.CONDITIONS DE SOUSCRIPTION  ·Bénéficiaires de l’augmentation de capital réservée aux salariés : les bénéficiaires de l’augmentation de capital sont les salariés des sociétés du groupe Capgemini qui auront adhéré aux plans d’épargne d’entreprise du groupe Capgemini quelle que soit la nature de leur contrat de travail (à durée déterminée ou indéterminée, à temps complet ou à temps partiel) et justifiant d’une ancienneté de trois mois à la clôture de la période de souscription, soit au 14 novembre 2019.  ·Modalités de souscription : les actions seront souscrites soit directement, soit par l’intermédiaire de FCPE (fonds communs de placement d’entreprise), selon la réglementation et/ou la fiscalité applicable dans les différents pays de résidence des bénéficiaires de l’augmentation de capital.  ·Formule de souscription : les salariés pourront souscrire des actions Capgemini dans le cadre d’une formule de souscription unique dite à effet de levier et sécurisée permettant aux salariés de bénéficier d’une garantie de leur versement dans le cadre de l’opération. Dans certains pays, les salariés se verront allouer par leur employeur un SAR (Stock Appreciation Right) dont la valeur sera indexée en application d’une formule comparable à celle proposée dans le cadre de la formule à effet de levier.  ·Indisponibilité des actions Capgemini ou des parts de FCPE correspondantes : les souscripteurs à l’offre devront conserver les actions souscrites ou les parts de FCPE correspondantes pendant une durée de cinq années, sauf survenance d’un cas de déblocage anticipé autorisé.  ·Exercice des droits de vote attachés aux actions : lorsque les actions seront souscrites puis détenues par l’intermédiaire d’un FCPE, les droits de vote attachés à ces actions seront exercés par le conseil de surveillance du FCPE concerné ; lorsque les actions seront souscrites directement par les salariés, les droits de vote seront exercés individuellement par les salariés concernés.OPERATIONS DE COUVERTURELa mise en place de l’offre à effet de levier et sécurisée implique de la part de l’établissement financier structurant l'offre (Crédit Agricole Corporate and Investment Bank) des opérations de couverture sur les marchés et hors marchés, au moyen d’achats et/ou de ventes d’Actions, d’achat d’options d’achat et/ou de toutes autres transactions, à tout moment, y compris pendant la période de fixation du Cours de Référence, soit du 10 octobre au 6 novembre 2019, et pendant toute la durée de l’opération.COTATIONL’admission des actions nouvelles Capgemini aux négociations sur le Compartiment A de Euronext Paris (code ISIN : FR0000125338) sur la même ligne que les actions existantes sera demandée dès que possible après la réalisation de l’augmentation de capital prévue le 18 décembre 2019.MENTION SPECIFIQUE POUR L’INTERNATIONALLe présent communiqué ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation pour la souscription d’actions Capgemini. L’augmentation de capital réservée aux salariés sera mise en place dans les seuls pays où l’offre a fait l’objet d’un enregistrement ou d’une notification auprès des autorités locales compétentes et/ou à la suite de l’approbation d’un prospectus par les autorités locales compétentes, ou en considération d’une exemption à l’obligation d’établir un prospectus ou de procéder à un enregistrement ou une notification de l’offre.Plus généralement, l’offre sera uniquement réalisée dans les pays où toutes les procédures d’enregistrement et/ou les notifications requises auront été effectuées et les autorisations nécessaires auront été obtenues.CONTACT POUR LES BENEFICIAIRES DE L’OFFREPour toute question relative à la présente offre, les bénéficiaires pourront s’adresser à leur responsable Ressources Humaines et/ou à toute autre personne tel que précisé dans les documents remis aux bénéficiaires.* * * 1 A compter de la date du 29 juillet 2019, sous réserve du renouvellement par l’Assemblée Générale de l’autorisation de rachat d’actions actuellement en vigueur. Pièce jointe * Capgemini_-_2019-09-19_-_Lancement_d_un_sixieme_plan_d_actionnariat_salarie

  • Globe Newswire

    World Payments Report 2019: non-cash payments booming as banks face change

    Capgemini Press Contacts:Mary Sacchi (North America)WE Communications for CapgeminiTel.: +1 (212) 551 4818E-mail: msacchi@we-worldwide.com Bartu Sezer (EMEA)WE Communications for Capgemini Tel.: +44 (0)20 7632 3861E-mail: bsezer@we-worldwide.comWorld Payments Report 2019: non-cash payments booming as banks face changeEmerging markets are powering growth in digital payments as the industry reacts to evolving regulatory and customer demands Paris, September 17, 2019 – As global non-cash transactions boom and competition flourishes, many banks remain reluctant to embrace Open Banking via data sharing, ecosystem partnerships and open platforms, with multiple incumbents still being cautious of change. Instead, they perceive Open Banking as a potential challenge when it is a necessity for improved customer experience and retention in the long-run. That’s according to Capgemini’s World Payments Report 2019, which tracks and analyzes non-cash transaction volume, regulatory and industry initiatives, and digital transformation across the global payments market.The report finds that the transaction volume of non-cash payments is growing rapidly, particularly in developing markets within Asia (32% growth) and CEMEA: Central Europe, Middle East and Africa (19% growth). It is projected to top 1,046 billion non-cash transactions globally by 2022, which equates to a compounded annual growth rate of 14%. Yet in a market defined by innovation, many incumbents are more fearful than optimistic about the pace and direction of change. In numerous cases, they cite the threat of BigTech challengers alongside only embracing Open Banking to the extent that regulators require, rather than seeing it as an opportunity for offering differentiation, customer retention and market leadership.Key findings of the report include:Growth of non-cash payments is set to skyrocket Developing markets are leading the growth in the non-cash payment sector, projected to rise by a compound annual growth rate (CAGR) of 23.5% between 2017 and 2022. Emerging markets will soon dictate and shape the global payments landscape in terms of innovation, transaction capacity handling, and industry trends. * In 2017, these markets accounted for 35% of global growth, a share expected to rise to 50% in the coming years. Key contributors include Russia, where non-cash transactions grew by 40% in 2017, India (39%) and China (35%). * By contrast, mature markets including APAC, Europe and North America saw a steadier growth rate of 7%. Globally, non-cash transaction volume rose by 12% in 2016-17 to 539 billion. * Debit cards were the fastest-growing non-cash payment instrument, with transactions up by 17% in 2017, ahead of credit cards (11%) and credit transfers (10%).Market incumbents are wary of Open Banking, and new competition The payments landscape is growing more complex as new market participants and emerging technologies spur disruption. In addition, changing consumer expectations and regulatory demands are forcing banks to evolve their business models for payments, but many remain wary of change. * Less than half (48%) of those surveyed in the report said they are planning to use open APIs beyond the level needed for regulatory compliance. * While a clear majority (63%) identified BigTech competitors leveraging their global reach, brand equity, customer trust, great customer experience and finally payments infrastructure as a leading threat.Although banks are gradually, though too slowly, moving towards a more open, data-led and cloud-based approach, there remains a reluctance to fully embrace Open Banking. 90% identified ecosystem-based business models as key to long-term success, yet only 44% expressed interest in building and orchestrating an ecosystem of their own.Regulation is forcing change, but pace is slow The shift towards a converged payments ecosystem has partly been driven by regulatory changes focused on standardization and interoperability. These have included a shared digital identity platform, interoperability guidelines, and real-time payments clearing.Most digital transformation efforts at 60% of banks are in response to regulatory compliance. Adoption of APIs beyond what regulation requires has been sluggish: a majority of banks have no plans to implement APIs that expose data in areas including intra-bank statement (53%), conditional payments (53%) and branch/ATM location (67%). Where banks are not being mandated to share more data, they are generally choosing not to do so. Open API is seen as a regulatory compliance game rather than a growth opportunity. “The global payments landscape is undergoing significant evolution, but not all participants are comfortable with the pace and direction of change,” said Anirban Bose, CEO of Capgemini’s Financial Services and Group Executive Board member. “Banks are clearly acknowledging the importance of embracing an ecosystem-based model to meet changing customer demands and thrive in a competitive landscape. We encourage incumbent banks to consider quick-win solutions that position them for the future market, such as implementing a microservices architecture to circumvent the limitations of legacy infrastructure.”Report methodologyThe World Payments Report 2019 is comprised using the Payments Open Banking Assessment which illustrates the state of Open Banking from a payments perspective in 18 markets. This was supported by primary research including an online survey that was distributed to industry participants across banks, non-bank financial services institutions and corporates in June 2019. Executive interviews were also conducted.About Capgemini A global leader in consulting, technology services and digital transformation, Capgemini is at the forefront of innovation to address the entire breadth of clients’ opportunities in the evolving world of cloud, digital and platforms. Building on its strong 50-year heritage and deep industry-specific expertise, Capgemini enables organizations to realize their business ambitions through an array of services from strategy to operations. Capgemini is driven by the conviction that the business value of technology comes from and through people. It is a multicultural company of over 200,000 team members in more than 40 countries. The Group reported 2018 global revenues of EUR 13.2 billion. Visit us at www.capgemini.com. People matter, results count.Attachment * 2019_09_17_World Payments Report 2019

  • Globe Newswire

    World Payments Report 2019 : les paiements non-cash sont en plein essor dans une période de bouleversement pour le secteur bancaire

    Relations Presse :Florence LièvreTél. : 01 47 54 50 71E-mail : florence.lievre@capgemini.comWorld Payments Report 2019 : les paiements non-cash sont en plein essor dans une période de bouleversement pour le secteur bancaireLa croissance des paiements digitaux est portée par les marchés émergents au moment où le secteur des services financiers réagit à l’évolution de la règlementation et des exigences clientParis, le 17 septembre 2019 – Alors que les transactions non-cash sont en plein essor dans le monde et que la concurrence s’intensifie, de nombreuses banques sont réticentes à adopter l’Open Banking via le partage de données, les partenariats et les plateformes ouvertes, un grand nombre d’acteurs restant encore prudents face à ces changements. Les banques perçoivent l’Open Banking comme un obstacle potentiel alors même qu’il est indispensable pour améliorer l’expérience client et la rétention à long terme. C’est ce que révèle le World Payments Report 2019 de Capgemini, qui recense et analyse les volumes de transactions non-cash, les initiatives réglementaires et sectorielles ainsi que la transformation digitale sur le marché mondial des paiements.Le rapport révèle que le volume de transactions non-cash croît rapidement, notamment sur les marchés émergents asiatiques (croissance de 32 %) et dans la région ECMOA (Europe Centrale, Moyen-Orient, Afrique, croissance de 19 %). Ce volume de transactions non-cash devrait dépasser les 1 046 milliards d’opérations dans le monde d’ici 2022, ce qui équivaut à un taux de croissance annuel composé de 14 %. Pourtant, dans un marché régi par l’innovation, de nombreux acteurs se montrent toujours frileux quant à la vitesse et à la direction que prend ce changement. Dans de nombreux cas, ils invoquent la menace constituée par les grandes entreprises technologiques et se limitent à appliquer les exigences réglementaires en matière d’Open Banking plutôt que de le percevoir comme une opportunité de différenciation, permettant de fidéliser les clients et prendre le leadership sur le marché.Voici les principales conclusions du rapport :Les paiements non-cash vont grimper en flèche Les marchés en développement sont le moteur de la croissance des paiements non-cash, dont le taux de croissance annuel composé (TCAC) devrait augmenter de 23,5 % entre 2017 et 2022. Dans un avenir proche, les marchés émergents façonneront le marché mondial des paiements sur le plan de l’innovation, de la gestion des capacités de transaction et des tendances du secteur. * Ils représentaient 35 % de la croissance mondiale en 2017 et devraient atteindre 50 % dans les années à venir. Les pays contribuants le plus à cette performance sont la Russie, où les transactions non-cash ont augmenté de 40 % en 2017, l’Inde (39 %) et la Chine (35 %). * En revanche, les marchés matures (APAC, l’Europe et l’Amérique du Nord) ont enregistré un taux de croissance constant de 7 %. Le volume global des transactions non-cash a progressé de 12 % en 2016-2017, atteignant les 539 milliards. * Les instruments de paiement non-cash ayant enregistré la plus forte croissance sont les cartes de débit (transactions en hausse de 17 % en 2017), devant les cartes de crédit (11 %) et les virements (10 %).Les acteurs du secteur méfiants vis-à-vis de l’Open Banking et des nouveaux concurrents Le marché des paiements est de plus en plus complexe, compte tenu de l’arrivée de nouveaux acteurs et des technologies disruptives. Si les nouvelles attentes des consommateurs et exigences réglementaires forcent les banques à revoir leurs business models pour les paiements, beaucoup restent méfiantes à l’égard des changements. * Moins de la moitié (48 %) des personnes interrogées dans le rapport prévoient d’utiliser des API ouvertes au-delà du niveau requis pour respecter la réglementation. * Alors qu’une franche majorité (63 %) a identifié les grandes entreprises technologiques concurrentes comme une menace de premier plan, dans la mesure où elles tirent parti de leur marché global, de leur image de marque, de la confiance de la clientèle, de services digitaux de pointe, et enfin, de l’accès à l’infrastructure de paiements des banques.Bien que les banques s’orientent progressivement, mais trop lentement, vers une approche plus ouverte, axée sur les données et basée sur le Cloud, elles restent réticentes à adopter pleinement l’Open Banking. 90 % des personnes interrogées estiment que les business models fondés sur les écosystèmes sont un gage de réussite sur le long terme, mais seulement 44 % d’entre elles souhaitent élaborer et organiser leur propre écosystème.Des changements imposés par la réglementation, mais le rythme est lent La transition vers un écosystème de paiements convergent s’explique en partie par des changements réglementaires répondant à des exigences de normalisation et d’interopérabilité, par exemple, une plateforme commune d’identité digitale, des lignes directrices en matière d’interopérabilité et une vérification des paiements en temps réel.La plupart des efforts de transformation digitale, entrepris par 60 % des banques, visent à respecter la réglementation. L’adoption des API au-delà de ce qui est prévu par la réglementation a été laborieuse : la majorité des banques n’a pas l’intention de recourir à des API qui exposent les données dans des domaines tels que les données internes (53 %), les paiements conditionnels (53 %) et la localisation des agences/DAB (67 %). Lorsque les banques ne sont pas tenues de partager plus de données, elles choisissent généralement de ne pas le faire. Mettre en œuvre une API ouverte relève plus pour elles de la conformité réglementaire que d’une opportunité de croissance. « Le marché mondial des paiements est en pleine mutation, mais tous les acteurs du secteur ne sont pas à l’aise avec la vitesse et la direction que prend ce changement, déclare Anirban Bose, directeur général des Services financiers de Capgemini et membre du Comité de Direction générale du Groupe. Les banques reconnaissent clairement l’importance d’adopter un modèle fondé sur l’écosystème pour répondre aux nouvelles demandes des clients et continuer de prospérer dans un environnement concurrentiel. Nous encourageons les acteurs en place à envisager des solutions rapides et efficaces, telles que la mise en place d’une architecture de micro-services visant à contourner les limites des infrastructures existantes, pour rester dans la course. »Méthodologie du World Payments Report 2019Le World Payments Report 2019 se base sur le « Payments Open Banking Assessment », qui dresse l’état des lieux de l’Open Banking dans 18 marchés du point de vue des services de paiements. Le WPR 2019 s’appuie principalement sur les résultats d’une enquête en ligne menée en juin 2019 auprès d’acteurs du secteur travaillant dans des banques, des institutions financières autres que des banques et des entreprises. Des entretiens avec des dirigeants ont également été menés.À propos de CapgeminiCapgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique. A la pointe de l’innovation, le Groupe aide ses clients à saisir l’ensemble des opportunités que présentent le cloud, le digital et les plateformes. Fort de 50 ans d’expérience et d’une grande expertise des différents secteurs d’activité, il accompagne les entreprises et organisations dans la réalisation de leurs ambitions, de la définition de leur stratégie à la mise en œuvre de leurs opérations. Pour Capgemini, ce sont les hommes et les femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. Résolument multiculturel, le Groupe compte plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 13,2 milliards d'euros en 2018. Plus d’informations sur www.capgemini.com. People matter, results count.Pièce jointe * 2019_09_17_World Payments Report 2019_FR

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages