ALU.PA -

Paris . Devise en USD
Le graphique des titres n’est pas pris en charge par votre navigateur actuel
Clôture précédenteS.O.
OuvertureS.O.
OffreS.O. x S.O.
VenteS.O. x S.O.
Var. jourS.O. - S.O.
Sur 52 semainesundefined - undefined
VolumeS.O.
Volume moyenS.O.
Cap. boursièreS.O.
Bêta (mensuel sur 3 exercices)S.O.
Rapport P/E (sur 12 mois)S.O.
BPA (sur 12 mois)S.O.
Date de bénéficesS.O.
Dividende et rendement à termeS.O. (S.O.)
Date ex-dividendeS.O.
Objectif sur 1 anS.O.
  • Globe Newswireil y a 7 jours

    Assemblée générale du 17 avril 2019

    Rueil-Malmaison, le 17 avril 2019Assemblée générale du 17 avril 2019 * Approbation de l‘ensemble des résolutions * Dividende : paiement du solde de 1,92 euro par action en numéraire le 25 avril 2019L’assemblée générale mixte des actionnaires de VINCI s’est réunie le 17 avril 2019 à la Salle Pleyel à Paris, sous la présidence de Xavier Huillard, président-directeur général du Groupe. Le quorum s’est établi à 62,027% et l’assemblée générale a approuvé l’ensemble des résolutions qui lui étaient soumises.L’assemblée générale a approuvé les comptes sociaux et consolidés de l’exercice clos le 31 décembre 2018 et a décidé la distribution d’un dividende de 2,67 € par action au titre de cet exercice. Compte tenu de l’acompte de 0,75 € versé en novembre 2018, le solde restant à payer ressort à 1,92 €. Le détachement du coupon interviendra le 23 avril 2019. Le règlement du solde du dividende en numéraire aura lieu le 25 avril 2019.L’assemblée générale a également approuvé le renouvellement des mandats d’administrateurs de M. Robert Castaigne, Mme Ana Paula Pessoa et Mme Pascale Sourisse ainsi que les nominations de Mme Caroline Grégoire Sainte Marie et Mme Dominique Muller Joly-Pottuz. Prochains rendez-vous \- 23 avril 2019 : Information trimestrielle au 31 mars 2019 \- 31 juillet 2019 : Résultats du 1er semestre 2019 Le résultat des votes ainsi que la vidéo de l’assemblée générale seront disponibles prochainement sur le site Internet du Groupe : www.vinci.com.A propos de VINCIVINCI est un acteur mondial des métiers des concessions et de la construction, employant plus de 210 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale et va au-delà de ses résultats économiques, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.www.vinci.com Notes aux rédactionsM. Robert Castaigne est diplômé de l’Ecole centrale de Lille et de l’Ecole nationale du pétrole et des moteurs. Il est également docteur en en sciences économiques (université Paris1– Panthéon- Sorbonne). Ingénieur chez Total depuis le 1er janvier 1972, il a été directeur financier et membre du comité exécutif de Total de juin 1994 à mai 2008. Président du comité d’Audit et membre du comité des Rémunérations de VINCI depuis 2007, M. Castaigne est également administrateur et membre du comité d’audit et du comité des nominations et des rémunérations de Novatek (Russie). Mme Ana Paula Pessoa est titulaire d’une licence en économie et relations internationales et d’un master en développement économique de l’université de Stanford. Elle a travaillé pour le PNUD à New York et au Bénin de 1988 à 1990. Elle est revenue au Brésil en 1993 pour y intégrer le groupe Globo, dans lequel elle a occupé, pendant dix-huit ans au total, différents postes relatifs aux télécommunications, chaînes câblées, satellites, radios et presse écrite. De 2001 à 2011, elle a été directeur financier et directeur de l’innovation d’Infoglobo, le plus grand groupe de presse d’Amérique du Sud. Elle a fondé en 2011 la société BlackKey Investments et investi dans la société Neemu Internet, actuellement leader dans le domaine de la recherche et développement en technologie pour le e-commerce au Brésil. En 2012, elle a ouvert le premier bureau au Brésil de Brunswick Group, une société de stratégie en communication, où elle exerça pendant trois ans en qualité de managing partner. Mme Pessoa fut directrice financière du comité organisateur des Jeux olympiques et paralympiques de Rio 2016 de septembre 2015 à mars 2017. Elle est actuellement présidente et directrice de la Stratégie de Kunumi AI, société leader en intelligence artificielle. Membre du comité Stratégie et RSE de VINCI depuis 2015, elle est également administrateur indépendant et membre du comité d’audit de News Corporation (New York) et de Crédit Suisse AG (Zurich), administrateur indépendant et membre du comité finance et investissement de Aegea Saneamento SA (Sao Polo). Mme Pascale Sourisse est diplômée de l’École polytechnique et de Télécom ParisTech. Elle a occupé les fonctions d’ingénieur à la Compagnie Générale des Eaux de 1984 à 1985, puis d’ingénieur au sein de la division télécommunications de Jeumont-Schneider de 1985 à 1986 et de chef du service réseaux d’entreprise de France Télécom de 1987 à 1990. De 1990 à 1994, elle a été successivement, au ministère de l’Industrie, adjointe au sous-directeur, puis sous-directeur de la communication audiovisuelle et de l’électronique grand public. Elle a travaillé pour le groupe Alcatel, où elle a exercé les fonctions de directeur du plan et de la stratégie de 1995 à 1997, de président-directeur général de Skybridge de 1997 à 2001, de directeur général, puis de président- directeur général d’Alcatel Space de 2001 à 2005. De 2005 à 2008, elle a été présidente d’Alcatel Alenia Space, devenue Thales Alenia Space. Depuis avril 2007, elle est membre du comité exécutif de Thales. De mai 2008 à début 2010, elle a été directeur général de la division des systèmes terre et interarmées. Début 2010, elle a été nommée directeur général puis senior vice-president de la division des systèmes C4I de défense et sécurité de Thales. Depuis début 2013, elle est directeur général en charge du développement international de Thales. Présidente du comité des Rémunérations et membre du comité des Nominations et de la Gouvernance de VINCI depuis 2007, elle est également administrateur et membre du comité de l’audit, des risques et de l’éthique de Renault. Mme Caroline Grégoire Sainte Marie est diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris, Caroline Grégoire Sainte Marie est également titulaire d’une licence en droit commercial de l’université Paris 1. Elle débute son parcours professionnel en 1981 chez Xerox France en tant que contrôleur financier. En 1984, elle intègre le groupe pharmaceutique Hoechst où elle occupe successivement plusieurs fonctions dans le domaine financier chez Roussel-Uclaf SA, avant d’être nommée en 1994 directeur financier d’Albert Roussel Pharma GmbH et membre du directoire. En 1996, elle rejoint Volkswagen France avant d’intégrer, en 1997, le groupe Lafarge en tant que directeur financier de Lafarge Speciality Products (LMS). En 2000, elle est nommée senior vice president Mergers & Acquisitions de la division Ciment du groupe. À ce poste, Caroline Grégoire Sainte Marie a notamment piloté la stratégie financière du rachat de l’entreprise Blue Circle. En 2004, elle devient directeur général pour l’Allemagne et la République tchèque. En 2007, elle est nommée président-directeur général de Tarmac France et Belgique, avant de devenir en 2009 président-directeur général de Frans Bonhomme. Caroline Grégoire Sainte Marie a été membre des conseils d’administration de Eramet (de 2012 à 2016) et de Safran (de 2011 à 2015). A compter de 2011, Caroline Grégoire Sainte Marie devient administratrice de sociétés. Elle est aujourd’hui membre des conseils d’administration de Groupama, FLSmidth, Wienerberger, FnacDarty et Elkem. Elle est également administrateur au titre d’investisseur de Calyos, partenaire fondateur de DefInnov (une plate-forme collaborative d’innovation dans le domaine de la défense et de la sécurité) ainsi que senior advisor chez H.I.G. European Capital Partners. Après une maîtrise en droit privé mention droit international, Mme Dominique Muller Joly-Pottuz intègre le groupe VINCI en avril 1991. Elle occupe successivement les postes de chef du service sinistres construction d’Ascop (courtage captif de la Compagnie Générale des Eaux) jusqu’en 2000, puis de cadre en charge des sinistres et du placement des garanties chez VINCI Assurances jusqu’en octobre 2006. Depuis cette date, elle est directeur des assurances de VINCI Construction France. Mme Muller Joly-Pottuz est également membre du conseil de surveillance du FCPE Castor et secrétaire du comité social et économique de VINCI Construction France. Contact presse : Service de presse VINCI Tél : +33147163182 Courriel: media.relations@vinci.comContact investisseur : Grégoire Thibault Tél: +33147164507 Courriel : gregoire.thibault@vinci.com Pièce jointe * CPVINCI_AG2019_VF

  • Reutersil y a 12 jours

    Ekinops: Fin des discussions sur un rachat d'ASN, faute d'accord avec Nokia

    Ekinops a annoncé vendredi avoir mis fin aux discussions avec Nokia sur une éventuelle acquisition d'Alcatel Submarine Networks , faute d'accord avec le groupe finlandais. Ekinops, spécialiste de solutions ...

  • Globe Newswireil y a 19 jours

    ALSTOM SA : Alstom annonce de nouvelles nominations au sein de son Comité Exécutif

                                                                                                            Alstom annonce de nouvelles nominations au sein de son Comité Exécutif

  • Apple, Samsung, Wiko… quels smartphones tombent le moins souvent en panne ?
    Capitalil y a 29 jours

    Apple, Samsung, Wiko… quels smartphones tombent le moins souvent en panne ?

    L'association de défense de consommateurs a établi le palmarès des smartphones les plus fiables. Les marques de smartphones proposant des modèles d'entrée de gamme arrivent logiquement en queue de classement.

  • Reutersil y a 29 jours

    Ekinops poursuit ses discussions avec Nokia pour acheter ASN

    Ekinops a annoncé mardi que les discussions se poursuivaient avec Nokia sur un éventuel rachat par la société française d'Alcatel Submarine Networks , l'activité de câbles sous-marins de l'équipementier ...

  • Reutersle mois dernier

    Actions et taux chutent, les PMI ravivent les craintes sur la croissance

    Les Bourses européennes ont terminé en forte baisse vendredi et Wall Street se dirige vers une clôture nettement négative, la parution d'indicateurs PMI décevants en Europe et aux Etats-Unis ayant relancé ...

  • Reutersle mois dernier

    Nokia minimise l'impact d'éventuels problèmes chez Alcatel-Lucent

    Nokia s'est voulu rassurant vendredi sur l'impact éventuel des irrégularités présumées découvertes au sein d'Alcatel-Lucent, après la chute de son titre en Bourse. L'action Nokia a fini en recul de 5,14% ...

  • Reutersle mois dernier

    Baisse en vue à Wall Street, l'Europe plombée par les PMI

    Wall Street est attendue en baisse et les Bourses européennes sont dans le rouge vendredi à mi-séance en raison des craintes pour la croissance mondiale après des indicateurs décevants en zone euro, un ...

  • Globe Newswirele mois dernier

    Nomination de Matthieu Destot en tant que EVP, Banques et Acquéreurs d'Ingenico Group

    Communiqué de presse Paris, lundi 18 mars 2019

  • Comme Samsung, Orange a présenté son smartphone 5G au salon de Barcelone
    Business Insider FRil y a 2 mois

    Comme Samsung, Orange a présenté son smartphone 5G au salon de Barcelone

    Samsung, Xiaomi et Huawei ne sont pas les seuls à se lancer dans la course au smartphone 5G. Dans les allées du Mobile World Congress, qui se tient jusqu'au 1er mars à Barcelone, on peut ainsi tomber sur un téléphone 5G aux couleurs de l'opérateur Orange. Repéré par 01Net, ce terminal est construit par le […]>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER Lire aussi : 5G, téléphone pliable... Huawei, Samsung, Xiaomi et Nokia rivalisent d'innovations même si les usages n'existent pas encore. Voici pourquoi Aussi sur Business InsiderMais où Amazon construira son second siège ? Après l'échec de New York, l'opposition locale grandit en VirginieLe directeur marketing de Nocibé suspendu après des tweets islamophobes contre Yassine BelattarLes Stan Smith ne sont plus les baskets préférées des Français. Voici le classement des modèles les plus recherchés début 2019Donald Trump explique pourquoi le sommet avec Kim Jong-un a échouéLa Russie a voulu livrer à la Chine son meilleur système de défense antimissile. Mais il a disparu dans la Manche.Les 8 conclusions à tirer du témoignage de l'avocat de Donald Trump devant le Congrès

  • Nokia annonce la suppression de 460 postes sur deux ans en France
    AFPil y a 3 mois

    Nokia annonce la suppression de 460 postes sur deux ans en France

    L'équipementier télécom finlandais Nokia a annoncé mardi la suppression de 460 postes en France dans sa filiale Alcatel-Lucent en 2019 et 2020, dans le cadre du nouveau plan mondial de réduction des coûts annoncé en octobre.

  • Reutersil y a 3 mois

    Nokia va supprimer 460 emplois en France

    L'équipementier télécoms finlandais Nokia a annoncé mardi son intention de supprimer 460 postes en France d'ici 2020 dans le cadre d'un programme de réduction des coûts visant à économiser 700 millions ...

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages