La bourse ferme dans 41 min
  • CAC 40

    6 294,32
    +60,18 (+0,97 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 033,35
    +39,92 (+1,00 %)
     
  • Dow Jones

    34 192,82
    +156,83 (+0,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,1985
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 777,70
    +10,90 (+0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    51 271,23
    -1 696,41 (-3,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 372,91
    -18,80 (-1,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,03
    -0,43 (-0,68 %)
     
  • DAX

    15 458,36
    +203,03 (+1,33 %)
     
  • FTSE 100

    7 014,58
    +31,08 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    14 035,82
    -2,94 (-0,02 %)
     
  • S&P 500

    4 181,72
    +11,30 (+0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3818
    +0,0034 (+0,25 %)
     

Voitures électriques : les prix baissent

Le Point Auto avec AFP
·1 min de lecture
Avec la Spring, Dacia rend enfin la voiture électrique abordable pour le plus grand nombre.
Avec la Spring, Dacia rend enfin la voiture électrique abordable pour le plus grand nombre.

Après le haut de gamme, qui fourmille désormais de modèles électriques et hybrides au-dessus de 40 000 euros, les constructeurs automobiles commencent à électrifier leurs petits véhicules pour convaincre les budgets les plus serrés en Europe. « La stratégie de Tesla, en commençant par le haut de gamme, était du bon sens : c'était le seul moyen de financer le coût d'une autonomie suffisante », explique Eric Kirstetter, du cabinet de conseil Roland Berger. Avec la Zoé, de gamme moyenne, « Renault est parti dans une direction radicalement opposée, qui s'est avérée moins payante ». Le patron de Tesla Elon Musk promet désormais une voiture à moins de 25 000 dollars pour 2023, quand pour l'instant ses tarifs démarrent autour de 40 000 euros.

Anticiper la baisse des incitations à l'achat

Mais à mesure que le coût des batteries baisse, et que le marché se convertit à l'électrique, « tous les grands constructeurs ont désormais un plan d'électrification pour le milieu de gamme, avec des hybrides pour les longues distances et des pures électriques pour les distances plus petites », souligne M. Kirstetter. D'autant plus que les primes publiques à l'achat (jusqu'à 7 000 euros en France, avec des primes locales en sus), qui financent largement l'électrification du parc pour le moment, sont appelées à baisser.

Une électrique qui assume une autonomie limitée

Sur l'entrée de gamme, l'équation est plus complexe : la chaîne de transmission électrique coûte en moyenne 7 000 euros [...] Lire la suite