Publicité
Marchés français ouverture 1 h 52 min
  • Dow Jones

    37 735,11
    -248,13 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    15 885,02
    -290,08 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    38 349,98
    -882,82 (-2,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0618
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    16 279,56
    -320,90 (-1,93 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 900,57
    -2 363,13 (-3,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 061,82
    -61,59 (-1,20 %)
     

Vive polémique à l'Assemblée après deux bras d'honneur d'Éric Dupond-Moretti à l'encontre d'un député LR

Aurelien Meunier/Getty Images

Tollé à l'Assemblée nationale. Les débats ont été sérieusement perturbés ce mardi après que le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti a adressé des bras d'honneur dans l'hémicycle au président du groupe LR Olivier Marleix, qui venait de rappeler à la tribune sa mise en examen pour prises illégales d'intérêt. Lors des échanges sur un texte du groupe Renaissance pour une peine d'inéligibilité obligatoire contre des auteurs de violences, Olivier Marleix a rappelé plusieurs affaires concernant des membres du camp présidentiel, dont le ministre de la Justice. Reconnaissant avoir fait deux bras d'honneur, Eric Dupond-Moretti a assuré que le geste n'était "pas adressé au député Marleix" mais à l'atteinte "à la présomption d’innocence".

Le garde des Sceaux est accusé d'avoir profité de sa fonction, une fois à la tête du ministère de la Justice, pour régler des comptes avec des magistrats avec lesquels il avait eu maille à partir lorsqu'il était avocat, ce qu'il conteste. La Cour de justice de la République (CJR) a ordonné un procès contre le ministre, mais ses avocats ont formé un pourvoi en cassation. Avec ces bras d'honneur, "vous vous êtes prêté à un comportement indigne", l'a accusé mardi le député LR Patrick Hetzel, dans un premier rappel au règlement. "J'ai réagi avec beaucoup de vivacité, je tiens à dire qu'il y avait autour des gestes qui me sont reprochés des paroles qui visaient le mépris qu'il (Olivier Marleix) avait pour ma présomption d'innocence", a répondu le ministre.

"Je (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qu’attendre du chèque alimentaire ? Un simulateur pour estimer votre impôt sur le revenu… Le flash éco du jour
Réforme des retraites : le Sénat utilise un article de son règlement pour accélérer la discussion sur l'article pivot
DIRECT - Grève contre la réforme des retraites : l'intersyndicale appelle à deux journées de manifestation les 11 et 15 mars
Changement climatique : les femmes seraient moins émettrices de gaz à effet de serre que les hommes
Combien coûte une grève générale à l'économie française ?