Marchés français ouverture 2 h 4 min
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    28 976,57
    -246,20 (-0,84 %)
     
  • EUR/USD

    1,0169
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    19 797,71
    -124,74 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    23 015,75
    -819,73 (-3,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    556,39
    -16,42 (-2,87 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     

Variole du singe : les tests de dépistage bientôt remboursés par la Sécu

Sa propagation inquiète les autorités sanitaires. En France, au moins 1.567 cas d’infection par le virus de la variole du singe ont été confirmés. Parmi eux, 726 se trouvent en Île-de-France et le reste est réparti de façon hétérogène dans les autres régions de la métropole et en Martinique. Face à une telle circulation, la Direction générale de la santé a saisi la Haute autorité de santé qui rend, ce lundi 25 juillet, un avis favorable au remboursement par l’Assurance maladie des tests d’amplification nucléiques (TAAN), une technique qui inclut les tests PCR.

Inutile cependant de vous précipiter vers les tests en pharmacie ou laboratoire. Contrairement à la politique de dépistage menée dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, la HAS rappelle que le diagnostic d’infection par le virus Monkeypox repose d’abord, en première intention, sur l’examen clinique et l’interrogatoire du patient. “La détection par TAAN n'intervient que pour confirmer ou non l'infection par le virus, lorsque le tableau clinique n'est pas suffisamment explicite. Le recours à ce type de test se limite ainsi aux 'cas suspects' et 'cas possibles', tels que définis par Santé Publique France et n'est pas nécessaire en l'absence de symptômes”, précise la HAS dans un communiqué.

Les tests utilisés pour détecter le virus de la variole du singe doivent être spécifiquement adaptés au Monkeypox et leurs performances doivent avoir été préalablement validées par le Centre national de référence des Orthopoxvirus. En fonction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : les députés votent définitivement le projet de loi de sécurité sanitaire
Guerre en Ukraine : les biens des oligarques russes en France visés par une enquête
STORY. Révolution française, République de Weimar... l'inflation, corollaire des bouleversements historiques
Des mesures de sobriété annoncées pour les commerces, 120 millions d'euros en plus pour les départements... Le flash éco du jour
Défense : "Les armes à énergie dirigée comme les lasers pourraient résoudre le problème des munitions"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles