Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 185,98
    +332,11 (+0,83 %)
     
  • Nasdaq

    17 404,12
    +61,71 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    37 869,51
    -1 285,34 (-3,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,0855
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    17 004,97
    -306,08 (-1,77 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 903,78
    -1 461,14 (-2,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 319,08
    -19,10 (-1,43 %)
     
  • S&P 500

    5 450,67
    +23,54 (+0,43 %)
     

Uniqlo, Comptoir des Cotonniers… Le groupe de mode japonais Fast Retailing ne connaît pas la crise

Mariakray/Adobe Stock

Non, toutes les marques de monde ne sont pas en train de tomber en décrépitude. Indéniablement, le marché du prêt-à-porter souffre en raison d’une situation inflationniste qui contraint les clients à arbitrer leurs dépenses et à tirer un trait sur les achats plaisir. S’ajoute à cela la concurrence féroce des marques d’ultra fast fashion comme Shein ou encore Temu.

Mais malgré ces obstacles, certains groupes de mode s’en sortent bien, voire très bien. Parmi eux, le japonais Fast Retailing. Ce nom ne vous dit probablement rien mais celui de ses boutiques, oui. Il s’agit du propriétaire des enseignes Comptoir des Cotonniers, Princesse Tam Tam ou encore Uniqlo.

Le groupe, qui a publié ce jeudi 11 juillet ses résultats pour les neuf premiers mois (septembre 2023-mai 2024) de son exercice en cours, affiche un chiffre d'affaires consolidé de 13,6 milliards d’euros, soit une croissance de 10,4% par rapport à l'année précédente. Les bénéfices ont également fortement progressé avec un résultat d'exploitation qui s’élève à 2,3 milliards d’euros (+21,5%).

Des résultats solides, en partie dus à sa marque phare, Uniqlo, qui comptabilise, à elle seule, un chiffre d’affaires mondial de 11,7 milliards d’euros et réalise un résultat d’exploitation de 2 milliards d’euros, en croissance de 17%. «Les performances d'Uniqlo dans les régions Amérique du Nord, Europe et Asie du Sud-Est, ainsi qu’au Japon, ont contribué à alimenter les résultats records», indique le groupe dans un communiqué, ajoutant que (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

«Baisser les charges sur les salaires, ça, ce serait une politique de gauche raisonnable !»
Superprofits : Bercy espère quintupler les recettes de la taxe sur EDF, Engie et consorts
Samsung : grève historique à Séoul, quel impact sur la production mondiale ?
L’or distance le CAC 40, va-t-il profiter d’une crise de la dette en France ?
Bourse : le CAC 40 attend au tournant l’inflation aux États-Unis, le Nasdaq à un record