La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,09 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9802
    -0,0017 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -3,70 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    19 692,30
    -117,34 (-0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    +0,25 (+0,31 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,86 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,88 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,89 (-1,84 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,93 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1120
    -0,0003 (-0,03 %)
     

Taxe foncière : le fisc part maintenant en chasse aux vérandas et extensions non déclarées

Veranda
Veranda

Gare aux contribuables malhonnêtes. Après les piscines, la Direction générale des finances publiques (DGFiP) veut faire la chasse aux vérandas, extensions et autres bâtiments que les Français auraient « oublié » de déclarer aux impôts. Pour ce faire, le fisc compte se servir de son nouveau logiciel d'intelligence artificielle, rapporte Le Parisien.

« Nous visons particulièrement les extensions de maison, comme les vérandas », explique Antoine Magnant, directeur général adjoint de la DGFiP, au quotidien francilien. « Mais nous devons être sûrs que le logiciel pourra trouver des bâtiments avec de grosses emprises au sol et pas la niche du chien ou la cabane des enfants. »

Un logiciel pas encore au point

En effet, certaines extensions et bâtiments (abri de jardin, box de voiture, pergola) doivent être inscrits au cadastre et sont imposables. Ces structures peuvent augmenter le coût de la taxe foncière si elles sont installées de manière pérenne, rappelle Le Parisien. Or de nombreux contribuables ne déclarent pas ces nouvelles constructions au fisc.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A, PEL, assurance vie... En combien d'années allez-vous doubler votre épargne sans risque ?
- Compte pro : 2 euros d'inflation sur les formules business de bunq
- Crypto : le plan d'épargne bitcoin de StackinSat fait le plein de nouveautés