La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,89 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 255,58
    -626,49 (-2,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,77 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,84 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,36 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Les sociétés Genesis et Gemini poursuivis par la SEC pour infraction aux lois boursières

mrmohock/Adobe Stock

Deux sociétés spécialisées dans les cryptomonnaies dans la tourmente. L'autorité américaine des marchés boursiers, la SEC, a engagé jeudi des poursuites à l'encontre de Genesis et Gemini pour avoir proposé de faire des prêts en cryptomonnaies sans s'enregistrer auprès des autorités compétentes. Or les deux sociétés ont, via cette offre, "levé des milliards de dollars d'actifs en cryptomonnaies auprès de centaines de milliers d'investisseurs", affirme la SEC dans un communiqué. D'autres chefs d'accusation liés à cette affaire pourraient être annoncés plus tard, précise l'agence, qui cherche actuellement à démontrer qu'elle régule bien le secteur après le tumulte provoqué par la faillite de FTX et d'Alameda Research.

Leur fondateur, Sam Bankman-Fried, est accusé d'avoir détourné des fonds déposés par des clients sur la plateforme FTX, pour les utiliser, sans leur autorisation, dans des opérations financières risquées via Alameda. Genesis, filiale de Digital Currency Group, se présente comme une plateforme de courtage de cryptomonnaies destinée aux investisseurs professionnels. Fondée par les frères Winklevoss, popularisés par le film "The Social Network" sur la genèse de Facebook, Gemini propose de son côté au grand public plusieurs produits financiers liés aux cryptomonnaies.

Selon la plainte de la SEC, les deux sociétés ont noué un accord fin 2020 prévoyant que Genesis offre aux clients de Gemini la possibilité de prêter leurs cryptomonnaies en échange d'intérêts, dans un programme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une enquête pour fraude a été ouverte contre la plateforme de cryptomonnaies Nexo
Faillite de FTX : les liquidateurs ont récupéré des actifs d'une valeur de plus de 5 milliards de dollars
Cryptos : le régulateur français souhaite passer à la vitesse supérieure
Women in Web3, l’association qui compte donner le pouvoir aux femmes dans le Web3
Après l'affaire FTX, quel avenir pour la cryptomonnaie en 2023 ?