Marchés français ouverture 32 min
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0485
    -0,0012 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    19 362,93
    -155,36 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    16 235,32
    -401,65 (-2,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,92
    -9,29 (-2,26 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     

Snapchat abandonne déjà les drones et ça nous rend tristes

Quatre mois après avoir lancé le Pixy, Snap renonce déjà à l’idée de lancer des drones. Selon le Wall Street Journal, Evan Spiegel, le patron de l’entreprise, a fait cette annonce à ses employés.

Avec son petit drone Pixy à 250 euros, Snap n’a jamais eu pour ambition de concurrencer DJI et les autres spécialistes du drone. Le rêve du réseau social était tout autre : créer une nouvelle catégorie de produits, conçue pour séduire les amateurs de selfies. Le Pixy ne se télécommande pas. Il vous reconnaît et vous filme, puis envoie la vidéo à votre smartphone. Nous avions testé le Pixy sur Numerama, sans être complètement convaincus. Le produit est mignon et amusant, mais a beaucoup de problèmes techniques. Il n’était pas vraiment recommandable, surtout à 250 euros.

Quatre mois après son lancement, c’est déjà fini. Selon le Wall Street Journal, le 18 août 2022, Evan Spiegel a annoncé lors d’une séance de questions réponses avec ses employés qu’il n’y aura probablement pas de Pixy 2.

La fin d’une expérimentation

Au fond, la mort prématurée du Pixy n’est pas réellement surprenante. Seulement disponible aux États-Unis et en France (le pays de cœur d’Evan Spiegel), le petit drone jaune était fabriqué en petites quantités, comme s’il s’agissait d’une expérimentation. Snap nous avait expliqué que si le Pixy rencontrait un franc succès,

[Lire la suite]